Tranche de vie

User avatar
auna
Posts: 78
Joined: Mon Aug 25, 2014 5:13 pm

Tranche de vie

Postby auna » Tue Aug 26, 2014 12:23 pm

Bonjour
C'est avec une grande joie que "je" a fait la lecture du livre 'Traverser la porte'.
Ma vie n'est plus la meme après avoir lu le parcours de Jamie...
Apres des années de recherches, il me semble avoir toucher le but;
meme si l'endoctrinement intellectuel se permet encore d'activer des ondes de doute...
Besoin d'une validation peut être, meme si écrivant cela je me met a rire de ce que j'écris..
J'aimerais échanger sur "l'illumination" car si ca n'est pas ce que les écoles et croyances "spirituelles" nous suggèrent,
que dire d'expérience vécues que je considéraient jusque la comme étant le but? Elle sont expériences, se produisent quand elles se produisent, et il n'y a rien a comprendre dans tout ca ?
Merci pour votre disponibilité.
Relax, nothing is in control...

User avatar
Freddi
Posts: 1226
Joined: Thu Oct 25, 2012 1:51 pm
Location: Céret, France

Re: Tranche de vie

Postby Freddi » Tue Aug 26, 2014 2:47 pm

Bonjour Auna

Peux-tu expliquer ce qui a changé lorsque tu as lu 'Traverser la porte' ? As-tu trouvé ce que tu cherchais ?
Quel est ce but que tu penses avoir touché ?

Qui cherche à être validé ? Qui cherche cette confirmation ?

Merci !

Fred

PS au fait, tu peux cliquer sur 'subscribe' en bas de cette fenêtre, pour recevoir un email dès que je réponds.
"To come to your senses you have to go out of your mind" - Alan Watts

User avatar
auna
Posts: 78
Joined: Mon Aug 25, 2014 5:13 pm

Re: Tranche de vie

Postby auna » Fri Aug 29, 2014 7:39 am

Bonjour Fred,
Tout d'abord, a relire mon message initial : désolé pour la confusion tant orthographique qu'au niveau du contenu...
periode de trouble ;-)
Je découvre ta réponse (en effet j'espérais une notification) et t'en remercie.
Ces quelques jours m'ont en tout cas "donner le temps" d'une intégration. On dirais que le mental se recalibre.
Ce qui a changé : il me semble que je n'ai plus peur de la mort, de disparaitre... après quelques "ultime révélation" ou illumination.
Des croyances "refond surface" et s'effacent /( gros éclats de rire ) et une tranquillité, une joie intérieure.
(J'avais une grande tristesse intérieure et un fort sentiment de frustration.)
Le but réside en cette joie et tranquillité justement. J'ai aussi l'impression qu'il n'y a plus rien a chercher.
Mais beaucoup a découvrir !
Celui qui cherche a être validé et cherche la confirmation, c'est celui qui a peur de se tromper, d'encore une fois se fourvoyer... le moi qui n'existe pas.
Oh ! il y a la un désir d'appartenance, donc un résidu de ressentit de séparation. J'expérimente...
ca disparait et me vient l'envie de proposer mes services, si besoin, pour ceux prêt a "passer la porte".

Merci de ta présence.
Robert

PS: Bonne vie a Perpignan ! J'y ai vécu, ma compagne y est née, et nous y retournons assez fréquemment. (a Llauro précisément ;-)
Relax, nothing is in control...

User avatar
Freddi
Posts: 1226
Joined: Thu Oct 25, 2012 1:51 pm
Location: Céret, France

Re: Tranche de vie

Postby Freddi » Fri Aug 29, 2014 1:55 pm

Bonjour Robert, er merci pour ta réponse.

1)
Ce qui a changé : il me semble que je n'ai plus peur de la mort, de disparaitre... après quelques "ultime révélation" ou illumination
Peux-tu me décrire, avec le plus de simplicité possible dans les mots employés, ce que tu as vu lors de ton exploration, de ta lecture du parcours de Jamie dans ‘Traverser la porte’?
Qu’en est-il du ‘moi’? Qu’est-ce que l’illusion? Explique-moi comme si je n'en avais jamais entendu parler.
Peux-tu, toujours le plus simplement possible, je veux dire sans jargon spirituel acquis, de seconde main, me décrire cette 'ultime révélation'?

2)
Le but réside en cette joie et tranquillité justement.
Cette joie et tranquillité sont des expressions de la vie, de ce qui est, ici et maintenant. Peux-tu être sûr qu’il en sera toujours pareil? Si un autre ‘maintenant’ apportait tristesse et frustration, ces expressions de ce qui est, de la vie, seraient-elles aussi bienvenues?
Y a-t-il une préférence pour ces sentiments de joie et de tranquillité?

3)
Oh ! il y a la un désir d'appartenance, donc un résidu de ressentit de séparation. J'expérimente... ça disparait
Quand tu observes ce désir d’appartenance dans l'expérience directe, autrement dit dans ce qui est vivant, en ce moment, que vois-tu? Ce qui est donné par ton expérience directe confirme-t-il la présence d’un ‘Robert’ qui peut ou non appartenir à quoi que ce soit? Où est ce 'Robert'?

Prends bien le temps avec ces questions. Laisse-les bien percoler et faire leur travail. Mets-toi au calme, prend des notes avant de saisir ta réponse ici. Réponds toujours depuis ton expérience directe, ne regarde pas dans les pensées pour les réponses, regarde dans ce qui est donné par ton expérience la plus immédiate et la plus intime, c’est ça, la vision directe. Il n’y a que ce qui est, ici et maintenant, tout le reste est projection mentale.

Merci !

Fred
"To come to your senses you have to go out of your mind" - Alan Watts

User avatar
auna
Posts: 78
Joined: Mon Aug 25, 2014 5:13 pm

Re: Tranche de vie

Postby auna » Sat Aug 30, 2014 10:10 am

1/
Ce que j’ai vu en lisant Jamie est qu’il y avait une construction, un lien crée entre diverses choses (gouts, aptitudes, tendances etc etc ) que j’appelais “moi”.
“Je suis créateur” (de ”ma” vie) s’est évanoui avec un léger sentiment de tristesse.

C’est comme si je rassemblais des identités, des expériences, des croyances pour en faire un tout qui s’appelle “moi”.
Comme si je mettais une collection d’objets hétéroclytes dans un même sac.

Le “moi” n’était rien d’autre qu’une sorte de package que fait le mental.
Il n’y a rien dedans. C’est vide. Une illusion.
Et c’est a partir de cette illusion que je me sens séparé.

J’ai vécu de "fortes expériences" dites “spirituelles”… et j’imaginais que l’Ultime révélation allait avoir un gout semblable.
L’ultime révélation n’existe pas.
Tout comme il n'y a pas de porte a franchir.
Il me semble a la fois avoir trouvé ce que je cherchais et qu’il n’y avait rien a trouver.

2/
Oui la “joie et tranquillité sont des expressions de la vie, de ce qui est, ici et maintenant”.
Bien sur qu’il n’en sera pas toujours pareil.
Mais il me semble que des fondations sont établies (je verrais s’il elles sont solides !)
La Vie apportera peut être (pour ne pas dire surement) des moments étiquetés “désagréables”
mais j’ai le sentiment que je les gérerais différemment.

Robert aime le confort.
Le but reside dans vivre ce qui est.

3/
Robert est libre et ne se situe nulle part.

J’ai suivis le processus suggéré, commençant a prendre des notes hier
puis écrivant mes réponses ce matin.
J’ai fait un rêve cette nuit :
Un puissante main venais délicatement me prendre par un doigt
pour m’extirper du brouillard dans lequel j’etais.

Toute ma gratitude
Robert
Relax, nothing is in control...

User avatar
Freddi
Posts: 1226
Joined: Thu Oct 25, 2012 1:51 pm
Location: Céret, France

Re: Tranche de vie

Postby Freddi » Sat Aug 30, 2014 11:27 am

Bonjour Robert

Merci pour la clarté de tes réponses.
Comme si je mettais une collection d’objets hétéroclytes dans un même sac.
Reste dans l’observation de l'expérience de première main, vois-tu un autre ‘je’, une autre entité, derrière ce ‘moi’ qui est illusoire, qui peux mettre des objets hétéroclites dans un sac? Ce processus est-il géré par un ‘moi’, ou est-ce un automatisme, un conditionnement?
L’ultime révélation n’existe pas. Tout comme il n'y a pas de porte a franchir. Il me semble a la fois avoir trouvé ce que je cherchais et qu’il n’y avait rien a trouver.
Bien vu :-)

Pourrait-on explorer ensemble la question des décisions, du libre arbitre? Sans ‘Robert’ aux commandes de ce qui est, comment les décisions apparentes, les choix se déroulent-ils?

1) Peux-tu choisir le moment où tu t’endors, où tu te réveilles, où tu te lèves? Une pensée surgit, qui dit ‘Robert se lève’, mais que se passe-t-il, en réalité?

2) Est-ce que tu bats ton coeur, tu pousses tes cheveux, tes ongles?

3) Es-tu aux commandes de ‘tes’ pensées? Peux-tu choisir la pensée qui va se produire dans la minute qui suit? Peux-tu arrêter une pensée en cours?

4) Choisis parmi deux ou trois objets que tu places devant toi (stylo bleu/stylo rouge/crayon, par exemple).
Observe bien, dans ton expérience directe, et dis-moi si tu peux détecter un ‘moi’ qui fait le choix? Si c’est le cas, dis-moi où cette entité qui choisit se trouve.
Pourquoi une option a-t-elle été sélectionnée plutôt qu’une autre? Quels sont les facteurs qui entrent en compte? Y a-t-il un lieu où ce choix est fait?

5) Pourrais-tu observer des choix apparents dans ton quotidien et me décrire ce que tu observes, au moment où ils se déroulent. Par exemple le choix de vêtements à porter, du repas à préparer, la route à prendre pour aller quelque part. Donne-moi deux ou trois exemples et raconte-moi ce que tu vois, avec tes propres mots. Y a-t-il une entité séparée qui choisit? Comment le choix est-il fait? Quels facteurs sont pris en considération? Quand les pensées interviennent-elles?

Merci !

Fred
"To come to your senses you have to go out of your mind" - Alan Watts

User avatar
auna
Posts: 78
Joined: Mon Aug 25, 2014 5:13 pm

Re: Tranche de vie

Postby auna » Sat Aug 30, 2014 7:09 pm

Je comprends mieux "expérience de première main": Personne pour mettre les "objets dans le sac". Le processus est du a un conditionnement.

question des décisions:
1/
La pensée "Robert se lève" résulte d'une observation / constat d'une réalité (un corps qui se met debout)
suivie d'une identification (a ce même corps)
suivie d'une appropriation : "je me lève"
Les choix surgissent de nulle part

2/
Le corps physique fonctionne automatiquement.
Personne au commandes

3/
Être au commande de mes pensées, non.
C’est une “machine a pensées” qui fabrique, fabrique, fabrique sans arrêt.

Je peux avoir l’illusion de choisir mes pensées, en changer, les arrêter.
- Je pense a quelque chose par exemple et "décide" de changer de sujet.
- Meditation
Qui choisit de focaliser sur tel ou tel sujet, qui choisit de méditer, d'ou vient ce "je décide de”? … de nulle part.

4/
A choisir des objets, le choix se fait a partir de considérations préalablement établies concernant les objets.
Celui ci me plaît, celui ci est adéquat, etc etc
Considérations / jugements issus d'endoctrinement, apprentissages, conditionnements.
C’est là, et n’arrive de nulle part.

5/
Dans “mon” quotidien les “choix” paraissent plus automatiques.

je prepare un repas:
Suivant le “contexte”, c’est dimanche, je suis pressé,… je “choisis” dans mon “registre” le type de plat
je suis limité par ce qu’il y a de disponible
ensuite je suis “attiré” par tel ou tel composants qui ravivent de (bons) souvenirs de dégustations passées
parceque le plat était bon, la table était conviviale, etc etc

Donc, Je n’ai fais aucun choix!

La route à prendre:
Le contexte : la météo, mon humeur, vacances, travail, etc etc
Je me rappelle ou imagine que en passant par ici il y a un endroit sympa
ou en passant par là il y aura moins de circulation, ….

Ici non plus, aucun choix !

alors, quid du libre-arbitre ?
Il n’existe pas.
Relax, nothing is in control...

User avatar
Freddi
Posts: 1226
Joined: Thu Oct 25, 2012 1:51 pm
Location: Céret, France

Re: Tranche de vie

Postby Freddi » Sun Aug 31, 2014 6:11 am

Bonjour Robert
La pensée "Robert se lève" résulte d'une observation / constat d'une réalité (un corps qui se met debout), suivie d'une identification (a ce même corps), suivie d'une appropriation : "je me lève ». Les choix surgissent de nulle part
Merci encore une fois pour tes réponses claires et détaillées.
Sans libre-arbitre, que dirais-tu de la responsabilité, es-‘tu’, suis-‘je’ responsable de quoi que ce soit ?

Dirais-tu que tu as vu, sans équivoque, le caractère illusoire du « moi », et, en fait, de toute « personne » singulière et individuelle ?

As-tu des doutes, des questions, que tu souhaiterais poser à ce stade, et que nous pourrions explorer ensemble ?

Voici ce que je te suggère. A LU, nous avons une liste de six questions, que nous demandons à ceux qui ont ‘vu’ l’illusion. Quand nous sommes tous les deux satisfaits de tes réponses, j’invite d’autres guides à jeter un coup d’oeil pour vérifier que nous avons bien tout couvert. Parfois, ils posent d’autres questions, parfois non.
Ensuite, quand ton nom est bleu sur le forum, tu es invité dans un groupe de soutien, où d’autres ‘personnes’ qui ont vu partagent leurs expériences, posent des questions et se conseillent entre elles. Qu’en penses-tu ? On y va pour les questions ?

Fred
"To come to your senses you have to go out of your mind" - Alan Watts

User avatar
auna
Posts: 78
Joined: Mon Aug 25, 2014 5:13 pm

Re: Tranche de vie

Postby auna » Sun Aug 31, 2014 7:26 am

Bonjour Fred

Pas de libre-arbitre, pas de responsabilité.
C'est clairement vu, mais...
Lá je dois avouer que le mental se "défend", et que je vais prendre "du temps" d'une exploration détaillée pour effacer les endoctrinements et points de vue conventionnels.
Je me suis "battu" des années durant avec le slogan "libre et responsable"
et suis conscient de ne pas avoir "intégrer" complètement la non-responsabilité.

Merci Fred pour ton accompagnement.
Ok, on y va pour les questions.

Robert
Relax, nothing is in control...

User avatar
Freddi
Posts: 1226
Joined: Thu Oct 25, 2012 1:51 pm
Location: Céret, France

Re: Tranche de vie

Postby Freddi » Sun Aug 31, 2014 8:31 am

Rebonjour Robert
et que je vais prendre "du temps" d'une exploration détaillée pour effacer les endoctrinements et points de vue conventionnels.
Voir qu'il n'y a pas de séparation et qu'il n'y en a jamais eu n'est en effet qu'un début. C'est le début d'une exploration de toutes les pensées tenaces et les réflexes conditionnés. La vie offre ces pensées sur un plateau, prêtes à être consommées par le feu de ton attention. C'est réellement un plaisir de voir ces dominos s'écrouler l'un après l'autre. Ces conditionnements se présentent pour 'te' libérer davantage. Il suffit de les questionner.
Si tu veux, après cette 'porte', nous pourrions aussi ouvrir un fil dans une partie du forum consacrée à l'exploration plus avancée, et nous pourrions ensemble questionner cette responsabilité. Cette partie du forum n'est 'ouverte' qu'aux membres bleus et rouges.

Voici les questions. Comme d'habitude. Observe ce qui est dans ton expérience de première main, dans ce qui est vivant, ici et maintenant. Prends bien le temps de les contempler. N'oublie pas les exemples pour la question 5.

1) Existe-t-il une entité séparée «moi», ou «je», ou encore «moi-je» où que ce soit, de quelque forme que ce soit ?

2) Explique en détail ce qu'est l'illusion de l'entité séparée, quand est-ce qu'elle commence, et comment elle fonctionne, à partir de ta propre expérience, telle qu'elle est ici et maintenant.

3) Qu'est-ce que tu ressens en voyant cela ? Quelle est la différence par rapport à ce que tu vivais avant de commencer ce dialogue ?
Raconte un peu de ton vécu de ces derniers jours.

4) Quel a été le déclic qui t'a fait basculer, qui t'a fait voir cela?

5) Pourrais-tu décrire ce que sont la décision, l’intention, le libre arbitre, le choix, le contrôle ? Comment les évènements de la vie se déroulent-ils ? Es-tu responsable de quoi que ce soit ?
Donne des exemples à partir de ton expérience.

6) As-tu quelque chose à ajouter ?

Merci !

Fred
"To come to your senses you have to go out of your mind" - Alan Watts

User avatar
auna
Posts: 78
Joined: Mon Aug 25, 2014 5:13 pm

Re: Tranche de vie

Postby auna » Mon Sep 01, 2014 11:26 am

1/
définitivement non. Il n’y a rien de la sorte.

2)
L’identité séparée s’identifie à “ses” expériences, ses auto-jugements, considérations, adopte des automatismes,
puis se justifie, se victimise,… à travers eux.
Elle cherche la réponse à qui suis-je ? mais n'en trouve aucune.
Elle cherche à changer, elle même ou les « choses de la vie » et ne comprend pas pourquoi ça ne marche pas.
Elle ne comprend pas que c’est justement en s’auto-définissant qu’elle se sépare.

3/
je ressens une grande compassion en voyant cela plutôt que de me sentir triste, de tenter désespérément (plus ou moins consciemment) “d’être quelqu'un“ ou “d’être en contact”.
J’ai maintenant un point de vue complètement différent sur la réalité, sur la vie.
Le contexte était “très favorables” à l’exploration cette semaine passée.
Au fil du jeu question/réponse, j’ai expérimenté une sensation d’expansion,
puis réellement expérimenté “Robert est libre et ne se situe nulle part” en l’écrivant.
Maintenant je ressens ce paradoxe amusant : “il n’y a aucune porte à passer, et la porte est passée”…
Et une “excitation”, une envie d’agir…

4/
Le déclic s’est produit en réalisant que lorsque je dirige mon attention vers le “moi”
je ne trouve rien, et c’est parce qu’il n’existe pas !
Le “curieux” c’est que (j’allais dire évidemment) j’avais déjà constaté le fait, expérimenté ce vide, mais jamais intégré la réalité. (encore une fois évidemment, puisque pris dans le conditionnement que ce « moi » existe).

5/
Je suis devant l’écran et je décide d’une pause café.
Si je m’interroge sur l’origine de la décision, je ne trouve “personne” comme entité ayant prise la décision.
C’est un automatisme conséquence d’une série de considérations comme “j’aime le cafe”, “j’ai besoin d’une pause”, “je bois toujours un cafe en milieu de matinée”,…

J’ai l’intention d’aller au restaurant cette semaine.
Même vide à l’origine de l’intention.
Projection venant de nulle part, conséquence de “il est bon de se retrouver entre amis”, “j’aime les bonnes table”, “j’ai besoin de changer d’air” etc.

Comme une confluence de diverses charges d’attention fixée qui produit des mouvements dans la pensée.

Le libre arbitre résulte du fait de croire que je suis aux commandes.
Qu’il y a une entité, là présente, qui est libre de tout endoctrinement et décide délibérément.

Donc choisit.
Alors que le choix n'est qu'apparent, qu'une illusion.
Il est déterminé par le contexte et les considérations, croyances, automatismes.

Le contrôle est une une illusion englobant l’illusion de choisir.
Mental : C'est comme les poupées russes, bulle dans une bulle dans une bulle,....
le contrôle apparait après l’adoption de la croyance/identité “je choisis”.
Puisque je décide, je peux contrôler.

Le évènements de la vie sont une succession d’expériences qui surgissent de nulle part,
sans forcement de lien les l’un avec les autres, dans le sens ou
je peux être en train d’écrire, puis aller prendre un cafe, puis me remettre a écrire ou répondre au téléphone, mettre de la musique etc etc
Il n’y a aucune responsabilité personnelle dans “tout ça”.

(le mental se rebelle encore devant l’évidence: oui OK pour explorer plus avant, et questionner la responsabilité ensemble dans le forum)

Merci pour ta présence, ton temps passé à me questionner.
Toute ma gratitude

Robert
Relax, nothing is in control...

User avatar
Freddi
Posts: 1226
Joined: Thu Oct 25, 2012 1:51 pm
Location: Céret, France

Re: Tranche de vie

Postby Freddi » Mon Sep 01, 2014 12:17 pm

Bonjour, Robert, et merci pour tes réponses détaillées.

Deux questions se présentent.
L’identité séparée s’identifie à “ses” expériences, ses auto-jugements, considérations, adopte des automatismes, puis se justifie, se victimise,… à travers eux.
Ton expression peut être lue de deux manières différentes, donc juste pour clarifier : veux-tu dire, dans un sens ‘actif’ que l’identité séparée crée une identité, ou, dans le sens passif, que l’identité séparée est créée à partir d’une identification à des expériences, jugements etc.
Si c’est le sens actif, où est cette identité séparée?
Robert est libre et ne se situe nulle part
En restant dans ton expérience de première main, ce qui est vrai, ici et maintenant, c’est quoi, ce ‘Robert’ qui est libre et ne se situe nulle part?

Merci !

Fred
"To come to your senses you have to go out of your mind" - Alan Watts

User avatar
auna
Posts: 78
Joined: Mon Aug 25, 2014 5:13 pm

Re: Tranche de vie

Postby auna » Mon Sep 01, 2014 1:27 pm

Bonjour Fred

1/
merci de pointer ceci.
Je répondais dans le sens passif, ce que j'appelle une création par défaut.

2/
Le ‘Robert’ en question ...
une étiquette que j'attribue á la sensation d'être, au ressenti de "Je suis".

Robert
Relax, nothing is in control...

User avatar
Freddi
Posts: 1226
Joined: Thu Oct 25, 2012 1:51 pm
Location: Céret, France

Re: Tranche de vie

Postby Freddi » Mon Sep 01, 2014 2:59 pm

Merci pour ces réponses supplémentaires, Robert.
Je vais maintenant inviter d'autres guides à jeter un coup d'oeil sur notre conversation, pour vérifier que nous n'avons rien oublié ...
A très bientôt,
Fred
"To come to your senses you have to go out of your mind" - Alan Watts

User avatar
Freddi
Posts: 1226
Joined: Thu Oct 25, 2012 1:51 pm
Location: Céret, France

Re: Tranche de vie

Postby Freddi » Mon Sep 01, 2014 8:22 pm

Bonsoir Robert
Trois autres guides ont lu notre conversation et ont confirmé que tu as vu l'illusion du moi séparé, il n'y a pas de question supplémentaire.
Je vais t''envoyer un message personnel pour t'expliquer ce qui se passe maintenant.
Ce fut un plaisir et un privilège de t'accompagner pendant cette exploration. Merci.
A très vite
Fred
"To come to your senses you have to go out of your mind" - Alan Watts


Return to “Français (archives)”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 0 guests