patty

User avatar
patounette
Posts: 8
Joined: Sat Mar 28, 2015 12:10 pm

patty

Postby patounette » Sun Oct 25, 2015 8:46 am

What brings you to Liberation Unleashed?:
Ce qui m'amène ici est le désir de me libérer définitivement de mon personnage .

What is your background in terms of seeking and inquiry?:
beaucoup de stages intensif avec la question "qui suis je" et ensuite la rencontre d'éveillés qui parlaient de paix permanente, paix que j'ai contacté à plusieurs reprises mais qui ne semble pas se maintenir.

What do you expect of the conversation on this forum?:
J'espère que cette conversation sur le forum m'amènera à voir clairement que mon personnage n'existe pas

User avatar
Lucie
Posts: 180
Joined: Sat Mar 28, 2015 6:47 pm

Re: patty

Postby Lucie » Mon Oct 26, 2015 10:08 pm

Bonjour,

Je propose de t'accompagner dans cette exploration, si cela te convient.

Tu as sans doute parcouru certains dialogues (section archives du forum francophone), mais je préfère le mentionner à nouveau, ce forum propose d'explorer et de réaliser qu'il n'y a pas d'entité séparée ou "moi".

Cette exploration se passe sous forme de questions-réponses... tu seras invitée à "regarder" dans l'expérience directe ou vision directe, c'est-à-dire sans faire appel aux pensées, au savoir, aux concepts. Durant toute l'exploration, il est important de mettre de côté tout ce que tu as appris durant les stages, satsangs, ou lectures...
N'hésite pas à me dire si cette notion d'expérience directe n'est pas claire.

Pour commencer, quelques questions préliminaires:
- qui cherche à se libérer définitivement du personnage?
- y a-t-il un "je" quelque part, qui cherche à se libérer? à quoi ressemble ce "je"? à quoi ressemble le personnage?
- en quoi consisterait la "libération" et qu'est-ce qu'elle est censée apporter?
- y a-t-il quelque chose à quoi il faudrait échapper, ici et maintenant?

Il n'y a pas de réponses incorrectes, donc sens-toi à l'aise! Ce qui compte c'est surtout l'authenticité.

Merci,

Nadine
La rose est sans pourquoi, elle fleurit parce qu'elle fleurit (Angelus Silesius)

User avatar
patounette
Posts: 8
Joined: Sat Mar 28, 2015 12:10 pm

Re: patty

Postby patounette » Mon Oct 26, 2015 10:49 pm

bonsoir Nadine,

à la question qui cherche à se libérer définitivement du personnage je dirais que c'est Patricia cette entité qui même si elle n'a pas de forme a encore l'impression qu'elle contrôle sa vie . C'est comme si je cherchais à me suicider !!

y a t il un je quelque part : il y a une pensée je ! il est fait de toutes ces pensées, conditionnements, acquis que j'ai eu depuis ma naissance, il n'est pas matérialisé par quelque chose, il n'est fait que de pensées tenaces !

et y a t il quelque chose à quoi il faudrait échapper ici et maintenant : En fait je ressens ce besoin quand je suis mal à l'aise avec les autres ou avec une situation c'est à ce moment là que je voudrais me débarasser de "mon personnage" je voudrais me sentir à l'aise tout le temps, ne pas me juger, ne pas être génée, pouvoir m'exprimer sans peur, ne pas me sentir ridicule

Voilà

Merci de m'accompagner

Patricia

User avatar
Lucie
Posts: 180
Joined: Sat Mar 28, 2015 6:47 pm

Re: patty

Postby Lucie » Tue Oct 27, 2015 3:06 pm

Bonjour Patricia,
il y a une pensée je ! il est fait de toutes ces pensées, conditionnements, acquis que j'ai eu depuis ma naissance, il n'est pas matérialisé par quelque chose, il n'est fait que de pensées tenaces !
Est-ce que c'est vraiment "vu" ou seulement compris intellectuellement?

Quelle différence y a-t-il entre "Patricia", le "personnage" et "je"? y a-t-il là quelque chose de réel, ou ce ne sont que des pensées?
c'est ce que nous allons explorer, pas nécessaire de répondre à ces questions pour le moment!

Voici un petit exercice d'expérience directe:
Je t'invite à choisir un objet (un stylo par exemple, ou un fruit) et une boîte opaque qui puisse contenir cet objet.

Place l'objet devant toi, et regarde-le, les couleurs, les nuances, la texture, la forme, touche-le, hume-le...
Puis place l'objet dans la boîte opaque, et ferme la boîte.

Et regarde, en vision directe, (c'est- à-dire sans faire appel aux pensées, ni à la mémoire).... où est l'objet? Peux-tu en faire l'expérience directe?
Quelle est l'expérience directe de cet instant?
Que vois-tu?

Bien à toi,

Nadine

PS je reviendrais plus tard sur un ou deux points de ton dernier message (le malaise - "ce dont il faudrait s'échapper"...)
La rose est sans pourquoi, elle fleurit parce qu'elle fleurit (Angelus Silesius)

User avatar
patounette
Posts: 8
Joined: Sat Mar 28, 2015 12:10 pm

Re: patty

Postby patounette » Tue Oct 27, 2015 5:37 pm

je ne peux pas faire l'expérience directe du stylo,
la vision directe que j'ai, si j'ai bien compris le sens, c'est que je vois uniquement la boite.

patricia

User avatar
Lucie
Posts: 180
Joined: Sat Mar 28, 2015 6:47 pm

Re: patty

Postby Lucie » Tue Oct 27, 2015 9:34 pm

Oui c'est ça!
Dans l'expérience directe seule la boîte est vue.
Le savoir/ la mémoire/ la pensée dit que l'objet est dans la boîte. Mais ce n'est pas la réalité de l'expérience directe.
La pensée est très pratique pour fonctionner dans la vie quotidienne, aucun problème avec ça... mais elle arrive toujours après, comme un commentaire sur "ce qui est".

Donc par rapport au "moi" ou "je".... dans l'expérience directe, peux-tu le décrire? quelle forme, quelle densité, où est-il localisé?
Tu peux fermer les yeux. Reste vraiment avant la pensée, avant la réponse du savoir... regarde, vois-tu le "moi" quelque part?

Bien à toi,

Nadine
La rose est sans pourquoi, elle fleurit parce qu'elle fleurit (Angelus Silesius)

User avatar
patounette
Posts: 8
Joined: Sat Mar 28, 2015 12:10 pm

Re: patty

Postby patounette » Wed Oct 28, 2015 11:15 am

bonjour Nadine,

dans l'experience directe de la vision, je dirais qu'il n'y a que la vision, la vision n'a pas de forme, pas de densité -
c'est plus par rapport au corps que je m'identifie, quand je sens une douleur, une extase, une gêne si ça se matérialise dans le corps, là je suis le corps et je m'identifie au corps - le corps je peux le toucher, le voir, pour moi ce n'est pas comme une pensée qui surgit, l'écoute ou la vision.

voilà

merci

User avatar
Lucie
Posts: 180
Joined: Sat Mar 28, 2015 6:47 pm

Re: patty

Postby Lucie » Wed Oct 28, 2015 9:28 pm

Bonsoir Patricia,
je m'identifie au corps
Dans l'expérience directe, qu'est-ce que c'est "s'identifier"?
pour qu'il y ait identification, il faut un sujet et un objet....
Regarde, avant les pensées... qui ou quoi s'identifie à quoi?
je suis le corps
Qui est ce "je" qui est le corps, est-il réel? peut-il être saisi, mesuré? ou n'est-ce qu'une pensée, dont le contenu n'est pas réel?

Je te propose de prendre un moment au calme, assure-toi de ne pas être dérangée. Prends de quoi noter pdt l'exercice (pas après).

Ferme les yeux et observe, invite la gêne par exemple, ou quoi que ce soit qui se présente ici et maintenant.
Et laisse la sensation se déployer, ou l'émotion... regarde (en vision directe, donc sans chercher dans les pensées).
Décris-moi cette sensation, écoute, regarde, encore. Laisse-la dire ce qu'elle a à dire, écoute...
Si une pensée arrive, tu peux la noter en spécifiant "une pensée dit que..."

Y a-t-il une entité qui est propriétaire de la sensation?
Y a-t-il une entité qui est aux commandes de la vie?


Merci

Nadine
La rose est sans pourquoi, elle fleurit parce qu'elle fleurit (Angelus Silesius)

User avatar
patounette
Posts: 8
Joined: Sat Mar 28, 2015 12:10 pm

Re: patty

Postby patounette » Sat Oct 31, 2015 11:26 am

bonjour Nadine,

j'ai pris plus de temps avec le corps - c'est moins évident
je m'installe confortablement une grande inspiration apparait il y a une sensation au niveau de la poitrine, du cœur, le bras se soulève pour dégager le cœur lui donner plus d'espace il y a à la fois l'expression le cœur gros qui apparait et un sourire sur le visage, une image d'oiseau qui s'envole, sort de la cage - apparait un grand inspir -
l' envie de prendre le cœur dans mes bras, une image le cœur veut se déployer- grande inspiration apparait à nouveau- les doigts sur le clavier, une chanson apparait dans mon esprit de francis carel je t aime je t aimais et je t aimerais, le corps se redresse -grande inspiration - des frissons parcourent le corps pas des frissons des pétillements le mental est aussi la qui dit tout ça se sont des mots - l'épaule qui bouge, le bras se déploie, l'aisselle se dégage, une phrase vient il n'y a pas de je les choses se font - grande inspiration - sourire à nouveau le corps vit, déglutit , baille , les doigts tapotent sur le clavier les yeux s ouvrent .
une pensée dit 'c est tout' pas de drame, pas d'écroulement , pas de dissolution grande inspiration le calme, avant la tempête dit la pensée

grande inspiration à nouveau - joie intérieure

le corps bouge - petit déjeuner à prendre !!!!

voilà mon expérience - j'allais dire je t'embrasse une sensation de gaité est là :))

merci

Patricia




il n'y a pas d'identité qui est propriétaire de la sensation
pas d'identité aux commandes de la vie

User avatar
Lucie
Posts: 180
Joined: Sat Mar 28, 2015 6:47 pm

Re: patty

Postby Lucie » Sat Oct 31, 2015 8:40 pm

Bonsoir Patricia,

Oui! ... quelle douceur de te lire...

Je te répondrai plus en détail demain soir!


Bien à toi
<3

Nadine
La rose est sans pourquoi, elle fleurit parce qu'elle fleurit (Angelus Silesius)

User avatar
Lucie
Posts: 180
Joined: Sat Mar 28, 2015 6:47 pm

Re: patty

Postby Lucie » Sun Nov 01, 2015 7:07 pm

Bonsoir Patricia,

D'après la "couleur" de ton message, il semble clair que l'illusion du "moi" ait été vue... :)


Cependant j'aimerais vérifier certains points:

1)
"c'est tout", pas de drame, pas d'écroulement , pas de dissolution
Y a-t-il un regret que ce ne soit "que" ça? pourrait-il y avoir autre chose que ceci, ici et maintenant? une face cachée où "c'est mieux", où "c'est différent"?


En cet instant, toujours dans l'expérience directe, comment est-ce perçu:

2) la gêne/douleur/extase dont il était question il y a quelques jours, comment est-ce ressenti aujourd'hui?

3) qu'est ce que Patricia? qu'est-ce que le personnage, mentionné dans le premier message?

4) qu'est-ce que l'identification? y a-t-il un sujet qui peut s'identifier à un objet?

Merci,
Bien à toi,

Nadine
La rose est sans pourquoi, elle fleurit parce qu'elle fleurit (Angelus Silesius)

User avatar
patounette
Posts: 8
Joined: Sat Mar 28, 2015 12:10 pm

Re: patty

Postby patounette » Mon Nov 02, 2015 12:14 am

Bonsoir,

1/ il n'y a pas de regret que ce ne soit que ça, c'est juste l'idée que je me faisais de voir qu'il n'y avait pas de moi, toute l'histoire que j'avais bati autour, et justement beaucoup de sensations c'est peut être pour cela que je n'arrivais pas à lacher les sensations du corps - j'ai fait l'exercice de l'expérience directe, pendant toute une journée et je n'étais effectivement que perception et les sensations du corps en faisaient partie.

la gene, la douleur et l'extase sont aussi des perceptions d'ailleurs en écrivant ce message c'est ce qu'il se passe, il y a chaleur, cœur qui bat, ventre qui se soulève, grande inspiration.

patricia le personnage est un concept, une idée, il n'y a pas de sujet patricia, juste une idée de patricia;

l'identification c est quand à nouveau je me reprends pour un sujet
j'ai vu que le moi n'existait pas mais quelque fois il m'arrive d'être surprise et de penser tiens pourquoi j'ai dit ça ou pourquoi j'ai fait ça !

4 pourriez vous répéter la question :)) l'identification sujet / objet

je cale je vais rester avec ça sujet objet et je reviens vers toi ou peut être peux tu m'éclairer davantage ??

merci

Patricia

User avatar
Lucie
Posts: 180
Joined: Sat Mar 28, 2015 6:47 pm

Re: patty

Postby Lucie » Mon Nov 02, 2015 4:51 pm

Bonjour Patricia,
je n'étais effectivement que perception et les sensations du corps en faisaient partie
"je n'étais que perception" ou "il n'y a que la perception.... sans je"?
Il y a des habitudes de langage - qui sont ce qu'elles sont - et qui peuvent parfois prêter à confusion, merci de préciser!

patricia le personnage est un concept, une idée, il n'y a pas de sujet patricia, juste une idée de patricia
oui, c'est un nom, un concept pour définir un corps, un caractère, mais il n'y a pas de Patricia aux commandes de "sa" vie.


Sujet-verbe-objet : je regarde une pomme, voici la version habituelle.

Ce que nous explorons ici, c'est qu'il n'y a pas de "je" qui regarde.
Il n'y a que regard. Même la pomme n'est pas "dehors", n'est pas objet.
Il n'y a qu'une seule et unique expérience: regarder (et ce n'est qu'un mot sur une expérience indescriptible)

Sujet-verbe-objet, c'est un seule "chose".
On peut dire aussi (c'est pareil) qu'il n'y a que le verbe, l'action, sans sujet ni objet.
Regarder // regard


Je t'invite à explorer ceci:
Prends un objet, un livre par exemple, ou autre...
Nous allons appeler l'objet "l'observé" et toi "l'observateur".

Regarde cet objet sans faire appel aux pensées, dans l'expérience directe... comme pour l'expérience avec le ressenti corporel.

- y a-t-il une frontière entre l'observé et l'observateur? et si oui, où se trouve-elle?
- est-ce que l'espace entre toi et l'objet est observé ou observateur?
- regarde tes mains, sont-elles observées ou observateur?
- regarde le bout de ton nez, est-il observé ou observateur?
- où est l'observateur? peux-tu le voir, le sentir, le toucher, l'entendre?
- quand une pensée dit "Patricia observe un objet", que se passe-t-il dans l'expérience directe?


Merci!
Je t'embrasse

Nadine

PS Qui pourrait s'identifier?
La rose est sans pourquoi, elle fleurit parce qu'elle fleurit (Angelus Silesius)

User avatar
patounette
Posts: 8
Joined: Sat Mar 28, 2015 12:10 pm

Re: patty

Postby patounette » Mon Nov 02, 2015 11:10 pm

bonsoir,

le langage est un obstacle c'est vrai mais il faut bien parler
quand je dis je n'étais que perception, j'aurais pu dire percevoir arrivait, regarder se passait, c'était l"expérience du verbe effectivement d'ailleurs samedi matin lorsque j'ai fermé ma porte ce qui est apparu dans mon esprit était
I m not the doer, Im the perceiver

il n'ya pas de frontiere entre l'observé et l'observateur
mes mains sont observées
le bout de mon nez est observé
il n y a pas d'observateur, personne à voir sentir toucher ou entendre
quand une pensée dit patricia observe un objet, l'expérience directe est l'objet est vu

Et le PS, qui pourrait s'identifier ?? la petite touche finale, le son de cristal qui vient terminer le questionnement : qui pourrait s'identifier ??

Je ressens la douceur dont tu parlais dans un de tes mails quand tu as dis "quelle douceur de te lire" j'ai été surprise de lire cela car je n'avais pas ressenti de douceur mais ce soir je la perçois davantage, cette douceur, je dirais pas cette évidence car ça fait trop déjà vu, cette légèreté, mais le mot douceur me va bien, c'est ça...... la douceur de la vie, et le sourire est là !!
Ah j'adore ça

Merci merci de m'avoir permis de me poser

je t'embrasse
Patricia

User avatar
Lucie
Posts: 180
Joined: Sat Mar 28, 2015 6:47 pm

Re: patty

Postby Lucie » Tue Nov 03, 2015 5:12 pm

Bonsoir Patricia,

Is there a perceiver ? ;)
percevoir arrivait, regarder se passait

oui!
en effet le langage est relatif... mais ce relatif a sa propre beauté!

Rien à ajouter....
Il est d'usage sur le forum de poser 6 questions à la fin de chaque dialogue, qui résument l'exploration.
Puis j'inviterai les autres guides à lire tes réponses pour vérifier que tout soit bien clair, à poser éventuellement des questions supplémentaires.

Voici les questions:

1) Existe-t-il une entité séparée « moi », ou « je », ou encore « moi-je » où que ce soit, de quelque forme que ce soit ?

2) Explique en détail ce qu'est l'illusion du moi séparé, quand elle commence, comment elle fonctionne, à partir de ta propre expérience directe, telle qu'elle est ici et maintenant.

3) Qu'est-ce que tu ressens en voyant cela ? Quelle est la différence par rapport à ce que tu vivais avant de commencer ce dialogue ? Raconte un peu de ton vécu de ces derniers jours.

4) Quel a été le déclic qui t'a fait basculer, qui t'a fait voir cela ?

5) Pourrais-tu décrire ce que sont la décision, l’intention, le libre arbitre, le choix, le contrôle ? Comment les évènements de la vie se déroulent-ils ? Es-tu responsable de quoi que ce soit ?
Donne des exemples à partir de ton expérience.

6) As-tu quelque chose à ajouter ?


Prends tout le temps qu'il faut, et n'oublie pas de répondre à partir de l'expérience directe, sans faire appel au savoir, aux pensées.


Merci
Je t'embrasse,

Nadine
La rose est sans pourquoi, elle fleurit parce qu'elle fleurit (Angelus Silesius)


Return to “Français (archives)”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest