Ne plus etre en desaccord avec mon corps

User avatar
Chronophonix
Posts: 583
Joined: Wed Jan 11, 2012 10:59 pm
Location: France
Contact:

Re: Ne plus etre en desaccord avec mon corps

Postby Chronophonix » Tue Jun 21, 2016 9:23 pm

Si c'est la réponse directe, sans réfléchir... et ben... je n'ai pas de réponse.
Exactement ! La réponse n'est plus une formulation intellectuelle, la réponse est le flux vivant que tu es, ici et maintenant, instant après instant. Sans les pensées, je suis vivant et conscient, sans les pensées, je suis...
«Pas ce qui devrait être, ce qui est» (Swami Prajnanpad)

User avatar
VI68
Posts: 45
Joined: Mon Dec 21, 2015 12:16 am

Re: Ne plus etre en desaccord avec mon corps

Postby VI68 » Wed Jun 22, 2016 8:49 am

Bonjour Michel
La réponse n'est plus une formulation intellectuelle
Ma non-réponse reste intellectuelle non ?

Bien à toi
Vincent

User avatar
VI68
Posts: 45
Joined: Mon Dec 21, 2015 12:16 am

Re: Ne plus etre en desaccord avec mon corps

Postby VI68 » Wed Jun 22, 2016 2:52 pm

Ma non-réponse reste intellectuelle non ?
Me trompe-je ou viens-je de faire encore part d'une pensée?
En fait, j'en suis convaincu car j'attends de cette révélation du "ni je ni moi" un bruit de trompettes avec Bouddha et Jésus arrivant sur leur traineau... Comme le Père Noël :)

Et je sens bien que cet attachement à "cela doit être un moment fabuleux de s'en rendre compte" est une pensée bien ancrée, donc un "je" qui se la pète et qui croit au Père Noël...

Encore quelques mythes à dégonfler.
Bien à toi
Vincent

User avatar
Chronophonix
Posts: 583
Joined: Wed Jan 11, 2012 10:59 pm
Location: France
Contact:

Re: Ne plus etre en desaccord avec mon corps

Postby Chronophonix » Fri Jun 24, 2016 9:27 pm

Bonsoir Vincent

Je n'ai pas grand chose à ajouter, puisque tu poses les questions et dans la foulée, tu y réponds !
Ma non-réponse reste intellectuelle non ?
Oui et non. Mon sentiment est que tu as ressenti directement la «non-réponse» aux questions que je t'ai posées, puis que tu as formulé cette «non-réponse» en écrivant que justement, tu n'avais pas de réponse. Bien sûr, la formulation fait nécessairement appel à l'intellect, mais en tant que simple description d'un vécu direct préalable. Dans ce cas de figure, elle est donc légitime. Vois la différence avec cette autre pensée «cela doit être un moment fabuleux de s'en rendre compte.» qui ne se réfère à aucune expérience directe. Cette pensée là n'a aucune légitimité, puisque tu n'as pas fait l'expérience vers laquelle elle pointe. De plus, elle est erronée, car non, il n'y a pas nécessairement de feux d'artifices ni de sonneries de trompettes. La vision juste peut se révéler extrêmement neutre, elle peut même passer inaperçue sur le moment, et c'est par sa répétition que petit à petit, elle va se déployer. Les effets dérivés — qui pour certains ont revêtu effectivement un caractère explosif — seront dans ce cas une paix, un sentiment d'être à l'aise en toutes circonstances, l'absence de toute forme de peur. Mais ces effets dérivés ne sont pas forcément constants et stables dans les débuts, ils vont suivre leur propre cours, croître à leur propre rythme. Comme le disait D.T. Suzuki : «Satori, c’est gris.» Et je conclus avec un petit texte de Douglas Harding tout à fait explicite sur ce même sujet :
«Certes, la vision initiale de votre Source peut vous frapper comme une révélation flamboyante, stupéfiante — et quel évènement dans votre vie mériterait mieux d'être célébré glorieusement ? Mais ces feux d'artifice ne sont pas nécessaires, et le spectacle se termine bientôt en queue de poisson, de toute façon. Un grand nombre (sinon la plupart) des amis qui pratiquent cette méditation y sont arrivés tranquillement, en remarquant simplement « Mais oui, bien sûr, c'est exactement comme ça ici. » Tout dépend de votre tempérament, de votre vécu culturel-religieux, de vos attentes, et surtout de l'importance de la tension psychologique accumulée derrière tout cela - soit malgré vous par suite des conditions de la vie ordinaire, soit délibérément par le fait de disciplines religieuses ou de pratiques de méditation spéciales.»
(Douglas Harding)
«Pas ce qui devrait être, ce qui est» (Swami Prajnanpad)

User avatar
VI68
Posts: 45
Joined: Mon Dec 21, 2015 12:16 am

Re: Ne plus etre en desaccord avec mon corps

Postby VI68 » Thu Jun 30, 2016 1:04 pm

Bonjour Michel

Oui, je ressens clairement que le contrôle n'est qu'une pensée, même si la petite voix continue à causer!

Et je ressens que le mental essaie encore de se débattre : "c'est ca qu'il fallait trouver?", "il est où ton éveil avec l'éternité?", "tu vois que je parle encore... donc je suis!".
Voilà la musique du moment, que j'observe et écoute, en essayant de ne pas être happé!

Bien à toi
Vincent

User avatar
Chronophonix
Posts: 583
Joined: Wed Jan 11, 2012 10:59 pm
Location: France
Contact:

Re: Ne plus etre en desaccord avec mon corps

Postby Chronophonix » Thu Jul 07, 2016 9:58 pm

Bonsoir Vincent

Oui, je ressens clairement que le contrôle n'est qu'une pensée

Oui. Pour développer ce point, voici une question détaillée :
Est-ce toi qui décides, as des intentions, choisis, contrôles les évènements de la vie ?
Es-tu à l'origine de ce qui arrive ?
Donne des exemples à partir de ton expérience.


Et je ressens que le mental essaie encore de se débattre : "c'est ca qu'il fallait trouver?", "il est où ton éveil avec l'éternité?", "tu vois que je parle encore... donc je suis!".

Bien sûr que le mental est toujours actif ! Mais du moment que son activité est vue en conscience à chaque instant, il n'a plus le pouvoir de créer du réel. L'histoire qu'il raconte est vue comme une histoire, une fiction à laquelle il n'est plus possible d'adhérer. Ce qui me fait poser cette autre question : t'arrive-t-il encore de croire durablement à une ou plusieurs fictions inventées par le mental ?

Bien à toi
Michel
«Pas ce qui devrait être, ce qui est» (Swami Prajnanpad)

User avatar
VI68
Posts: 45
Joined: Mon Dec 21, 2015 12:16 am

Re: Ne plus etre en desaccord avec mon corps

Postby VI68 » Wed Jul 13, 2016 8:05 am

Bonjour Michel
Est-ce toi qui décides, as des intentions, choisis, contrôles les évènements de la vie ? Es-tu à l'origine de ce qui arrive ? Donne des exemples à partir de ton expérience.
Il y a une forte résistance à te répondre "je ne suis maitre de rien, tout s'écoule et se produit naturellement". Néanmoins, je ne peux prouver que le contraire est vrai!
Je retrouve de bons concepts de la théorie mathématique : "ne pas prouver que c'est vrai ne veut pas dire que c'est faux" !

J'ai vu (et je vois) que les idées, les actes arrivent sans que j'en maitrise l'origine. Et cela, quelque soit le type de pensées (utile = "le poulet est dans le four...", et inutile = "j'ai peur de demain..."). Je reconnais que cela me donne une nouvelle liberté et une moins forte pression (pouvoir) de ces pensées.
t'arrive-t-il encore de croire durablement à une ou plusieurs fictions inventées par le mental ?
De moins en moins. Mais il y a une croyance forte qui est encore là : celle que tout va être différent.
Il y a encore une prise du mental sur "ce que devrait être la compréhension de l'illusion". Je ressens bien le paradoxe dans ce mécanisme mais je dois être honnête : il est là.

Il y a certainement une volonté de prise de possession de ce que j'ai pu lire sur cette fameuse désidentification et je vois bien que c'est un piège... car il y a attente... même si l'attente provient encore de nulle part !
Il y a donc encore une tête sur les épaules de Vincent :)
Cette tête devient de + en + floue depuis mon arrivée sur ce site et mes lectures.

J'en suis là !
Bien à toi
Vincent

User avatar
Chronophonix
Posts: 583
Joined: Wed Jan 11, 2012 10:59 pm
Location: France
Contact:

Re: Ne plus etre en desaccord avec mon corps

Postby Chronophonix » Sun Jul 17, 2016 10:18 pm

Bonsoir Vincent

il y a une croyance forte qui est encore là : celle que tout va être différent.
Il y a encore une prise du mental sur "ce que devrait être la compréhension de l'illusion". Je ressens bien le paradoxe dans ce mécanisme mais je dois être honnête : il est là.

Voir cela clairement est la compréhension de l'illusion. Voir l'attente du mental est la compréhension de l'illusion.
Il n'y a rien d'autre...

Il y a donc encore une tête sur les épaules de Vincent :)
Cette tête devient de + en + floue depuis mon arrivée sur ce site et mes lectures.

Parfait : les choses suivent leur cours, à leur rythme...

Bien à toi
Michel
«Pas ce qui devrait être, ce qui est» (Swami Prajnanpad)

User avatar
VI68
Posts: 45
Joined: Mon Dec 21, 2015 12:16 am

Re: Ne plus etre en desaccord avec mon corps

Postby VI68 » Fri Jul 22, 2016 8:27 am

Cher Michel

Les choses sont en effet de plus en plus claires et j'observe de plus en plus souvent ce mécanisme de prise de pouvoir du mental.
Je ressens donc avoir passé une étape (un voile de franchi !), et je comprends bien que la pratique permet d'enraciner cela.

Quand je "reviens" à l'instant présent et que j'observe, je constate bien qu'il n'y a - au fond - aucune tempête...

Maintenant, je n'ai pas encore acquis cette idée que rien n'est à chercher... Ok, ok : tu vas me dire "c'est une pensée" ! (je tente de répondre par anticipation !). Mais je ne suis pas sur d'avoir atteint le "ok, j'y suis". Quelques voiles restantes à déchirer?

Bien à toi
Vincent

User avatar
Chronophonix
Posts: 583
Joined: Wed Jan 11, 2012 10:59 pm
Location: France
Contact:

Re: Ne plus etre en desaccord avec mon corps

Postby Chronophonix » Wed Jul 27, 2016 10:19 pm

Bonsoir Vincent

Les choses sont en effet de plus en plus claires et j'observe de plus en plus souvent ce mécanisme de prise de pouvoir du mental.

Parfait !

Je ressens donc avoir passé une étape (un voile de franchi !), et je comprends bien que la pratique permet d'enraciner cela.

Oui, la vision est un art subtil et délicat qui se cultive instant après instant...

Quand je "reviens" à l'instant présent et que j'observe, je constate bien qu'il n'y a - au fond - aucune tempête...

Aucune tempête, c'est cela.

Maintenant, je n'ai pas encore acquis cette idée que rien n'est à chercher...

Tant mieux ! Car ce serait remplacer une croyance (il y a encore quelque chose à chercher) par une autre croyance (il n'y a plus rien à chercher)

Mais je ne suis pas sur d'avoir atteint le "ok, j'y suis".

Si tu vois cela comme une pensée, et rien qu'une pensée, je peux dire : «ok, tu y es !» Simple, non ?

Quelques voiles restantes à déchirer?

Sans aucun doute. Rome ne s'est pas faite en un jour...

Bien à toi
Michel
«Pas ce qui devrait être, ce qui est» (Swami Prajnanpad)

User avatar
VI68
Posts: 45
Joined: Mon Dec 21, 2015 12:16 am

Re: Ne plus etre en desaccord avec mon corps

Postby VI68 » Tue Aug 23, 2016 2:08 pm

Bonjour Michel

Le "Je" a bien été présent dans les dernières semaines et il y a en moi un mécontentement que les choses ne se soient pas passées comme j'aurais voulu qu'elles passent.
Il n'y a pas eu de véritable "oui" à ce qui est. Intellectuellement, je vois bien que le flux est incontrôlable mais je ne suis pas encore passé à l'expérience...
Voilà... Encore besoin que tu pointes là où il faut :)
Bien à toi
Vincent

User avatar
Chronophonix
Posts: 583
Joined: Wed Jan 11, 2012 10:59 pm
Location: France
Contact:

Re: Ne plus etre en desaccord avec mon corps

Postby Chronophonix » Wed Aug 24, 2016 8:52 pm

Bonsoir Vincent

il y a en moi un mécontentement que les choses ne se soient pas passées comme j'aurais voulu qu'elles passent.

Deux échos à ce propos

Tout d'abord, en utilisant la fonction intellectuelle de manière pointue et acérée, explore l'idée que les choses auraient dû se passer autrement que ce qu'elles se sont passées. Ça ne devrait pas prendre beaucoup de temps pour que l'absurdité d'une telle idée te saute à l'esprit ! Mais explore, retourne l'idée dans tous les sens, invoque la logique, la science même, et vois s'il est possible de concevoir que les choses pourraient se passer autrement que la manière dont elles se passent, au moment précis où elles se passent.

Ensuite, observe en direct ce mécontentement : quel est le ressenti sensitif que tu nommes «mécontentement» ? Oublie le mot, ressens simplement. Ce ressenti, de nature indubitablement émotionnelle, laisse-le avoir son jeu complet. (expression empruntée à Swami Prajnanpad)

Intellectuellement, je vois bien que le flux est incontrôlable mais je ne suis pas encore passé à l'expérience...

Disons que pour l'instant, tu fais l'expérience intellectuelle du fait que le flux des pensées est incontrôlable. C'est déjà ça. Et lorsqu'une expérience intellectuelle est poussée jusqu'à ses derniers retranchements, parfois surgit le «bon sang, mais c'est bien sûr !» qui n'est plus seulement intellectuel, mais devient une évidence globale : «je» ne contrôle absolument rien, ni les pensées, ni le reste. Rien !
Médite là-dessus...

Bien à toi
Michel
«Pas ce qui devrait être, ce qui est» (Swami Prajnanpad)

User avatar
VI68
Posts: 45
Joined: Mon Dec 21, 2015 12:16 am

Re: Ne plus etre en desaccord avec mon corps

Postby VI68 » Sun Sep 04, 2016 10:57 am

Bonjour Michel

J'avais bien vu le caractère illusoire de "ça aurait été mieux si..." mais cela était présent.
Comme il y avait mécontentement (donc émotion), puis-je dire que cela a été vu ?
Et lorsqu'une expérience intellectuelle est poussée jusqu'à ses derniers retranchements, parfois surgit le «bon sang, mais c'est bien sûr !» qui n'est plus seulement intellectuel, mais devient une évidence globale : «je» ne contrôle absolument rien, ni les pensées, ni le reste. Rien !
Médite là-dessus...
Oui, j'en suis encore à le "je" qui voit le "je" et qui ne voit pas qu'il est vu... ou qu'il n'y a rien à voir.
Actuellement, c'est encore intellectuel avec l'attente de l'événement qui me fera passer du vert au bleu :)

Dans mes notes, j'ai retrouve cette expression : je suis un thermomètre qui essaie de se prendre lui même la température... Je ne sais où j'ai pris cela mais, en effet, c'est une réflexion en boucle fermée! Je conçois donc qu'il est impossible d'apporter la réponse dans le système actuel "Moi-je" (à l'image des discussions du type : "comment "je" peut dire qu'il a vu alors qu'il n'y a pas de jeu...").

La tête n'est pas encore coupée !
Bon dimanche
Vincent

User avatar
Chronophonix
Posts: 583
Joined: Wed Jan 11, 2012 10:59 pm
Location: France
Contact:

Re: Ne plus etre en desaccord avec mon corps

Postby Chronophonix » Mon Sep 05, 2016 8:36 pm

Bonsoir Vincent

Comme il y avait mécontentement (donc émotion), puis-je dire que cela a été vu ?

L'émotion a révélé un refus de «ce qui est» qui dans un premier temps n'a pas été vu. Ceci dit, avec de la pratique, tout ce processus devient de plus en plus rapide : refus ► émotion ► vision. Lorsque ces trois étapes se produisent quasiment simultanément, il n'est plus possible de se raconter des histoires, on peut alors dire qu'un pas important a été accompli.

Je conçois donc qu'il est impossible d'apporter la réponse dans le système actuel "Moi-je"

Oui, radicalement impossible.

Actuellement, c'est encore intellectuel avec l'attente de l'événement qui me fera passer du vert au bleu

Cet évènement — ou plutôt «non-évènement» — c'est précisément la disparition de celui qui attend l'évènement, et donc de l'attente.
Cette attente, observe-là, et observe cela en toi qui est encore dans cette attente. Regarde cette attente en lui enlevant sa composante intellectuelle et en focalisant sur sa composante affective : que ressens-tu ?
«Pas ce qui devrait être, ce qui est» (Swami Prajnanpad)

User avatar
VI68
Posts: 45
Joined: Mon Dec 21, 2015 12:16 am

Re: Ne plus etre en desaccord avec mon corps

Postby VI68 » Wed Sep 07, 2016 10:28 pm

Cette attente, observe-là, et observe cela en toi qui est encore dans cette attente. Regarde cette attente en lui enlevant sa composante intellectuelle et en focalisant sur sa composante affective : que ressens-tu ?
Si j'enlève la composante intellectuelle, je ne ressens rien. En fait, je ressens qu'il n'y a rien à faire.

Mais c'est le moment où le mental s'empare de cela (désemparé qu'il est), car, pour lui (et pour moi), l'attente est liée à une volonté de résultat que j'ai indiqué dans le titre du post.

Ce titre m'a d'ailleurs interpelé récemment et, dans une période de calme, je me suis dis qu'il faudrait mieux écrire "être ok d'être en désaccord avec son corps"... Mais bon, l'illusion est toujours présente

Bonne soirée
Vincent


Return to “Français (archives)”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest