besoin d'aide pour provoquer le déclic!

User avatar
linecece
Posts: 50
Joined: Tue Apr 11, 2017 8:51 pm

Re: besoin d'aide pour provoquer le déclic!

Postby linecece » Sun May 14, 2017 10:02 pm

Bonsoir Fred, je vais regarder mais je crois que je vais avoir besoin d'un peu de temps pour répondre à ces questions qui me semblent vastes!

Merci et bonne soirée,
Céline.

User avatar
linecece
Posts: 50
Joined: Tue Apr 11, 2017 8:51 pm

Re: besoin d'aide pour provoquer le déclic!

Postby linecece » Tue May 16, 2017 2:41 pm

Bonjour Fred,
Désolée pour le délai de réponse, ces derniers jours ont été un peu pleins et je t'avoue que j'ai eu du mal à faire ce que tu m'as demandé.
C'est bien que tu aies vu ça. Faisons le tour de cette forte attente ensemble.
Respire un bon coup et reviens à ce qui est. Prends bien le temps d'observer, de regarder, sans aucun a priori.
Qu'est-ce qui devrait être différent, dans la vie? Que manque-t-il? Qu'est-ce qui doit changer?
Ne te retiens pas, déballe tout ce qui te tient à coeur.
Si je mets la pensée de côté, ces questions n'ont pas lieu d'être.
Mais la pensée ne se laisse pas mettre de côté facilement, et avec elle différentes aspirations émergent.
Comme : pouvoir ne pas être embarquée dans des énervements inutiles, pouvoir ne pas réagir, hm, trop égotiquement je dirais, pour pouvoir vivre en harmonie avec mon entourage, pouvoir vivre plus près de la nature, pouvoir avoir plus de temps libre, pouvoir voir les pensées sans y être absorbée.

Je vois bien que ces pensées et ces attentes sont des projections, mais elles sont tout de même ressenties et vécues comme réelles. J'ai l'impression de me répéter, désolée :)

Je ne sais pas si c'est ce que tu me demandais, je ne suis pas sûre d'avoir bien saisi tes questions?

Merci!
Céline.

User avatar
Freddi
Posts: 1226
Joined: Thu Oct 25, 2012 1:51 pm
Location: Céret, France

Re: besoin d'aide pour provoquer le déclic!

Postby Freddi » Tue May 16, 2017 3:48 pm

Bonjour Céline, et merci encore une fois pour tes réponses.
pouvoir ne pas être embarquée dans des énervements inutiles, pouvoir ne pas réagir, hm, trop égotiquement je dirais, pour pouvoir vivre en harmonie avec mon entourage, pouvoir vivre plus près de la nature, pouvoir avoir plus de temps libre, pouvoir voir les pensées sans y être absorbée.
Dans ce qui est écrit ci-dessus, pourrais-tu faire la part de ce qui est expérience, ici et maintenant, et ce qui est pensée? Par exemple tu peux mettre un (E) après toute expérience et un (P) après toute pensée.

S'il ne s'agit de pensées, répondent-elles vraiment à la question de savoir ce qui manque, dans cet instant?
Est-ce que ces attentes dont tu parlais sont ancrées dans l'expérience ou sont-elles des histoires, qui commentent des souvenirs?
Par exemple, ici et maintenant, où est ton entourage? Vois-tu un manque d'harmonie avec la nature? Manques-tu de temps libre, là, maintenant? Vois-tu une Céline qui puisse être absorbée dans les pensées? Questionne toutes ces histoires apportées par la pensée, avec le fil à plomp de l'expérience directe. Vois si elles sont vraies ou non.
Je vois bien que ces pensées et ces attentes sont des projections, mais elles sont tout de même ressenties et vécues comme réelles. J'ai l'impression de me répéter, désolée :)
Pas grave, je vais me répéter aussi. Dans l'expérience de ce qui est, ce qui est vivant, ici et maintenant, décris-moi ce ressenti? Tu dis qu'elles sont ressenties comme réelles, mais le sont-elles? Ne pense pas, regarde!

Merci!
Fred
"To come to your senses you have to go out of your mind" - Alan Watts

User avatar
linecece
Posts: 50
Joined: Tue Apr 11, 2017 8:51 pm

Re: besoin d'aide pour provoquer le déclic!

Postby linecece » Wed May 17, 2017 3:02 pm

Bonjour Fred,
Dans ce qui est écrit ci-dessus, pourrais-tu faire la part de ce qui est expérience, ici et maintenant, et ce qui est pensée? Par exemple tu peux mettre un (E) après toute expérience et un (P) après toute pensée.
pouvoir ne pas être embarquée dans des énervements inutiles (P), pouvoir ne pas réagir, hm, trop égotiquement (P) je dirais, pour pouvoir vivre en harmonie avec mon entourage (P), pouvoir vivre plus près de la nature (P), pouvoir avoir plus de temps libre (P), pouvoir voir les pensées sans y être absorbée (P).
Donc ce sont toutes des pensées.
S'il ne s'agit de pensées, répondent-elles vraiment à la question de savoir ce qui manque, dans cet instant?
Non, et d'ailleurs la question de savoir ce qui manque ne se pose pas dans l'instant.
Est-ce que ces attentes dont tu parlais sont ancrées dans l'expérience ou sont-elles des histoires, qui commentent des souvenirs?
Par exemple, ici et maintenant, où est ton entourage? Vois-tu un manque d'harmonie avec la nature? Manques-tu de temps libre, là, maintenant? Vois-tu une Céline qui puisse être absorbée dans les pensées? Questionne toutes ces histoires apportées par la pensée, avec le fil à plomp de l'expérience directe. Vois si elles sont vraies ou non.
Ces attentes sont en effet des commentaires d'expériences, jugées comme étant négatives en comparaison d'autres expériences jugées comme positives, jugements qui sont aussi des commentaires.
Quand l'attention est plongée dans l'expérience du moment, il n'y a pas toutes ces histoires. Elles arrivent après-coup, quand une sensation à étiquette désagréable apparaît (sensation d'ennui ou sensation d'énervement par exemple) et détournent en quelque sorte l'attention de l'expérience du moment.
En fait je n'arrive pas à répondre à ces questions en me référant à l'expérience directe car l'attention n'y est plus focalisée (dans l'expérience directe) quand je me les pose, et ça dérive sur des pensées diverses et variées ("tiens mais oui que font-ils?", "pfu il n'y a pas de nature ici que la vue sur la rue", "vivement les vacances" et blablabla). Et vice versa, quand l'attention se focalise dans l'expérience directe ces questions ne sont pas là.
Donc non ces histoires ne sont pas vraies, en tout cas pas vérifiables.
Je ne vois pas de Céline absorbée dans les pensées, mais une absorption dans les pensées, qui est vue après-coup aussi d'ailleurs, puisque sur le "moment de l'absorption" il n'y a que la pensée.
Dans l'expérience de ce qui est, ce qui est vivant, ici et maintenant, décris-moi ce ressenti? Tu dis qu'elles sont ressenties comme réelles, mais le sont-elles? Ne pense pas, regarde!
Non elles en sont pas réelles dans l'expérience du moment, puisqu'elles ne sont même pas là.
Je crois que c'est leur redondance qui leur donne ce "pouvoir" et l'association d'un ressenti physique (une boule au ventre ou à la gorge). Comme si quelque chose ne voulait pas les lâcher, il y a comme un "non elles ne sont pas réelles mais"... Un peu comme un "non elles ne sont pas réelles mais, tout de même regarde, je souffre un peu". Un genre de complaisance?
La question est alors comment leur faire perdre leur attractivité?


Merci Fred! Bonne fin de journée,
Céline.

User avatar
Freddi
Posts: 1226
Joined: Thu Oct 25, 2012 1:51 pm
Location: Céret, France

Re: besoin d'aide pour provoquer le déclic!

Postby Freddi » Thu May 18, 2017 1:42 pm

Bonjour Céline,
Comme si quelque chose ne voulait pas les lâcher, il y a comme un "non elles ne sont pas réelles mais"... Un peu comme un "non elles ne sont pas réelles mais, tout de même regarde, je souffre un peu". Un genre de complaisance?
La question est alors comment leur faire perdre leur attractivité?
C'est bien de voir ça, cette attachement à ces pensées, à un personnage qui souffre ... Explore cet attachement au personnage Céline, dans le film. Questionne et fais bien le tour. Quelques pistes :
- Ce personnage est-il constant, est-ce que Céline est toujours présente? Est-ce toujours la même Céline? Que devient le personnage quand le corps s'endort?
- Contemple la question suivante: que reste-t-il sans ce personnages raconté par les pensées? Que reste-t-il quand les pensées se taisent?
- Questionne aussi cet attachement au personnage qui souffre. Cet attachement est fait de quoi? De crainte? De désir? Qu'apporte cet attachement? Une certaine attention, peut-être? Un réconfort?

Regarde bien, fais le tour de ce 'quelque chose qui ne veut pas lâcher les pensées'. Ne fouille pas dans les pensées elles-mêmes pour trouver les réponses :) Il suffit de regarder et de faire la part de ce qui est vivant, ici, immédiat et toujours disponible.

Merci !

Fred
"To come to your senses you have to go out of your mind" - Alan Watts

User avatar
linecece
Posts: 50
Joined: Tue Apr 11, 2017 8:51 pm

Re: besoin d'aide pour provoquer le déclic!

Postby linecece » Thu May 18, 2017 3:45 pm

Merci Fred, je prends bien le temps de regarder ça et te réponds! Bonne fin de journée,
Céline.

User avatar
linecece
Posts: 50
Joined: Tue Apr 11, 2017 8:51 pm

Re: besoin d'aide pour provoquer le déclic!

Postby linecece » Fri May 19, 2017 3:02 pm

Bonjour Fred,
C'est bien de voir ça, cette attachement à ces pensées, à un personnage qui souffre ... Explore cet attachement au personnage Céline, dans le film. Questionne et fais bien le tour. Quelques pistes :
- Ce personnage est-il constant, est-ce que Céline est toujours présente? Est-ce toujours la même Céline? Que devient le personnage quand le corps s'endort?
Non le personnage n'est pas là en permanence; par exemple il n'est pas là dans le feu d'une action, ni pendant le sommeil. En fait il n'est là qu'en tant que pensées. Et comme ces pensées sont variables, le personnage qu'elles construisent l'est aussi. Il peut être confiant, honteux, fier...
- Contemple la question suivante: que reste-t-il sans ce personnages raconté par les pensées? Que reste-t-il quand les pensées se taisent?
Il ne reste que du mouvement, des actions et des perceptions, ou même rien pendant le sommeil.
- Questionne aussi cet attachement au personnage qui souffre. Cet attachement est fait de quoi? De crainte? De désir? Qu'apporte cet attachement? Une certaine attention, peut-être? Un réconfort?
Oui je vois une crainte qu'il n'y ait que ça, ou un désir qu'il y ait plus, donc une fuite de ce qui est. Comme s'il apportait un genre de distraction, quelque chose qui comble un vide, qui rend la vie plus intéressante.
Un "eh ho j'existe" aussi, comme une crainte de n'être rien sans ces pensées de désir d'autre chose, une crainte de vide, d'ennui.
Une sensation de culpabilité aussi apparaît dans l'attachement à certaines pensées, comme si ne pas y être attachée revenais à accepter ou cautionner une réaction "mauvaise"; par exemple lâcher la pensée "je ne devrais pas m'énerver comme je l'ai fait" reviendrait à accepter cet énervement considéré comme un truc pas bien, et cette acceptation est du coup jugée "pas bien" également.

Voilà, je continue à regarder,
Vraiment merci en tout cas d'être aussi patient!
Céline.

User avatar
Freddi
Posts: 1226
Joined: Thu Oct 25, 2012 1:51 pm
Location: Céret, France

Re: besoin d'aide pour provoquer le déclic!

Postby Freddi » Sat May 20, 2017 12:42 pm

Bonjour Céline,
Vraiment merci en tout cas d'être aussi patient
Mais de rien! Merci pour cette opportunité d'exploration avec toi. J'apprécie beaucoup ta volonté de regarder, d'enquêter.
je vois une crainte qu'il n'y ait que ça, ou un désir qu'il y ait plus (...) une crainte de n'être rien sans ces pensées de désir d'autre chose, une crainte de vide, d'ennui.
Est-ce lié à cette attente d'un 'déclic' dont tu parles dans le titre de ce fil de discussion?
Et s'il n'y avait pas de déclic, et s'il n'y avait que CECI, ce qui est directement perçu, ici et maintenant, sans fanfare ni pyrotechnie, est-ce que ça serait OK?
Est-ce que l'ordinaire de CE QUI EST pourrait suffire?
Une sensation de culpabilité aussi apparaît dans l'attachement à certaines pensées, comme si ne pas y être attachée revenais à accepter ou cautionner une réaction "mauvaise"; par exemple lâcher la pensée "je ne devrais pas m'énerver comme je l'ai fait" reviendrait à accepter cet énervement considéré comme un truc pas bien, et cette acceptation est du coup jugée "pas bien" également.
Avant que la pensée ne s'en empare, est-ce qu'une action peut être bonne ou mauvaise?
Dirais-tu que le problème est CE QUI EST ou ce qu'on pense à propos de CE QUI EST?

Merci!
Fred
"To come to your senses you have to go out of your mind" - Alan Watts

User avatar
linecece
Posts: 50
Joined: Tue Apr 11, 2017 8:51 pm

Re: besoin d'aide pour provoquer le déclic!

Postby linecece » Sun May 21, 2017 12:18 pm

Bonjour Fred,
Est-ce lié à cette attente d'un 'déclic' dont tu parles dans le titre de ce fil de discussion?
Et s'il n'y avait pas de déclic, et s'il n'y avait que CECI, ce qui est directement perçu, ici et maintenant, sans fanfare ni pyrotechnie, est-ce que ça serait OK?
Est-ce que l'ordinaire de CE QUI EST pourrait suffire?
Oui c'est ce que je suis en train de réaliser. Même s'il n'y a pas d'attente de grande fanfare il y a tout de même l'attente d'un petit eureka, un léger changement perceptif, je ne sais pas, un petit déclic oui :).
Oui ce qui est suffit forcément puisque c'est ce qui est. Quoiqu'en écrivant cela je sens une petite résistance sous la forme d'un serrement au plexus. Quelque chose veut un déclic :).
Avant que la pensée ne s'en empare, est-ce qu'une action peut être bonne ou mauvaise?
Dirais-tu que le problème est CE QUI EST ou ce qu'on pense à propos de CE QUI EST?
Sans la pensée qui la commente, l'action est juste une action, ni bonne ni mauvaise. La pensée s'en empare très vite pour la juger, à l'aide de valeurs mémorisées. Le problème vient donc (ENCORE! :) ) de la pensée. L'action s'exécute d'ailleurs parfois malgré des pensées qui s'opposent à elle, ce qui montre encore à quel point le contrôle est vraiment absent (ce que j'observe de plus en plus d'ailleurs dernièrement, avec pas mal d'imprévus et changements de plans qui sont apparus. Je ne sais pas s'il y en a eu plus ou si j'en ai eu conscience plus que d'habitude, mais beaucoup de choses se sont déroulées différemment que ce qui était prévu et ça s'est déroulé assez simplement).

Je te souhaite un bon dimanche; demain je pars une semaine en vacances dans la famille, j'espère pouvoir te répondre régulièrement mais ça dépendra du wifi et du temps de tranquillité disponibles!

Merci,
Céline.

User avatar
Freddi
Posts: 1226
Joined: Thu Oct 25, 2012 1:51 pm
Location: Céret, France

Re: besoin d'aide pour provoquer le déclic!

Postby Freddi » Mon May 22, 2017 12:05 pm

Bonjour Céline,
Passe de bonnes vacances, ne te soucie pas des aléas de ta disponiblité. Réponds juste si et quand tu as du temps.
il y a tout de même l'attente d'un petit eureka, un léger changement perceptif, je ne sais pas, un petit déclic
Reviens un moment à ce qui est, ici et maintenant. C'est quoi, un délic, quand tu regardes dans l'actualité de l'expérience? C'est ce qui est ou ce qui n'est pas?
Est-ce que ce qui est a une alternative?
As-tu jamais fait l'expérience d'une alternative à CE QUI EST?
Le problème vient donc (ENCORE! :) ) de la pensée
Problème? Pour qui? Pour quoi?
Quelque chose veut un déclic :)
Questionne cette pensée? C'est quoi, ce quelque chose qui veut un déclic? Est-ce que tu peux décrire ce quelque chose?
Merci!
Fred
"To come to your senses you have to go out of your mind" - Alan Watts

User avatar
linecece
Posts: 50
Joined: Tue Apr 11, 2017 8:51 pm

Re: besoin d'aide pour provoquer le déclic!

Postby linecece » Tue May 23, 2017 1:07 pm

Bonjour Fred,

Je t'écris d'une tablette donc j'espère ne pas t'imposer trop de fautes de frappe ou de correction automatique.
Reviens un moment à ce qui est, ici et maintenant. C'est quoi, un délic, quand tu regardes dans l'actualité de l'expérience? C'est ce qui est ou ce qui n'est pas?
Est-ce que ce qui est a une alternative?
As-tu jamais fait l'expérience d'une alternative à CE QUI EST?
Oui en effet un déclic ‎est une pensée d'autre chose qui devrait arriver, donc là maintenant c'est ce qui n'est pas.
Je n'ai jamais fait l'experience d'une alternative à ce qui est, les alternatives à ce qui est ne peuvent être que pensées, jamais expérimentées. Sinon elles seraient alors ce qui est :)
Questionne cette pensée? C'est quoi, ce quelque chose qui veut un déclic? Est-ce que tu peux décrire ce quelque chose?
Je réponds d'abord à cette question car je l'ai 'traitee' avamt la précédente.
Je ne peux pas décrire ce quelque chose. Je vois seulement un jeu de pensées associées à des tensions dans le corps. C'est vraiment bizarre en fait de voir que cette impression de volonté, de vouloir, n'est produite que par cela. Personne ne veut rien mais un jeu de pensées subtil s'impose, prend toute la place et crée cette impression. Là quand je regarde cette pensée 'quelque chose veut le déclic', je vois que cette 'volonté de déclic' n'est constituée que de la pensée et d'une tension gorge/poitrine/plexus sans rien ni personne pour vouloir, et sans substance, rien, derrière. De diou! Ce n'est donc que ça la volonté dont on fait tout un foin??  
Problème? Pour qui? Pour quoi?
je répondais à ta question 'Dirais-tu que le problème est CE QUI EST ou ce qu'on pense à propos de CE QUI EST' donc j'ai réutilisé ce mot, problème. :)
Quand je regarde encore ce qu'est le problème, ce sont les pensées qui racontent un problème avec ce qui est en proposant justement des alternatives qui n'ont pas été/ne sont pas où pourraient être, et en donnant une évaluation de ce qui est ('c'est chiant le train est en retard')  et des alternatives proposées ('ça serait mieux si j'avais pris le précédent j'y serais déjà, j'aurais du partir plus tôt''). Pour qui c'est un problème, je ne trouve pas, l'ensemble des pensées et émotions ressenties semblent être les seules composants du problème sans rien d'autre derrière, comme pour la volonté en fait. Comme pour les perceptions, il y a un 'ressenti de problème' mais personne n'a un problème.

Voilà, merci Fred!
Bonne journée,
Céline.

User avatar
Freddi
Posts: 1226
Joined: Thu Oct 25, 2012 1:51 pm
Location: Céret, France

Re: besoin d'aide pour provoquer le déclic!

Postby Freddi » Wed May 24, 2017 11:56 am

Bonjour Céline,
je vois que cette 'volonté de déclic' n'est constituée que de la pensée et d'une tension gorge/poitrine/plexus sans rien ni personne pour vouloir, et sans substance, rien, derrière. De diou! Ce n'est donc que ça la volonté dont on fait tout un foin??
Hahaha ! OUI ! :)
C'est quoi qui fait toute cette recherche d'un autre 'ceci'? C'est quoi qui s'est inscrit sur Liberation Unleashed? Ce chercheur existe-t-il ou est-il illusoire, lui aussi? Cherche bien!
il y a un 'ressenti de problème' mais personne n'a un problème.
C'est marrant, non, cette petite voix 'off' qui commente qu'il y a un problème et propose un petit film alternatif, une autre version, ce qui 'pourrait' être, ce qui 'devrait' être, avec des 'si', etc etc. Quand on apporte ce petit scénario au seuil de CECI, ce qui est, on se rend compte qu'en vérité, il n'y a rien de tout ça, CECI n'a pas de version alternative. C'est juste 'ça', tout le reste est projection mentale.
Ça fait quoi de revenir à la simplicité de ce qui est?
Merci !
Fred
"To come to your senses you have to go out of your mind" - Alan Watts

User avatar
linecece
Posts: 50
Joined: Tue Apr 11, 2017 8:51 pm

Re: besoin d'aide pour provoquer le déclic!

Postby linecece » Thu May 25, 2017 1:38 pm

Bonjour Fred,
C'est quoi qui fait toute cette recherche d'un autre 'ceci'? C'est quoi qui s'est inscrit sur Liberation Unleashed? Ce chercheur existe-t-il ou est-il illusoire, lui aussi? Cherche bien!
‎C'est pareil, il y a l'impression d'une impulsion d‎e chercher sous forme de de pensées du type 'je veux y arriver, je veux trouver, je veux l'éveil' associées à des sensations dans le corps mais toujours pas de quelqu'un, pas 'd'entité chercheuse', du vide derrière. Je ne vois pas de qui vient cette recherche. L'expression  'plus fort que moi' prend tout son sens puisque ce moi n'est même pas là :).
Cette recherche semble d'ailleurs étoffer ce personnage fictif, comme chacune de ses 'volontés' on dirait.  
Ça donne au final l'impression d'un organisme balotté au gré des événements de la vie et des programmations qui s'installent au cours de son développement.
Ça fait quoi de revenir à la simplicité de ce qui est?
Ça apporte une détente, c'est plutôt rassurant de voir que tout est si bien foutu qu'il n'y a pas besoin de le contrôler, qu'il n'y a finalement qu'à se laisser porter. Il me semble qu'il faut arriver à voir à chaque fois que chaque histoire mentale flotte dans le vide pour lui faire perdre un peu de son 'pouvoir d'absorption'?

Bon merci en tout cas, cette vision de la volonté, (ce truc censé être si costaud, solide, si noble même), comme un simple binôme pensée-sensation inconsistant m'a pas mal détendue. Il faut que je regarde ça avec d'autres trucs (je dis truc, j'ai un oubli de langage).
Bonne journée!
Céline.

User avatar
Freddi
Posts: 1226
Joined: Thu Oct 25, 2012 1:51 pm
Location: Céret, France

Re: besoin d'aide pour provoquer le déclic!

Postby Freddi » Fri May 26, 2017 12:03 pm

Bonjour Céline,
Cette recherche semble d'ailleurs étoffer ce personnage fictif, comme chacune de ses 'volontés' on dirait
Ouaou,bien vu! La recherche, comme toutes les idées de volonté, de contrôle, d'action personnelle renforcent l'idée de ce moi, de ce personnage.
Que reste-t-il quand cette entité chercheuse est vue pour ce qu'elle est, et s'estompe?
c'est plutôt rassurant de voir que tout est si bien foutu qu'il n'y a pas besoin de le contrôler, qu'il n'y a finalement qu'à se laisser porter
C'est vrai, ça rassure :)
Quand tu dis qu'il n'y a pas besoin de contrôler, qu'il suffit de se laisser porter, trouves-tu quelque chose, quoi que ce soit, qui puisse décider de contrôler ou non, ou qui puisse choisir de se laisser porter? Que te donne l'expérience?
Peux-tu trouver, disons dans les dernières 24 heures, un vrai choix, une décision qui a été faite sans aucune influence de l'environnement? Observe bien ce qui se passe, par exemple au moment-même de choisir les vêtements à porter, ou les ingrédients à cuisiner, et dis-moi ce que tu vois dans l'expérience directe, de première main.

Que dirais-tu maintenant à ce personnage fictif du début de cette discussion, qui disait avoir 'besoin de quelqu'un pour provoquer le déclic'?

Merci !

Fred
"To come to your senses you have to go out of your mind" - Alan Watts

User avatar
linecece
Posts: 50
Joined: Tue Apr 11, 2017 8:51 pm

Re: besoin d'aide pour provoquer le déclic!

Postby linecece » Sat May 27, 2017 1:42 pm

Bonjour Fred,
Que reste-t-il quand cette entité chercheuse est vue pour ce qu'elle est, et s'estompe?
Il reste ce qui est vraiment là, tout ce qui est perçu, qui attire plus ou moins l'attention et qui conditionne par ces mouvements d'attention les actions, comportements etc...
Quand tu dis qu'il n'y a pas besoin de contrôler, qu'il suffit de se laisser porter, trouves-tu quelque chose, quoi que ce soit, qui puisse décider de contrôler ou non, ou qui puisse choisir de se laisser porter? Que te donne l'expérience?
 

Non effectivement, je ne trouve personne qui décide de contrôler ou de lâcher prise, c'est encore un commentaire de la pensée, les choses se font avec ou sans impression de contrôle. Je reformule alors :) : il est rassurant de voir que tout est pris en charge quelle que soit l'impression dominante. ‎
Peux-tu trouver, disons dans les dernières 24 heures, un vrai choix, une décision qui a été faite sans aucune influence de l'environnement? Observe bien ce qui se passe, par exemple au moment-même de choisir les vêtements à porter, ou les ingrédients à cuisiner, et dis-moi ce que tu vois dans l'expérience directe, de première main. 
Alors en ce moment ce n'est pas moi qui cuisine, et le choix des vêtements est restreint puisqu'il dépend de la taille réduite de ma valise :)
J'ai donc regardé en choisissant des vêtements pour enfant dans une boutique. Il y a d'abord une vue d'ensemble puis un zoom sur le rayon tee shirts, correspondant au besoin d'origine car il fait plus chaud que prévu. Puis un balayage avec le regard qui accroche certaines couleurs ou motifs et des pensées de type j'aime bien/j'aime pas/ca lui plaira... qui arrivent toutes seules. Une short list se constitue  de façon assez automatique en tenant compte des tailles disponibles et la décision finale tient compte du prix.
Donc un choix qui dépend du climat, des couleurs, de la taille et des tarifs, qui semble se décider tout seul sans personne, par le jeu et l'interaction de différents éléments. Et puis après arrive la phrase 'regarde je t'ai choisi un beau tee shirt avec des ballons dessus' :)

Un choix nécessite de toute façon la disponibilité de l'option dans ce qui est là maintenant donc dépend forcément de l'environnement? 

C'est marrant de voir cela, une des caractéristiques de Céline étant sa difficulté à choisir et décider... 
Que dirais-tu maintenant à ce personnage fictif du début de cette discussion, qui disait avoir 'besoin de quelqu'un pour provoquer le déclic'?
Je lui dirais que rien ne peut être provoqué car tout se fait tout seul. Et je lui dirais d'aller parler avec Fred:)

Bon week end!
Céline.


Return to “Français (archives)”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest