guiding heart

User avatar
Lucid Goldrain
Posts: 18
Joined: Wed Feb 20, 2013 12:29 pm

guiding heart

Postby Lucid Goldrain » Fri Mar 01, 2013 11:25 pm

Devant la porte je sais qu'il n y à pas de porte.Je frappe quand même car je suis la pour trouver une main tendu, un guide, je n y arrive pas à l'ouvrir seul, cette porte inexistante.
Je n'arrive pas à m'accepter avec mes addictions, je les vois tel quelle mais cela ne diminue pas mon manque, je laisse le manque tel quel mais cela me rends confuse. je vois ma confusion tel quel mais rien ne change, je me retrouve encore et encore dans la roue du hamster, elle est devenue plus grande c'est tout.
Pourtant je sais ce que je suis, je vis mes expériences pour ce qu'elle sont - des expériences.
Mais je m’épuise quand même à vouloir changer mes addictions, c'est comme une peur d’être libre et pourtant je le suis - a chaque instant.
J'ai commencée à lire 'gateless gatecrashers', je trouverais peut-être le mot magique? La phrase qui fait tout basculer dans la lumière que je suis?
Merci de m'aider,
Lucid Goldrain

User avatar
Chronophonix
Posts: 583
Joined: Wed Jan 11, 2012 10:59 pm
Location: France
Contact:

Re: guiding heart

Postby Chronophonix » Mon Mar 04, 2013 8:14 pm

Bonsoir, Lucid Goldrain

Peux-tu me donner un véritable nom ? Ici, c'est Michel (Chronophonix)

Sur ce forum, nous invitons les personnes à parler à partir de leur expérience directe, à partir du vécu intuitif, à partir de la Présence à soi-même; donc lorsque tu écris «Je sais qu'il n'y a pas de porte», est-ce vraiment vu, ressenti, est-ce une évidence, ou seulement une conviction intellectuelle ? Il faut bien faire la distinction entre ces deux éventualités. Si tu n'as pas ressenti de façon lumineuse et évidente qu'il n'y a pas de porte, pour l'instant, il vaudra mieux considérer qu'il y en a une, en tout cas pour toi, et que cette porte, nous sommes là pour te faire découvrir par toi-même comment la franchir.

Je n'arrive pas à m'accepter avec mes addictions

Deux remarques : tout d'abord, il serait intéressant ici que tu donnes un ou plusieurs exemples concrets, tirés de ton vécu quotidien, de ce que tu désignes par le terme d'addiction.
Ensuite, concernant l'acceptation : ta non-acceptation de ce qui EST (puisque si tu constates une addiction, elle EST déjà là au moment où tu en prends conscience) va être un élément à explorer; observe attentivement, par un regard incisif, direct : peux-tu vraiment refuser ce qui est déjà là ? Et si tu le fais quand même, observe à quoi cela t'amène :à la paix, la joie, ou à la souffrance ?

Pourtant je sais ce que je suis, je vis mes expériences pour ce qu'elle sont - des expériences.


Ce "je" qui sait, qui vit des expériences, existe-t-il vraiment ? Je t'invite, toujours par l'expérience directe, à le trouver, à le localiser, à le ressentir; fais-le, avec une ferme résolution, et dis-moi ce que ça donne.

c'est comme une peur d’être libre et pourtant je le suis - a chaque instant.

Ben non, t'es pas libre ! Intellectuellement, tu peux te le faire croire, mais vois comment le vécu quotidien te démontre le contraire en permanence ! Et «la lumière que je suis» ? Regarde comment cette lumière intellectuelle n'éclaire en fait rien du tout, car l'intellect seul, sans la puissante intuition de la Présence consciente, est incapable d'illuminer quoique ce soit dans ce domaine. Donc, revenir sans cesse à la vision directe, à l'expérience directe, au ressenti, quelque soit ce ressenti, et cultiver le OUI au ressenti : une peur ? OUI ! un manque ? OUI ! une sensation de confusion ? OUI ! etc...Ce n'est qu'après le OUI du coeur qu'une action peut être envisagée pour changer ce qui peut l'être.

Alors, à toi de jouer ! Prend le temps pour répondre, expérimente d'abord, et décris ce qui a été vécu; inutile de rajouter une couche intellectuelle de commentaires supplémentaires, il y a bien assez de pensées pour l'instant !

Namaste
Michel
«Pas ce qui devrait être, ce qui est» (Swami Prajnanpad)

User avatar
Lucid Goldrain
Posts: 18
Joined: Wed Feb 20, 2013 12:29 pm

No Self

Postby Lucid Goldrain » Tue Mar 05, 2013 12:06 am

Bonjour,
Alors il n y a pas de soi? moi?
C'est plus radical que tous ce que j'ai pu expérimenter jusqu’à maintenant.
Aprés Vipassana, Rebirth, dance souffie, Ramtha, Balanced view, Dzogchen, et non-dualité, et une multitude d'ateliers de découverte de soi, de recherche du soi, d’expérience du soi, des techniques d’être soi - le soi n'existe pas. wow, wow, wow,
Avec Balanced view j'ai eu une introduction a ma vrai nature et pratiquais des courts instants de Clarté ou Intelligence ouverte, avec cet pratique il y a les douze empowerments, qui est une investigation des croyances et des attachements, qui consiste a ce relaxer profondément dans tout les données qui peuvent surgir. Je passais du temps avant de comprendre que je suis Intelligence ouverte et que je n'ai pas a provoquer ma vrai nature, que je n'avais qu'à tout laisser tel quel a chaque instant. Aussi je devais toujours faire quelque chose - me relaxer- pour expérimenter l'intelligence ouverte et finalement cela ne menait a rien ou peu. Plus de discernement, plus de calme, moins d’inquiétude, un mieux être général mais quelque chose manquait.
C'est peut-être qu'une question de langage et que c'est maintenant que je suis prête a entendre et a vivre cette libération - le soi n'existe pas, Je n'existe pas - c'est formidable, je sais ce que cela veut dire dans mon corps - esprit, entièrement, partout - je suis encore sous le choc de l'explosion. C'est l’évidence même.
Y a t'il quel qu'un pour stabiliser cela avec moi?
La question que je me pose est: qui prends des décisions, lorsque je dois agir sciemment? lorsque dans le groupe qui m'emploie il y a abus de pouvoir?
Merci a qui veut bien prendre contact avec moi et ne pas me laisser sans reponse, Lucid Goldrain

User avatar
Chronophonix
Posts: 583
Joined: Wed Jan 11, 2012 10:59 pm
Location: France
Contact:

Re: guiding heart

Postby Chronophonix » Tue Mar 05, 2013 1:37 am

Hello, LG

Juste pour te dire de ne pas créer à chaque fois un nouveau sujet, mais d'utiliser la fonction "reply" pour garder la continuité de la discussion. J'ai donc déplacé ton nouveau post ici. Les questions précises que je te pose dans mon dernier message devraient t'éclairer sur les interrogations exprimées ici. J'attends donc de tes nouvelles pour continuer.

Namaste
Michel
«Pas ce qui devrait être, ce qui est» (Swami Prajnanpad)

User avatar
Lucid Goldrain
Posts: 18
Joined: Wed Feb 20, 2013 12:29 pm

dissoudre sans resistance

Postby Lucid Goldrain » Tue Mar 05, 2013 11:29 pm

Merci du fond du coeur de ta réponse Michel.
Je m'appelle Berta et je répondrai le plus sincèrement possible à ton courrier.
Grüss Gott en toi,
Berta

User avatar
Lucid Goldrain
Posts: 18
Joined: Wed Feb 20, 2013 12:29 pm

Re: guiding heart

Postby Lucid Goldrain » Thu Mar 07, 2013 1:07 pm

Cher Michel,
Je viens d’écrire une super lettre inspiré et en tapant preview et en voulant revenir pour ajouter quelque chose j'ai tout effacée - grrr- gloups- Je recommence!
Je me suis réveillée ce matin dans la clarté du savoir. Comme tu dis: OUI à la vie, OUI a l’inquiétude, Oui au manque, OUI tout court.
Je travaille dans une société d'autoroute et mon supérieur hiérarchique vient de me faire encore une petite crasse que je ne peux pas accepter. Si je laisse tout tel quel je n'ai plus de raison d'agir mais je ne peux laisser passer cela. Il y à abus de pouvoir de sa part et je pars en guerre pour la justice et la dignité humain.C'est la que je me perds en analyses et considérations du pour et contre et a prendre mes stratégies pour une réalité. C'est la aussi que je fume sans retenue, galvanisée par mon combat qui ne détruit que moi même en quelque sorte, je n'arrive pas à concilier/ intégrer ce travail das le flot de la vie
Hier soir j'ai faite une méditation, c'est à dire tel un miroir je laisse tout tel quel, mes pensées, mes sentiments, je suis conscience sans moi qui fait quoi que ce soit. Je devrais faire cela plus souvent (dit Adyashanti) car je tombe dans le piège de prendre des courts instants de Clarté (dit Candice O'Denver) tout au long de la journée en croyant de savoir mais comme tu as remarqué, ce n'est que l'intellect qui n’éclaire rien du tout.
Etre douceur et amour pour moi même et les autres, vivre ma féminité équilibré, me permettre d’être ce que je suis, inséparable de la conscience de vie en abondance, sans peur ni espoir, voila ma motivation. Combien de fois je dois encore expérimenter l’épuisement afin de permettre la vie de s’écouler tel quel?
Merci, Michel, de bien vouloir être mon guide, je sens que nous pouvons aller loin dans le maintenant.
Bien a toi,
Berta

User avatar
Chronophonix
Posts: 583
Joined: Wed Jan 11, 2012 10:59 pm
Location: France
Contact:

Re: guiding heart

Postby Chronophonix » Fri Mar 08, 2013 2:03 am

Bonsoir Berta

D'autres personnes semblent avoir eu le même problème que toi : effacement des messages après une prévisualisation. Donc, je te suggère de copier tout ce que tu as écrit et de le coller temporairement dans un fichier word, par exemple, avant de cliquer sur "preview".

Hier soir j'ai faite une méditation, c'est à dire tel un miroir je laisse tout tel quel, mes pensées, mes sentiments, je suis conscience sans moi qui fait quoi que ce soit.

Ben voilà ! Offre-toi l'opportunité de faire ça tous les jours, le matin par exemple, quitte à te réveiller une demi heure plus tôt. La pratique méditative est une voie royale pour Être en Conscience. La technique de Candice O'Denver n'est pas à négliger, ces «courts instants de conscience» peuvent être une aide précieuse tout au long de la journée, pourvu que le mental ne s'en empare pas et ne s'en attribue pas le mérite : un instant de conscience ne peut être que sans mental, sinon, ce n'est qu'une pensée.

A présent, je te repose ici une question de mon premier message :
tout d'abord, il serait intéressant ici que tu donnes un ou plusieurs exemples concrets, tirés de ton vécu quotidien, de ce que tu désignes par le terme d'addiction.

Ensuite, puisque en méditation, tu as expérimenté la «conscience sans moi», qu'est-ce donc que ce «moi» qui reviens ensuite ? Où se trouve-t-il ? Peux-tu le localiser ? Comment se manifeste-t-il ?
Il faut que tu vois cela en direct, sans l'intellect; «moi» pourrait-il n'être qu'une pensée, associée à des sensations ? Sers-toi de l'état méditatif pour regarder en profondeur si quelque part, il y a vraiment «moi». Je te dis ça parce que de temps en temps, lorsque je pratique la méditation, et que je suis établi dans le Silence, dans la Présence, je joue à chercher "moi", je joue à faire comme s'il existait encore; mais j'ai beau chercher, je ne le trouve plus nulle part, rien ici que je puisse ressentir comme "moi", parti, terminé...Si tu peut vivre des moments sans "moi" en méditation, tu peux déployer ces moments dans la vie de tous les jours, et même lorsque tu es confrontée à l'injustice de ton supérieur.
Là, bien sûr, il faut jouer subtilement : Si c'est «moi» qui prend les commandes, la réaction est immédiate, tu la connais bien ! Si au moment où «moi» s'apprête à réagir, la Présence consciente est là, comme en méditation, et qu'au sein de cette Présence, «moi» est démasqué, la réaction ne se produit pas, ce qui ne veut pas dire qu'il n'y aura pas d'action correctrice. Simplement, celle-ci se fera sur un fond de tranquillité et d'efficacité, sans stress, sans «guerre» ! Bien entendu, ça ne marchera peut-être pas du premier coup, mais il s'agit de persévérer : ton supérieur est là pour toi, pour te montrer quelque chose sur toi même, alors, tu dois t'en servir. La vie sait ce qu'elle fait et nous offre toujours les miroirs dont nous avons besoin, au moment où nous en avons besoin.

Regardes-toi dans le miroir de ta vie, tu sauras qui tu es !

Namaste
Michel
«Pas ce qui devrait être, ce qui est» (Swami Prajnanpad)

User avatar
Lucid Goldrain
Posts: 18
Joined: Wed Feb 20, 2013 12:29 pm

Re: guiding heart

Postby Lucid Goldrain » Sat Mar 09, 2013 12:57 am

Bonsoir Michel,
Aujourdhui j'ai fait une pré-session d'un séminaire de 'awakening coaching' que je ferai début Avril avec Arjuna Ardagh en Allemagne.
Nous avons fait un travail très étonnant car il a bien démontre mes mécanismes de fuit lorsque j'arrive a un point d’émotion que je crois douloureuse. En claire: Juste avant d'arriver au point de voir/vivre le sentiment d'abandon, dans mon mental il y a la certitude de connaitre déjà, de savoir, et cela me fait tourner les talons pour ne pas regarder.
L’expérience de cela est comme une ouverture magique de portes connectées entre eux qui était fermées depuis des siècles. Cela me dit aussi que je ne sais rien sans le coeur, si j'ai le savoir dans ma tête uniquement je ne sais rien,et le piège avec les courts instants de conscience était pour moi d’être mental et rarement entière. Je reconnaissais un vide, un espace mais limité car mentale. Ce sont des lectures et techniques Dzogchen -Bön tradition, qui m'ont ouvert plus d'espace et de reconnaissance de ma vraie nature. C'est l'instant présent, pure clarté consciente dans et a travers tout chose, la vie tel quel
Maintenant mon addiction, mon tabagisme. Il me semble que c'est la même fuite. Une peur profonde qui n'est pas encore vue, que je contourne en me persuadant que je sais ce que c'est et que je n'ai plus à regarder. Je préfère mon petit confort que de plonger entièrement. Je pourrais me contenter de cela aussi et me dire après tout: Osho dit bien que ça n'a pas d'importance d’être un bouddha qui fume, de vivre quelques années de moins ce n'est pas grave mais pour moi c'est une limitation énorme et une constant frustration que je m'efforce a entretenir par peur de laisser la vie s’écouler avec bonheur.
J'ai l'impression que mes lettres sont plutôt du ressort d'un psychiatre mais je te fais confiance et ta réflexion peut grandement m’éclairer et m'apprendre à plonger.
Tout cela n'a d'importance que quand j'y pense et chaque court instant de conscience efface tout comme le réveil d'un rêve qui n'en finit pas d’être rêvé.

Bien a toi,
Berta

User avatar
Chronophonix
Posts: 583
Joined: Wed Jan 11, 2012 10:59 pm
Location: France
Contact:

Re: guiding heart

Postby Chronophonix » Sun Mar 10, 2013 11:52 pm

Bonsoir, Berta

Juste avant d'arriver au point de voir/vivre le sentiment d'abandon, dans mon mental il y a la certitude de connaitre déjà, de savoir, et cela me fait tourner les talons pour ne pas regarder.

Là, pas d'alternative : il faut vraiment regarder !

Cela me dit aussi que je ne sais rien sans le coeur,
Oui.
C'est l'instant présent, pure clarté consciente dans et a travers tout chose, la vie tel quel
Hé oui, c'est aussi simple que ça ! Lorsque cela est devenu ton quotidien, quelque soit la situation, tu n'y penses même plus, tu ES, ici et maintenant. Et Être est la simplicité même, le retour chez soi...

Maintenant mon addiction, mon tabagisme.

Alors là, tu tombes mal : je suis fumeur...simplement, je l'ai accepté et cela ne me trouble absolument plus. Ceci dit, il n'y a que deux alternatives : accepter à 100% l'addiction au tabac , ou arrêter de fumer. Entre les deux, ce ne sont que ruses et tergiversations du mental, ce qui ne peut pas t'aider en quoi que ce soit. Donc, accepter ou arrêter : aucune discussion possible !

Tout cela n'a d'importance que quand j'y pense
Bien sûr ! D'où l'importance du travail avec les «courts instants de conscience» (ainsi que la méditation), qui, par une pratique soutenue et sans faille, vont devenir plus longs, de plus en plus longs, et de plus en plus fréquents, jusqu'à être l'état habituel de chaque instant de ta vie. Il y aura sans doute encore pendant longtemps «de courts instants d'inconscience", mais la page sera tournée.

Pour terminer, je te repose cette question, à laquelle tu n'as pas encore répondu :
Puisque en méditation, tu as expérimenté la «conscience sans moi», qu'est-ce donc que ce «moi» qui reviens ensuite ? Où se trouve-t-il ? Peux-tu le localiser ? Comment se manifeste-t-il ?

Namaste
Michel
«Pas ce qui devrait être, ce qui est» (Swami Prajnanpad)

User avatar
Lucid Goldrain
Posts: 18
Joined: Wed Feb 20, 2013 12:29 pm

Re: guiding heart

Postby Lucid Goldrain » Mon Mar 18, 2013 10:27 pm

Bonsoir Michel,
Je n'ai pas écrite depuis un certain temps, je me devais un peu de silence et de voir profondément.
Y à t'il un moi? Non il n y à pas de moi, cela est évident, je n'en trouve pas.
Y à t'il un JE? Le Je qui inclut tout, 'the basic space of phenomena', n'est pas le Je?
Lorsque je dois faire une action concernant la non-acceptation de la discrimination de mon supérieur hiérarchique, Je fais, je lui écris et lui parle afin d’être entendu et écouté. Et cette action vient du niveau du savoir, que ce que je fais est juste. En quelque sorte j'agis depuis le Je universelle, le Je qui sait?
Et du coup je peux faire confiance d’être entendu et j'ai eu la preuve au jourd'hui que le supérieur de mon supérieur viendra me voir.
Enfin c'est pour dire que je me perds parfois en ne sachant plus comment voir les choses et je crois en plus que c'est la bonne façon alors que je suis perdu.
Après ces périodes la je me réveille et je vois enfin claire, je vois que je n'ai aucun effort a faire pour savoir.
L’exemple est: je me réveil et je sais que pour que voie, sente, entende, pense etc il n y à pas d'effort a faire, il n y à pas de moi qui doit intervenir, tout peut exister et se vivre sans intervention de ma part. Et la c'est 'bliss'. C'est l'amour inconditionnel qui vit et agit a travers moi (celui qui n'existe pas) le moi qui n'intervient plus.
En fait je fais des aller retour et je ne vois pas quand je recommence a me perdre. En même temps j'ai envie de croire que Je ne peux pas me perdre car la confusion fait aussi part du Je? Cette conscience-présence inclus tout alors pourquoi pas la non présence?
Merci Michel pour ton aide clairvoyant, j'attends tes réponses comme un cadeau.

Bien a toi,

Berta

User avatar
Chronophonix
Posts: 583
Joined: Wed Jan 11, 2012 10:59 pm
Location: France
Contact:

Re: guiding heart

Postby Chronophonix » Wed Mar 20, 2013 11:55 pm

Bonsoir Berta

Enfin c'est pour dire que je me perds parfois en ne sachant plus comment voir les choses et je crois en plus que c'est la bonne façon alors que je suis perdu.

Là, c'est plutôt bon signe ! Car cela signifie que le mental commence à déposer les armes : dès lors, ne t'occupe plus de savoir comment voir les choses, fais confiance à ton intuition, à ton ressenti, à ton impression profonde de faire ce qui est juste. Tu en as eu la preuve dans ton rapport avec ton supérieur. Maintenant, que tu appelles ce niveau de ton être le Je universelle, le Je qui sait, ou encore the basic space of phenomena , les mots sont secondaires et viennent après ce qu'ils décrivent. Avant les mots, tu ES, point ! Et ce que tu écris dans la citation suivante semble indiquer que c'est bien ce que tu vis :
Après ces périodes la je me réveille et je vois enfin claire, je vois que je n'ai aucun effort a faire pour savoir.


En fait je fais des aller retour et je ne vois pas quand je recommence a me perdre.
No problem, le processus est en route, les «allers et retours» sont inévitables pour l'instant. Ce que tu peux regarder, ce sont les situations qui sont associées au fait que tu te perdes. Là, il te faut regarder attentivement pour les repérer. Peux-tu estimer le temps que durent ces moments de non-présence ?

Cette conscience-présence inclus tout alors pourquoi pas la non présence?
Oui, du point de vue ultime, c'est vrai, mais dans le vécu quotidien, lorsque tu es dans la «non-présence», la «conscience-présence» est-elle toujours ressentie ? Autrement dit, est-ce que tu sens, vraiment en direct, que tu es dans la «non-présence» au moment même où cela se produit ? Ou est-ce seulement quand tu «refais surface» que tu vois alors, et rétrospectivement, que tu n'étais pas là ?
Il te faut continuer à observer tout ce qui vient, pensées, émotions, moment de «bliss», d'amour inconditionnel, sans t'attacher à aucun de ces moments qui sont par nature changeants sans cesse. Ce qui ne change pas, c'est l'endroit où toutes ces manifestations apparaissent et se résorbent, l'Être pleinement conscient, pleinement présent, ce que tu appelles la «conscience-présence», que d'autres appellent «mindfullness» ou claire conscience, et bien d'autres noms encore, et que j'appelle simplement la Présence. Et à chaque instant, cette Présence est là, vaste, disponible, gratuite, c'est notre héritage à tous, c'est le festin où nous sommes tous conviés...

Namaste
Michel
«Pas ce qui devrait être, ce qui est» (Swami Prajnanpad)

User avatar
Lucid Goldrain
Posts: 18
Joined: Wed Feb 20, 2013 12:29 pm

Re: guiding heart

Postby Lucid Goldrain » Wed Mar 27, 2013 10:08 pm

Cher Michel,
Il y a tellement de choses qui se passent. Heureusement je ne me mêle plus à tout cela comme avant. Je laisse les choses se dérouler, je suis triste, joyeuse ou juste comme dans un cinéma à regarder le film de ma vie. Tout peut me traverser et Je sais ; je suis stable, même chancelante, je suis stable. Même perdu je suis stable.
Je voudrais toute même partager un évènement de ces derniers jours. Jusqu’à maintenant je faisais partie de Balanced view, Candice O’ Denver. Je me demandais si j’allais rejoindre la communauté en Suède cet été, j’aime beaucoup la communauté de BV, des gens qui sont sur la même longueur d’onde, chacun à sa manière. Il y avait des choses qui me gênait de plus en plus dans la façon de Candice et les trainer, de constamment nous rabâcher les oreilles avec les quatre piliers (courts instants, trainer, enseignements et communauté). Sans ses quatre piliers il n’y avait pas de salut pour moi. Je ne pouvais pas avancer dans cette stabilité de l’intelligence ouverte. Au fur et à mesure je trouvais que l’enseignante que j’avais était elle-même limité par le langage standardisé que Candice veut qu’on emploie. Tel quel, courts instants répété deviennent continue, etc. Jamais il n’y avait question d’intégration, de conscience, d’éveil, d’esprit en fait tout était désacralisée et résumé en open intelligence et data. Et lorsque je parlais autrement, librement, j’avais l’impression d’être toujours ramené à ce langage standardisée voulu par Candice. En prenant des courts instants toute la question que je me posais dissolvait et je croyais que j’allais quand même trouver ma place au sein de ce groupe.
Depuis peu, j’apprends que Candice à déposer un (Trade marque) droit d’auteur sur tous ces mots qu’elle emploie : as It Is, short moments many times become continues, et d’autres. Des enseignements Dzogchen vieux de milliers d’années qui ont employé ces mots et dont elle s’inspire largement pour les enseignements sont maintenant déposée en marque et tout ce qui s’en inspirent auront à faire avec les droits d’auteur si ils ne font pas partie de BV !
Alors voilà, encore une illusion de moins pour moi, encore un épisode d’abus à regarder, j’en vois beaucoup se manifester dans ma vie en ce moment. Ma personnalité c’est solidifiée quelque part avec cet abus de toute sorte. Je regarde en moi pour voir dans quelle situation j’abus moi-même mais je ne trouve pas. J’ai l’impression que cela est aussi de l’abus, de ne pas trouver.
Alors si je vis les choses tel quel, c’est maintenant et toujours la meilleur chose à faire, ne rien faire, il y a quand même les émotions qui vont avec ça, ok cela aussi est tel quel et rien ne reste finalement.
Si, à la fin il y a une sorte de calme gratitude et de beauté à pouvoir voir se dérouler tout ça et en moi il y à cette clarté de la perfection en tout.
Cela me donne envie de faire une retraite vipassana que je n’ai pas fait depuis des années, s’assoir dans le silence de mon être. C’est Elena sur Facebook qui en parle et cela m’a bien inspiré.
J’espère que je ne t’ennuie pas avec mes histoires et que tu es aussi la bonne personne pour en parler. As-tu un nom sur Facebook ? Pourrions-nous être amis ?
Merci, Michel de me répondre plus vite que je n’écris mais mon ordi va mieux maintenant, j’ai dû l’initialiser et m’en priver pendant quelques jours.

Bien a toi,

Berta

User avatar
Chronophonix
Posts: 583
Joined: Wed Jan 11, 2012 10:59 pm
Location: France
Contact:

Re: guiding heart

Postby Chronophonix » Sat Mar 30, 2013 1:16 am

Bonsoir Berta

Tout d'abord, concernant Balanced View et les expressions sous copyright, il semble que seul le terme «Balanced view media» ait été accepté, toutes les autres demandes ont été annulées. Voir ce lien : Dharma Wheel et celui-ci : Trademarkia. Ouf...!

Je laisse les choses se dérouler, je suis triste, joyeuse ou juste comme dans un cinéma à regarder le film de ma vie

Exactement ! Et ce film est regardé, instant après instant, mais il est dès lors impossible de trouver par qui le film est regardé. Cette vision est vécue, ressentie, en pleine conscience, en Présence, mais sans mental pour s'approprier quoi que ce soit. Est-ce que cela te parle ?

Si, à la fin il y a une sorte de calme gratitude et de beauté à pouvoir voir se dérouler tout ça et en moi il y à cette clarté de la perfection en tout.

Rien d'autre à chercher, rien d'autre à trouver, c'est CELA même...


Je vais à présent t'inviter à répondre à un questionnaire mis au point par les créateurs de ce forum, visant à bien préciser la vision et permettre de se situer soi-même. Prend tout le temps qu'il faudra pour répondre, en utilisant, bien sûr, la vision directe, l'intuition, le ressenti, tout ce qui va monter spontanément face au miroir de ces questions.

Je te les envoie en anglais, car elles viennent juste d'être réactualisées, et je n'ai pas le temps maintenant de les traduire...(mais répond en français !)

1) Is there a separate entity "self", "me" or "I" , at all, anywhere, in any way, shape or form? Was there ever?

2) Explain in detail what the illusion of separate self is, when it starts and how it works from your own experience. Describe it fully as you see it now.

3) How does it feel to see this? What is the difference from before you started this dialogue? Please report from the past few days

4) What was the last bit that pushed you over, made you look?

5) Do you decide, intend, choose, control events in Life? Do you make anything happen?
Give exemple from your experience.

6) Anything to add?

Tu peux me trouver sur facebook sous mon vrai nom : Michel Tardieu. Pas de problème pour communiquer via FB, envoie-moi une invitation...

Namaste
Michel
«Pas ce qui devrait être, ce qui est» (Swami Prajnanpad)

User avatar
Lucid Goldrain
Posts: 18
Joined: Wed Feb 20, 2013 12:29 pm

Re: guiding heart

Postby Lucid Goldrain » Mon Apr 01, 2013 9:01 pm

COMPREHENSIVE LIST OF CURRENT BV and GF TRADEMARKS (filed and accepted):
http://www.trademarken.com/list/0/owner/Balanced%20View;
http://www.trademarken.com/list/0/owner/Balanced%20View
www.trademarken.com

Bonsoir Michel,

Voici les droits d’auteur acceptée pour les mots et phrases de BV, bien vivant et non ‘Dead’.

Oui les choses se déroulent et il n’y a personne (moi) pour les regarder, en même temps cela est bien vécu, en présence comme tu dis, en conscience je dirai.
Maintenant aux questions :
1) Je vois de mieux en mieux qu’il n y a pas de moi séparé des évènements qui se déroulent, il n y a pas de moi si je laisse les choses se dérouler tel quel, en fait il n y a que vie sans séparation, je n’ai rien ‘a laisser se dérouler’, cela se fait toute seul.
2) L’illusion est de croire qu’il faut faire quelque chose pour que la vie ait lieu, Je contrôlais tout l’aspect avant (pensées, émotions, situations et gens. Je croyais que de vivre était cela et sinon il n’y avait pas de vie qui pouvait me convenir, j’avais peur de perdre le contrôle et de me perdre, je prévoyais, je jugeais, je ramenais tout à mes propres limitations d’un point de vue.

Pour ce soir je m'arrete la, je continue plus tard à repondre aux autres questions.

Merci de continuer ses clarifications avec moi et de m'aider a regarder les choses. D'etre mon mirroir - j'en ai bien besoin.

Grüss Gott,

Berta

User avatar
Lucid Goldrain
Posts: 18
Joined: Wed Feb 20, 2013 12:29 pm

Re: guiding heart

Postby Lucid Goldrain » Sat Apr 06, 2013 9:09 am

Bonjour Michel,
J’écris pour dire que je n'ai pas le temps de répondre à toutes les questions maintenant.
Je pars jusqu'au 16 Avril en Allemagne, faire mon stage de "Awakening coach" avec Arjuna Ardagh.
J’écrirai à ce moment la.
Merci,
Bien a toi,
Berta


Return to “Français (archives)”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 68 guests