voir

User avatar
noselfy
Posts: 216
Joined: Sun Mar 06, 2016 11:49 pm

Re: voir

Postby noselfy » Sat Dec 03, 2016 11:05 pm

Salut Guillaume,
Oui.. sauf quand la situation est tendue ! Là, le discernement n'est pas encore un réflexe immédiat, je n'arrive pas à démasquer encore une pensée plus vite que mon ombre! Au contraire.
Et comme pour beaucoup de gens, la vie (surtout professionnelle) nous met à l'épreuve à base de situations tendues.
Même si les choses se feront de toute façon, il n'empêche que je me fais avoir bien souvent encore et encore!
Il n'y a pas de moi qui décide quoi que se soit : d'accord, mais l'illusion d'un moi qui décide, est encore opérante, bien que moins qu'il y a quelques semaines déjà.
Depuis le début de nos échanges, c'est toujours un peu le même topo: le week-end, tout va bien, pas de moi en vue; la semaine, situations tendues, et retour (de l'illusion) du moi. Apparemment le stress déclenche automatiquement des pensées-moi, ce qui donne l'illusion du moi, ce qui génère du stress... et la boucle est bouclée. La question est de savoir comment casser ce cercle vicieux.
Quand tu dis "d'accord, mais l'illusion est encore opérante", ça veut dire quoi ? D'accord ou pas d'accord ?
Qu'est-ce qui te fait croire qu'en situation tendue, il y a un moi - ou il y a besoin d'un moi - aux commandes ?
S'il y avait un moi, est-ce qu'il serait des fois là, et des fois pas là ?
Si tu cherches un moi, est-ce que tu le trouves quelque part ?
Si tu as un doute: regarde...
Ca par contre c'est clair clair maintenant; depuis peu, car il y a eu beaucoup d'enfumage mental sur ce qu'était le but. Aujourd'hui c'est vu.
Bien!
La main bouge. Est-ce que "je" bouge la main ?
Un petit exercice tout bête, mais qui peut être fait en deux secondes à tout moment.
A refaire, encore et encore. Il faut vraiment être sûr à 100% !
Alors cette main... elle bouge toute seule ou il y a un moi qui décide de la bouger ?

A bientôt,
Paul
“Life was fullness to such an extent that it was not life. God didn't live, simply existed.”
“La vie était à ce point plénitude qu'elle n'était pas la vie. Dieu ne vivait pas, il existait.” (A. Nothomb)

User avatar
Biok
Posts: 74
Joined: Mon Aug 15, 2016 9:41 pm

Re: voir

Postby Biok » Sat Dec 10, 2016 11:11 am

Bonjour Paul,
Depuis le début de nos échanges, c'est toujours un peu le même topo: le week-end, tout va bien, pas de moi en vue; la semaine, situations tendues, et retour (de l'illusion) du moi. Apparemment le stress déclenche automatiquement des pensées-moi, ce qui donne l'illusion du moi, ce qui génère du stress... et la boucle est bouclée. La question est de savoir comment casser ce cercle vicieux.
C'est tout à fait ça ! La clé c'est la détente c'est une évidence... Dès le dimanche soir je ne dors plus à l'idée des problèmes à venir!!! J'ai tout essayé ou presque. Impossible de lâcher le volant! ça bloque.
Selon les périodes c'est plus ou moins gérable. Casser le cercle visieux oui, mais même si je sais que les choses se font seules, et qu'il n'y a pas besoin d'un moi, et bien la tension fait resurgir l'illusion d'un moi; qui n'a que des inconvénients : d'ou ma demande sur ce site. Mais je suis pas doué on dirait, c'est assez déséperant en tout cas.
Quand tu dis "d'accord, mais l'illusion est encore opérante", ça veut dire quoi ? D'accord ou pas d'accord ?
d'accord en théorie mais pas encore à 100% en pratique.
Qu'est-ce qui te fait croire qu'en situation tendue, il y a un moi - ou il y a besoin d'un moi - aux commandes ?
C'est bien ça le problème, j'en sais rien : à par la référence à une peur ancienne... je vois pas!

S'il y avait un moi, est-ce qu'il serait des fois là, et des fois pas là ?
Si tu cherches un moi, est-ce que tu le trouves quelque part ?


Parfois c'est évident, parfois impossible à vérifier. C'est en situation difficile que l'on peut voir ou on en est. Apparement
y'a pas de moi, mais quand ça chauffe/ emporté par la situation, y'a référence/ identification à un moi ... et c'est le début d'un cercle vicieux : tension = référence à un moi = tensions = moi....
Si tu as un doute: regarde...
y'a pas la place pour une remise en question assez forte pour revenir "à la normal", à l'ED tellement je suis emporté.
Sinon j'arrête tout net... y'a plus personne pour régler les problèmes, et je perd mon boulot :)
La main bouge. Est-ce que "je" bouge la main ?


Un petit exercice tout bête, mais qui peut être fait en deux secondes à tout moment.
A refaire, encore et encore. Il faut vraiment être sûr à 100% !
Alors cette main... elle bouge toute seule ou il y a un moi qui décide de la bouger ?
Elle bouge même pas toute seule : c'est la vie qui bouge...

Si tout pouvez être aussi simple qu'un exercice :)

@+ Guillaume

User avatar
noselfy
Posts: 216
Joined: Sun Mar 06, 2016 11:49 pm

Re: voir

Postby noselfy » Sat Dec 10, 2016 8:07 pm

Bonjour Guillaume,
C'est tout à fait ça ! La clé c'est la détente c'est une évidence... Dès le dimanche soir je ne dors plus à l'idée des problèmes à venir!!! J'ai tout essayé ou presque. Impossible de lâcher le volant! ça bloque.
Selon les périodes c'est plus ou moins gérable. Casser le cercle visieux oui, mais même si je sais que les choses se font seules, et qu'il n'y a pas besoin d'un moi, et bien la tension fait resurgir l'illusion d'un moi; qui n'a que des inconvénients : d'ou ma demande sur ce site. Mais je suis pas doué on dirait, c'est assez déséperant en tout cas.
Beaucoup de tension, je vois. Attention Guillaume, si tu ne lâches pas un peu le pied, tu risques de nous faire un "burn-out". Là on ne parle plus de moi ou de non-moi, on parle de ta santé (et de ton boulot). Si tu en es au point de ne plus dormir la nuit, c'est qu'on est pas juste dans le stress, mais dans l'anxiété. Désolé d'être aussi direct, et je ne suis ni médecin ni psy, mais là il me semble qu'il est vraiment temps de faire quelque chose...

Peut-être que l'on a fait fausse route. Ce qui est générateur de stress, ce n'est pas temps le boulot lui-même que toutes les pensées anxieuses qui l'accompagnent: anticipation du stress, peur de ne pas y arriver, peur de perdre son boulot...
Comme tu le sais sans doute, une forte dose de stress réduit les fonctions cognitives. Donc, du coup, tu as encore plus de mal à bien faire ton boulot et à gérer tout ça... ce qui, bien sûr, renforce les pensées anxieuses. Cercle vicieux!
Ce qui est terrible avec ça, c'est que ces pensées sont auto-réalisatrices. C'est-à-dire que, si tu continues comme ça, il va arriver un moment où effectivement tu ne pourras plus gérer, tu vas faire un burn-out et tu vas perdre ton boulot!
Je ne dis pas ça pour te faire peur (déjà assez d'anxiété comme ça), mais juste pour que tu comprennes que le coeur du problème ce sont les pensées. Et qu'y a-t-il au coeur de ces pensées? La peur et le moi bien sûr, car les deux sont liés.
Ce n'est pas la tension qui fait resurgir l'illusion d'un moi, c'est l'illusion d'un moi qui cristallise la peur et fait resurgir la tension. Inversement, si l'illusion est dissipée, la tension redescend et tout rentre dans l'ordre...
Qu'est-ce qui te fait croire qu'en situation tendue, il y a un moi - ou il y a besoin d'un moi - aux commandes ?
C'est bien ça le problème, j'en sais rien : à par la référence à une peur ancienne... je vois pas!
Peut-être y a-t-il là quelque chose à creuser. Quelle est cette peur ancienne ?
De manière générale: de quoi as-tu peur exactement ? De ne plus pouvoir assurer l'existence de ta famille ?
Va au fond de la peur et ne la fuis pas. Regarde-la en face: qu'est-ce que tu y vois?
y'a pas la place pour une remise en question assez forte pour revenir "à la normal", à l'ED tellement je suis emporté. Sinon j'arrête tout net... y'a plus personne pour régler les problèmes, et je perd mon boulot :)
Il ne s'agit pas de tout arrêter et de se croiser les bras. Il s'agit de "lâcher prise", ce qui est tout à fait différent. Les choses vont se faire de toute façon, c'est juste la perception des choses qui va changer.
En termes très concrets: ton cerveau est là pour régler les problèmes, c'est ce qu'il a toujours fait et ce qu'il fera toujours. C'est lui qui crée toutes ces pensées, et en particulier les pensées "je"... pas l'inverse !
Arrête de stresser (ça ne fait qu'empirer les choses) et laisse le cerveau faire son boulot, il connait.
Elle bouge même pas toute seule : c'est la vie qui bouge...
Exactement ! C'est la vie qui bouge... pas "moi" qui bouge la vie. Le mouvement de la vie se faire naturellement...
Il n'y a pas de "pilote" de la vie, pas plus qu'il n'y a de "commandes" de la vie. Alors pas besoin de s'accrocher au volant comme un gamin avec sa petite voiture sur un manège. Pas besoin non plus de se faire peur, tout va bien :)
Tu auras bientôt un enfant, c'est merveilleux ! Ne vois-tu pas que tout cela n'est qu'un jeu ? Regarde comme c'est beau...
Le cycle de la vie continue. Allez, tournez manège !

Relaxe-toi. Respire. Souris. Prends une grande inspiration, et lâche prise...

Paul
“Life was fullness to such an extent that it was not life. God didn't live, simply existed.”
“La vie était à ce point plénitude qu'elle n'était pas la vie. Dieu ne vivait pas, il existait.” (A. Nothomb)

User avatar
noselfy
Posts: 216
Joined: Sun Mar 06, 2016 11:49 pm

Re: voir

Postby noselfy » Sun Dec 18, 2016 1:52 pm

Tout va bien, Guillaume ?
“Life was fullness to such an extent that it was not life. God didn't live, simply existed.”
“La vie était à ce point plénitude qu'elle n'était pas la vie. Dieu ne vivait pas, il existait.” (A. Nothomb)

User avatar
Biok
Posts: 74
Joined: Mon Aug 15, 2016 9:41 pm

Re: voir

Postby Biok » Tue Dec 20, 2016 11:27 am

Salut Paul,

oui ça va à peu prêt. Une période compliquée...
Peut-être que l'on a fait fausse route. Ce qui est générateur de stress, ce n'est pas temps le boulot lui-même que toutes les pensées anxieuses qui l'accompagnent: anticipation du stress, peur de ne pas y arriver, peur de perdre son boulot...
oui c'est surement ça! Je suis empêtré dans le mental.

En ce moment je fais le nécessaire pour récupérer sommeil et baisser la tension physique...

En faisant le maximum pour etre présent.

Merci, de retour dés que possible.
@+

User avatar
noselfy
Posts: 216
Joined: Sun Mar 06, 2016 11:49 pm

Re: voir

Postby noselfy » Sat Dec 24, 2016 3:44 am

Bonjour Guillaume,

La fin de l'année approche et c'est souvent l'heure des bilans... et des bonnes résolutions.
Peut-être est-ce le moment de faire une petite mise au point, afin de repartir sur de bonnes bases.
Tu pourrais aussi en profiter pour relire notre conversation, ou relire le "Gatecrashers". Parfois il suffit d'un détail...

Où en es-tu ? Quelles sont tes attentes ? Est-ce que quelque chose a changé depuis le début de notre dialogue ?

Est-ce qu'il y a un 'moi' quelque part, sous une forme ou sous une autre ? Si oui, où se trouve-t-il et quelle forme a-t-il ?
Est-ce ce 'moi' qui observe le monde, pense, prend les décisions de la vie... ?

Pour ce qui est de nos échanges, je comprends bien que tu sois occupé dans la semaine. Mais si la règle du "un message par jour" a été institué à LU, c'est pour une raison: cela crée un rythme, une dynamique... que nous avons peut-être perdue. Ce que nous pourrions essayer, si tu veux, c'est une approche différente: discuter en face à face via skype, ce qui permettrait de retrouver une certaine spontanéité. Qu'en dis-tu ?

A bientôt,
Paul
“Life was fullness to such an extent that it was not life. God didn't live, simply existed.”
“La vie était à ce point plénitude qu'elle n'était pas la vie. Dieu ne vivait pas, il existait.” (A. Nothomb)

User avatar
Biok
Posts: 74
Joined: Mon Aug 15, 2016 9:41 pm

Re: voir

Postby Biok » Sun Dec 25, 2016 8:22 am

Bonjour Paul,

Oui, effectivement c'est une bonne idée de discuter par Skype !

Excellente résolution.

Ce qui a changé depuis le début de nos échanges, c'est qu'intellectuellement je suis convaincu que moi n'existe pas, mais que pratiquement, en dehors quelques exercices, c'est n est pas une réalité vécue.

Il y a une forme de découragement et/ou de déception aussi, après avoir eu la sensation que c'était bon... Mais le vécu de simplicité et d'évidence a disparu, pour refaire place à la confusion.

Peut être ai je mis la barre des attentes trop haute ?

Donc skypons, cela sera peut être plus percutant !

A plus, et joyeux noël.

User avatar
noselfy
Posts: 216
Joined: Sun Mar 06, 2016 11:49 pm

Re: voir

Postby noselfy » Mon Dec 26, 2016 9:06 pm

Bonjour Guillaume,

Skypons, skypons, petits patapons...
Je t'envoye un message privé, pour qu'on organise ça.

Passe de bonnes fêtes !

A bientôt sur les ondes,
Paul
“Life was fullness to such an extent that it was not life. God didn't live, simply existed.”
“La vie était à ce point plénitude qu'elle n'était pas la vie. Dieu ne vivait pas, il existait.” (A. Nothomb)

User avatar
noselfy
Posts: 216
Joined: Sun Mar 06, 2016 11:49 pm

Re: voir

Postby noselfy » Wed Jan 18, 2017 10:06 pm

Salut Guillaume,
Salut Paul,

Depuis notre conversation sur Skype de l'autre jour quelque chose s'est passé, comme si le fait de se voir avait déclenché "l'autorisation" de se laisser aller à l'expérience. Meme si il y a toujours un contrôle qui n'est pas loin, des aller/retour sont possibles désormais, mais j'ai envie de dire autorisés, vraiment !

Ce n'est ni permanent, ni "magique" mais le chemin vers une détente dans ce qui est, est reconnaissable.

Il y a un goût de progressif malgré tout, un debut... (comme si l'infini reste à etre exploré, mais pour l'instant et je m'en content bien :)

La vrai identité c'est ce qui perçoit et moi est juste un amalgame de pensées qui se fait passer pour celui qui perçoit !

La difficulté réside dans la croyance que les pensées et ce qui perçoit ne sont les mêmes, tant que ce n'est pas vérifié.

Je te tiens au courant de l'évolution .

Merci Paul et a bientot
Merci pour ce partage !

Y a-t-il une séparation entre ce qui perçoit et ce qui est perçu ?
Une porte qui s'ouvre, un monde à découvrir...

A bientôt sur les ondes,
Paul

User avatar
Biok
Posts: 74
Joined: Mon Aug 15, 2016 9:41 pm

Re: voir

Postby Biok » Thu Jan 19, 2017 12:46 pm

Bonjour Paul,

Y a-t-il une séparation entre ce qui perçoit et ce qui est perçu ?
Une porte qui s'ouvre, un monde à découvrir...

Non, pas de séparation ... C'est la même chose, la même essence.

@ plus.

User avatar
noselfy
Posts: 216
Joined: Sun Mar 06, 2016 11:49 pm

Re: voir

Postby noselfy » Fri Jul 14, 2017 7:08 pm

Salut Guillaume,

Cela fait une éternité depuis notre dernier échange skype. J'espère que la vie t'a réservé plein de belles choses...

On me demande en haut lieu de te poser une petite question :
Sans se référer aux croyances mais uniquement à l'expérience directe de la vie, est-il clair et limpide comme de l'eau de roche qu'il n'y a pas de "moi", pas d'entité séparée aux commandes de la vie ?

Si ce n'est pas tout à fait clair, n'hésite pas à partager tes doutes. On peut aussi se refaire une session skype, si tu veux.
Si c'est bien clair, cela marquera officiellement la fin de notre échange... et je te propose d'intégrer la communauté LU.

A bientôt, amigo.
Paul
“Life was fullness to such an extent that it was not life. God didn't live, simply existed.”
“La vie était à ce point plénitude qu'elle n'était pas la vie. Dieu ne vivait pas, il existait.” (A. Nothomb)

User avatar
Biok
Posts: 74
Joined: Mon Aug 15, 2016 9:41 pm

Re: voir

Postby Biok » Sun Jul 16, 2017 1:37 pm

Salut Paul,

Ou la Vie nous a fait un magnifique cadeau en forme de petite fille, désolé pour de ne pas avoir donné de signe de vie, mais pas beaucoup de temps, cette nouvelle vie est un peu rock' roll !!!

Il n'y a pas l'ombre d'un doute que c'est la Vie elle meme qui est aux commandes. L'évidence est vue, apres de multiples expériences il a bien fallu se rendre à l'évidence et surtout lâcher les attentes, c'est simple, évident, c'est là!

C'est une partie essentielle d'un cheminement spirituel, et cela ouvre sur d'autres aspects à traiter (psychologie,etc...) afin de pouvoir stabiliser l'expérience de ce qui est. Merci.

User avatar
noselfy
Posts: 216
Joined: Sun Mar 06, 2016 11:49 pm

Re: voir

Postby noselfy » Mon Jul 17, 2017 10:22 am

Salut daddy,

Oui, quel magnifique cadeau ! Très heureux pour vous deux, vraiment. Et maintenant, bon courage ;-)
Il n'y a pas l'ombre d'un doute que c'est la Vie elle meme qui est aux commandes. L'évidence est vue, apres de multiples expériences il a bien fallu se rendre à l'évidence et surtout lâcher les attentes, c'est simple, évident, c'est là!
Parfait. Comme tu le sais sans doute il y a une tradition, un petit rite de passage, pour intégrer LU.
Voici donc les fameuses questions :

1) Existe-t-il dans le corps ou ailleurs, sous quelque forme que ce soit, une entité séparée «moi/je» qui pense, observe ou vit cette vie ?
2) Qu'est-ce que l'illusion de l'entité séparée «moi/je» ? Comment fonctionne-t-elle ? Décris l'illusion en détail à partir de ta propre expérience, telle que tu la vois maintenant.
3) Qu'est-ce que cela fait de voir cela ? En quoi l'expérience est-elle différente de ce qu'elle était avant de commencer ce dialogue ? Raconte un peu de ton vécu de ces derniers jours.
4) Qu'est-ce qui t'a permis de voir cela ? Y a-t-il eu un déclic qui t'a fait basculer ?
5) Prise de décision, intention, choix, contrôle : comment expliquer ces phénomènes ? Y a-t-il une entité aux commandes de la vie ? Comment ça marche ? Donne des exemples à partir de ton expérience.
6) Quelque chose à ajouter ?

Voila. Réponds tranquillement, simplement, quand tu auras le temps. Ensuite je montrerai ça à d'autres guides et, s'ils n'ont pas de questions subsidiaires, nous t’accueillerons avec joie dans notre petite communauté...

Happy rock n' roll,
Paul
“Life was fullness to such an extent that it was not life. God didn't live, simply existed.”
“La vie était à ce point plénitude qu'elle n'était pas la vie. Dieu ne vivait pas, il existait.” (A. Nothomb)

User avatar
Biok
Posts: 74
Joined: Mon Aug 15, 2016 9:41 pm

Re: voir

Postby Biok » Wed Jul 26, 2017 1:25 pm

Salut Paul,
1) Existe-t-il dans le corps ou ailleurs, sous quelque forme que ce soit, une entité séparée «moi/je» qui pense, observe ou vit cette vie ?
Il n'y a pas d'entité séparée "moi/je" qui pense, observe ou vit cette vie, il y a juste expérience de la vie, qui s'expérimente... elle même.

2) Qu'est-ce que l'illusion de l'entité séparée «moi/je» ? Comment fonctionne-t-elle ? Décris l'illusion en détail à partir de ta propre expérience, telle que tu la vois maintenant.
C'est un aggloméra de pensées/mémoires/interprétations/détournement de l'expérience vivante.... qui s'approprient l'expérience de la vie, pour en faire des objets et ainsi se prendre pour le sujet séparé : voilà l'illusion moi est née.
(En observant ma petite fille je me dis que il faudra bien qu'elle créer cette illusion pour communiquer, comme chacun doit le faire, puis un jour le voir et revenir au premier regard, tel un petit enfant, l'expérience en plus !).
3) Qu'est-ce que cela fait de voir cela ? En quoi l'expérience est-elle différente de ce qu'elle était avant de commencer ce dialogue ? Raconte un peu de ton vécu de ces derniers jours.
On n'a beaucoup moins de poids sur les épaules, car les choses se font de toute façon, il y a une confiance dans ce qui est. La vie est plus fluide et on peut voir ça beauté se dérouler sous nos yeux n'importe ou, car l'énergie bouffée à entretenir un Moi est libérée.
Il y a une inertie du Moi malgré tout, qui revient par habitude, mais ce n'est plus comme avant car on connait le geste de simplicité pour revenir dans l'expérience : juste être. Le mental continu à parler tout seul, et si on est pas vigilant on peut même le croire !!! C'est le début de quelque chose, car la vigilance est de mise à chaque instant, mais en prenant appui sur ce qui est, c'est beaucoup plus facile de revenir à l'expérience. La base est posée.
4) Qu'est-ce qui t'a permis de voir cela ? Y a-t-il eu un déclic qui t'a fait basculer ?
Sans doute la question la plus dure! Pas de déclic, j'ai pu voir très vite grâce aux exercices proposés. Mais il a fallu beaucoup de temps pour réaliser la nature des choses telles qu'elles sont finalement et surtout se détacher des attentes, qui voulaient que se soit super magique, alors qu'en fait c'est super normal!
Le skype avec Paul a été un déclic de confiance, il y a eu un moment hors du temps, ou pouvoir partager dans l'expérience a créer un sentiment superbe qui a fini en éclat de rire. J'avais sans doute besoin qu'on se voit pour lâcher les dernières amarres.
Accepter aussi que ca disparaisse pour savoir revenir dans l'expérience. On peut retomber dans l'illusion à causes de certaines circonstances, là n'est pas le problème en fait; il faut savoir revenir et revenir encore, jusqu'à être convaincu que c'est là la vraie vie, dans l'expérience de ce qui est, séparé de rien. Parfait.
5) Prise de décision, intention, choix, contrôle : comment expliquer ces phénomènes ? Y a-t-il une entité aux commandes de la vie ? Comment ça marche ? Donne des exemples à partir de ton expérience.


Une precision d'abord, voir c'est un début, une base qui permet d'appréhender la vie avec plus de justesse. Après, comme dit plus haut, il y a encore des retours en arrière qui se font, et la consolidation de la vision se fait petit à petit. c'est juste un début, et je ne considère pas être arrivé ou que se soit. Alors pour répondre, franchement j'en sais rien! C'est un mystère. Les choses se font, et quand l'illusion essaye de refaire surface, je la vois pour ce qu'elle est : une illusion. Et cette illusion ne peut pas prendre de décision, c'est la vie qui est au commande, personne d'autre.
En faite tout réside dans le décalage que l'illusion du Moi essaye de créer pour exister. Elle veut venir se faufiler dans un intervalle et dire c'est moi qui est décidé. Voir c'est se rendre compte que la décision est déjà prise et la vivre; vivre dans l'illusion du Moi, c'est croire qu'une volonté individuelle existe et se substitue à ce qui est déjà, depuis toujours et pour toujours! Bonjour le Moi, on se prend pas pour rien!!!! Y a pas besoin d'un Moi quand on est vivant,c'est un gaspillage terrible.
6) Quelque chose à ajouter ?
Oui. Merci Paul à toi pour ta patience et ton humour ;) vraiment du fond du coeur.
PS : je confirme ce que tu m'avais dis le premier jour des nos échanges, LU est parfaitement complémentaire de la Voie d'Arnaud.

User avatar
noselfy
Posts: 216
Joined: Sun Mar 06, 2016 11:49 pm

Re: voir

Postby noselfy » Thu Jul 27, 2017 3:47 pm

Salut Guillaume, et merci pour tes réponses.

Certains guides me demandent si tu peux préciser ta réponse à la question 2... qui, il est vrai, ne parait pas très claire.
2) Qu'est-ce que l'illusion de l'entité séparée «moi/je» ? Comment fonctionne-t-elle ? Décris l'illusion en détail à partir de ta propre expérience, telle que tu la vois maintenant.
C'est un aggloméra de pensées/mémoires/interprétations/détournement de l'expérience vivante.... qui s'approprient l'expérience de la vie, pour en faire des objets et ainsi se prendre pour le sujet séparé : voilà l'illusion moi est née.
(En observant ma petite fille je me dis que il faudra bien qu'elle créer cette illusion pour communiquer, comme chacun doit le faire, puis un jour le voir et revenir au premier regard, tel un petit enfant, l'expérience en plus !).
Est-ce que cet agglomérat mental est une entité qui peut "s'approprier l'expérience de la vie" ou "se prendre pour le sujet séparé" ? Des pensées/mémoires/interprétations ont-elles le pouvoir de faire quoi que ce soit ?

Quand tu dis qu'on doit tous créer cette illusion, quel est ce "on" ? Qui ou quoi crée l'illusion exactement ?

A+,
Paul
“Life was fullness to such an extent that it was not life. God didn't live, simply existed.”
“La vie était à ce point plénitude qu'elle n'était pas la vie. Dieu ne vivait pas, il existait.” (A. Nothomb)


Return to “Français (archives)”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 2 guests