Je cherche un guide

User avatar
Marc T.
Posts: 38
Joined: Tue Apr 17, 2018 12:29 am

Re: Je cherche un guide

Postby Marc T. » Thu May 24, 2018 9:14 am

Salut Natacha,


Je vais bien comme toujours, merci :-)
Exercice de la pomme

Regarde une pomme. Quand il y a “regarder la pomme”, il y a des couleurs, a pensée dit “pomme”, et peut-être une pensée qui dit : « je regarde la pomme ».
Ok
Qu’est-ce qui est connu de toute évidence : la Couleur est connue, et les pensées sont connues.
- Qu’en est-il du contenu des pensées, que décrit-il ?
Les pensées décrivent les expériences liées à la couleur, à la forme, à la texture, à la densité, à l’odeur et au goût. A ces mêmes pensées sont associées d’autres pensées et émotions (bons/mauvais souvenirs).
L’Expérience Directe ne fait pas appel aux pensées AU SUJET de quelque chose, car sinon c’est encore plus de pensées. L’ED est le son, la couleur, l’odeur, le goût, la sensation.
- Y-a-t-il réellement une « pomme » ici, ou bien seulement de la couleur et une pensée AU SUJET de « pomme » ?
Seulement de la couleur et une pensée au SUJET de « pomme ».
- Peut-on trouver « pomme » dans l’Expérience Directe ?
Non
Tandis que les pensées sont connues, ce qu’elles disent AU SUJET DE ne peut pas être trouvé dans l’Expérience Directe.


C’est ce qu’on entend par « regarder dans l’Expérience Directe ». Ce dont tu peux être sûr, et, est toujours ici.
Le gout étiqueté “pomme” est connu
La couleur étiquetée « pomme est connue
La sensation étiquetée « pomme » est connue (quand la pomme est touchée)

L’odeur étiqueté “pomme” est connue
La pensée au sujet / d’une « pomme est connue

- Cependant, connait-on actuellement une pomme ?
Non


J’ai une question : Est-ce que dans ton cas tu arrives à regarder une "pomme" et qu’aucune pensée ne dise « pomme » ? Ou bien la pensée apparaît automatiquement ?


******************************************************************************************
L’ÉPREUVE

"Le Maître met un jour ses disciples à l’épreuve.
Il leur donne d’abord une feuille de papier
et leur demande de noter la longueur de la salle
dans laquelle ils se trouvent.

Presque tous donnent le chiffre de 15 mètres.
Deux d’entre eux ajoutent « approximativement ».
Personne n’a donné la bonne réponse, dit le Maître.
-Et quelle est la bonne réponse ?
-La bonne réponse est : « Je l’ignore »."

Anthony de Mello
Ils auraient pu répondre qu’ « ils » ne se trouvent dans aucune salle :-P


Passe une agréable journée, à bientôt.
Marc.

User avatar
MayaAngeli
Posts: 271
Joined: Sun Nov 29, 2015 11:10 pm
Location: Paris, France

Re: Je cherche un guide

Postby MayaAngeli » Thu May 24, 2018 11:00 am

Bonjour Marc,

Merci pour tes réponses.

Les pensées décrivent les expériences liées à la couleur, à la forme, à la texture, à la densité, à l’odeur et au goût.
Non, c'est le contraire.
Tu n'as pas besoin de penser pour voir la forme, pour sentir la texture, pour goûter et pour sentir.
Vois-tu cela ? Tu comprends ce qu'est l'ED ?
L’Expérience Directe ne fait pas appel aux pensées AU SUJET de quelque chose, car sinon c’est encore plus de pensées. L’ED est le son, la couleur, l’odeur, le goût, la sensation. => est-ce plus clair ?
L'ED = vécu direct et immédiat = neutre.
Ce qui est.

A ces mêmes pensées sont associées d’autres pensées et émotions (bons/mauvais souvenirs)
Voilà, ça c'est le contenu de la pensée : qui en rajoute, qui commente le vécu direct et immédiat. Avec des jugements : beau/pas beau. Bon/pas bon.... passé/futur....

J’ai une question : Est-ce que dans ton cas tu arrives à regarder une "pomme" et qu’aucune pensée ne dise « pomme » ? Ou bien la pensée apparaît automatiquement ?
Je ne sais pas.
..... je ne me suis jamais posé la question ! ;-)))))

Ils auraient pu répondre qu’ « ils » ne se trouvent dans aucune salle :-P
Waouh, excellent ! Tu m'épates ;-)
L'élève dépasse le maître :-)



Allez courage, c'est le dernier exercice d'exploration.

EXPLORATION : LA MEMOIRE

La plupart des "gens" croit que la pensée-mémoire se réfère à quelque chose qui s'est passé.
Et que la pensée-mémoire est une pensée différente de la pensée non-mémoire.

- Qu'est-ce que la mémoire exactement ?
Je t'invite à répondre sans rentrer dans des pensées explicatives.
Laisse juste une mémoire apparaitre et regarde là :

- De quoi est "faite" la mémoire ?

- Quand est-ce qu'apparait la mémoire ?

- Quelle la différence précise entre une pensée "général" et une pensée "mémoire" ?

- Comment fait précisément une pensée "mémoire" pour se référer à quelque chose qui s'est passé ?


Puis, regarde une pensée relative au futur :

- De quoi est "faite" une pensée future ?

- Quand est-ce que la pensée future apparait ?

- Quelle est précisément la différence entre une pensée "général" et une pensée "future" ?

- Comment fait précisément une pensée "future" pour se référer à quelque chose qui va se produire ?


Ensuite, comparons une pensée au sujet du passé avec une pensée au sujet du futur :

- Quelle est précisément la différence les pensées au sujet du passé et du futur ?

- Y-a-t-il une différence ? Si oui, comment la différence est-elle connue exactement ?


Regarde à ce qu'il se passe et non pas à ce que raconte la pensée.
Porte ton attention à ce qui est.



Quand la pensée s'arrête : l'intuition de l'évidence enfantine émerge
(même en maths, on peut avoir des intuitions).
Un robot n'a pas d'intuition ;-)

Je cite Osho : "le coeur est la porte sans porte / Gateless gate. Descendez de la tête dans le coeur".
On comprend mieux la Reine de Coeur qui s'exclame sans gaieté de coeur : "qu'on lui coupe la tête !" ;-)

Merci et belle journée !

Du Coeur,

Natacha :-)
Dans les expressions "il pleut" et "il cherche", le "il" est du même ordre. Didier Weiss.
Le "je" dans "je pense" a autant de substance que le "il" dans "il pleut". Leo Hartong.

User avatar
Marc T.
Posts: 38
Joined: Tue Apr 17, 2018 12:29 am

Re: Je cherche un guide

Postby Marc T. » Fri May 25, 2018 7:14 am

Bonjour Natacha,


Merci pour tes commentaires éclairés.

Voici les réponses à la dernière exploration.
Les pensées décrivent les expériences liées à la couleur, à la forme, à la texture, à la densité, à l’odeur et au goût.
Non, c'est le contraire.
Tu n'as pas besoin de penser pour voir la forme, pour sentir la texture, pour goûter et pour sentir.
Vois-tu cela ? Tu comprends ce qu'est l'ED ?
L’Expérience Directe ne fait pas appel aux pensées AU SUJET de quelque chose, car sinon c’est encore plus de pensées. L’ED est le son, la couleur, l’odeur, le goût, la sensation. => est-ce plus clair ?
L'ED = vécu direct et immédiat = neutre.
Ce qui est.
Oui je vois que pour expérimenter je n’ai pas besoin de penser.
EXPLORATION : LA MEMOIRE

La plupart des "gens" croit que la pensée-mémoire se réfère à quelque chose qui s'est passé.
Et que la pensée-mémoire est une pensée différente de la pensée non-mémoire.

- Qu'est-ce que la mémoire exactement ?
Des pensées.
Je t'invite à répondre sans rentrer dans des pensées explicatives.
Laisse juste une mémoire apparaitre et regarde là :

- De quoi est "faite" la mémoire ?
De pensées décrivant, jugeant, comparant des expériences.
- Quand est-ce qu'apparait la mémoire ?
Quand ça lui chante. Les pensées apparaissent parfois en fonction des situations ou d’autres pensées, parfois spontanément.
- Quelle la différence précise entre une pensée "général" et une pensée "mémoire" ?
Une pensée « mémoire » fait référence plus explicitement à un point dans le passé, vécu ou appris. Mais dans l’ED il n’y a pas de temps, tout est ici et maintenant. Donc il n’y a pas de différence entre pensée "général" et pensée « mémoire ».
- Comment fait précisément une pensée "mémoire" pour se référer à quelque chose qui s'est passé ?
Elle situe le « Je » dans le présent et l’histoire de la pensée quelque part dans le temps passé.
Tout se base sur la pensée « Le temps est linaire : passé -> présent -> futur » et la pensée « Cela a déjà été vécu ».

Puis, regarde une pensée relative au futur :


- De quoi est "faite" une pensée future ?
De pensées décrivant, jugeant, comparant des expériences.
- Quand est-ce que la pensée future apparait ?
Quand ça lui chante. Les pensées apparaissent parfois en fonction des situations ou d’autres pensées, parfois spontanément.
- Quelle est précisément la différence entre une pensée "général" et une pensée "future" ?
Une pensée « future » fait référence plus explicitement à une expérience qui ne s’est pas encore produite.
- Comment fait précisément une pensée "future" pour se référer à quelque chose qui va se produire ?
Elle situe le « Je » dans le présent et l’histoire de la pensée quelque part dans le temps futur.
Tout se base sur la pensée « Le temps est linaire : passé -> présent -> futur » et la pensée « Cela n’a pas encore été vécu ».
Ensuite, comparons une pensée au sujet du passé avec une pensée au sujet du futur :

- Quelle est précisément la différence les pensées au sujet du passé et du futur ?
- Y-a-t-il une différence ? Si oui, comment la différence est-elle connue exactement ?
Dans l’ED, il n’y a aucune différence entre ces deux pensées. Seules les pensées associées créent la différence.


Je te souhaite un beau vendredi.
Marc.

User avatar
MayaAngeli
Posts: 271
Joined: Sun Nov 29, 2015 11:10 pm
Location: Paris, France

Re: Je cherche un guide

Postby MayaAngeli » Fri May 25, 2018 7:47 am

Bonjour Marc,

Merci pour nos échanges en mp et sur messenger.

Merci pour tes réponses.

- Quand est-ce qu'apparait la mémoire ?
Tout apparait MAINTENANT.
Une pensée au sujet du passé émerge MAINTENANT.
Une pensée au sujet du futur émerge MAINTENANT.
Regarde par toi-même :-)

- Comment fait précisément une pensée "mémoire" pour se référer à quelque chose qui s'est passé ?

Elle situe le « Je » dans le présent et l’histoire de la pensée quelque part dans le temps passé.
Tout se base sur la pensée « Le temps est linaire : passé -> présent -> futur » et la pensée « Cela a déjà été vécu ».
La pensée "mémoire" se réfère à une autre pensée tout simplement et MAINTENANT.
Rien ne s'est jamais produit dans le passé. Cela se passe maintenant (voire même : rien ne s'est jamais passé, rien n'a jamais eu lieu).
La pensée mémoire se réfère à un objet qui n'existe pas ici et maintenant (que cela concerne le passé ou le futur illusoires).
Regarde par toi-même :-)
Je ne comprends pas ta réponse.
De quel "je", de quoi parles-tu ? Que mets-tu derrière cette étiquette-pensée "je" ?


- Quelle la différence précise entre une pensée "général" et une pensée "mémoire" ?

Une pensée « mémoire » fait référence plus explicitement à un point dans le passé, vécu ou appris. Mais dans l’ED il n’y a pas de temps, tout est ici et maintenant. Donc il n’y a pas de différence entre pensée "général" et pensée « mémoire ».
Oui, il n'y a pas de différence dans l'ED.


- Comment fait précisément une pensée "future" pour se référer à quelque chose qui va se produire ?

Elle situe le « Je » dans le présent et l’histoire de la pensée quelque part dans le temps futur.
Tout se base sur la pensée « Le temps est linaire : passé -> présent -> futur » et la pensée « Cela n’a pas encore été vécu »
.
Idem, je ne comprends pas ta réponse : c'est quoi ce "je" dont tu parles ?
La pensée se réfère toujours à Maintenant.
Le futur n'existe pas. Il n'y a que Maintenant (l'instant).

Je t'invite encore et encore à voir les attentes : il manque quelque chose ici et maintenant.
Ce sera complet dans le futur quand.....
Et ressentir l'étiquette-pensée-sensation de : "frustration", "manque", "séparation".
Juste vivre l'instant en tout simplicité avec le coeur léger et paisible. C'est ordinaire :-)
Il n'y a qu’une seule façon d’aborder l’expérience du moment peu importe ce que c’est, et c’est de l’accepter telle qu’elle est, de s’y ouvrir complètement. Pourquoi ? parce qu’elle est..."
Nous avons l’impression qu’elle pourrait être autrement et le mental a développé tout un mécanisme de comparaison où il superpose la réalité qui devrait être par-dessus la réalité qui est. Mais l’expérience du moment est ce qu’elle est. C’est tout. Et ça inclut tout : pensées, émotions, sensations, perceptions, sentiments, impressions, états d’esprit, événements, situations etc…
=> Est-ce plus clair ?


Sur le forum, nous ne répondons pas aux questions relatives aux Mystères de la Vie.
Rester avec l'humilité du "je ne sais pas", et du ressenti du "je ne sais pas" (détente, abandon).
Existes-tu Marc ? (Marc existe-t-il ?).
Si tu me réponds, Marc n'a jamais existé. Alors, je te demande : qui es-tu ?
Dans la question "qui suis-je" ? (moi quoi ?) : quand émerge ce "je ne sais pas", qui est la seule réponse possible, c'est le signe d'un début de reddition du "mental".


Si tu veux, je peux te proposer d'autres petites explorations.

Prends le temps de te déposer et de laisser la poussière retombée.
Laisse la respiration se calmer d’elle-même sans rien forcer.
Pose toi les questions suivantes en invitant la détente intérieure :

(Je te suggère de répéter la série de question jusqu’à ce que tu te sentes plus léger, dans une position d’ouverture. Aussi, réponds par un oui ou un non en évitant les dissertations. Le but n'est pas de changer les croyances mais de les détendre pour créer une ouverture).

- Pour le moment, est-ce que je peux m’ouvrir à la possibilité que les croyances ne soient pas des vérités absolues?

- Est-ce que je peux laisser aller l’idée que les croyances sont ‘la réalité’ et que ce que je vis, l’expérience présente, ne l’est pas?

- Est-ce que je peux me permettre de faire confiance à mon expérience présente, à ce qui se vit en ce moment?

- En ce moment, est-ce que je peux aussi m’ouvrir à la possibilité que le ‘je’ n’existe pas, et que les choses ne soient pas ‘personnelles’?



Merci et belle journée !

Du Coeur,

Natacha :-)
Dans les expressions "il pleut" et "il cherche", le "il" est du même ordre. Didier Weiss.
Le "je" dans "je pense" a autant de substance que le "il" dans "il pleut". Leo Hartong.

User avatar
Marc T.
Posts: 38
Joined: Tue Apr 17, 2018 12:29 am

Re: Je cherche un guide

Postby Marc T. » Sat May 26, 2018 6:47 pm

Bonjour Natacha,


C’est moi qui te remercie pour tout ce que tu fais.
- Comment fait précisément une pensée "mémoire" pour se référer à quelque chose qui s'est passé ?

Elle situe le « Je » dans le présent et l’histoire de la pensée quelque part dans le temps passé.
Tout se base sur la pensée « Le temps est linaire : passé -> présent -> futur » et la pensée « Cela a déjà été vécu ».

Je ne comprends pas ta réponse.
De quel "je", de quoi parles-tu ? Que mets-tu derrière cette étiquette-pensée "je" ?
Le « je » dont je parle c’est le « Marc » fictif.
- Comment fait précisément une pensée "future" pour se référer à quelque chose qui va se produire ?

Elle situe le « Je » dans le présent et l’histoire de la pensée quelque part dans le temps futur.
Tout se base sur la pensée « Le temps est linaire : passé -> présent -> futur » et la pensée « Cela n’a pas encore été vécu »
.
Idem, je ne comprends pas ta réponse : c'est quoi ce "je" dont tu parles ?
Le « je » dont je parle c’est le « Marc » fictif.
Il n'y a qu’une seule façon d’aborder l’expérience du moment peu importe ce que c’est, et c’est de l’accepter telle qu’elle est, de s’y ouvrir complètement. Pourquoi ? parce qu’elle est..."
Nous avons l’impression qu’elle pourrait être autrement et le mental a développé tout un mécanisme de comparaison où il superpose la réalité qui devrait être par-dessus la réalité qui est. Mais l’expérience du moment est ce qu’elle est. C’est tout. Et ça inclut tout : pensées, émotions, sensations, perceptions, sentiments, impressions, états d’esprit, événements, situations etc…
=> Est-ce plus clair ?
Oui c’est clair.
Sur le forum, nous ne répondons pas aux questions relatives aux Mystères de la Vie.
Rester avec l'humilité du "je ne sais pas", et du ressenti du "je ne sais pas" (détente, abandon).
Existes-tu Marc ? (Marc existe-t-il ?).
Marc n’a jamais existé :-)
Si tu me réponds, Marc n'a jamais existé. Alors, je te demande : qui es-tu ?
Dans la question "qui suis-je" ? (moi quoi ?) : quand émerge ce "je ne sais pas", qui est la seule réponse possible, c'est le signe d'un début de reddition du "mental".
Pour l’instant le silence répond à cette question.
(Je te suggère de répéter la série de question jusqu’à ce que tu te sentes plus léger, dans une position d’ouverture. Aussi, réponds par un oui ou un non en évitant les dissertations. Le but n'est pas de changer les croyances mais de les détendre pour créer une ouverture).

- Pour le moment, est-ce que je peux m’ouvrir à la possibilité que les croyances ne soient pas des vérités absolues?
Oui
- Est-ce que je peux laisser aller l’idée que les croyances sont ‘la réalité’ et que ce que je vis, l’expérience présente, ne l’est pas?
Oui
- Est-ce que je peux me permettre de faire confiance à mon expérience présente, à ce qui se vit en ce moment?
Oui
- En ce moment, est-ce que je peux aussi m’ouvrir à la possibilité que le ‘je’ n’existe pas, et que les choses ne soient pas ‘personnelles’?
Oui

Excellent weekend chère guide :-)
Marc.

User avatar
MayaAngeli
Posts: 271
Joined: Sun Nov 29, 2015 11:10 pm
Location: Paris, France

Re: Je cherche un guide

Postby MayaAngeli » Sat May 26, 2018 8:23 pm

Bonsoir Marc,

Merci pour tes réponses.

Elle situe le « Je » dans le présent et l’histoire de la pensée quelque part dans le temps passé.

De quel "je", de quoi parles-tu ? Que mets-tu derrière cette étiquette-pensée "je" ?

Le « je » dont je parle c’est le « Marc » fictif.
Et qui est ce "je" qui parle de ce "je" ? ;-)
Regarde stp et dis-moi :-)
Vois-tu qu'il n'y a pas de sujet ?
Il n'y a rien derrière l'étiquette-pensée "je".
Il y a "respiration", "observation", "écriture", "réponse", sans rien ni personne.
L'organisme corps-mental n'est pas le sujet, car il est connu. C'est un objet. Regarde par toi-même stp :-)



Je te propose une autre exploration, encore une fois de la vue, mais différemment :

Voici l'exercice:

En ne regardant rien de particulier,
1-Regarde à droite, 'ce qui est vu' (perçu) est ce que j'appellerai: l'image de droite.
2-Regarde à gauche, 'ce qui est vu' est l'image de gauche.
3-Ensuite ferme les yeux et regarde droit devant, 'ce qui est vu' est l'image avec les yeux fermés.

À noter:
Malgré le fait que tes yeux soient fermés, 'quelque chose' est vu. Certes, pas d'objet physique, plutôt une sorte de noirceur indéfinie qui contient ou non des zones colorés, plus claires etc. Vois par toi même et ta propre description est parfaitement valable.

Maintenant, voici ce qui se passe:
1-L'image de droite est vue.
2-L'image de gauche est vue.
3-L'image avec les yeux fermés est vue.

Fais l'expérience et répond ensuite aux questions.

Questions : merci d'y répondre séparément stp :

- Peux-tu 'ne pas voir' l'image de droite?, l'image de gauche?, l'image avec les yeux fermés?
- Peux-tu ne pas voir 'ce qui est vu'?
- Important : la question n'est pas 'peux-tu choisir de voir l'image de droite ou de gauche?', mais bien 'lorsque tu regardes à droite, peux-tu ne pas voir l'image de droite?'

- Ensuite, lorsque tu regardes à gauche, où est passé l'image de droite? N'est-elle pas une expérience MORTE? Lorsque tu regardes à gauche, la SEULE EXPERIENCE VIVANTE est bien l'image de gauche?

- Vérifie aussi si tu trouve un 'je', regarde si tu trouve ‘quelque chose’ qui fasse la perception? ‘Quelque chose’ qui fasse le voir? ‘Quelque chose’ qui fasse l'action de voir? Y a t-il vraiment une ‘chose’ qui voit?

- Pour finir, peux-tu voir 'ce qui voit'?



Autre exploration :

Dans le langage de tous les jours, on peux dire que l'expérience de penser correspond en quelque sorte au fait "d'entendre des pensées dans sa tête". Tu es d'accord?

Questions:
Du point de vue de 'ce qui perçoit' vois-tu une différence entre entendre un son et entendre une pensée?
Les deux ne sont-ils pas perçu "au même endroit"? De la même façon? Dans le même "espace"?


Merci et belle soirée,

Dans le SILENCE du COEUR,

Natacha :-)
Dans les expressions "il pleut" et "il cherche", le "il" est du même ordre. Didier Weiss.
Le "je" dans "je pense" a autant de substance que le "il" dans "il pleut". Leo Hartong.

User avatar
Marc T.
Posts: 38
Joined: Tue Apr 17, 2018 12:29 am

Re: Je cherche un guide

Postby Marc T. » Sun May 27, 2018 7:33 pm

Bonjour Natacha,


Ce fut une journée chargée donc je n’ai pu répondre que maintenant :-)

Voici mes dernières réponses.
Le « je » dont je parle c’est le « Marc » fictif.

Et qui est ce "je" qui parle de ce "je" ? ;-)
Regarde stp et dis-moi :-)
C’est une pensée.
Vois-tu qu'il n'y a pas de sujet ?
Il n'y a rien derrière l'étiquette-pensée "je".
Il y a "respiration", "observation", "écriture", "réponse", sans rien ni personne.
L'organisme corps-mental n'est pas le sujet, car il est connu. C'est un objet. Regarde par toi-même stp :-)
Oui je vois cela.

Exercice avec la vue.

- Peux-tu 'ne pas voir' l'image de droite?, l'image de gauche?, l'image avec les yeux fermés?
Non, non et non.
- Peux-tu ne pas voir 'ce qui est vu'?
Non
- Important : la question n'est pas 'peux-tu choisir de voir l'image de droite ou de gauche?', mais bien 'lorsque tu regardes à droite, peux-tu ne pas voir l'image de droite?'
Non
- Ensuite, lorsque tu regardes à gauche, où est passé l'image de droite? N'est-elle pas une expérience MORTE? Lorsque tu regardes à gauche, la SEULE EXPERIENCE VIVANTE est bien l'image de gauche?
Oui la seule expérience vivante est l’image de gauche.
- Vérifie aussi si tu trouve un 'je', regarde si tu trouve ‘quelque chose’ qui fasse la perception?
‘Quelque chose’ qui fasse le voir? ‘Quelque chose’ qui fasse l'action de voir? Y a t-il vraiment une ‘chose’ qui voit?
Je ne trouve pas « quelque chose qui fasse l’action de voir.
- Pour finir, peux-tu voir 'ce qui voit'?
Non
Autre exploration :

Dans le langage de tous les jours, on peux dire que l'expérience de penser correspond en quelque sorte au fait "d'entendre des pensées dans sa tête". Tu es d'accord?
Oui
Questions:
Du point de vue de 'ce qui perçoit' vois-tu une différence entre entendre un son et entendre une pensée?
La seule différence c’est dans la variation des intensités. Les pensées sont entendus toujours avec la même intensité même si une pensée crie :-D
Les deux ne sont-ils pas perçu "au même endroit"?
Oui
De la même façon?
Juste une différence d’intensité.
Dans le même "espace"?
Oui


Passe une agréable fin de soirée, à bientôt.
Prends soin de toi.
Marc.

User avatar
MayaAngeli
Posts: 271
Joined: Sun Nov 29, 2015 11:10 pm
Location: Paris, France

Re: Je cherche un guide

Postby MayaAngeli » Sun May 27, 2018 7:54 pm

Bonsoir Marc,

Merci pour tes belles réponses dénotant d'une belle ouverture du coeur :-)


Questions:
Du point de vue de 'ce qui perçoit' vois-tu une différence entre entendre un son et entendre une pensée?

La seule différence c’est dans la variation des intensités. Les pensées sont entendus toujours avec la même intensité même si une pensée crie :-D
Je ne comprends pas ta réponse : "une pensée crie" ?
Relis bien la question.
Tu me parles ce qui est perçu.
Mais la question poste sur "cela qui perçoit". Vois-tu ?
Je me permets donc de te reposer la question :
Du point de vue de 'ce qui perçoit' vois-tu une différence entre entendre un son et entendre une pensée?

De la même façon?

Juste une différence d’intensité.
Tu es sûr ?
Je t'invite à regarder de nouveau.
Un son et une pensée ne sont-ils pas perçus de la même façon ?




Ce soir, nous allons explorer la notion de choix et de libre arbitre.

Nous allons donc explorer la fonction du choix en investiguant un choix entre deux boissons. Prends ton temps pour celle-ci, je pense qu’elle demande une plus grande capacité d’introspection que les précédentes.

Pour la faire tu auras besoin d’une chaise et d’une surface (table, bureau) pour pouvoir y placer deux boissons différentes.

Assieds-toi devant les deux boissons et prend le temps de te déposer quelques instants. Prends le temps de simplement t’asseoir question de laisser la poussière retomber.

Puis :
1- À tour de rôle, regarde la boisson 1 et la boisson 2 : pense à leurs qualités respectives, aux qualités que tu préfères, compare, évalue, pèse les pour et contre etc. Observe si une préférence se manifeste pour l’une ou l’autre.

2- Compte jusqu'à 5.

3- Choisis une des boissons. Saisis le verre. Prend une gorgée.

***********************************************************************

Merci de répondre à chaque question séparément.

Rappel: n’oublie pas que nous sommes à la recherche d’une chose, une fonction, un ‘je’ qui choisit, qui décide.

Questions :
À l'étape 1,
En pensant aux qualités de chacune des boissons, as-tu choisi les qualités ? ou bien celles-ci se sont présentées d’elles-mêmes ?
En songeant aux préférences pour l’une ou l’autre, as-tu choisi ces préférences ? ou celles-ci se sont présentées d’elles-mêmes ?

À l'étape 2,
En comptant jusqu'à 5, si les préférences se sont effacés un instant et que le décompte a pris la place, as-tu choisi cette tournure d’événements ?
As-tu choisi l'effacement de la préférence et l'apparition du décompte ?
As-tu fait directement l'expérience de l'apparition d'une fonction qui choisit et qui a eu une influence sur les préférences et le décompte ? L'as-tu vu en action ?

À l'étape 3,
Où tu as fait un choix, as-tu été témoin ou as-tu fait directement l'expérience d'une fonction ou d'une faculté mentale qui choisit ? Y a-t-il quoique ce soit dans l'expérience qui ai annoncé, ‘Je suis ce qui ou celle qui choisit’ ? Si oui, à quoi ressemble cette chose, cette fonction ?
Et pour que ce soit vraiment une fonction, ce doit être autre chose qu'un sentiment, une impression.
Nous décrivons parfois notre ressenti comme un sentiment ou une impression, par exemple dans ce cas-ci nous dirions ‘j'ai le sentiment ou l’impression d'avoir choisi’, alors as-tu directement vécu un sentiment ou une impression de faire un choix ? À quoi ça ressemble un sentiment ou une impression qui choisit ? Est-ce le propre d’une impression de choisir ? Est-ce c’est ce que font les impressions et les sentiments habituellement ?
Au moment où tu as senti le désir monter pour la boisson 1 ou la boisson 2, as-tu à ce moment-là choisi le désir ? As-tu fait directement l'expérience d'une fonction qui désire, ou qui choisit ? Si oui, à quoi ressemble-t-elle ?


Merci de répondre à chaque question séparément stp.



BONUS : voici une petite vidéo ci-dessous. Qu'évoque-t-elle pour toi ?

The Rubber Hand Illusion - Horizon: Is Seeing Believing?

https://www.youtube.com/watch?v=sxwn1w7MJvk


Merci encore pour tes réponses pleines de clarté ; très belle ouverture du coeur ;-)

Passe une belle soirée !

Du Coeur,

Natacha :-)
Dans les expressions "il pleut" et "il cherche", le "il" est du même ordre. Didier Weiss.
Le "je" dans "je pense" a autant de substance que le "il" dans "il pleut". Leo Hartong.

User avatar
Marc T.
Posts: 38
Joined: Tue Apr 17, 2018 12:29 am

Re: Je cherche un guide

Postby Marc T. » Mon May 28, 2018 10:23 pm

Bonsoir Natacha,

Merci pour tes belles réponses dénotant d'une belle ouverture du coeur :-)
Malgré tout la boule/la contraction/l’énergie non dissoute au niveau de la gorge et du cœur est toujours bien présente.
Mais comme tu me l’as suggéré, quand je la ressens, je respire et relâche la résistance.
Questions:
Du point de vue de 'ce qui perçoit' vois-tu une différence entre entendre un son et entendre une pensée?

La seule différence c’est dans la variation des intensités. Les pensées sont entendus toujours avec la même intensité même si une pensée crie :-D
Je ne comprends pas ta réponse : "une pensée crie" ?
Relis bien la question.
Tu me parles ce qui est perçu.
Mais la question poste sur "cela qui perçoit". Vois-tu ?
Je me permets donc de te reposer la question :
Du point de vue de 'ce qui perçoit' vois-tu une différence entre entendre un son et entendre une pensée?
Ok pas de différence. La différence décrite plus haut c’est une différence après comparaison par les pensées.
De la même façon?

Juste une différence d’intensité.
Tu es sûr ?
Je t'invite à regarder de nouveau.
Un son et une pensée ne sont-ils pas perçus de la même façon ?
Ok pas de différence. La différence décrite plus haut c’est une différence après comparaison par les pensées.

Exploration de la notion choix et de libre arbitre

Merci de répondre à chaque question séparément.

Rappel: n’oublie pas que nous sommes à la recherche d’une chose, une fonction, un ‘je’ qui choisit, qui décide.

Questions :
À l'étape 1,
En pensant aux qualités de chacune des boissons, as-tu choisi les qualités ? ou bien celles-ci se sont présentées d’elles-mêmes ?
Non, elles se sont présentées d’elles-mêmes.
En songeant aux préférences pour l’une ou l’autre, as-tu choisi ces préférences ? ou celles-ci se sont présentées d’elles-mêmes ?
Non, elles se sont présentées d’elles-mêmes.
À l'étape 2,
En comptant jusqu'à 5, si les préférences se sont effacés un instant et que le décompte a pris la place, as-tu choisi cette tournure d’événements ?
Non
As-tu choisi l'effacement de la préférence et l'apparition du décompte ?
Non
As-tu fait directement l'expérience de l'apparition d'une fonction qui choisit et qui a eu une influence sur les préférences et le décompte ?
Non
L'as-tu vu en action ?
Non
À l'étape 3,
Où tu as fait un choix, as-tu été témoin ou as-tu fait directement l'expérience d'une fonction ou d'une faculté mentale qui choisit ?
Non
Y a-t-il quoique ce soit dans l'expérience qui ai annoncé, ‘Je suis ce qui ou celle qui choisit’ ? Si oui, à quoi ressemble cette chose, cette fonction ?
Non et si ça avait été le cas ça aurait été une pensée disant « Je suis ce qui ou celle qui choisit ».
Et pour que ce soit vraiment une fonction, ce doit être autre chose qu'un sentiment, une impression.
Nous décrivons parfois notre ressenti comme un sentiment ou une impression, par exemple dans ce cas-ci nous dirions ‘j'ai le sentiment ou l’impression d'avoir choisi’, alors as-tu directement vécu un sentiment ou une impression de faire un choix ?
Oui
À quoi ça ressemble un sentiment ou une impression qui choisit ?
Je ne sais pas, je vais encore regarder.
Est-ce le propre d’une impression de choisir ?
Je ne sais pas, je vais encore regarder.
Est-ce c’est ce que font les impressions et les sentiments habituellement ?
Je ne sais pas, je vais encore regarder.
Au moment où tu as senti le désir monter pour la boisson 1 ou la boisson 2, as-tu à ce moment-là choisi le désir ?
Non
As-tu fait directement l'expérience d'une fonction qui désire, ou qui choisit ? Si oui, à quoi ressemble-t-elle ?
Non pas d’expérience directe d’une fonction qui désire ou qui choisit.

BONUS : voici une petite vidéo ci-dessous. Qu'évoque-t-elle pour toi ?

The Rubber Hand Illusion - Horizon: Is Seeing Believing?

https://www.youtube.com/watch?v=sxwn1w7MJvk
Elle évoque le fonctionnement des pensées qui à partir des perceptions disent “ceci est ton corps”.
Merci encore pour tes réponses pleines de clarté ; très belle ouverture du coeur ;-)
C’est moi qui te remercie de tout coeur.

A bientôt, prends soin de toi.
Marc.

User avatar
MayaAngeli
Posts: 271
Joined: Sun Nov 29, 2015 11:10 pm
Location: Paris, France

Re: Je cherche un guide

Postby MayaAngeli » Tue May 29, 2018 7:26 am

Coucou Marc,

J'espère que tu vas bien.

Merci pour tes belles réponses pleines de clarté comme toujours. C'en devient même éblouissant ! ;-)

Merci pour tes belles réponses dénotant d'une belle ouverture du coeur :-)

Malgré tout la boule/la contraction/l’énergie non dissoute au niveau de la gorge et du cœur est toujours bien présente.
Mais comme tu me l’as suggéré, quand je la ressens, je respire et relâche la résistance.
Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhh, enfin !! C'est pas trop tôt, depuis que j'attends que tu me décrives des ressentis !
Mieux vaut tard que jamais ;-)))) (blague non-duelle).
C'est beau ça : "boule/contraction/énergie non dissoute au niveau de la gorge et du coeur.
Et ça y est, ton attention s'est enfin portée sur "l'étiquette coeur" (pour reprendre ton expression qui m'a bien fait rire... mais non, je ne me moque pas).
Je t'invite à rester avec ces sensations physiques citées ci-dessus :
1- Peux-tu me dire qu'elles sont les émotions qui accompagnent ces sensations physiques stp ?
(peur / frustration / énervement / colère / tristesse / manque / impuissance..... ou autres étiquettes)
2- Y-a-t-il des croyances qui émergent ?
3- Qui est ce "je" qui relâche la résistance ?
3bis- Qui pourrait faire quelque chose ?
3ter - Vois-tu quelqu'un ou quelque chose derrière l'étiquette-pensée "je" ?
4- Vois-tu que "je relâche la résistance" est encore plus d'efforts et de résistance ? Encore plus de contractions. Tu te souviens de l'image du poing serré ? Comment faire pour qu'il se desserre ? Et bien, pour les sensations de contractions, c'est pareil. Vois-tu cela ? Est-ce plus clair ?
5- Les contractions sont là, c'est ce qui est ici et maintenant. Elles ont le droit d'être là puisqu'elles sont déjà là. Bienvenue à elles :-)
Bienvenue à elle d'avoir été VUES ! C'est une chance.

Et pour que ce soit vraiment une fonction, ce doit être autre chose qu'un sentiment, une impression.
Nous décrivons parfois notre ressenti comme un sentiment ou une impression, par exemple dans ce cas-ci nous dirions ‘j'ai le sentiment ou l’impression d'avoir choisi’, alors as-tu directement vécu un sentiment ou une impression de faire un choix ?

Oui
Regarde à nouveau stp.
1- Vois-tu que c'est une autre pensée : ‘j'ai le sentiment ou l’impression d'avoir choisi’? Regarde à nouveau stp et dis-moi.


À quoi ça ressemble un sentiment ou une impression qui choisit ?

Je ne sais pas, je vais encore regarder.
2- Oui, regarde et dis-moi stp.

Est-ce le propre d’une impression de choisir ?

Je ne sais pas, je vais encore regarder.
3- Oui, regarde et dis-moi stp. Est-ce qu'une pensée pense ? Est-ce qu'une impression choisit ? Est-ce qu'un sentiment choisit ?
Regarde bien à nouveau et dis-moi.

Elle évoque le fonctionnement des pensées qui à partir des perceptions disent “ceci est ton corps”.
Voilà, c'est amusant, non ?
Je te cite : "Ceci est mon corps"..... c'est bizarre, j'ai déjà entendu cette phrase quelque part..........
Je te cite : "prends soin de toi"... tu ne ferais pas de la pub déguisée sur ce site ? (messages subliminaux ? D'ailleurs c'est ce que je fais avec "tes" étiquettes préférées : "joie" / "vie" / "amour" / "coeur").

C’est moi qui te remercie de tout coeur.
Bah, parce que je le vaux bien ! ;-)

En fait, c'est MOI qui TE remercie de tout coeur !
Pour ton ouverture d'esprit et de coeur. Pour ta sincérité, honnêteté et bonne volonté à voir, toujours calme, gentillesse et sourire :-)
Tu ne bottes pas en touche ;-)
Pourtant mes questions sont souvent mal posées.
C'est très agréable, fluide, et ça fait plaisir à voir :-)

1- Mais Qui remercie Qui en fait ?
2- Et Qui guide Qui ?


Nous approchons donc de la fin de cette belle exploration.
ll n'y a pas de "moi-je" qui pense, choisit, agit. il n'y en a jamais eu et il n'y en aura jamais.
Est-ce que tu vois ça sans aucune équivoque ?


Merci pour cette belle danse joyeuse et pleine de VIE. ça swingue ici et Maintenant !

Belle journée dans le Coeur et la JOIE d'Être !

Du Coeur,

Natacha, la rêveuse :-)
Dans les expressions "il pleut" et "il cherche", le "il" est du même ordre. Didier Weiss.
Le "je" dans "je pense" a autant de substance que le "il" dans "il pleut". Leo Hartong.

User avatar
Marc T.
Posts: 38
Joined: Tue Apr 17, 2018 12:29 am

Re: Je cherche un guide

Postby Marc T. » Tue May 29, 2018 10:15 pm

Bonsoir Natacha,

J'espère que tu vas bien.
Je vais bien même si c’est une période un peu chargée. Quasi plus de temps pour moi entre le boulot, l’hôpital et les cours.
Depuis deux jours, j’ai l’impression de revenir un peu en arrière. Néanmoins malgré cette impression d’une attention un peu en baisse comparée à précédemment, je me rappelle ce que tu me dis tout le temps : « Tout ceci fait partie de ce qui est, respire et desserres les poings » :-).
Les pensées apparaissent et comparent mais elles n’ont pas à être crues. J’arrête de vouloir changer mes perceptions en accroissant l’impression de proximité avec les choses. J’essaie de faire simple et d’accepter ce qui est dans la détente. Les poings se desserreront peut-être plus facilement :-)

Je t'invite à rester avec ces sensations physiques citées ci-dessus :
1- Peux-tu me dire qu'elles sont les émotions qui accompagnent ces sensations physiques stp ?
(peur / frustration / énervement / colère / tristesse / manque / impuissance..... ou autres étiquettes)
Lassitude, énervement, frustration, sentiment d’incompétence, peur de complètement lâcher prise toujours présente même si plus cachée.
2- Y-a-t-il des croyances qui émergent ?
« Je contrôle »
3- Qui est ce "je" qui relâche la résistance ?
C’est une étiquette, le sujet d’une pensée.
3bis- Qui pourrait faire quelque chose ?
Personne que je trouve.
3ter - Vois-tu quelqu'un ou quelque chose derrière l'étiquette-pensée "je" ?
Non juste une étiquette.
4- Vois-tu que "je relâche la résistance" est encore plus d'efforts et de résistance ? Encore plus de contractions. Tu te souviens de l'image du poing serré ? Comment faire pour qu'il se desserre ? Et bien, pour les sensations de contractions, c'est pareil. Vois-tu cela ? Est-ce plus clair ?
Oui je vois cela même si cela ne semble pas encore être totalement au point :-P
5- Les contractions sont là, c'est ce qui est ici et maintenant. Elles ont le droit d'être là puisqu'elles sont déjà là. Bienvenue à elles :-)
Bienvenue à elle d'avoir été VUES ! C'est une chance.
Oui

Et pour que ce soit vraiment une fonction, ce doit être autre chose qu'un sentiment, une impression.
Nous décrivons parfois notre ressenti comme un sentiment ou une impression, par exemple dans ce cas-ci nous dirions ‘j'ai le sentiment ou l’impression d'avoir choisi’, alors as-tu directement vécu un sentiment ou une impression de faire un choix ?

Oui
Regarde à nouveau stp.
1- Vois-tu que c'est une autre pensée : ‘j'ai le sentiment ou l’impression d'avoir choisi’? Regarde à nouveau stp et dis-moi.
Oui je vois que c’est une autre pensée, pas différente de « Je respire ».

À quoi ça ressemble un sentiment ou une impression qui choisit ?

Je ne sais pas, je vais encore regarder.
2- Oui, regarde et dis-moi stp.
Quand je dis « J’ai le sentiment, l’impression de … », c’est une pensée qui confirme la croyance en une autre pensée, ici « Il y a un ‘je’ qui choisit ».
Est-ce le propre d’une impression de choisir ?

Je ne sais pas, je vais encore regarder.
3- Oui, regarde et dis-moi stp. Est-ce qu'une pensée pense ? Est-ce qu'une impression choisit ? Est-ce qu'un sentiment choisit ?
Regarde bien à nouveau et dis-moi.
Non ni une pensée, ni une impression, ni sentiment ne choisissent pas.
Je te cite : "prends soin de toi"... tu ne ferais pas de la pub déguisée sur ce site ? (messages subliminaux ? D'ailleurs c'est ce que je fais avec "tes" étiquettes préférées : "joie" / "vie" / "amour" / "coeur").
Je ne regarde pas souvent les publicités, donc c’était involontaire :-)
Je ne savais même pas que c’était le slogan d’une marque, j’ai appris quelque chose aujourd’hui :-)
Tu ne bottes pas en touche ;-)
Pourtant mes questions sont souvent mal posées.
C'est très agréable, fluide, et ça fait plaisir à voir :-)
Comment pourrais-je botter en touche, vu qu’il n’y a pas de « je » au commande :-P
Et tes questions sont bien posées et permettent une réelle introspection, je t’en remercie.
1- Mais Qui remercie Qui en fait ?
Une pensée dit « Je te remercie » à personne. Une autre pensée dit « C’est moi qui te remercie » également à personne.
2- Et Qui guide Qui ?
C’est un ballet de pensées les unes influençant les autres. Et peut-être qu’un jour des pensées diront « C’est vu, c’est simple ;-) ».
Nous approchons donc de la fin de cette belle exploration.
ll n'y a pas de "moi-je" qui pense, choisit, agit. il n'y en a jamais eu et il n'y en aura jamais.
Est-ce que tu vois ça sans aucune équivoque ?
Je comprends ça sans équivoque et par moment je pense l’entrevoir. Il reste encore un chemin à parcourir pour que le lâcher prise soit complet et avec çà l’ouverture du cœur comme tu l’appelles :-). Ce jour-là je pourrai dire, « c’est vu sans équivoque ».

C’est toujours un plaisir de lire tes commentaires.
Fais de beaux rêves ;-)
Marc.

User avatar
MayaAngeli
Posts: 271
Joined: Sun Nov 29, 2015 11:10 pm
Location: Paris, France

Re: Je cherche un guide

Postby MayaAngeli » Wed May 30, 2018 9:14 am

Bonjour Marc,

Merci d'avoir pris le temps de m'écrire malgré ton emploi du temps de ministre :-)
Si un jour tu es trop débordé, envoie moi juste un petit mot ici pour me prévenir. Aucun souci.
En tout cas, bravo pour ta régularité et ton investissement indéfectible !

Depuis deux jours, j’ai l’impression de revenir un peu en arrière. Néanmoins malgré cette impression d’une attention un peu en baisse comparée à précédemment, je me rappelle ce que tu me dis tout le temps : « Tout ceci fait partie de ce qui est, respire et desserres les poings » :-).
Les pensées apparaissent et comparent mais elles n’ont pas à être crues. J’arrête de vouloir changer mes perceptions en accroissant l’impression de proximité avec les choses. J’essaie de faire simple et d’accepter ce qui est dans la détente. Les poings se desserreront peut-être plus facilement :-)
Merci de m'avoir décrit cela. C'est éclairant et te reconnecte au RESSENTI du moment. Super ! ;-)

1- Qui est ce "je" qui a une impression ? Est-ce "toi" qui a une impression ? ou bien est-ce juste une pensée ?
Est-ce que tu reviens en arrière dans l'ED ? Regarde et vois que ce n'est qu'une pensée, avec croyance au contenu.

2- Oui bravo et bien vu : c'est ce qui est ici et maintenant. Alors, où le souci ?

3- Je ne t'ai jamais dit "desserre le poing" : je t'ai dit que vouloir desserrer le poing crée encore plus de contractions et de résistance. =>>>>> 3- Vois-tu cela ? Je t'invite à bien observer ce phénomène stp.
Je t'invite aussi à refaire certaines explorations si ça manque de clarté. Regarde encore encore et encore.
Explore par toi-même encore et encore et encore......

4- On dirait une réponse mentale : "les pensées n'ont pas à être crues". ça veut dire quoi exactement cette pensée ?
4bis- Qui croit ? C'est "toi" qui croit ? Où le croyant/croyeur ? Regarde et dis-moi stp.
4ter- Est-ce qu'une pensée peut croire en quelque chose ?

5- Qui est ce "je" qui arrête de vouloir changer "ses perceptions" ? C'est encore une pensée.

6- "en accroissant l'impression de proximité avec les choses" => "tu" te situe où exactement ? tu as l'impression d'être éloigné des choses si j'ai bien compris ? "tu" te situe dans un corps à l'intérieur éloigné des choses à l'extérieur ?
Pourrais-tu m'indiquer de quelles CHOSES parles-tu ? C'est quoi dans l'ED : l'étiquette "proximité", et surtout c'est quoi dans l'ED l'étiquette "chose". On avait déjà exploré cela. Je t'écoute, merci.
6bis-

7- "J’essaie de faire simple et d’accepter ce qui est dans la détente. Les poings se desserreront peut-être plus facilement"
Qui est ce "je" qui essaie de faire simple et d'accepter ?
Est-ce qu'une pensée peut : "essayer de faire simple" ?
Est-ce qu'une pensée peut : "accepter ce qui est" ?
Regarde et dis-moi stp.

8- QUESTION : QUI peut faire quoi que ce soit ?

Ici, nous t'invitons à VOIR.
Est-ce plus clair ?


Lassitude, énervement, frustration, sentiment d’incompétence, peur de complètement lâcher prise toujours présente même si plus cachée.
Merci pour cette description.
9- Je t'invite à voir que ce sont des étiquettes-pensées. Dans l'ED, ça ne renvoie vers rien, uniquement vers une sensation physique de contraction. Vois-tu cela ?
10- Je t'invite à regarder qui est ce "je" qui est las, énervé, frustré, se sentant incompétent. Et qui est ce "je" qui a peur de lâcher prise" ? Vois-tu que ce sont des pensées ? Je t'invite à RESSENTIR tout cela. Pourrais-tu me décrire comment cela se traduit dans le corps stp ?
11- Et oui, souviens-toi c'est ce qui est ici et maintenant, et ça ne peut pas être autrement (c'est une pensée qui dit que ça ne devrait pas être contracté). Vois-tu cela ?


2- Y-a-t-il des croyances qui émergent ?

« Je contrôle »
12- Arrives-tu à VOIR que ce n'est qu'une pensée, que ce n'est que le contenu d'une pensée ?
13- Arrives-tu à VOIR les croyances qui apparaissent et disparaissent ? et arrives-tu à voir que ce n'est pas vrai ?


4- Vois-tu que "je relâche la résistance" est encore plus d'efforts et de résistance ? Encore plus de contractions. Tu te souviens de l'image du poing serré ? Comment faire pour qu'il se desserre ? Et bien, pour les sensations de contractions, c'est pareil. Vois-tu cela ? Est-ce plus clair ?

Oui je vois cela même si cela ne semble pas encore être totalement au point :-P
Dis-moi comment faire pour qu'un poing se desserre stp ? Merci :-)
(ou plutôt "ne pas faire" !).
Ce sera ensuite plus au point ;-)


1- Mais Qui remercie Qui en fait ?

Une pensée dit « Je te remercie » à personne. Une autre pensée dit « C’est moi qui te remercie » également à personne.

2- Et Qui guide Qui ?

C’est un ballet de pensées les unes influençant les autres. Et peut-être qu’un jour des pensées diront « C’est vu, c’est simple ;-) ».
Je ne te demandais pas une réponse mentale.
14- Quand on te lit, ça donne : "une pensée remercie personne" ===> as-tu fait de "personne" un nouveau sujet ? ;-))
Et as-tu de "la pensée" un autre sujet ? Encore un "je" déguisé ? (un ruse ?) ;-))))

C'était juste une invitation à CONTEMPLER cela. Contempler, ça veut dire VOIR / RESSENTIR cela, sans faire référence à la pensée ! ;-)))
Contempler, c'est une INTUITION.
C'est une compréhension intuitive.
14bis - Est-ce plus clair ? ça résonne ?
Alors Qui guide Qui ? ===> chut. .................. ESPACE............ Break / Pause / Stop !
On fait "pause" sur la télécommande.
On reste tranquille (keep quiet), dans le SILENCE.
15- Est-ce possible pour toi de réaliser cet exercice ? ça te parle ?

Regarde cette réponse mentale : "C’est un ballet de pensées les unes influençant les autres".
16- Tu as fait de la pensée un sujet-objet ?
17- La pensée n'est pas un sujet. Vois-tu cela ?

Il y a la VIE qui vit d'instant en instant. L'instant de VIE.
ça lit, ça parle, ça répond, ça écrit, ça respire, ça mange, ça marche, ça travaille. C'est ce qui est. La VIE.
Et on ne peut pas répondre aux Mystères de la VIE.

Nous approchons donc de la fin de cette belle exploration.
ll n'y a pas de "moi-je" qui pense, choisit, agit. il n'y en a jamais eu et il n'y en aura jamais.
Est-ce que tu vois ça sans aucune équivoque ?

Je comprends ça sans équivoque et par moment je pense l’entrevoir. Il reste encore un chemin à parcourir pour que le lâcher prise soit complet et avec çà l’ouverture du cœur comme tu l’appelles :-). Ce jour-là je pourrai dire, « c’est vu sans équivoque ».
18- Je ne t'ai pas demandé si tu comprenais. Vois-tu la nuance et la différence ?
Comprendre mentalement, ça signifie que de nouvelles croyances se sont ajoutées.
Ici sur LU, on défait toutes les croyances.
19- Qui parle de lâcher-prise ?
Qui veut un lâcher-prise ? "toi" ? C'est qui "toi" ? Une pensée ? Une pensée veut-elle quelque chose ? Regarde et dis-moi.
20- Regarde ta réponse : "je pense l'entrevoir". Qui est ce "je" qui pense l'entrevoir ?
21- Vois-tu ou pas ? (sans penser stp). As-tu trouvé un "je-moi" lors de toutes tes explorations ? Regarde et dis-moi stp (sans faire référence à la pensée).
22- As-tu besoin de penser pour VOIR ? Est-ce que les yeux pensent ? Regarde et dis-moi stp.


Merci et belle journée !

Du Coeur,

Natacha :-)
Dans les expressions "il pleut" et "il cherche", le "il" est du même ordre. Didier Weiss.
Le "je" dans "je pense" a autant de substance que le "il" dans "il pleut". Leo Hartong.

User avatar
Marc T.
Posts: 38
Joined: Tue Apr 17, 2018 12:29 am

Re: Je cherche un guide

Postby Marc T. » Thu May 31, 2018 7:51 am

Bonjour Natacha,

Merci d'avoir pris le temps de m'écrire malgré ton emploi du temps de ministre :-)
Si un jour tu es trop débordé, envoie moi juste un petit mot ici pour me prévenir. Aucun souci.
En tout cas, bravo pour ta régularité et ton investissement indéfectible !
Malgré mon emploi du temps de ministre, je ne compte jamais manquer de te répondre ;-)

1- Qui est ce "je" qui a une impression ? Est-ce "toi" qui a une impression ? ou bien est-ce juste une pensée ?
C’est juste une pensée.
Est-ce que tu reviens en arrière dans l'ED ? Regarde et vois que ce n'est qu'une pensée, avec croyance au contenu.
Oui je vois que c’est une croyance.
2- Oui bravo et bien vu : c'est ce qui est ici et maintenant. Alors, où le souci ?
Aucun souci :-)
3- Je ne t'ai jamais dit "desserre le poing" : je t'ai dit que vouloir desserrer le poing crée encore plus de contractions et de résistance. =>>>>> 3- Vois-tu cela ? Je t'invite à bien observer ce phénomène stp.
Je t'invite aussi à refaire certaines explorations si ça manque de clarté. Regarde encore encore et encore.
Explore par toi-même encore et encore et encore......
Je me suis mal exprimer, je pense avoir bien compris ce que tu m’indiquais.
Je faisais juste référence aux phrases où tu me poses la question, « comment fais-tu pour desserrer le poing ? »
4- On dirait une réponse mentale : "les pensées n'ont pas à être crues". ça veut dire quoi exactement cette pensée ?
Les pensées disant « il y a de la distance entre toi ici et le monde là-bas » apparaissent.
Il y a un ressenti, des sensations de séparation.
J’ai vu que tout ceci ne sont que des pensées.
J’ai vu qu’il n’y a que « voir », « sentir », « entendre », « penser », … lors des différentes explorations.
J’ai vu qu’il n’y a pas de moi dans les explorations sans les pensées (ED).
4bis- Qui croit ? C'est "toi" qui croit ? Où le croyant/croyeur ? Regarde et dis-moi stp.
Pas de croyant/croyeur, juste une pensée.
4ter- Est-ce qu'une pensée peut croire en quelque chose ?
Non
5- Qui est ce "je" qui arrête de vouloir changer "ses perceptions" ? C'est encore une pensée.
Oui.
6- "en accroissant l'impression de proximité avec les choses" => "tu" te situe où exactement ? tu as l'impression d'être éloigné des choses si j'ai bien compris ? "tu" te situe dans un corps à l'intérieur éloigné des choses à l'extérieur ?
Le sentiment/l’impression de séparation est toujours bien présent.
Je vois que derrière ce sont des pensées.
Il faut que je descende cette compréhension au niveau du ressenti, du cœur.
Ceci est bien évidemment une autre pensée comme tout ce que qui est écrit ici.

6bis-Pourrais-tu m'indiquer de quelles CHOSES parles-tu ? C'est quoi dans l'ED : l'étiquette "proximité", et surtout c'est quoi dans l'ED l'étiquette "chose". On avait déjà exploré cela. Je t'écoute, merci.

Dans l’ED il n’y a pas de chose. Au niveau de la vision il n’y a que des couleurs.

7- "J’essaie de faire simple et d’accepter ce qui est dans la détente. Les poings se desserreront peut-être plus facilement"
Qui est ce "je" qui essaie de faire simple et d'accepter ?

C’est le sujet d’une pensée.

Est-ce qu'une pensée peut : "essayer de faire simple" ?

Non

Est-ce qu'une pensée peut : "accepter ce qui est" ?

Non

8- QUESTION : QUI peut faire quoi que ce soit ?

Ici, nous t'invitons à VOIR.
Est-ce plus clair ?

Je comprends mieux le VOIR=RESSENTIR.
Pour l’instant j’imagine que je ne vois pas, je comprends juste. (c’est une pensée)


Lassitude, énervement, frustration, sentiment d’incompétence, peur de complètement lâcher prise toujours présente même si plus cachée.
Merci pour cette description.
9- Je t'invite à voir que ce sont des étiquettes-pensées. Dans l'ED, ça ne renvoie vers rien, uniquement vers une sensation physique de contraction. Vois-tu cela ?

Oui

10- Je t'invite à regarder qui est ce "je" qui est las, énervé, frustré, se sentant incompétent. Et qui est ce "je" qui a peur de lâcher prise" ? Vois-tu que ce sont des pensées ? Je t'invite à RESSENTIR tout cela. Pourrais-tu me décrire comment cela se traduit dans le corps stp ?

Juste une contraction au niveau de la gorge et du cœur.

11- Et oui, souviens-toi c'est ce qui est ici et maintenant, et ça ne peut pas être autrement (c'est une pensée qui dit que ça ne devrait pas être contracté). Vois-tu cela ?

Oui

2- Y-a-t-il des croyances qui émergent ?

« Je contrôle »
12- Arrives-tu à VOIR que ce n'est qu'une pensée, que ce n'est que le contenu d'une pensée ?

Oui pour une autre pensée dit encore « Au fond j’y crois encore ».

13- Arrives-tu à VOIR les croyances qui apparaissent et disparaissent ? et arrives-tu à voir que ce n'est pas vrai ?

Je les vois apparaitre et disparaitre.
Est-ce que j’arrive VRAIMENT à voir que ce n’est pas vrai ? Je ne sais pas.


4- Vois-tu que "je relâche la résistance" est encore plus d'efforts et de résistance ? Encore plus de contractions. Tu te souviens de l'image du poing serré ? Comment faire pour qu'il se desserre ? Et bien, pour les sensations de contractions, c'est pareil. Vois-tu cela ? Est-ce plus clair ?

Oui je vois cela même si cela ne semble pas encore être totalement au point :-P
Dis-moi comment faire pour qu'un poing se desserre stp ? Merci :-)
(ou plutôt "ne pas faire" !).
Ce sera ensuite plus au point ;-)

Il faut y porter son attention et arrêter faire.

Je ne te demandais pas une réponse mentale.
14- Quand on te lit, ça donne : "une pensée remercie personne" ===> as-tu fait de "personne" un nouveau sujet ? ;-))

Non

Et as-tu de "la pensée" un autre sujet ? Encore un "je" déguisé ? (un ruse ?) ;-))))

Je ne suis pas la pensée.

C'était juste une invitation à CONTEMPLER cela. Contempler, ça veut dire VOIR / RESSENTIR cela, sans faire référence à la pensée ! ;-)))
Contempler, c'est une INTUITION.
C'est une compréhension intuitive.
14bis - Est-ce plus clair ? ça résonne ?


C’est plus clair même si d’ici cela ne semble pas être mon fonctionnement par défaut (une autre pensée).

Alors Qui guide Qui ? ===> chut. .................. ESPACE............ Break / Pause / Stop !
On fait "pause" sur la télécommande.
On reste tranquille (keep quiet), dans le SILENCE.
15- Est-ce possible pour toi de réaliser cet exercice ? ça te parle ?

C’est possible même si ce n’est pas évident (une autre pensée).
Les pensées apparaissent avec des propositions de réponses. Mais sans tenir compte des pensées, oui quand je regarde c’est le silence.

Regarde cette réponse mentale : "C’est un ballet de pensées les unes influençant les autres".
16- Tu as fait de la pensée un sujet-objet ?

Ok.

17- La pensée n'est pas un sujet. Vois-tu cela ?

Oui



Je comprends ça sans équivoque et par moment je pense l’entrevoir. Il reste encore un chemin à parcourir pour que le lâcher prise soit complet et avec çà l’ouverture du cœur comme tu l’appelles :-). Ce jour-là je pourrai dire, « c’est vu sans équivoque ».
18- Je ne t'ai pas demandé si tu comprenais. Vois-tu la nuance et la différence ?

Oui je vois la différence.

Comprendre mentalement, ça signifie que de nouvelles croyances se sont ajoutées.
Ici sur LU, on défait toutes les croyances.
19- Qui parle de lâcher-prise ?

Une pensée.

Qui veut un lâcher-prise ? "toi" ? C'est qui "toi" ? Une pensée ? Une pensée veut-elle quelque chose ? Regarde et dis-moi.

Le contenu d’une pensée est « Je veux lâcher prise ». Mais une pensée ne veut rien.

20- Regarde ta réponse : "je pense l'entrevoir". Qui est ce "je" qui pense l'entrevoir ?

Le contenu d’une pensée est « Je pense l’entrevoir ». Il n’y pas de « je » autre qu’une étiquette.

21- Vois-tu ou pas ? (sans penser stp). As-tu trouvé un "je-moi" lors de toutes tes explorations ? Regarde et dis-moi stp (sans faire référence à la pensée).


Non je n’ai pas trouvé de « je-moi » dans toutes les explorations.
Donc oui je vois si je ne fais pas référence aux pensées qui apparaissent quand la question est posée.

22- As-tu besoin de penser pour VOIR ? Est-ce que les yeux pensent ? Regarde et dis-moi stp.

Je n’ai pas besoin de penser pour VOIR. Et non les yeux ne pensent pas.


Merci pour ces échanges qui rendent les choses tellement plus claires.

Passe une agréable journée.
Marc.

User avatar
MayaAngeli
Posts: 271
Joined: Sun Nov 29, 2015 11:10 pm
Location: Paris, France

Re: Je cherche un guide

Postby MayaAngeli » Thu May 31, 2018 10:18 am

Coucou Marc,

Allez, courage, tu as bientôt franchi la ligne d'arrivée ! (Gateless Gate, la Porte sans Porte : "Master No-Mind").
Je te remercie d'avoir accepté de jouer au jeu de "Questions pour un Champion du No Mind's Land" ;-)
Tu n'as esquivé aucune question, tu es allé voir jusqu'au fond du terrier....
C'est l'heure de clore cet échange sur LU nous dit le lapin blanc d'Alice, sinon on va être en retard.
S'il te reste des interrogations, tu pourras demander à ouvrir un autre fil intitulé "Aftercare".

Malgré mon emploi du temps de ministre, je ne compte jamais manquer de te répondre ;-)
C'est adorable, très touchée, merci :-)
Je te remercie pour ta patience et ton calme olympien, c'est très agréable ;-))

C’était simplement pour te prévenir que parfois certaines réponses prendront plus de temps car je m’interroge vraiment à chacune de tes questions avant de répondre. Donc je consacre bien plus que 20min par jour pour cela. J’imagine que tu as du mal à le croire en voyant certaines de mes réponses
Merci pour ton message sur messenger.
ça fait du bien de lire cela :-) ça fait chaud au coeur :-)


Oui pour une autre pensée dit encore « Au fond j’y crois encore ».
C'est une chanson de Lara Fabian ;-))
Tu lui diras que ce ne sont que des pensées + pensées + croyances + croyances... encore encore et encore....
Et alors, quel est le souci avec cette pensée ?
A chaque pensée, reviens au ressenti : émotions et sensations physiques.
Est-ce possible ?
Je ne suis pas la pensée.
Ah bon, tu en es sûr ? ;-))
Je ne te crois pas ! hahaha ;-)


C’est plus clair même si d’ici cela ne semble pas être mon fonctionnement par défaut (une autre pensée).
C'est surtout une croyance, ce n'est pas vrai.
Vois-tu que ce que raconte la pensée n'est pas vrai ?
Les pensées ne sont pas personnelles, ce ne sont pas TES pensées, ce ne TE concerne pas, ce n'est pas TOI qui pense, et TU n'es pas le penseur.
Les croyances ne sont pas personnelles, ce ne sont pas TES croyances, cela ne TE concerne pas, ce n'est pas TOI qui crois, et TU n'es pas le croyant.
Est-ce plus clair ?
On redevient des tout petits enfants de 2 ans. C'est notre fonctionnement par défaut.
Oui, je sais que c'est la raison pour laquelle tu es sur le forum LU ;-)


Alors Qui guide Qui ? ===> chut. .................. ESPACE............ Break / Pause / Stop !
On fait "pause" sur la télécommande.
On reste tranquille (keep quiet), dans le SILENCE.
15- Est-ce possible pour toi de réaliser cet exercice ? ça te parle ?


C’est possible même si ce n’est pas évident (une autre pensée).
Les pensées apparaissent avec des propositions de réponses. Mais sans tenir compte des pensées, oui quand je regarde c’est le silence.
L'EAU fait un rêve : elle est un glaçon qui cherche l'élément EAU. Le glaçon veut ressentir l'élément EAU. Des pensées apparaissent et disent : "je suis séparée de l'élément EAU", et il y a croyance avec divers ressentis (émotions et sensations). C'est le rêve :-)
Le personnage illusoire "Marc" est le rêvé (le rêveur faisant partie du rêve), qui porte un casque de réalité augmentée (le mental : et ça dit : blablablabla......
Ne porte pas attention au contenu de la pensée.
L'ED est sans référence à la pensée. Vois-tu cela ? Est-ce clair ?


Je t'invite à réaliser cet exercice encore encore et encore :
Prends 15 mn par jour pour te poser et te détendre. Reviens à ta respiration.
C'est dans la détente que le poing se desserre tout seul. Vois-tu cela ?

Silence.....
Une pensée émerge : STOP ! CHUT ! Keep quiet. Reste tranquille.
Reviens au Silence.
Une pensée émerge : STOP ! CHUT ! Keep quiet. Reste tranquille.
Est-ce possible de faire cet exercice ?

Lors des explorations, tu as VU. Oui, tu as bien VU.
N'écoute pas les pensées qui arrivent et qui disent : "je ne vois pas". ==> est-ce possible ?
Tu as vu que le "je-moi" n'est qu'une étiquette pensée.
Reviens toujours aux ressentis (émotions et sensations physiques).

ll n'y a pas de "moi-je" qui pense, choisit, agit. il n'y en a jamais eu et il n'y en aura jamais.
Est-ce que tu vois ça sans aucune équivoque ?
Non je n’ai pas trouvé de « je-moi » dans toutes les explorations.
Donc oui je vois si je ne fais pas référence aux pensées qui apparaissent quand la question est posée.
Je te remercie pour ces belles confirmations pleines de clarté :-)
Une pensée arrive et dit : "je pense" + "je choisis" + "j'agis" + "je contrôle" + "je ne veux pas lâcher-prise" + "j'ai peur" + "je ne VOIS pas". C'est drôle ces flashs mentaux, non ? ;-)
Lors de nos nombreuses et diverses explorations, tu as VU, oui oui tu as bien VU, qu'il n'y a jamais eu de "je-moi" qui pense, agit, choisit.
Peu importe ce que la pensée raconte. Vois-tu cela ? C'est amusant ce bluff du mental ! ;-))
(le mental te fait tourner en bourrique et te fais chercher.... façon de parler, dans l'ED, il n'y a ni "toi" ni bourrique" ;-)
cette activité mentale est liée à l'activité de recherche, avec des pensées crues, ça donne un ressenti de manque/frustration/séparation. Vois-tu cela ?
On s'en fiche complètement de ce que raconte la pensée ! Qui donc pourrait se soucier de ce que dit une pensée ?
Ressenti de contractions contractions contractions..... (le glaçon). C'est l'heure du dégel, c'est le printemps !

Lassitude, énervement, frustration, sentiment d’incompétence, peur de complètement lâcher prise toujours présente même si plus cachée.
une contraction au niveau de la gorge et du cœur.
As-tu pris le temps de te poser et de contacter ces contractions ?
Est-ce associé à une émotion de tristesse ?
Est-ce associé à une émotion de colère ?
Est-ce associé à une émotion de PEUR ? (vouloir contrôler et refuser de lâcher-prise).
Y-a-t-il en cet instant un ressenti de manque / frustration / séparation ?


13- Arrives-tu à VOIR les croyances qui apparaissent et disparaissent ? et arrives-tu à voir que ce n'est pas vrai ?


Je les vois apparaitre et disparaitre.
Est-ce que j’arrive VRAIMENT à voir que ce n’est pas vrai ? Je ne sais pas.
Mais c'est quoi pour toi une croyance ?
C'est le seul exercice qu'on te demande de faire ici : de voir que ce que raconte la pensée n'est pas vrai, et surtout que les pensées crues sont... des croyances !
On est ici pour VOIR les croyances. Vois-tu cela ?
Les croyances ne sont pas personnelles, ce ne sont pas TES croyances, cela ne TE concerne pas, ce n'est pas TOI qui crois, et TU n'es pas le croyant.
Dès qu'une croyance est vue, elle s'évapore d'elle-même. Est-ce plus clair ?
Est-ce que tu me crois ? ;-))) Dis-moi en plus stp.
On a bien vu ensemble le phénomène d'illusion d'optique, et la vidéo le "rubber band". ça devrait te parler et résonner, non ?

En résumé : Le mental dit comprendre mais l'illusion subsiste.
Mon mental semble ouvert à toutes les possibilités et n’a pas de difficulté à entendre et expérimenter de nouvelles directions.
Je comprends que ce qui est proposé ici c’est d’être à même de voir clairement que le « moi » est uniquement une étiquette. Le mental semble taguer automatiquement toutes les expériences, actions, sensations, émotions, pensées liées à ce corps et à lui-même comme étant liées à un « Je » imaginaire.
J’espère qu’elle pourra me guider et m’aider à dissiper les blocages et autres interrogations qui subsistent. J’espère qu’une fois l’illusion passée, le mental acceptera totalement cet état des choses.
Il s'agit de ton message d'introduction lors de ton inscription sur LU.
Quand je relis ta demande initiale, je constate que c'est toujours la même pensée qui tourne en boucle tout le temps (erreur de ligne de code dans le programme ? virus dans le logiciel ? mais où donc se cache l'informaticien ?).
Il y a un "je" qui veut que le mental accepte totalement cet état des choses. Vois-tu que c'est une pensée ? (une pensée crue = une croyance).
Dans toutes tes réponses, tu indiques que => "Tu" veux que la structure de pensée le reflète.
Il y a une pensée qui veut que la structure de pensée change ?
Vois-tu que c'est une croyance ?
Et si je te dis que la pensée continuera peut-être à te raconter des salades : y aurait-il un abandon, une abdication ?
STOP ! CHUT ! PAUSE ! SILENCE ! On revient aux ressentis : émotions et sensations physiques. On se détend.
On reviens dans le coeur....... Il n'y a que Cela. Il n'y a rien à chercher, il n'y a rien ni personne qui cherche.
Vois-tu cela ?
Ressens cette énergie de recherche (de vouloir autre chose). Cela se traduit comment dans le corps ?

C'est quoi pour toi le sens de "illusion" ? T'es-tu posé la question ?
Est-ce "illusion" comme "rêve" ?
Est-ce "illusion" comme "tour de magie" ?
Est-ce "illusion" comme "mirage dans le désert ?
Regarde et dis-moi stp.

Et peut-être qu’un jour des pensées diront « C’est vu, c’est simple ;-) ».
C'est une pensée.
C'est "toi" qui attend cette pensée ? C'est qui ce "toi" ? Il y a une pensée qui attend qu'une pensée dise : "c'est vu, c'est simple" ?
Est-ce qu'une pensée a des attentes ?
Il n'y a rien ni personne. QUI veut qu'une pensée dise "c'est vu, c'est simple" ?
Les pensées ne sont pas personnelles. Vois-tu cela ?
Le passé et le futur n'existent pas. Il n'y a qu'ici et Maintenant, Maintenant, Maintenant.
Vois-tu cela ?

l’ouverture du cœur comme tu l’appelles :-). Ce jour-là je pourrai dire, « c’est vu sans équivoque ».
L'ouverture du coeur est déjà là. Vois-tu cela ?
C'est ressentir : sensations et perceptions.
Ouverture du coeur, c'est ne pas porter son attention au contenu de la pensée.
Vois-tu cela ?
Qui est ce "je" qui pourra dire : "c'est vu sans équivoque" ? Une pensée se dit : "ce jour-là, ce sera vu sans équivoque" ?
Est-ce qu'une pensée pense ?


Je n’ai pas besoin de penser pour VOIR. Et non les yeux ne pensent pas.
Je te remets ta réponse pour que tu la lises encore encore et encore.
(avant qu'une pensée arrive pour dire : "j'ai besoin de penser pour voir" ou "les yeux pensent".
En effet, ne pas croire à ce que tu dis la pensée.
Pas besoin de penser pour VOIR.



Il est d’usage de poser 6 questions finales afin de clore notre échange.
merci de répondre à partir de l'Expérience Directe, du vécu immédiat, et non pas à partir de pensée/mémoire/savoir/concept/connaissance.

Cf. ci-dessous :

1) Existe-t-il une entité séparée «moi», ou «je», ou encore «moi-je» où que ce soit, de quelque forme que ce soit ?

2) Explique en détail ce qu'est l'illusion de l'entité séparée, quand est-ce qu'elle commence, et comment elle fonctionne, à partir de ta propre expérience, telle qu'elle est ici et maintenant.

3) Qu'est-ce que tu ressens en voyant cela ? Quelle est la différence par rapport à ce que tu vivais avant de commencer ce dialogue ?
Raconte un peu de ton vécu de ces derniers jours.

4) Quel a été le déclic qui t'a fait basculer, qui t'a fait voir cela?

5) Est-ce toi qui décides, as des intentions, choisis, contrôles les évènements de la vie ? Es-tu à l'origine de ce qui arrive ?
Donne des exemples à partir de ton expérience.

6) Quelque chose à ajouter ?


***********************

Comme je sais que tu es débordé, prends tout temps pour répondre.
Tu peux profiter du week-end pour explorer tout cela à tête reposée, si ton emploi du temps de le permet.

Et je suis à ta disposition pour un échange en direct sur messenger, quand tu peux (mais pas à 3h du mat' ! mes rêves sont précieux).

Merci encore et belle journée !

Du Coeur,

Natacha, la rêvée :-)
Dans les expressions "il pleut" et "il cherche", le "il" est du même ordre. Didier Weiss.
Le "je" dans "je pense" a autant de substance que le "il" dans "il pleut". Leo Hartong.

User avatar
Marc T.
Posts: 38
Joined: Tue Apr 17, 2018 12:29 am

Re: Je cherche un guide

Postby Marc T. » Fri Jun 01, 2018 7:09 am

Bonjour Natacha,


Comme toujours c’est moi qui te remercie de ta patience à appuyer sans cesse sur les mêmes points malgré les pensées tournant en boucle :-)

Oui pour une autre pensée dit encore « Au fond j’y crois encore ».
C'est une chanson de Lara Fabian ;-))
Tu lui diras que ce ne sont que des pensées + pensées + croyances + croyances... encore encore et encore....
Et alors, quel est le souci avec cette pensée ?
A chaque pensée, reviens au ressenti : émotions et sensations physiques.
Est-ce possible ?
Aucun souci avec cette pensée. Je reviendrai au ressenti et tes mots raisonneront encore, encore et encore :-)
Je ne suis pas la pensée.
Ah bon, tu en es sûr ? ;-))
Je ne te crois pas ! hahaha ;-)
Oui je suis sûr :-P
C’est plus clair même si d’ici cela ne semble pas être mon fonctionnement par défaut (une autre pensée).
C'est surtout une croyance, ce n'est pas vrai.
Vois-tu que ce que raconte la pensée n'est pas vrai ?
Je vois que c’est une pensée et que son contenu est faux.
Les croyances ne sont pas personnelles, ce ne sont pas TES croyances, cela ne TE concerne pas, ce n'est pas TOI qui crois, et TU n'es pas le croyant.
Est-ce plus clair ?
Oui
Ne porte pas attention au contenu de la pensée.
L'ED est sans référence à la pensée. Vois-tu cela ? Est-ce clair ?
Oui je vois cela, c’est très clair.
Je t'invite à réaliser cet exercice encore encore et encore :
Prends 15 mn par jour pour te poser et te détendre. Reviens à ta respiration.
C'est dans la détente que le poing se desserre tout seul. Vois-tu cela ?
Oui je vois cela.
Silence.....
Une pensée émerge : STOP ! CHUT ! Keep quiet. Reste tranquille.
Reviens au Silence.
Une pensée émerge : STOP ! CHUT ! Keep quiet. Reste tranquille.
Est-ce possible de faire cet exercice ?
Oui c’est possible.
Lors des explorations, tu as VU. Oui, tu as bien VU.
N'écoute pas les pensées qui arrivent et qui disent : "je ne vois pas". ==> est-ce possible ?
Oui c’est possible.
Lors de nos nombreuses et diverses explorations, tu as VU, oui oui tu as bien VU, qu'il n'y a jamais eu de "je-moi" qui pense, agit, choisit.
Peu importe ce que la pensée raconte. Vois-tu cela ? C'est amusant ce bluff du mental ! ;-))
Amusant je ne sais pas :-P mais je vois cela.
(le mental te fait tourner en bourrique et te fais chercher.... façon de parler, dans l'ED, il n'y a ni "toi" ni bourrique" ;-)
cette activité mentale est liée à l'activité de recherche, avec des pensées crues, ça donne un ressenti de manque/frustration/séparation. Vois-tu cela ?
Oui je vois cela.
Lassitude, énervement, frustration, sentiment d’incompétence, peur de complètement lâcher prise toujours présente même si plus cachée.
une contraction au niveau de la gorge et du cœur.
As-tu pris le temps de te poser et de contacter ces contractions ?
Oui
Est-ce associé à une émotion de tristesse ?
Un peu.
Est-ce associé à une émotion de colère ?
Je ne pense pas.
Est-ce associé à une émotion de PEUR ? (vouloir contrôler et refuser de lâcher-prise).
Oui
Y-a-t-il en cet instant un ressenti de manque / frustration / séparation ?
Non aucun.
Mais c'est quoi pour toi une croyance ?
C'est le seul exercice qu'on te demande de faire ici : de voir que ce que raconte la pensée n'est pas vrai, et surtout que les pensées crues sont... des croyances !
On est ici pour VOIR les croyances. Vois-tu cela ?
Oui
Les croyances ne sont pas personnelles, ce ne sont pas TES croyances, cela ne TE concerne pas, ce n'est pas TOI qui crois, et TU n'es pas le croyant.
Dès qu'une croyance est vue, elle s'évapore d'elle-même. Est-ce plus clair ?
Est-ce que tu me crois ? ;-))) Dis-moi en plus stp.
Je vois que la pensée « Marc est une entité séparée qui existe » est une croyance, je te préviendrai une fois qu’elle se sera évaporée :-P
On a bien vu ensemble le phénomène d'illusion d'optique, et la vidéo le "rubber band". ça devrait te parler et résonner, non ?
Quand je relis ta demande initiale, je constate que c'est toujours la même pensée qui tourne en boucle tout le temps (erreur de ligne de code dans le programme ? virus dans le logiciel ? mais où donc se cache l'informaticien ?).
Il y a un "je" qui veut que le mental accepte totalement cet état des choses. Vois-tu que c'est une pensée ? (une pensée crue = une croyance).
Oui je vois que c’est une pensée.
Dans toutes tes réponses, tu indiques que => "Tu" veux que la structure de pensée le reflète.
Il y a une pensée qui veut que la structure de pensée change ?
Une pensée ne peut pas vouloir.
Vois-tu que c'est une croyance ?
Oui
Et si je te dis que la pensée continuera peut-être à te raconter des salades : y aurait-il un abandon, une abdication ?
STOP ! CHUT ! PAUSE ! SILENCE ! On revient aux ressentis : émotions et sensations physiques. On se détend.
On reviens dans le coeur....... Il n'y a que Cela. Il n'y a rien à chercher, il n'y a rien ni personne qui cherche.
Vois-tu cela ?
Oui je vois.
Ressens cette énergie de recherche (de vouloir autre chose). Cela se traduit comment dans le corps ?
Une contraction.
J’espère qu’elle pourra me guider et m’aider à dissiper les blocages et autres interrogations qui subsistent. J’espère qu’une fois l’illusion passée, le mental acceptera totalement cet état des choses.

C'est quoi pour toi le sens de "illusion" ? T'es-tu posé la question ?
Le sens dans lequel j’employais ce terme est le suivant :
Une illusion se réfère toujours à un état considérer comme la « réalité ».
Lorsque ce qui est vu est différent de ce qui est considéré comme la « réalité », c’est une illusion.

Est-ce "illusion" comme "rêve" ?
Oui
Est-ce "illusion" comme "tour de magie" ?
Oui
Est-ce "illusion" comme "mirage dans le désert ?
Oui
Et peut-être qu’un jour des pensées diront « C’est vu, c’est simple ;-) ».
C'est une pensée.
C'est "toi" qui attend cette pensée ? C'est qui ce "toi" ? Il y a une pensée qui attend qu'une pensée dise : "c'est vu, c'est simple" ?
Non ce n’est pas « moi » qui attend cette pensée.
C’est simplement une pensée.
Est-ce qu'une pensée a des attentes ?
Non
Il n'y a rien ni personne. QUI veut qu'une pensée dise "c'est vu, c'est simple" ?
Personne
Les pensées ne sont pas personnelles. Vois-tu cela ?
Oui
Le passé et le futur n'existent pas. Il n'y a qu'ici et Maintenant, Maintenant, Maintenant.
Vois-tu cela ?
Oui
l’ouverture du cœur comme tu l’appelles :-). Ce jour-là je pourrai dire, « c’est vu sans équivoque ».
L'ouverture du coeur est déjà là. Vois-tu cela ?
C'est ressentir : sensations et perceptions.
Ouverture du coeur, c'est ne pas porter son attention au contenu de la pensée.
Vois-tu cela ?
Oui
Qui est ce "je" qui pourra dire : "c'est vu sans équivoque" ? Une pensée se dit : "ce jour-là, ce sera vu sans équivoque" ?
Oui, c’est simplement le contenu d’une pensée.
Est-ce qu'une pensée pense ?
Non
Comme je sais que tu es débordé, prends tout temps pour répondre.
Tu peux profiter du week-end pour explorer tout cela à tête reposée, si ton emploi du temps de le permet.
Je répondrai aux 6 questions finales ce soir ou demain car comme tu l’as très bien dit tout est une question de gestion du temps ;-)
Et je suis à ta disposition pour un échange en direct sur messenger, quand tu peux (mais pas à 3h du mat' ! mes rêves sont précieux).
« Tes » rêves :-P ? Oui c’est l’humour pas terrible de la Vie :-)

Bonne dernière journée avant un weekend plus ensoleillé espérons.
Marc.


Return to “Français (archives)”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest