A la quête du non-soi

User avatar
DanielP
Posts: 736
Joined: Sun Jun 14, 2015 5:19 am
Location: Canada

Re: A la quête du non-soi

Postby DanielP » Tue Mar 15, 2016 3:01 pm

Bonjour Paul,
Bonjour mon guide
hahaha tu as de la fibre d’humoriste mon cher _/\_
Je comprends ce que tu veux dire par 'contraction' maintenant…
:)
Imagine serrer le poing pendant 20 ans. Tu comprends qu’après un bout de temps, la contraction semble tout à fait normale et naturelle. Il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’une contraction. Alors quand tu commences à desserrer le poing, il se peut que tu le ressentes comme étant un effort. L’effort de desserrer le poing. Mais en fait, ce n’est pas un effort du tout, c’est une cessation d’effort. Tu cesses de contracter le poing et il reprend sa position naturelle.
Le ‘je’ est cette contraction qui semble être normale et naturelle alors qu’elle ne l’est pas. Tout ce qu’il a à faire est de desserrer le poing et laisser les choses être comme elles sont. C’est ce à quoi je fais référence avec la citation : le but est seulement d’être.
…Il y a de la peur.
Pour ce qui est de la peur, la seule façon de faire, à mon sens, est de l’accueillir à bras ouverts et de t’asseoir avec et de lui offrir poliment le thé. Et comme toute bonne chose a une fin, elle disparaitra en temps et lieu. Aussi, tu peux essayer de voir ce qu’elle cherche à protéger…Que cherche à protéger cette peur ? Si c’est un Bali imaginaire, peut-être qu’elle est inutile.
Maintenant dis-moi, toujours en rapport avec cet exercice, et du point de vue de l’expérience, est-ce qu’il y a vraiment une différence entre : entendre un son, et entendre une pensée ? Les deux ne sont-ils pas ‘expérimentés’ à la même place ?
Oui. Mais la pensée avait une charge émotionnelle.
D’accord, mais où cette charge émotionnelle est-elle expérimentée ? N’est-elle pas expérimentée exactement de la même manière et au même endroit que le son ou la pensée ?
…es-tu complet, incomplet ou ni l'un ni l'autre ?
Maintenant: il ne manque rien
Y a-t-il un autre moment que maintenant ? Je ne parle pas philosophiquement, mais littéralement. Y a-t-il un autre moment que maintenant ? Tout ce que tu vis, tu le vis maintenant. Si tu es en paix avec maintenant que se passe-t-il ? Et si maintenant c’est la non-paix qui est présente, alors sois en paix avec la non-paix !

Pour ce qui est de l’exercice, voici un résumé de tes réponses :
…Les choses sont à leur place. La vie s'écoule, sans heurts…
…Rien à faire. ça se fait…
…Il y a "la vie", enfin quelque chose. Il y a…
…Je sais et je ne sais pas…
..Il y a un lien. Un "être là ensemble"…
…il ne manque rien…
…ça est. ça vit…
Si je te dis qu’il n’y a que ÇA. Qu’il n’y a rien d’autre que ÇA. Comment réagis-tu ?
Ne cherche pas plus loin tu ne trouveras rien. Il n’y a que l’expérience immédiate, présente.
Et le ‘je’ que tu cherches est quelque chose dans cette expérience que tu peux pointer du doigt et dire : « Et bien voilà, voilà ce que ‘je’ suis, voilà ‘moi’ ». Mais dans cette expérience, dans ÇA, où est la ligne de démarcation entre moi et non-moi ? Où est la ligne de démarcation entre pensées, émotions, sensations, perceptions ?
Regarde ! Vois-tu une ligne ? Vois-tu une chose ? Que vois-tu ? Regarde dans ce qui vibre ici même en ce moment.

À plus

Daniel
Le but est seulement d'être - Just to be is the goal

User avatar
noselfy
Posts: 216
Joined: Sun Mar 06, 2016 11:49 pm

Re: A la quête du non-soi

Postby noselfy » Wed Mar 16, 2016 3:10 am

Bonjour Daniel,
Imagine serrer le poing pendant 20 ans. Tu comprends qu’après un bout de temps, la contraction semble tout à fait normale et naturelle. Il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’une contraction. Alors quand tu commences à desserrer le poing, il se peut que tu le ressentes comme étant un effort. L’effort de desserrer le poing. Mais en fait, ce n’est pas un effort du tout, c’est une cessation d’effort. Tu cesses de contracter le poing et il reprend sa position naturelle.
Le ‘je’ est cette contraction qui semble être normale et naturelle alors qu’elle ne l’est pas. Tout ce qu’il a à faire est de desserrer le poing et laisser les choses être comme elles sont. C’est ce à quoi je fais référence avec la citation : le but est seulement d’être
Le but est seulement d’être... décontracté.
J'aurais du écouter les Beach Boys plus souvent.
Pour ce qui est de la peur, la seule façon de faire, à mon sens, est de l’accueillir à bras ouverts et de t’asseoir avec et de lui offrir poliment le thé. Et comme toute bonne chose a une fin, elle disparaitra en temps et lieu. Aussi, tu peux essayer de voir ce qu’elle cherche à protéger…Que cherche à protéger cette peur ? Si c’est un Bali imaginaire, peut-être qu’elle est inutile.
Pas trop de peur aujourd'hui. Plutôt de la torpeur, en fait. Mais c'est peut-être un autre moyen de protection.
D’accord, mais où cette charge émotionnelle est-elle expérimentée ? N’est-elle pas expérimentée exactement de la même manière et au même endroit que le son ou la pensée ?
Ok. Et je n'avais pas réalisé à quel point les pensées ne véhiculent pas que des idées: elles véhiculent aussi des émotions, ou en tous cas une "intention de communication' qui produit des réactions/émotions/contractions.
Y a-t-il un autre moment que maintenant ? Je ne parle pas philosophiquement, mais littéralement. Y a-t-il un autre moment que maintenant ? Tout ce que tu vis, tu le vis maintenant. Si tu es en paix avec maintenant que se passe-t-il ? Et si maintenant c’est la non-paix qui est présente, alors sois en paix avec la non-paix !
De temps en temps, je me sens proche de plonger dans le "maintenant". Mais il y a une barrière/contraction et, là encore, sans doute de la peur (peur de l'inconnu ?). Sensation d'être "happé" pour un voyage sans retour.
Être en paix avec le vide. Accepter le vide, la peur, et leur offrir un thé au bord du précipice.
Effectuer paisiblement la cérémonie du thé en chute libre.
Si je te dis qu’il n’y a que ÇA. Qu’il n’y a rien d’autre que ÇA. Comment réagis-tu ?
Ne cherche pas plus loin tu ne trouveras rien. Il n’y a que l’expérience immédiate, présente.
Et le ‘je’ que tu cherches est quelque chose dans cette expérience que tu peux pointer du doigt et dire : « Et bien voilà, voilà ce que ‘je’ suis, voilà ‘moi’ ». Mais dans cette expérience, dans ÇA, où est la ligne de démarcation entre moi et non-moi ? Où est la ligne de démarcation entre pensées, émotions, sensations, perceptions ?
Regarde ! Vois-tu une ligne ? Vois-tu une chose ? Que vois-tu ? Regarde dans ce qui vibre ici même en ce moment.
A cet instant, il n'y a que ça.
Juste ça.

A+
Paul
“Life was fullness to such an extent that it was not life. God didn't live, simply existed.”
“La vie était à ce point plénitude qu'elle n'était pas la vie. Dieu ne vivait pas, il existait.” (A. Nothomb)

User avatar
DanielP
Posts: 736
Joined: Sun Jun 14, 2015 5:19 am
Location: Canada

Re: A la quête du non-soi

Postby DanielP » Wed Mar 16, 2016 1:14 pm

Bonjour Paul,

N'aie pas peur et laisse aller, tout va bien.
Être en paix avec le vide. Accepter le vide, la peur, et leur offrir un thé au bord du précipice. Effectuer paisiblement la cérémonie du thé en chute libre.
:)
Quand on laisse aller nos points de repères incluant le plus influant d'entre tous, moi. Que se passe-t-il ? Il peut nous sembler être happé par la peur, mais comme il n'y a personne à la maison, c'est tout le contraire qui se produit, c'est doux, c'est simple et les choses vont naturellement de soi.
A cet instant, il n'y a que ça.
Juste ça.
Comme il n'y a que ça, et que tu n'es jamais en dehors de ça, toujours en contact avec ça, c'est dans ça que tu dois chercher le je.

Dis moi, dans ça, qu'est ce qui peut faire office de je? Où vois-tu un je qui soit distinct de la vie qui vibre en ce moment? En quoi est-il distinct? En quoi est-il séparé?

Dans ça, est-ce qu'il n'y a que des choses qui apparaissent ou bien il y a un quelque chose, un je, qui choisit les choses qui apparaissent?
Autrement dit est-ce que les pensées, émotions, sensations, perceptions arrivent d'elles même ou bien est-ce qu'il y a un commandant en chef qui les choisit et fait le tri ?

Dans la vie quotidienne est-ce que tu choisis les perceptions, les émotions, les sensations, les pensées?

Gassho!

Daniel
Le but est seulement d'être - Just to be is the goal

User avatar
noselfy
Posts: 216
Joined: Sun Mar 06, 2016 11:49 pm

Re: A la quête du non-soi

Postby noselfy » Wed Mar 16, 2016 3:36 pm

Bonjour Daniel,
N'aie pas peur et laisse aller, tout va bien.
J'aime bien quand tu prends ce ton paternel avec moi :)
'ça' me rassure.
Quand on laisse aller nos points de repères incluant le plus influant d'entre tous, moi. Que se passe-t-il ? Il peut nous sembler être happé par la peur, mais comme il n'y a personne à la maison, c'est tout le contraire qui se produit, c'est doux, c'est simple et les choses vont naturellement de soi.
A la réflexion, le 'vide' c'est comme le 'je', ce n'est qu'un mot. Un mot 'vide' (de sens) en l’occurrence.
Si au lieu de dire "tomber dans le vide" on dit "rentrer au bercail", tout de suite 'ça' fait moins peur.
Ou alors: partir aller vivre "ça vit".
Comme il n'y a que ça, et que tu n'es jamais en dehors de ça, toujours en contact avec ça, c'est dans ça que tu dois chercher le je.
C'est pas tout 'ça' mais je me disais: tu veux que je cherche le 'je' du 'ça', juste comme 'ça' pour le fun, ou tu veux vraiment que je le trouve ? Si le 'je' c'est la clé du 'ça', ce serait pas la clé du champ de manœuvre par hasard ?
Dis moi, dans ça, qu'est ce qui peut faire office de je? Où vois-tu un je qui soit distinct de la vie qui vibre en ce moment? En quoi est-il distinct? En quoi est-il séparé?
je = ovni (objet 'voulant' non identifié)
Dans ça, est-ce qu'il n'y a que des choses qui apparaissent ou bien il y a un quelque chose, un je, qui choisit les choses qui apparaissent?
Un 'je' magicien alors, qui fait apparaitre les lapin-choses de son chapeau ?
Autrement dit est-ce que les pensées, émotions, sensations, perceptions arrivent d'elles même ou bien est-ce qu'il y a un commandant en chef qui les choisit et fait le tri ?
Là ce serait plutôt un directeur "contrôle qualité de vie". C'est bien aussi, ça fait plus sérieux.
Dans la vie quotidienne est-ce que tu choisis les perceptions, les émotions, les sensations, les pensées?
Non, mais c'est bien dommage !
Gassho!
Kyosaku !


Désolé Daniel, ne le prend pas mal, mais je suis d'humeur badine aujourd'hui.
La quête du Graal continue!
A+
Paul
“Life was fullness to such an extent that it was not life. God didn't live, simply existed.”
“La vie était à ce point plénitude qu'elle n'était pas la vie. Dieu ne vivait pas, il existait.” (A. Nothomb)

User avatar
DanielP
Posts: 736
Joined: Sun Jun 14, 2015 5:19 am
Location: Canada

Re: A la quête du non-soi

Postby DanielP » Wed Mar 16, 2016 8:56 pm

Bonjour Paul,
Désolé Daniel, ne le prend pas mal, mais je suis d'humeur badine aujourd'hui.

Règle générale, j'adore plaisanter. Par contre j'aime aussi que l'on traite ce processus avec respect. Il s'agit tout de même d'une quête de vérité et dans ce sens, elle a, à mes yeux une certaine importance.
Aussi, ce processus il est pour toi.
Donc si tu le veux bien, les questions demeurent. Et STP j'apprécierais que tu y réponde avec sérieux cette fois.

À plus

Daniel
Le but est seulement d'être - Just to be is the goal

User avatar
noselfy
Posts: 216
Joined: Sun Mar 06, 2016 11:49 pm

Re: A la quête du non-soi

Postby noselfy » Thu Mar 17, 2016 12:23 am

Bonjour Daniel,
Règle générale, j'adore plaisanter. Par contre j'aime aussi que l'on traite ce processus avec respect. Il s'agit tout de même d'une quête de vérité et dans ce sens, elle a, à mes yeux une certaine importance.
Aussi, ce processus il est pour toi.
Désolé, je me suis laissé gagner par l'euphorie et si j'ai semblé irrespectueux, je m'en excuse sincèrement. Ce processus est très important à mes yeux et, sachant que toi tu n'as rien à y 'gagner', j'en éprouve d'autant plus de gratitude. Encore pardon et merci pour le kyosaku. Gassho!
Donc si tu le veux bien, les questions demeurent. Et STP j'apprécierais que tu y réponde avec sérieux cette fois.
Tu as raison, restons légers mais soyons sérieux. Je recommence...
N'aie pas peur et laisse aller, tout va bien.
Je me suis rendu compte que la plupart de mes peurs étaient injustifiées.
De toute façon il faut faire avec, donc tout va bien.
Quand on laisse aller nos points de repères incluant le plus influant d'entre tous, moi. Que se passe-t-il ? Il peut nous sembler être happé par la peur, mais comme il n'y a personne à la maison, c'est tout le contraire qui se produit, c'est doux, c'est simple et les choses vont naturellement de soi.
"C'est doux, c'est simple et les choses vont naturellement de soi." Exactement mon ressenti du 'ça'.
Comme il n'y a que ça, et que tu n'es jamais en dehors de ça, toujours en contact avec ça, c'est dans ça que tu dois chercher le je.
Dis moi, dans ça, qu'est ce qui peut faire office de je? Où vois-tu un je qui soit distinct de la vie qui vibre en ce moment? En quoi est-il distinct? En quoi est-il séparé?
Ce qui pourrait faire office de 'je', ce serait peut-être l'espace dans lequel s'inscrit le 'ça'. Et encore.
Je ne vois pas de 'je' distinct ou séparé dans le 'ça'.
Parfois il y a d'un coup une prise de conscience de "ce qui se passe", une pensée ou une contraction, et je vois ça comme une trace de 'je'. A ce propos, le 'je' semble toujours être en retard d'une guerre, il y a un décalage avec le réel.
Dans ça, est-ce qu'il n'y a que des choses qui apparaissent ou bien il y a un quelque chose, un je, qui choisit les choses qui apparaissent?
Autrement dit est-ce que les pensées, émotions, sensations, perceptions arrivent d'elles même ou bien est-ce qu'il y a un commandant en chef qui les choisit et fait le tri ?
Il n'y a pas de commandant en chef pour faire le tri. Les choses apparaissent quand elles apparaissent.

Dans la vie quotidienne est-ce que tu choisis les perceptions, les émotions, les sensations, les pensées?
Non, la vie est ce qu'elle est. Même s'il y a parfois une tentation à vouloir la 'contrôler'.
Gassho!
Sampai...

Paul
“Life was fullness to such an extent that it was not life. God didn't live, simply existed.”
“La vie était à ce point plénitude qu'elle n'était pas la vie. Dieu ne vivait pas, il existait.” (A. Nothomb)

User avatar
DanielP
Posts: 736
Joined: Sun Jun 14, 2015 5:19 am
Location: Canada

Re: A la quête du non-soi

Postby DanielP » Thu Mar 17, 2016 12:43 pm

Bonjour Paul,
Désolé, je me suis laissé gagner par l'euphorie et si j'ai semblé irrespectueux, je m'en excuse sincèrement. Ce processus est très important à mes yeux...
Sans rancunes. Je trouvais important de rester centrer sur la tâche. Aussi, j'ai un grand respect pour le travail effectué ici. Pour moi il s'inscrit dans un effort global de démocratisation de l'éveil.

"Yes you can" aurait dit Obama!
Je me suis rendu compte que la plupart de mes peurs étaient injustifiées.
Oui. Pour préciser, on parle ici des peurs psychologiques et non des peurs issues de l'instinct de survie de l'espèce. Celles-ci on ne s'en débarrasse pas. Elles sont "hardcodé". (Codé en dur, c'est une expression en informatique).
Parfois il y a d'un coup une prise de conscience de "ce qui se passe", une pensée ou une contraction, et je vois ça comme une trace de 'je'.
Pourquoi vois-tu cela comme une trace de je? Et si la pensée "Parfois il y a d'un coup une prise de conscience...et je vois ça comme une trace de 'je'." était une "apparition" comme tout le reste.
A ce propos, le 'je' semble toujours être en retard d'une guerre, il y a un décalage avec le réel.
Je suis content que tu aborde ce point. En effet, un grand nombre de pensées sont des commentaires "après coup" de l'expérience. C'était comme ci et ça aurait dû être comme ça.
J'ai fait ceci et j'aurais pu faire cela.
Dans ce sens, les pensées méritent plus le nom de réaction que d'action.
Peux-tu choisir ta prochaine pensée mais assure toi que ce ne soit pas au sujet d'un éléphant blanc?
Il n'y a pas de commandant en chef pour faire le tri. Les choses apparaissent quand elles apparaissent.
Oui.
Non, la vie est ce qu'elle est. Même s'il y a parfois une tentation à vouloir la 'contrôler'.
Et si cette "tentation à vouloir la 'contrôler'." faisait aussi partie du jeu? Si elle n'était rien de plus qu'une choses qui apparaît quand elles apparaît?

À plus

Daniel
Le but est seulement d'être - Just to be is the goal

User avatar
noselfy
Posts: 216
Joined: Sun Mar 06, 2016 11:49 pm

Re: A la quête du non-soi

Postby noselfy » Thu Mar 17, 2016 3:30 pm

Bonjour Daniel,
Sans rancunes. Je trouvais important de rester centrer sur la tâche.
Non, tu as bien fait, c'était "aidant" (et en tant qu'ancien coach, je comprends ça). Gassho.
Aussi, j'ai un grand respect pour le travail effectué ici. Pour moi il s'inscrit dans un effort global de démocratisation de l'éveil.
J'aime beaucoup cette idée. Outre l'aspect 'bodhisattva", il me semble que la dimension sociale de l'éveil est trop rarement prise en compte. On en reparlera peut-être un jour...
A ce propos, je me suis toujours demandé à quoi ressemblerait une société "éveillée".
"Yes you can" aurait dit Obama!
"Make us great again" dirait Donald. "This is a movement" dirait Bernie.

Oui. Pour préciser, on parle ici des peurs psychologiques et non des peurs issues de l'instinct de survie de l'espèce. Celles-ci on ne s'en débarrasse pas. Elles sont "hardcodé". (Codé en dur, c'est une expression en informatique).
Pour reprendre le langage informatique, on ne pas changer le "firmware".
Pourquoi vois-tu cela comme une trace de je? Et si la pensée "Parfois il y a d'un coup une prise de conscience...et je vois ça comme une trace de 'je'." était une "apparition" comme tout le reste.
Maintenant que tu le dis...
Oui, bien sûr. Tout est manifestation du 'ça'.
Je suis content que tu abordes ce point. En effet, un grand nombre de pensées sont des commentaires "après coup" de l'expérience. C'était comme ci et ça aurait dû être comme ça. J'ai fait ceci et j'aurais pu faire cela.
Dans ce sens, les pensées méritent plus le nom de réaction que d'action. Peux-tu choisir ta prochaine pensée mais assure toi que ce ne soit pas au sujet d'un éléphant blanc?
Éléphant blanc ! Ah, trop tard il est passé...
Oui, les pensées sont des réactions après coup. En même temps, si on s'y accroche, elles sont interprétées et peuvent induire un changement de comportement (et d'autres pensées). Un ingénieur y verrait une "boucle de contrôle". C'est peut-être un des mécanismes qui explique la persistance du 'je'.
Et si cette "tentation à vouloir la 'contrôler'." faisait aussi partie du jeu? Si elle n'était rien de plus qu'une choses qui apparaît quand elles apparaît?
Encore un peu de mal à accepter le côté obscur de la force. En même temps c'est ce qui fait la différence entre un Padawan et un Jedi :)

A+
Paul
“Life was fullness to such an extent that it was not life. God didn't live, simply existed.”
“La vie était à ce point plénitude qu'elle n'était pas la vie. Dieu ne vivait pas, il existait.” (A. Nothomb)

User avatar
DanielP
Posts: 736
Joined: Sun Jun 14, 2015 5:19 am
Location: Canada

Re: A la quête du non-soi

Postby DanielP » Thu Mar 17, 2016 5:45 pm

Bonjour Paul,
J'aime beaucoup cette idée. Outre l'aspect 'bodhisattva", il me semble que la dimension sociale de l'éveil est trop rarement prise en compte. On en reparlera peut-être un jour...
A ce propos, je me suis toujours demandé à quoi ressemblerait une société "éveillée".
Si ça t’intéresse, je t’invite à lire sur la théorie intégrale de Ken Wilber. Il parle de moments charnières (tipping point) où l’humanité a basculé d’une vision du monde à une autre. Il mentionne la progression suivante : vision du monde archaïque, magique, mythique, matérialiste et intégrale. Nous sommes, selon lui, dans un basculement vers une vision du monde intégrale. Reliées à ces moments charnières, il y a des avancées technologiques. La dernière en liste étant évidemment l’explosion de l’information avec l’arrivée d’internet. C’est un sujet vraiment passionnant.
Cela dit, je vais te demander de ne pas t’arrêter à cela pour l’instant. Nous pourrons en reparler. Pourquoi ? la théorie intégrale est une ‘carte’ qui même si elle est très complète et juste, elle n’est pas le territoire :)
Dans le processus à LU, c’est le territoire, l’expérience directe, qui est la seule et unique référence.
on ne peut pas changer le "firmware".
Effectivement!
Oui, les pensées sont des réactions après coup. En même temps, si on s'y accroche, elles sont interprétées et peuvent induire un changement de comportement (et d'autres pensées). Un ingénieur y verrait une "boucle de contrôle". C'est peut-être un des mécanismes qui explique la persistance du 'je'.

Mais si l’illusion du moi, le ‘je’, l’ego, peu importe le nom qu’on lui donne, n’était pas une ‘anomalie’, une ‘défectuosité’ mais simplement l’expression de ce qu’on pourrait appeler la vie à un moment donné ? Une ‘apparition’ à laquelle nous accordions de la crédibilité ?
Dans l’expérience présente, est-ce que tu vois un ‘je’ ? tu perçois un ‘je’ ? tu ressens un ‘je’ ? Ou bien dirais-tu plutôt que tu es cela qui voit ? cela qui perçoit ? cela qui ressent ?
En même temps c'est ce qui fait la différence entre un Padawan et un Jedi :)
La différence entre un Padawan et un Jedi ? Le Padawan pense qu’il y a une différence, Le Jedi sait qu’il n’y en a pas !

Et si Voir l’illusion d’un moi séparé se révélait sans feux d’artifices ?

À plus

Daniel
Le but est seulement d'être - Just to be is the goal

User avatar
noselfy
Posts: 216
Joined: Sun Mar 06, 2016 11:49 pm

Re: A la quête du non-soi

Postby noselfy » Thu Mar 17, 2016 8:49 pm

Bonjour Daniel,
Si ça t’intéresse, je t’invite à lire sur la théorie intégrale de Ken Wilber. Il parle de moments charnières (tipping point) où l’humanité a basculé d’une vision du monde à une autre. Il mentionne la progression suivante : vision du monde archaïque, magique, mythique, matérialiste et intégrale. Nous sommes, selon lui, dans un basculement vers une vision du monde intégrale. Reliées à ces moments charnières, il y a des avancées technologiques. La dernière en liste étant évidemment l’explosion de l’information avec l’arrivée d’internet. C’est un sujet vraiment passionnant.
Je ne connais pas bien l’œuvre de Wilber, mais c'est effectivement un sujet passionnant.
Cela dit, je vais te demander de ne pas t’arrêter à cela pour l’instant. Nous pourrons en reparler. Pourquoi ? la théorie intégrale est une ‘carte’ qui même si elle est très complète et juste, elle n’est pas le territoire :)
Dans le processus à LU, c’est le territoire, l’expérience directe, qui est la seule et unique référence.
Ok. On revient à l'expérience, c'est le jeu.
Mais si l’illusion du moi, le ‘je’, l’ego, peu importe le nom qu’on lui donne, n’était pas une ‘anomalie’, une ‘défectuosité’ mais simplement l’expression de ce qu’on pourrait appeler la vie à un moment donné ? Une ‘apparition’ à laquelle nous accordions de la crédibilité ?
Je n'avais pas pensé à ça, le 'je' comme simple manifestation de la vie.
On pourrait dire que cette vision "mythique" (je suis le héros de ma propre histoire) correspond à une étape normale de l'évolution d'un individu. Il y aurait aussi une vision "magique" (je suis un esprit transcendant la matière), une vision "matérialiste" (je suis l'organisme vivant)... et une vision "intégrale" transcendant et intégrant les visions antérieures.
Dans l’expérience présente, est-ce que tu vois un ‘je’ ? tu perçois un ‘je’ ? tu ressens un ‘je’ ? Ou bien dirais-tu plutôt que tu es cela qui voit ? cela qui perçoit ? cela qui ressent ?
Dans l'expérience je ne vois pas de 'je' et il est clair qu'objectivement je suis ce qui permet à cette Vision de se manifester. Mais ça me parait un peu 'dangereux' de dire que je suis cela qui voit. N'y a-t-il pas un risque de se ré-identifier avec une entité séparée de l'expérience ? Il ne s'agirait pas de passer d'un mythe à un autre.
La différence entre un Padawan et un Jedi ? Le Padawan pense qu’il y a une différence, Le Jedi sait qu’il n’y en a pas !
:)
Et si Voir l’illusion d’un moi séparé se révélait sans feux d’artifices ?
Tu veux dire qu'il n'y a pas d'explosion de Kundalini ni d'anges pour chanter ses louanges ? Ah, je suis déçu :)

A+
Paul
“Life was fullness to such an extent that it was not life. God didn't live, simply existed.”
“La vie était à ce point plénitude qu'elle n'était pas la vie. Dieu ne vivait pas, il existait.” (A. Nothomb)

User avatar
DanielP
Posts: 736
Joined: Sun Jun 14, 2015 5:19 am
Location: Canada

Re: A la quête du non-soi

Postby DanielP » Thu Mar 17, 2016 11:18 pm

Bonjour Paul,
Je n'avais pas pensé à ça, le 'je' comme simple manifestation de la vie.
Oui, ou comme un passage obligé!
Dans l'expérience je ne vois pas de 'je' et il est clair qu'objectivement je suis ce qui permet à cette Vision de se manifester. Mais ça me parait un peu 'dangereux' de dire que je suis cela qui voit. N'y a-t-il pas un risque de se ré-identifier avec une entité séparée de l'expérience ? Il ne s'agirait pas de passer d'un mythe à un autre.
Effectivement, il y a un risque mais ça peut aussi permettre de 'se' détacher des pensées qui se réclament du 'je'.
Dans ce sens là, est-ce que tu vois le 'je' comme étant plutôt du côté de ce qui expérimente (ce qui voit, ce qui perçoit) ou plutôt du côté de ce qui est expérimenté (perceptions, sensations, pensées) ?
Tu veux dire qu'il n'y a pas d'explosion de Kundalini ni d'anges pour chanter ses louanges ?
Eh non! Pas de kundalini, pas d'anges. Une simple vision claire.
Tu comprend que j'ai mentionné ce point simplement pour que tu vérifie si tu entretiens d'une façon ou une autre des attentes à cet effet. Une façon simple de le vérifier est de te poser sincèrement la question qu'est-ce que je cherche? Qu'est-ce que je veux vraiment avec tout ça?

Amitiés

Daniel
Le but est seulement d'être - Just to be is the goal

User avatar
noselfy
Posts: 216
Joined: Sun Mar 06, 2016 11:49 pm

Re: A la quête du non-soi

Postby noselfy » Fri Mar 18, 2016 10:54 am

Cher maitre,
Effectivement, il y a un risque mais ça peut aussi permettre de 'se' détacher des pensées qui se réclament du 'je'. Dans ce sens là, est-ce que tu vois le 'je' comme étant plutôt du côté de ce qui expérimente (ce qui voit, ce qui perçoit) ou plutôt du côté de ce qui est expérimenté (perceptions, sensations, pensées) ?
Je le vois plutôt du côté de ce qui est expérimenté. Essentiellement, le 'je' se manifeste par l'entremise des pensées. Par exemple: il y a reconnaissance du corps dans une ombre ou un miroir, et la pensée "c'est moi!". (bon là c'est peut-être un mauvais exemple parce que c'est un poil ironique, mais il y a beaucoup d'autres pensées avec 'je')
Mais il y a aussi des moments où il y a prise de distance (mode 'observation') et où le 'je' se manifeste par l'impression d’être ce qui expérimente (ce qui perçoit).
Eh non! Pas de kundalini, pas d'anges. Une simple vision claire.
Tu comprend que j'ai mentionné ce point simplement pour que tu vérifies si tu entretiens d'une façon ou une autre des attentes à cet effet. Une façon simple de le vérifier est de te poser sincèrement la question qu'est-ce que je cherche? Qu'est-ce que je veux vraiment avec tout ça?
J'ai commencé cette démarche avec l'idée d'"atteindre la libération par la réalisation du non-soi". Évidemment, c'est 'je' qui avait cet objectif et donc c'était quelque part une contradiction. Aujourd'hui je ne me pose plus vraiment la question.
Ceci dit, il y a encore des moments de doute. Genre hier soir (quand j'ai lu ta question) où, fatigué, j'étais carrément "dans le dur": 'je' n'est pas atteint l'éveil, 'je' me raconte des histoires, 'je' suis toujours l'observateur, et pourquoi 'je' ne vis pas toujours dans le 'ça'... enfin, tu vois le tableau.
Bref, j'ai beau me dire que c'était passager et que de toute façon ça fait partie de l'expérience, il y a tout de même un peu de confusion. Donc, pour répondre sincèrement à ta question, je crois qu'il reste une attente: c'est que cet état se stabilise, et que la confusion se dissipe.
En d'autres termes: mon attente est de ne plus avoir d'attente :)

Votre dévoué Padawan,
Paul
“Life was fullness to such an extent that it was not life. God didn't live, simply existed.”
“La vie était à ce point plénitude qu'elle n'était pas la vie. Dieu ne vivait pas, il existait.” (A. Nothomb)

User avatar
DanielP
Posts: 736
Joined: Sun Jun 14, 2015 5:19 am
Location: Canada

Re: A la quête du non-soi

Postby DanielP » Fri Mar 18, 2016 1:02 pm

Bonjour Paul,

Le site de LU sera fermé incessamment pour entretien. L'entretien pourrait prendre jusqu'à 48h. Je répond au retour du site en ligne.

A plus

Daniel
Le but est seulement d'être - Just to be is the goal

User avatar
noselfy
Posts: 216
Joined: Sun Mar 06, 2016 11:49 pm

Re: A la quête du non-soi

Postby noselfy » Fri Mar 18, 2016 1:29 pm

Bonjour Daniel,

Ok. A bientôt sur les ondes...

Paul
“Life was fullness to such an extent that it was not life. God didn't live, simply existed.”
“La vie était à ce point plénitude qu'elle n'était pas la vie. Dieu ne vivait pas, il existait.” (A. Nothomb)

User avatar
noselfy
Posts: 216
Joined: Sun Mar 06, 2016 11:49 pm

Re: A la quête du non-soi

Postby noselfy » Fri Mar 18, 2016 2:24 pm

PS: Je crois que j'ai compris. Il s'agit juste de Voir.
“Life was fullness to such an extent that it was not life. God didn't live, simply existed.”
“La vie était à ce point plénitude qu'elle n'était pas la vie. Dieu ne vivait pas, il existait.” (A. Nothomb)


Return to “Français (archives)”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest