Besoin d'être guidé

User avatar
sébastien gratas
Posts: 403
Joined: Sat Jun 21, 2014 1:04 pm

Re: Besoin d'être guidé

Postby sébastien gratas » Thu Jan 26, 2017 12:22 am

Bonjour Xavier
A ce stade, dans mon expérience quotidienne, j'observe que l'attention se porte plus facilement sur le bavardage mental que sur "ici et maintenant".
Une vieille habitude...mais pas irrémédiable.
Quand je dis "l'attention reste ici et maintenant", ce n'est pas d'une manière définitive bien-sûr. Elle est susceptible de se porter à nouveau sur les pensées quand ça lui chante. Une gymnastique peut s'installer progressivement qui ramène l'attention dans l'expérience directe dès qu'il est vu qu'elle joue avec des pensées, et ceci d'instant en instant.
A ce jour, le ressenti est que revenir à "ici et maintenant" demande un effort
OK, c'est ton impression du moment mais à y regarder de plus près, est-il vrai que revenir à l'expérience directe
demande un effort ? En quoi c'est difficile ?
Tu veux peut-être dire un effort pour penser à y revenir ?
Pris pour "vrai" par qui?
Même question que la précédente.
C'est cru par personne. Je n'en sais pas plus.
Le phare et l'observateur n'ont pas bougé, seulement les nuages se sont déplacés.
Et si l'observateur et le phare ( "l'attention ici et maintenant", "être") ne faisaient qu' UN ?
L'attention se porte sur les sensations, la respiration. Sensation d'espace et d'apaisement. Sensation d'habiter le corps
Tu vois que c'est des pensées, pas des sensations ?
En tout cas c'est paisible et il y a une sensation d'espace...
"être" est toujours là, illimité et ne change pas.
Immuable, omniprésent, inaltérable...la valeur sûre de l'expérience quoi ! ;-)

Merci

User avatar
Xav84
Posts: 46
Joined: Tue Nov 08, 2016 10:04 pm

Re: Besoin d'être guidé

Postby Xav84 » Tue Jan 31, 2017 7:27 am

Bonjour Sébastien,

Désolé pour le délai. C'est que ces derniers temps ma motivation est moindre car cela fait un moment maintenant que nous avons commencé et que j'ai l'impression de ne pas progresser.
Xav84 a écrit :
A ce jour, le ressenti est que revenir à "ici et maintenant" demande un effort

OK, c'est ton impression du moment mais à y regarder de plus près, est-il vrai que revenir à l'expérience directe
demande un effort ? En quoi c'est difficile ?
Tu veux peut-être dire un effort pour penser à y revenir ?
Cela dépend des moments. Des fois, il suffit juste prendre conscience qu'on est parti dans les pensées et le retour à l'expérience directe se fait sans effort. Des fois cependant, le flot de pensée est tel qu'a peine revenu dans l'expérience directe, l'attention repart aussitôt dans les pensées. Et là, il y a sensation d'effort pour rester présent. En général, ce sont des moments de fatigue (fin de journée), après une journée stressante par exemple.

Le phare et l'observateur n'ont pas bougé, seulement les nuages se sont déplacés.
Et si l'observateur et le phare ( "l'attention ici et maintenant", "être") ne faisaient qu' UN ?
L'observateur c'est l'attention et le phare c'est "être".

L'attention se porte sur les sensations, la respiration. Sensation d'espace et d'apaisement. Sensation d'habiter le corps

Tu vois que c'est des pensées, pas des sensations ?
En tout cas c'est paisible et il y a une sensation d'espace...
Il m'est bien difficile de discerner certaines pensées des vraie sensations. Ce que tu veux dire là c'est que ce que je prends pour des sensations ne sont que des pensées qui commentent les sensations? Du bavardage mental?

Bonne journée.
Xavier

User avatar
sébastien gratas
Posts: 403
Joined: Sat Jun 21, 2014 1:04 pm

Re: Besoin d'être guidé

Postby sébastien gratas » Tue Jan 31, 2017 9:06 pm

Bonjour Xavier
Désolé pour le délai.
Ne sois pas désolé. C'est ce qui est.
C'est que ces derniers temps ma motivation est moindre car cela fait un moment maintenant que nous avons commencé et que j'ai l'impression de ne pas progresser.
Ne remarques-tu pas une certaine détente ?
Cela dépend des moments. Des fois, il suffit juste prendre conscience qu'on est parti dans les pensées et le retour à l'expérience directe se fait sans effort.
Voilà, c'est tout.
Y a t-il un "moi" qui fait cette prise de conscience ?
Des fois cependant, le flot de pensée est tel qu'a peine revenu dans l'expérience directe, l'attention repart aussitôt dans les pensées.
Et elle peut aussitôt revenir sur les sensations, sur l'expérience directe, et ainsi de suite...Apparemment, il faut du temps pour que les moments de vécu direct "prennent le dessus" sur les moments d'hypnose mentale. Jusqu'à ce que ce soit le vécu de référence.
L'attention se porte sur les sensations, la respiration. Sensation d'espace et d'apaisement. Sensation d'habiter le corps
Ce que tu veux dire là c'est que ce que je prends pour des sensations ne sont que des pensées qui commentent les sensations? Du bavardage mental?
"L'attention se porte sur les sensations, la respiration" n'est pas une sensation mais une pensée qui parle de ce que fait l'attention dans l'expérience directe.
"Sensation d'habiter le corps" n'est pas une sensation mais est une pensée qui parle d'une sensation. Elle s'appuie sur une autre pensée qui dit que "c'est moi qui habite le corps".
Qu'est-ce qui différencie cette sensation, sur le plan tactile, d'une démangeaison, d'une caresse ou d'une courbature ?
"sensation d'espace, apaisement" : Là, on est plus proches de sensations (chaleur, poids, étouffement, tension...et leur contraires ). Mais il est vrai qu'une sensation est plutôt difficile à décrire, voir impossible. ;-)
D'autant plus qu'il était question de la sensation "d'être" qui, dans l'expérience directe, n'est ni vraiment une sensation, ni une pensée et pourtant une évidence. Le fait de rester avec cette évidence peut procurer des sensations ( l'objet de la question à laquelle tu as partiellement répondu).
L'observateur c'est l'attention et le phare c'est "être".
Laissons tomber, si tu le veux bien l'exemple du phare.
Porte ton attention non pas sur les objets de perception mais sur ce qui perçoit, l'attention elle-même.
Est-ce différent de "être" ?

Merci

User avatar
sébastien gratas
Posts: 403
Joined: Sat Jun 21, 2014 1:04 pm

Re: Besoin d'être guidé

Postby sébastien gratas » Thu Feb 02, 2017 10:33 am

Bonjour Xavier

Il est classique de ressentir du découragement, des résistances, une impression de tourner en rond ou de ne pas avancer...
à ce stade de l'exploration. Ne te décourage pas. Même s'ils sont bâtis sur du vide, les vieux mécanismes mentaux ont une grande force d'inertie. Et si le découragement réapparaît, le laisser faire son truc et l'embrasser pleinement...
Reviens à l'expérience directe.
Détends-toi...c'est un jeu ! :-)
Amicalement

User avatar
Xav84
Posts: 46
Joined: Tue Nov 08, 2016 10:04 pm

Re: Besoin d'être guidé

Postby Xav84 » Fri Feb 03, 2017 7:36 am

Bonjour Sébastien,

Je prends cela trop au sérieux ;-) Je dois encore avoir une croyance en un objectif à atteindre et ça me crispe...
C'est que ces derniers temps ma motivation est moindre car cela fait un moment maintenant que nous avons commencé et que j'ai l'impression de ne pas progresser.

Ne remarques-tu pas une certaine détente ?
En effet, je suis bien moins crispé sur l'idée qu'il faut atteindre l'éveil, cette sorte d'état de plénitude. ça détend. Mais en même, n'ayant plus cet objectif, je suis un peu 'paumé' sur le pourquoi de cet exercice et je ne vois plus bien où l'on va...

Cela dépend des moments. Des fois, il suffit juste prendre conscience qu'on est parti dans les pensées et le retour à l'expérience directe se fait sans effort.

Voilà, c'est tout.
Y a t-il un "moi" qui fait cette prise de conscience ?
Je ne vois aucun "moi" derrière cela.
Et elle peut aussitôt revenir sur les sensations, sur l'expérience directe, et ainsi de suite...Apparemment, il faut du temps pour que les moments de vécu direct "prennent le dessus" sur les moments d'hypnose mentale. Jusqu'à ce que ce soit le vécu de référence.
Que veux-tu dire par hypnose mentale? C'est la première fois que j'entends ce terme pour parler des pensées.

Qu'est-ce qui différencie cette sensation, sur le plan tactile, d'une démangeaison, d'une caresse ou d'une courbature ?
Rien, en effet. J'allais dire l'intensité mais je pressens que cette analyse est liée aux pensées qui commentent la sensation.

Laissons tomber, si tu le veux bien l'exemple du phare.
Porte ton attention non pas sur les objets de perception mais sur ce qui perçoit, l'attention elle-même.
Est-ce différent de "être" ?
ça me semble pareil. Difficile d'être attentif à l'attention ;-) j'ai même l'impression que c'est impossible.

Bonne journée.
Xavier

User avatar
sébastien gratas
Posts: 403
Joined: Sat Jun 21, 2014 1:04 pm

Re: Besoin d'être guidé

Postby sébastien gratas » Fri Feb 03, 2017 2:47 pm

Bonjour Xavier
Je dois encore avoir une croyance en un objectif à atteindre et ça me crispe...
En effet, je suis bien moins crispé sur l'idée qu'il faut atteindre l'éveil, cette sorte d'état de plénitude. ça détend.
Alors crispé ou pas ? ;-)
Mais en même, n'ayant plus cet objectif, je suis un peu 'paumé' sur le pourquoi de cet exercice et je ne vois plus bien où l'on va...
Moi non plus ! ;-)
Qu'est-ce qui t'a amené ici ?
Je ne vois aucun "moi" derrière cela.
Y a t-il quelqu'un qui vit la vie de l'organisme qu'on appelle "Xavier" ?
Que veux-tu dire par hypnose mentale?
Je parle des instants où l'attention est captée par une(des) pensée(s) qui sont crues et semble alors, apparemment, voiler la simplicité de la vie (émotions et histoires qui en découlent). A contrario du vécu direct où les pensées sont vues apparaissant dans l'attention comme n'importe quel autre objet de perception et n'entraînent pas de réaction particulière.
Rien, en effet. J'allais dire l'intensité mais je pressens que cette analyse est liée aux pensées qui commentent la sensation.
Bien vu !
Donc tu habites ton corps ?
ça me semble pareil. Difficile d'être attentif à l'attention ;-) j'ai même l'impression que c'est impossible.
C'est impossible à saisir pour le mental car ça n'est pas un objet. Pourtant cette présence consciente est évidente. C'est un vécu direct qui est toujours là, en amont de toute pensée, émotion, histoire, situation...
Regarde si tout n'apparaît pas dans cette présence.

Merci

User avatar
Xav84
Posts: 46
Joined: Tue Nov 08, 2016 10:04 pm

Re: Besoin d'être guidé

Postby Xav84 » Wed Feb 08, 2017 7:16 am

Bonjour Sébastien,
Xav84 a écrit :
Je dois encore avoir une croyance en un objectif à atteindre et ça me crispe...

Xav84 a écrit :
En effet, je suis bien moins crispé sur l'idée qu'il faut atteindre l'éveil, cette sorte d'état de plénitude. ça détend.

Alors crispé ou pas ? ;-)
Je dirais plutôt frustré car je vois bien que je n'y passe pas le temps nécessaire. En tout c'est une croyance qu'il faudrait que je sois plus assidu pour obtenir des résultats. A cela il y a le manque de temps et aussi la motivation qui s'effrite plus le temps passe...

Xav84 a écrit :
Mais en même, n'ayant plus cet objectif, je suis un peu 'paumé' sur le pourquoi de cet exercice et je ne vois plus bien où l'on va...

Moi non plus ! ;-)
Qu'est-ce qui t'a amené ici ?
Au début, la croyance en un éveil soudain, une libération. Un woohaa, ça y est je suis libre!!! :-) Bon, et au final il n'en est rien, juste une croyance de plus. Qu'est ce qui me fait continuer? La curiosité. Où va t'on?

Xav84 a écrit :
Je ne vois aucun "moi" derrière cela.
Y a t-il quelqu'un qui vit la vie de l'organisme qu'on appelle "Xavier" ?
Non, "je" ne vois personne. Juste des pensées qui commentent l'expérience

Xav84 a écrit :
Rien, en effet. J'allais dire l'intensité mais je pressens que cette analyse est liée aux pensées qui commentent la sensation.

Bien vu !
Donc tu habites ton corps ?
Non, "je" ne vois personne. Juste des pensées qui commentent l'expérience ;-)

Xav84 a écrit :
ça me semble pareil. Difficile d'être attentif à l'attention ;-) j'ai même l'impression que c'est impossible.

C'est impossible à saisir pour le mental car ça n'est pas un objet. Pourtant cette présence consciente est évidente. C'est un vécu direct qui est toujours là, en amont de toute pensée, émotion, histoire, situation...
Regarde si tout n'apparaît pas dans cette présence.
Tout ce qui apparait dans le champs de perception de l'attention est perçu par elle. "Je" ne vois rien qui ne serais pas perçu...

Bonne journée.
Xavier

User avatar
sébastien gratas
Posts: 403
Joined: Sat Jun 21, 2014 1:04 pm

Re: Besoin d'être guidé

Postby sébastien gratas » Wed Feb 08, 2017 8:48 pm

Bonjour Xavier
En tout c'est une croyance qu'il faudrait que je sois plus assidu pour obtenir des résultats.
Oui, qui pourrait être plus assidu...
je n'y passe pas le temps nécessaire
C'est une pensée.
A cela il y a le manque de temps et aussi la motivation qui s'effrite plus le temps passe...
Il ne faut pas de temps pour voir à travers l' illusion d'être une personne séparée, ça ne peut être que tout de suite.
Au début, la croyance en un éveil soudain, une libération. Un woohaa, ça y est je suis libre!!! :-) Bon, et au final il n'en est rien, juste une croyance de plus. Qu'est ce qui me fait continuer? La curiosité. Où va t'on?
Une croyance en moins, c'est déjà ça.
La question n'est pas de savoir si "je suis libre" ou pas, mais de voir qu'il n'y a pas de "je" pour être libre ou non.
On va nulle part, on empreinte des détours pour revenir à maintenant. :-)
Non, "je" ne vois personne. Juste des pensées qui commentent l'expérience
On est bon là ! ;-)
A moins que la formule employée trahisse encore un doute. Y a t-il un "mais" après le " je ne vois personne " ?
Tout ce qui apparait dans le champs de perception de l'attention est perçu par elle.
"par elle", la présence ou l'attention ? Juste pour voir si tu fais encore une distinction entre les deux...
"Je" ne vois rien qui ne serais pas perçu...
Que veux-tu dire ?

Merci

User avatar
Xav84
Posts: 46
Joined: Tue Nov 08, 2016 10:04 pm

Re: Besoin d'être guidé

Postby Xav84 » Wed Feb 08, 2017 11:00 pm

Bonsoir Sébastien,
Xav84 a écrit :
En tout cas c'est une croyance qu'il faudrait que je sois plus assidu pour obtenir des résultats.

Oui, qui pourrait être plus assidu...
Pensées, encore des pensées. Hormis cela, personne pour être plus assidu.

Il ne faut pas de temps pour voir à travers l' illusion d'être une personne séparée, ça ne peut être que tout de suite
Pas évident... A part nos échanges sur la non séparation et lorsque je médite, tout le reste de ma journée n'est qu'une succession d'expériences renforçant l'impression d'un être séparé. Rien qu'une discussion avec quelqu'un me fait éprouver un sentiment de séparation parce que nous ne sommes pas du même avis par exemple...

Non, "je" ne vois personne. Juste des pensées qui commentent l'expérience

On est bon là ! ;-)
A moins que la formule employée trahisse encore un doute. Y a t-il un "mais" après le " je ne vois personne " ?
Bien vu :-) Il y a résistance lorsque j'écris cela. "je" ne vois personne mais... Dans ce cas comment est ce possible qu'un corps ses meuve, que ce corps/mental soit capable de raisonnement, soit capable du meilleur comme du pire, soit capable de faire des choix... Et tout ça sans personne à la barre? Il y a bien une intelligence quelque part qui régit tout ça! Quelque chose de supérieur! Il y a bien un plan quelque part, un destin prédéfini à l'avance...
J'imagine que tu vas bien rire en lisant tout ce fatras de croyances ;-)

Xav84 a écrit :
Tout ce qui apparait dans le champs de perception de l'attention est perçu par elle.

"par elle", la présence ou l'attention ? Juste pour voir si tu fais encore une distinction entre les deux...
Par elle je voulais dire l'attention. Qu'en est-il de la présence et de l'attention lorsque nous sommes dans un état d'hypnose mentale? J'ai l'impression que dans ces moments là, il y a une sorte d'attention floue sans présence...

Xav84 a écrit :
"Je" ne vois rien qui ne serais pas perçu...

Que veux-tu dire ?
Je veux dire que dans la présence tout ce qui rentre dans le champs de perception est perceptible. Exemple, un train qui passe à 20m rentre dans le champs de perception, est perceptible et est perçu pour peu que l'attention se pose dessus. Par contre, ce même train qui passe à 3km ne rentre pas dans le champs de perception, n'est donc pas perceptible et pas perçu.

Bonne soirée.
Xavier

User avatar
sébastien gratas
Posts: 403
Joined: Sat Jun 21, 2014 1:04 pm

Re: Besoin d'être guidé

Postby sébastien gratas » Thu Feb 09, 2017 4:08 am

Bonjour Xavier
Rien qu'une discussion avec quelqu'un me fait éprouver un sentiment de séparation parce que nous ne sommes pas du même avis par exemple...
Et si vous êtes d'accord ?
Où se situe exactement la "frontière" ?
Dans ce cas comment est ce possible qu'un corps ses meuve, que ce corps/mental soit capable de raisonnement, soit capable du meilleur comme du pire, soit capable de faire des choix...
Le soleil, le chêne et mon chien n'ont pas de "moi" et la plupart du temps, tout se passe bien.
Le corps-mental qu'ont appelle "Xavier" est-il si différent qu'il ait besoin d'un "moi-je" pour faire son truc ?
Qu'en est-il de la présence et de l'attention lorsque nous sommes dans un état d'hypnose mentale?
Regarde tout de suite. N'accepte aucune pensée pour réponse, regarde : Vois-tu une distinction à faire entre
une "présence" ET une "attention" ?

Merci

User avatar
Xav84
Posts: 46
Joined: Tue Nov 08, 2016 10:04 pm

Re: Besoin d'être guidé

Postby Xav84 » Mon Feb 13, 2017 7:16 am

Bonjour Sébastien,
Xav84 a écrit :
Rien qu'une discussion avec quelqu'un me fait éprouver un sentiment de séparation parce que nous ne sommes pas du même avis par exemple...

Et si vous êtes d'accord ?
Où se situe exactement la "frontière" ?
La frontière est d'abord visuelle. Le fait de voir un corps séparé, avec une volonté apparemment différente de la mienne. Ensuite, le sentiment de séparation est renforcé par le fait que j'ai l'impression de contrôler mes actions et que je ne contrôle pas l'autre sujet.

Dans ce cas comment est ce possible qu'un corps ses meuve, que ce corps/mental soit capable de raisonnement, soit capable du meilleur comme du pire, soit capable de faire des choix...

Le soleil, le chêne et mon chien n'ont pas de "moi" et la plupart du temps, tout se passe bien.
Le corps-mental qu'ont appelle "Xavier" est-il si différent qu'il ait besoin d'un "moi-je" pour faire son truc ?
En effet, non. Pour des actions simples comme éprouver de la faim et manger, je comprends le principe. Les cellules sont en manque de sucre ou d'autres apports, elles font remonter le message au cerveau qui envoie un message "faim"... Mais sur des actions plus complexes comme discuter/argumenter, raisonner, j'ai plus de difficulté à ne pas penser à qqchose/qq'un qui commande.

Qu'en est-il de la présence et de l'attention lorsque nous sommes dans un état d'hypnose mentale?

Regarde tout de suite. N'accepte aucune pensée pour réponse, regarde : Vois-tu une distinction à faire entre
une "présence" ET une "attention" ?
Aucune différence en effet. Dans ces moments d'hypnose, j'ai l'impression que l'attention se met en retrait, elle ne se pose sur aucune sensation, comme si elle restait dans la tête vaguement présente aux pensées floues. Une sorte de veille...

Bonne journée.
Xavier

User avatar
sébastien gratas
Posts: 403
Joined: Sat Jun 21, 2014 1:04 pm

Re: Besoin d'être guidé

Postby sébastien gratas » Mon Feb 13, 2017 9:33 am

Bonjour Xavier
La frontière est d'abord visuelle. Le fait de voir un corps séparé, avec une volonté apparemment différente de la mienne.
Puisqu'elle est visuelle, où se situe-elle exactement ?
Les corps sont distincts mais sont -ils vraiment séparés ?
Ensuite, le sentiment de séparation est renforcé par le fait que j'ai l'impression de contrôler mes actions et que je ne contrôle pas l'autre sujet.
Mais contrôle-tu tes actions ?
Dans l'expérience directe de la marche par exemple, vois-tu un "je" qui tire les ficelles, qui est en contrôle d'un pas après l'autre, ou est-ce que "ça marche" ? A vérifier...

Les gouttes de pluie proviennent d'un même nuage avant de tomber et de se croire séparées.
En effet, non. Pour des actions simples comme éprouver de la faim et manger, je comprends le principe. Les cellules sont en manque de sucre ou d'autres apports, elles font remonter le message au cerveau qui envoie un message "faim"...
Evitons s'il te plaît le débat d'idées de seconde main. Tu vois tes "cellules", tu les sens délivrer un "message" à un "cerveau" ?
Apparemment les chiens sont capables d'actions plus complexes que les chênes, ainsi que les êtres humains par rapport aux chiens...Et alors ?
Comme c'est pas si compliqué d' être un chien, ils n'auraient pas besoin d'un "moi-je" mais les humains, si ?
Mais sur des actions plus complexes comme discuter/argumenter, raisonner, j'ai plus de difficulté à ne pas penser à qqchose/qq'un qui commande.
Ce sont des actions de l'ordre de la pensée. Dans ton expérience, y a t-il un "moi" qui produit les pensées ?
Tu l'écris toi-même : "quelqu'un qui commande" est une pensée.
Aucune différence en effet.
Oui, une présence unique qui est consciente de ce qui se passe et qui peut être consciente d'elle même.
Est-ce que cette présence s'appelle Xavier ? Est-elle personnelle ?
Dans ces moments d'hypnose, j'ai l'impression que l'attention se met en retrait, elle ne se pose sur aucune sensation, comme si elle restait dans la tête vaguement présente aux pensées floues. Une sorte de veille...
C'est des pensées tout ça !
L'attention se met en retrait de quoi ?
Dans ces moments, la présence se focalise sur les pensées qui ne sont pas prises pour de simples pensées sans substance, mais pour "vraies". Une sorte de rêve...

Merci

User avatar
Xav84
Posts: 46
Joined: Tue Nov 08, 2016 10:04 pm

Re: Besoin d'être guidé

Postby Xav84 » Tue Feb 14, 2017 7:30 am

Bonjour Sébastien,

Xav84 a écrit :
La frontière est d'abord visuelle. Le fait de voir un corps séparé, avec une volonté apparemment différente de la mienne.

Puisqu'elle est visuelle, où se situe-elle exactement ?
Les corps sont distincts mais sont -ils vraiment séparés ?
Je ne sais pas où se situe cette séparation, elle est ressentie/pensée comme telle. Mais en effet, c'est une pensée.
Les corps sont effectivement distincts mais sont-ils séparés, je bloque... Cela me rappelle l'exercice que l'on a fait avec le PC et c'était pareil, je bloquais sur la non séparation entre le PC et l'observateur...

Xav84 a écrit :
Ensuite, le sentiment de séparation est renforcé par le fait que j'ai l'impression de contrôler mes actions et que je ne contrôle pas l'autre sujet.

Mais contrôle-tu tes actions ?
Dans l'expérience directe de la marche par exemple, vois-tu un "je" qui tire les ficelles, qui est en contrôle d'un pas après l'autre, ou est-ce que "ça marche" ? A vérifier...

Les gouttes de pluie proviennent d'un même nuage avant de tomber et de se croire séparées.
En effet, les actions se font sans que "je" contrôle chaque action. Cela se fait. Des pensées viennent commenter cette expérience. Pour l'exemple de la marche en effet, "la marche" se fait sans que quelque chose tire les ficelles.

Les gouttes de pluie proviennent d'un même nuage avant de tomber et de se croire séparées. Quel est le nuage des humains?

Xav84 a écrit :
En effet, non. Pour des actions simples comme éprouver de la faim et manger, je comprends le principe. Les cellules sont en manque de sucre ou d'autres apports, elles font remonter le message au cerveau qui envoie un message "faim"...

Evitons s'il te plaît le débat d'idées de seconde main. Tu vois tes "cellules", tu les sens délivrer un "message" à un "cerveau" ?
Apparemment les chiens sont capables d'actions plus complexes que les chênes, ainsi que les êtres humains par rapport aux chiens...Et alors ?
Comme c'est pas si compliqué d' être un chien, ils n'auraient pas besoin d'un "moi-je" mais les humains, si ?
Merci "Science et Vie Junior". En effet, c'est de la seconde main. Je ne vois rien de tout ça.

Mais sur des actions plus complexes comme discuter/argumenter, raisonner, j'ai plus de difficulté à ne pas penser à qqchose/qq'un qui commande.

Ce sont des actions de l'ordre de la pensée. Dans ton expérience, y a t-il un "moi" qui produit les pensées ?
Tu l'écris toi-même : "quelqu'un qui commande" est une pensée.
Non, en effet les pensées ne sont pas controlées et ne sont pas produites par "moi".

Oui, une présence unique qui est consciente de ce qui se passe et qui peut être consciente d'elle même.
Est-ce que cette présence s'appelle Xavier ? Est-elle personnelle ?
Dans le vécu de l'expérience directe, cette attention/présence est tout simplement. Tout le reste n'est que brodage intellectuel

Dans ces moments d'hypnose, j'ai l'impression que l'attention se met en retrait, elle ne se pose sur aucune sensation, comme si elle restait dans la tête vaguement présente aux pensées floues. Une sorte de veille...

C'est des pensées tout ça !
L'attention se met en retrait de quoi ?
Dans ces moments, la présence se focalise sur les pensées qui ne sont pas prises pour de simples pensées sans substance, mais pour "vraies". Une sorte de rêve...
Ok

Bonne journée.
Xavier

User avatar
sébastien gratas
Posts: 403
Joined: Sat Jun 21, 2014 1:04 pm

Re: Besoin d'être guidé

Postby sébastien gratas » Wed Feb 15, 2017 3:07 am

Bonjour Xavier
Je ne sais pas où se situe cette séparation, elle est ressentie/pensée comme telle. Mais en effet, c'est une pensée.
Cette séparation est une interprétation mentale, une simple pensée. Si elle était ressentie, tu pourrais décrire des sensations concrètes.
Les corps sont effectivement distincts mais sont-ils séparés, je bloque... Cela me rappelle l'exercice que l'on a fait avec le PC et c'était pareil, je bloquais sur la non séparation entre le PC et l'observateur...
Lorsque ça bloque, il faut le dire tout de suite ! ;-)
Alors que l'interprétation mentale déclare : "Je suis ici et le PC est là-bas", que nous donne notre expérience ? Une vision globale qui contient l'observé ( l'ordi ) sous forme de sensations visuelles, tactiles... et le soit-disant observateur ( "je" ) sous forme de sensations et de pensées. Aucune limite "entre les deux".
En réalité, peut-on trouver l'"observateur" ?
N' y a t-il pas que vision ?
En effet, les actions se font sans que "je" contrôle chaque action. Cela se fait. Des pensées viennent commenter cette expérience. Pour l'exemple de la marche en effet, "la marche" se fait sans que quelque chose tire les ficelles.
Cela se fait oui, et une pensée vient dire " C'est moi qui l'ai fait" ou "Je suis en contrôle".
Vois-tu un exemple d'action où quelqu'un, quelque chose, tire les ficelles ?
Quel est le nuage des humains?
Que trouve t-on dans l'expérience, en amont de toute pensée, identification, histoire ?
Non, en effet les pensées ne sont pas controlées et ne sont pas produites par "moi".
Ils en est de même pour les raisonnements, les discutions ...etc.
Dans le vécu de l'expérience directe, cette attention/présence est tout simplement. Tout le reste n'est que brodage intellectuel
Oui !
En y regardant de plus près, est-ce que tu peux trouver la présence ET des objets perçus ?

Merci

User avatar
Xav84
Posts: 46
Joined: Tue Nov 08, 2016 10:04 pm

Re: Besoin d'être guidé

Postby Xav84 » Fri Feb 17, 2017 7:54 am

Bonjour Sébastien,

Lorsque ça bloque, il faut le dire tout de suite ! ;-)
Alors que l'interprétation mentale déclare : "Je suis ici et le PC est là-bas", que nous donne notre expérience ? Une vision globale qui contient l'observé ( l'ordi ) sous forme de sensations visuelles, tactiles... et le soit-disant observateur ( "je" ) sous forme de sensations et de pensées. Aucune limite "entre les deux".
En réalité, peut-on trouver l'"observateur" ?
N' y a t-il pas que vision ?
Le terme "vision" est trompeur car il fait penser à l'aspect visuel des choses. En réalité, la vision est plus large et comprend l'ensemble des sensations (visuelle et autres). Dans ce cas, je viens de comprendre, il n'y a ni observateur ni observé, il n'y a que vision.

Xav84 a écrit :
En effet, les actions se font sans que "je" contrôle chaque action. Cela se fait. Des pensées viennent commenter cette expérience. Pour l'exemple de la marche en effet, "la marche" se fait sans que quelque chose tire les ficelles.

Cela se fait oui, et une pensée vient dire " C'est moi qui l'ai fait" ou "Je suis en contrôle".
Vois-tu un exemple d'action où quelqu'un, quelque chose, tire les ficelles ?
Non, aucune action. Même si pour certaines actions l'impression d'un "moi" qui contrôle est plus forte comme raisonner et discuter. Pour ce qui est de raisonner, est ce que tu pourrais me décrire plus en détail quels "mécanismes" sont à l'oeuvre quand on raisonne?
Je vois des pensées qui se succèdent, et j'ai l'impression de pouvoir influer sur l'évolution de ces pensées. Par exemple, faire plusieurs opérations mentalement. L'impression d'avoir un "contrôle" est forte. Ce ne serait donc qu'une succession de pensées certaines étant prises pour vraies donnant l'impression d'un raisonnement?...

Xav84 a écrit :
Quel est le nuage des humains?

Que trouve t-on dans l'expérience, en amont de toute pensée, identification, histoire ?
Attention, présence. Serait-cela qui relie tous les êtres?

Xav84 a écrit :
Non, en effet les pensées ne sont pas controlées et ne sont pas produites par "moi".

Ils en est de même pour les raisonnements, les discutions ...etc.
Voir mon commentaire plus haut.

Xav84 a écrit :
Dans le vécu de l'expérience directe, cette attention/présence est tout simplement. Tout le reste n'est que brodage intellectuel

Oui !
En y regardant de plus près, est-ce que tu peux trouver la présence ET des objets perçus ?
Je viens de réaliser, "pésence", "attention" et "vision" veulent dire la même chose... Donc se ramenant aux commentaires plus haut, il n'y a pas d'observateur ni d'observé, pas d'objet perçu ni d'objet qui perçoit...
Il n'y a que présence.

Bonne journée.
Xavier


Return to “Français (archives)”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest