La réalisation de tout ce qui est

Moderators: Chronophonix, Freddi

User avatar
sulawesi
Posts: 170
Joined: Tue Jul 03, 2012 9:07 pm

Re: La réalisation de tout ce qui est

Postby sulawesi » Tue Jul 13, 2021 10:36 pm

Bonjour Gaëlle,
Pas de quotes aujourd’hui … avec le téléphone c’est acrobatique !
Peut-être aller à la ligne entre citation et réponse ça peut le faire... :-)
je ne veux pas répondre sans avoir vraiment vu ma peur et tout ce qu’elle a à dire
La peur s'éprouve à un moment donné... C'est à ce moment précis qu'il faut en percevoir la manifestation et écouter, capter quel est l'objet de cette peur.
Et ça peut être subtil : couper la parole, passer à un autre sujet sont des manifestations de peur...
les émotions liées n’ont pas l’air obsolètes pour l’instant.
Les émotions sont éprouvées. En ça elles n'ont pas "l'air obsolète". Obsolète ne signifiait pas sans effet, atténué. Ça voulait dire que l'émotion était maintenant éprouvé par une adulte, pas une enfant (je parle de certaines émotions qui sont des rappels d'émotions appartenant à l'enfance). Ce n'est pas la même situation.
« Qui a t’il à protéger « C’est comme un besoin une envie et une grande tendresse à chercher à protéger Gaëlle…
Y a t’il qq chose de vulnérable ? ». Oui !!! J’ai la sensation d’être la vulnérabilité incarnée !
Tu réponds à côté :-)
Alors, je précise : quel risque est encouru ? Qu'est-ce qui pourrait être atteint ? Quelle atteinte ? Qu'est-ce qui pourrait être menacé, blessé ? Qu'est-ce qui demande protection ? Gaëlle ? Mais quoi ? Qu'est-ce que Gaëlle qui court un risque ? Que risque-t-elle ?
il a été vu que le refus du monde est une attache au monde
En quoi ?
Qu'est-ce que le "refus du monde" pour toi ?
Est ce que ça a besoin de protection ? Non !!! Mais la peur apparaît quand même
... donc il y a bien quelque chose à protéger. Le "non !!!" ici est une pensée, pas le réel. Il faut questionner cette peur pour qu'une réponse émerge...

On est dans du général. Il faudrait une situation précise où de la peur apparait. Ça demande une attention et une présence à l'instant.

Thierry

User avatar
sulawesi
Posts: 170
Joined: Tue Jul 03, 2012 9:07 pm

Re: La réalisation de tout ce qui est

Postby sulawesi » Sun Jul 18, 2021 5:16 pm

Pour info, je suis au fond d'une vallée des Alpes, sans wifi ni 4g. Juste 2 radios italiennes 😊
Mais je capte parfois (si je me rapproche de la civilisation, et en rando vers les sommets 😊)

Thierry

User avatar
Isaure
Posts: 23
Joined: Mon May 24, 2021 9:59 pm

Re: La réalisation de tout ce qui est

Postby Isaure » Sun Jul 18, 2021 6:11 pm

Bonjour Thierry !

Moi je reviens juste de mes vacances !
Bon séjour à toi !
Je n'ai toujours pas de réponses à tes questions mais je ne m'inquiète pas la peur reviendra :) et je pourrais aller voir ce qu'elle me dit et qui a peur ;)

User avatar
Isaure
Posts: 23
Joined: Mon May 24, 2021 9:59 pm

Re: La réalisation de tout ce qui est

Postby Isaure » Sun Aug 01, 2021 1:39 pm

Bonjour Thierry !
Enfin une réponse et enfin une vision de la peur et la connaissance intime de celle-ci !... Merci à l'actualité ! : )

[
i quel risque est encouru ? Qu'est-ce qui pourrait être atteint ? Quelle atteinte ? Qu'est-ce qui pourrait être menacé, blessé ? Qu'est-ce qui demande protection ? Gaëlle ? Mais quoi ? Qu'est-ce que Gaëlle qui court un risque ? Que risque-t-elle ?
][/i]

Du point de vu de ce que je suis de l'être il n'y a aucun risque, Je ne suis pas ce corps ou plutôt je ne suis pas que ça.
Même si il est enlevé une main, un pied, la vue ou autre chose qui appartient au corps, Gaëlle n'est pas là, n'est pas cela, je reste la même quoi qu'il arrive au corps.
Une réflexion de Francis Lucille m'a éclairé . Il raconte que si on meurt et qu'on se retrouve devant St Pierre, celui ci nous laisse un choix.
Soit on revient en ayant le corps et pas la conscience, soit on revient en tant que conscience et on a plus le corps.
Et là, c'est évident ! Que faire d'un corps sans la conscience ! le corps n'est pas ce que je suis, si c'était ce que je suis je choisirai le corps.
Là je vois que c'est un su , une sorte de conviction profonde, plus que ça ! Se poser la question est hors sujet.

Hier j'étais manifestée, j'étais pleinement présente et en même temps tout était vu comme un jeu et je m'amusais moi aussi tout en ayant conscience du jeu et du plaisir de jouer. pas le plaisir pour moi mais le plaisir en sois que tout joue et se joue de lui même sans arrêt ( je ne sais pas si je suis claire là ...)

Là maintenant je ne cherche plus à éviter quoi que se soit, à fuir un ressenti ou une émotion, c'est très tranquille et même le mot tranquille est de trop, pas de pensées, juste être et rien à rajouter ou enlever...

Bonne journée à toi Thierry !
Gaëlle

User avatar
sulawesi
Posts: 170
Joined: Tue Jul 03, 2012 9:07 pm

Re: La réalisation de tout ce qui est

Postby sulawesi » Thu Aug 19, 2021 4:59 pm

Bonjour Gaëlle,
Enfin une réponse et enfin une vision de la peur et la connaissance intime de celle-ci !
Quelles circonstances ?
il n'y a aucun risque, Je ne suis pas ce corps ou plutôt je ne suis pas que ça.
Les situations de peurs et de défenses sont seulement des situations impliquant le corps dans ton expérience ?
Hier j'étais manifestée, j'étais pleinement présente
Comment le sais-tu ? Comment l'évalues-tu ? Peux-tu savoir si tu es pleinement présente ?
Là maintenant je ne cherche plus à éviter quoi que se soit, à fuir un ressenti ou une émotion
C'est une observation ou une décision ? Si oui, comment ça se concrétise ? Que perçois-tu ?
(ton message datant du 1/8, qu'en est-il, là ? Qu'observes-tu ?)

Bonne journée et à bientôt (je suis connecté et alimenté en électricité là où je suis)

Thierry

User avatar
sulawesi
Posts: 170
Joined: Tue Jul 03, 2012 9:07 pm

Re: La réalisation de tout ce qui est

Postby sulawesi » Tue Aug 24, 2021 2:03 pm

Gaëlle, accroche-toi, faut pas lâcher le morceau !

:-D :-D

User avatar
Isaure
Posts: 23
Joined: Mon May 24, 2021 9:59 pm

Re: La réalisation de tout ce qui est

Postby Isaure » Wed Aug 25, 2021 7:33 pm

Bonjour Thierry ! Back to the civilisation !

[i
]Quelles circonstances
?[/i]

Honnêtement je ne me souviens plus !
Je me souviens d'une peur de mourir ou disparaitre mais les circonstances ? je ne sais plus ...

Les situations de peurs et de défenses sont seulement des situations impliquant le corps dans ton expérience ?

Non , La peur à ce moment est partout, elle envahie le corps, l'esprit, elle prends tout l'espace, elle est omniprésente, plus de réflexions, des sensations dans le corps, mais pas seulement. Comme elle prends toute la place il n"y a plus que cela, que la peur et après seulement les sensations dans le corps apparaissent ainsi que les pensées.


Comment le sais-tu ? Comment l'évalues-tu ? Peux-tu savoir si tu es pleinement présente ?


J'étais "avec" chaque perceptions, chaque sensations, sans pensées ou jugement juste là ! Tout est vu, perçu, vécu pas par Gaëlle et en même temps il n'y a rien. Il y a juste ça...

C'est une observation ou une décision ? Si oui, comment ça se concrétise ? Que perçois-tu
?

Une observation je dirais.
Ill y a juste Etre sans rien a rajouter derrière . Comme si tout était vécu à la fois intimement et pourtant sans le même impact au niveau du corps/mental . C'est très serein et en même temps ça n'empêche pas la colère, ni quoi que ce soit.
C'est comme si rien n'avais changé et pourtant le vécu est différent.

Merci de ton écoute
Gaëlle

User avatar
sulawesi
Posts: 170
Joined: Tue Jul 03, 2012 9:07 pm

Re: La réalisation de tout ce qui est

Postby sulawesi » Wed Aug 25, 2021 8:14 pm

Bonsoir Gaëlle,

Quelle est l'ambiance par rapport au post initial ?
Quel est le ressenti ? Les situations ont-elles le même impact sur toi ?
Il a été clairement vu et vécu qu'il n'y a pas de moi. Que le personnage n'existe pas, qu'il n'y a pas de choix, que je suis un espace ouvert sans limite où tout apparait.
Malgré cela l'impression d'un "moi " demeure. Il y a eu des ouvertures où il n 'y avait plus de percevant ou de perçu tout était un!.
Et je cherche à reproduire cela !
je sais que ce que je suis ne cherche rien.
Que cette "ouverture soit conscientisée ou non "je suis" et pourtant je cherche qq chose en plus ....
Et ça m'énerve !!!!!

Je complète mon précédent message.
Il y a des jours où tout est évident, il n'y a que cela et je suis cela ! Même je suis cela est de trop pour le décrire et d'autre jours où l'impression d'être une personne est permanent avec un jugement je ne devrais plus en être là ... et pourtant je sais que ce n'est qu'une pensée et j'y crois encore ...
Thierry

User avatar
Isaure
Posts: 23
Joined: Mon May 24, 2021 9:59 pm

Re: La réalisation de tout ce qui est

Postby Isaure » Sun Sep 05, 2021 8:32 pm

Bonjour Thierry !

[
i]Quelle est l'ambiance par rapport au post initial ?
Quel est le ressenti ? Les situations ont-elles le même impact sur toi
?[/i]

J'aurai aimé t'écrire que ça n'a plus la même accroche mais ... il y a eu un évènement vécu " difficilement "....
J'ai vraiment cru être " parvenu" à Etre simplement et cet évènement me fais douter.
Pour résumer j'ai trahi la confiance de quelqu'un sans faire exprès, sans intention de nuire et celle çi l'a très mal vécu ... et j'ai vraiment ressenti de la culpabilité ! Et le vécu n'a pas été tranquille du tout !
J'avais vraiment l'impression que "JE" étais coupable et que ce sentiment m'appartenait.
Et à un moment voyant que je ne pouvais pas échapper à cette culpabilité et cette tristesse j'ai " accepter de les vivre pleinement, de me sentir mal, de le ressentir dans le corps et de lui laisser la place. De toute façon il n'y avait plus de force pour lutter alors... j'ai laissé être ça !
Peut être une prise de conscience que ce ne sera jamais tranquille, que tout bouge , passe, arrêter de vouloir la paix, la tranquilité à tout prix.
Paradoxalement le vécu a été très dur mais l'histoire mental autour c'est arrêtée rapidement. Le scénario catastrophe est vu comme une histoire sur rajoutée.

Aujourd'hui c'est plus calme, je suis même surprise de l'accroche que certaines émotions ou ressenti corporel ont. Et en même temps personne n'a choisit ce vécu et ça c'est vu ( sinon je choisirai des trucs plus sympas à vivre).

Je ne sais plus trop, par moment c'est collé à l'émotion sans recul et par moment c'est vu ou vécu plus " à distance" en tout cas sans quelqu'un pour le vivre. Pourquoi un jour collé et un autre jour détaché ? Et d'ailleurs la question n'a pas de sens il n'y a pas de pourquoi , il y a ce qui est là, ce qui se présente et c'est tout.
Parfois il y a une histoire qui se raconte...

Bonne soirée à toi e Merci

User avatar
sulawesi
Posts: 170
Joined: Tue Jul 03, 2012 9:07 pm

Re: La réalisation de tout ce qui est

Postby sulawesi » Tue Sep 07, 2021 12:18 am

Bonsoir Gaëlle,
J'ai vraiment cru être " parvenu" à Etre simplement et cet évènement me fais douter.
C'est quelque chose qu'on peut ressentir là maintenant...
mais... demain est un autre jour :-)
Pour résumer j'ai trahi la confiance de quelqu'un sans faire exprès, sans intention de nuire et celle çi l'a très mal vécu ... et j'ai vraiment ressenti de la culpabilité ! Et le vécu n'a pas été tranquille du tout !
En quoi est-ce un problème ?
Ce n'est un pb que dans le refus de ce qui est, la résistance à ce qui advient : le ressenti de culpabilité, l'agitation momentanée, un sentiment d'insécurité...
Et à un moment voyant que je ne pouvais pas échapper à cette culpabilité et cette tristesse j'ai " accepter de les vivre pleinement, de me sentir mal, de le ressentir dans le corps et de lui laisser la place. De toute façon il n'y avait plus de force pour lutter alors... j'ai laissé être ça !
Oui, bon réflexe :-)
Effectivement, il n'y a pas de contrôle, c'est déjà une bonne raison d'accepter ce qui se passe.
Et quel risque y a-t-il de se laisser traverser par ces affects, ces sensations ? Quelqu'un est en danger ?
j'ai " accepté de les vivre pleinement, de me sentir mal
"me sentir mal" : Y a-t-il réellement un "je" qui se sent mal ou juste "diverses manifestations : sensation désagréable, diverses tensions, somatisation, affects qui se succèdent et passent..." ?
Peut être une prise de conscience que ce ne sera jamais tranquille, que tout bouge , passe, arrêter de vouloir la paix, la tranquillité à tout prix.
Tout à fait...
Te cramponner à une recherche de tranquillité arme le stress et la tension. C'est de la tension potentielle car ça s'oppose à la nature de la vie qui est changement continuel .
L'acceptation te place dans un espace où passent des affects, des sensations, des contractions... qui ne sont en fait que des symptômes passagers (que tu peux questionner tranquillement à partir de là pour en comprendre l'émergence...). Cet espace est un espace préservé, qui était là, est là, sera là une fois l'agitation passée...
C'est le sens de la métaphore connue de l'écran de cinéma sur lequel s'affiche toutes les histoires, les drames, les joies, mais n'est jamais modifié par ce qui est projeté.
La non acceptation ajoute la double peine de la résistance (vaine) à ce qui est aux affects qui passent (et qui ne sont pas contrôlables)
Paradoxalement le vécu a été très dur
Dur en quoi en fait ?
Aujourd'hui c'est plus calme, je suis même surprise de l'accroche que certaines émotions ou ressenti corporel ont. Et en même temps personne n'a choisit ce vécu et ça c'est vu ( sinon je choisirai des trucs plus sympas à vivre).
Oui, tout passe...
Non, pas de choix, pas de contrôle.
Je ne sais plus trop, par moment c'est collé à l'émotion sans recul et par moment c'est vu ou vécu plus " à distance" en tout cas sans quelqu'un pour le vivre. Pourquoi un jour collé et un autre jour détaché ? Et d'ailleurs la question n'a pas de sens il n'y a pas de pourquoi , il y a ce qui est là, ce qui se présente et c'est tout.
Si, la question est légitime, pourquoi pas ? Elle permet d'ouvrir sur une compréhension de ce qui se passe... C'est pas spécialement marrant de passer dans une machine à laver de temps en temps :-)

Si tu questionnes les émotions, le stress du moment, tu trouveras diverses peurs associées à des pensées, des croyances (fausses, mais y accorder foi génère des affects désagréables) :
"Je suis rejetée" (et donc ça m'est insupportable parce que j'ai besoin d'approbation, de reconnaissance. Quel est ton besoin d'approbation ?), "Je suis nulle", identité dégradée, "On ne peut pas me faire confiance"... (je suggère, mais tu es la mieux placée pour questionner et écouter ce qui remonte : quelles pensées, quelles peur sont associées aux ressentis désagréables de cette situation)
Les affects sont un sous-produit des croyances, ils ne touchent que la "croyante" : celle qui est agit par différentes croyances (sources de sécurité), contredites par les circonstances à un moment donnée (et là c'est le drame :-) )
Et plus il y a de peur, d'enjeux et d'inconscience de ce qui se joue (des attentes qui sont touchées, menacées), plus tu colles au personnage agité de stress et d'affects/pensées.

Après, en questionnant honnêtement la situation, sans peur d'avoir le mauvais rôle, peut-être que ça va plus loin : tu avais peut-être un compte à régler avec la personne, et c'est une sorte d'acte manqué. Peut-être avait-il une volonté de blesser inconsciente... :-)

Thierry

User avatar
Isaure
Posts: 23
Joined: Mon May 24, 2021 9:59 pm

Re: La réalisation de tout ce qui est

Postby Isaure » Thu Sep 16, 2021 7:50 pm

Bonsoir Thierry !

Et oui enfin une réponse ... j'ai pris le temps pour répondre au plus juste.

Si tu questionnes les émotions, le stress du moment, tu trouveras diverses peurs associées à des pensées, des croyances (fausses, mais y accorder foi génère des affects désagréables) :

Je crois avoir vu les peurs associées: celle d'être rejetée et rejetable, indigne de confiance.
Celle de disparaitre, de mourir sans le regard de l'autre.

Je vois que je cherche des explications et des causes à tout ce qui apparait ( pensées, sensations, perception )
exp : en ce moment je suis triste ? pourquoi ? ... parce que c'est l'automne, parce que c'est les hormones, parce que je n'ai pas la vie dont je rêvais etc ... etc ... !!!

Bref j'ai vu ce manège incessant de vouloir trouver une raison à tout ce qui se présente.

Trouver une raison c'est avoir encore une forme de contrôle,c'est refusé subtilement ce qui est déjà là, alors que ce qui arrive arrive de sois même sans but, sans raison et ça c'est flippant pour mon mental !
Et en même temps je trouve ça hilarant depuis que j'y prête attention, du coup quand je me vois partir à chercher une explication à quelque chose je rajoute une explication " à la con" genre je suis triste ... pourquoi ? parce que le voisin monte une côte à vélo à l'envers...! :)
Et ça désamorce la question et alors je vois la tristesse en elle même sans un quelqu'un qui cherche à s'en débarrasser ou à l'accepter. Il y a de la tristesse point barre !!!

Il ya ce qui est là et sans explications et pourquoi il ne reste que ce qui est à l'état " brute". Ni bien, ni mal , juste ça !

Et c'est reposant, calme, immobile

Et voilà le ressenti du soir ....

Bonne soirée !

User avatar
Isaure
Posts: 23
Joined: Mon May 24, 2021 9:59 pm

Re: La réalisation de tout ce qui est

Postby Isaure » Fri Oct 08, 2021 6:30 pm

Des nouvelles

Bonsoir Thierry !

Depuis 2 semaines, il n'y a rien et personne dans le corps . Tout arrive de sois même sans un quelqu'un qui fait ou ne fait pas .
Pas d'observateur, pas d'objet, juste " ça " ! ce n'est pas une exprérience, C' EST !

Je n'ai pas de mots ...
Il y a des évenements pas confortables et ça n'arrive à personne. Plus d'histoires.

Et tout est ce que je suis !

Merci Merci Merci !!!

User avatar
sulawesi
Posts: 170
Joined: Tue Jul 03, 2012 9:07 pm

Re: La réalisation de tout ce qui est

Postby sulawesi » Sat Oct 09, 2021 7:59 am

Ça y est, tu es morte. Paix à ton âme... :-) :-)

User avatar
Isaure
Posts: 23
Joined: Mon May 24, 2021 9:59 pm

Re: La réalisation de tout ce qui est

Postby Isaure » Sat Oct 09, 2021 3:17 pm

Bonjour Thierry !

Oui on peux dire ça effectivement !!! :) :) :)

Il y a une grande affection pour TOUT et un emerveillement !

User avatar
sulawesi
Posts: 170
Joined: Tue Jul 03, 2012 9:07 pm

Re: La réalisation de tout ce qui est

Postby sulawesi » Sat Oct 09, 2021 4:26 pm

Gratitude ? 😊


Return to “Français”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 3 guests