Recherche guide

User avatar
vuurtoren
Posts: 37
Joined: Mon Sep 08, 2014 1:50 pm

Re: Recherche guide

Postby vuurtoren » Tue Sep 23, 2014 1:44 pm

Hello Fred,

Merci+++++
Une pensée-muppet-Vuurtoren peut-elle faire ou ressentir quoi que ce soit?
Non.
Parfois même, ne dirait-on pas que les deux moments se suivent, l’un après l’autre, sans laps de temps écoulé entre les deux?
Oui, en effet.
‘Je’ ne nie rien du tout.
Qui est là pour nier le manifesté? Qui est là pour s’identifier ou non, pour se fourvoyer?
Ok, père-sonne! (sonne-moi les cloches, oui!)
Qui est là pour nier le manifesté? Qui est là pour s’identifier ou non, pour se fourvoyer?
Pareil: personne.
Pourquoi faut-il absolument quelque chose qui sache ou ne sache pas? N’est-ce pas là le mental qui tente de joindre les pointillés?
Oui. J'ai l'élan d'ajouter... pcqu'il a peur. Peur de ne plus "être", de ne plus "exister".
Tu vois, Vuurtoren, dès que l’on dit « j’ai le choix de m’identifier ou non, de croire aux pensées ou non », l’identification est déjà là. Certes, c’est une identification plus propre, plus pure, aux couleurs riches et spirituelles, mais cela reste une identification. Et l’identification n’est qu’une pensée prise au sérieux.
Excellent. Je trouve ça pire encore, l'ego, dit spirituel. Je ne vois pas en quoi les couleurs seraient plus riches, Fred. Comme tu dis, ça reste une identification et c'est peut-être la plus insidieuse. Ou subtile, si tu préfères.
Même si l’on dit « je suis la conscience », « je suis le rêveur », etc. , ce sont d’autres identifications, plus subtiles. Donc ce « moi » s’est réfugié dans un nouveau coin de la pièce.
Ou là, là! c'est long tout ça. "Je" est déjà de trop pour moi. Pcque ce vocable prête inévitablement à confusion. Pour le mental, bien sûr.
Que penses-tu de ces questions, maintenant?
Où est ce « je » qui fonctionne en pilote automatique? Tu le vois, dans ton expérience immédiate? Alors pourquoi présumer de son existence?
En effet, non, je ne vois pas de "je" dans mon expérience immédiate, en effet.
Mince, je dois vraiment laisser infuser tes réponses Fred. Pcque le mental ment tellement vite qu'il a tôt fait de me faire prendre des vessies pour des lanternes.

Un tout grand merci
Bisous
Vuurtoren

User avatar
Freddi
Posts: 1226
Joined: Thu Oct 25, 2012 1:51 pm
Location: Céret, France

Re: Recherche guide

Postby Freddi » Wed Sep 24, 2014 11:45 am

Bonjour Vuurtoren,
Fred : N’est-ce pas là le mental qui tente de joindre les pointillés?
Vuurtoren : Oui. J'ai l'élan d'ajouter... pcqu'il a peur. Peur de ne plus "être", de ne plus "exister".
Explorons ensemble cette peur qu’éprouve ce ‘mental’, si tu veux bien.
Cette peur est-elle ressentie pendant cette exploration? Lorsqu’on regarde ensemble et on se rend à l’évidence que ce « moi » séparé n’est qu’une idée, ce sentiment de peur survient-il?
Si oui, pourrait-on l’inviter, l’accueillir, comme un ami de longue date qui sonne à la porte?
Faisons-lui de la place, à cette crainte. Elle est ce qui est, dans cet instant. Contemple-la, prend le temps de t’asseoir avec elle, comme en méditation, et écoute ce qu’elle a à te dire. Ce sentiment se manifeste-t-il de manière physique? Cette peur protège-t-elle quelque chose? Y a-t-il quelque chose derrière? Que vois-tu?
Qu’est-ce que ce ‘mental’ qui a peur? Est-ce une entité, un objet? Tu dis ‘peur de ne plus exister’, a-t-il jamais existé?

Merci !

Fred
"To come to your senses you have to go out of your mind" - Alan Watts

User avatar
vuurtoren
Posts: 37
Joined: Mon Sep 08, 2014 1:50 pm

Re: Recherche guide

Postby vuurtoren » Thu Sep 25, 2014 1:44 pm

Hello Fred,
Cette peur est-elle ressentie pendant cette exploration? Lorsqu’on regarde ensemble et on se rend à l’évidence que ce « moi » séparé n’est qu’une idée, ce sentiment de peur survient-il?
Non, il disparaît rapidement. Mais pas toujours. Pas systématiquement.
Si oui, pourrait-on l’inviter, l’accueillir, comme un ami de longue date qui sonne à la porte?
Faisons-lui de la place, à cette crainte. Elle est ce qui est, dans cet instant. Contemple-la, prend le temps de t’asseoir avec elle, comme en méditation, et écoute ce qu’elle a à te dire.
J'ai déjà fait cela et ça monte, ça monte jusqu'à l'explosion. Puis, des pensées arrivent et ça commence à lâcher mais rarement complètement. Cela dit, je ne lui avais jamais, jusqu'ici, demandé ce qu'elle a à me dire. Je le ferai donc la prochaine x. Merci Fred.
Ce sentiment se manifeste-t-il de manière physique? Cette peur protège-t-elle quelque chose? Y a-t-il quelque chose derrière? Que vois-tu?
Le muppet qui s'agite encore et encore. Bien sûr que cela se manifeste de manière physique. Coeur serré, respiration courte, soldats dans les intestins. Cela protège l'idée d'un "moi" qui n'accepte pas la vie telle qu'elle est. Qui veut avoir le contrôle, changer le passé, arranger le futur. Pfff... est-ce que tout le monde est bouché comme je le suis??

Merci beaucoup Fred.
Bisous
Vuurtoren

User avatar
Freddi
Posts: 1226
Joined: Thu Oct 25, 2012 1:51 pm
Location: Céret, France

Re: Recherche guide

Postby Freddi » Thu Sep 25, 2014 3:04 pm

Bonjour Vuurtoren
Fred : Lorsqu’on regarde ensemble et on se rend à l’évidence que ce « moi » séparé n’est qu’une idée, ce sentiment de peur survient-il?
Vuurtoren : Non, il disparaît rapidement. Mais pas toujours. Pas systématiquement.
Tu as regardé dans les souvenirs pour répondre à cette question. Quand on utilise des mots comme ‘toujours’, ‘systématiquement’, on ouvre l’album de photos et on compare des souvenirs, c’est comme cela que cette idée du « moi » s’immisce, ce « moi » fait toujours appel aux souvenirs. Ce n’est pas de la vision directe.
En ce moment, alors que tu lis ces lignes, pendant cet échange, le sentiment de crainte, d’angoisse est-il présent?

La seconde partie de la question, où je t’invitais à accueillir ce ressenti et à lui faire la place d’honneur, supposait un ‘oui’ à la question du dessus. De nouveau, tu réponds en faisant appel au roman de Vuurtoren :
J'ai déjà fait cela et ça monte, ça monte jusqu'à l'explosion. Puis, des pensées arrivent et ça commence à lâcher mais rarement complètement. Cela dit, je ne lui avais jamais, jusqu'ici, demandé ce qu'elle a à me dire. Je le ferai donc la prochaine x.
Ici tu fais appel au passé, mais aussi au futur (« je le ferai la prochaine fois »). Regarde autour de toi, ce qui est. Où est cette « prochaine fois »? La vois-tu? L'exercice, je t'invite à le faire maintenant, si l'angoisse est présente. Sinon, on passe à autre chose !
Le muppet qui s'agite encore et encore. Bien sûr que cela se manifeste de manière physique. Coeur serré, respiration courte, soldats dans les intestins. Cela protège l'idée d'un "moi" qui n'accepte pas la vie telle qu'elle est. Qui veut avoir le contrôle, changer le passé, arranger le futur. Pfff... est-ce que tout le monde est bouché comme je le suis??
Je voudrais que tu reviennes sur ces lignes et que tu sépares ce qui est expérience directe (en mettant la lettre E après) , et ce qui n’est pas, ce qui est interprétation (avec la lettre I).
Où est ce « moi » qui n’accepte pas la vie telle quelle, ce « moi » qui veut rester aux commandes? Où est ce « tout le monde qui est bouché comme je le suis »?

Puis il reste la dernière question d'hier :

Qu’est-ce que ce ‘mental’ qui a peur? Est-ce une entité, un objet? Tu dis ‘peur de ne plus exister’, a-t-il jamais existé? Reste dans ce qui est vivant, ici et maintenant, et dis-moi ce qui est 'donné' par l'expérience immédiate.

Merci !

Fred
"To come to your senses you have to go out of your mind" - Alan Watts

User avatar
vuurtoren
Posts: 37
Joined: Mon Sep 08, 2014 1:50 pm

Re: Recherche guide

Postby vuurtoren » Sat Sep 27, 2014 4:35 pm

Bonjour Cher Fred,

Merci. Merci beaucoup, Fred.

Code: Select all

Tu as regardé dans les souvenirs pour répondre à cette question. Quand on utilise des mots comme ‘toujours’, ‘systématiquement’, on ouvre l’album de photos et on compare des souvenirs, c’est comme cela que cette idée du « moi » s’immisce, ce « moi » fait toujours appel aux souvenirs. Ce n’est pas de la vision directe.
Oui, oui: tu as tout à fait raison, bien sûr.
En ce moment, alors que tu lis ces lignes, pendant cet échange, le sentiment de crainte, d’angoisse est-il présent?
Oui un sentiment est présent...
La seconde partie de la question, où je t’invitais à accueillir ce ressenti et à lui faire la place d’honneur, supposait un ‘oui’ à la question du dessus. De nouveau, tu réponds en faisant appel au roman de Vuurtoren
Oui, c'est vrai. Je ne m'en rendais pas vraiment compte. Merci Fred.
Regarde autour de toi, ce qui est. Où est cette « prochaine fois »? La vois-tu? L'exercice, je t'invite à le faire maintenant, si l'angoisse est présente.
Ok. La "prochaine fois" n'est nulle part, Fred.
La vois-tu?
Non, je ne la vois pas.
L'exercice, je t'invite à le faire maintenant, si l'angoisse est présente.
Ce n'est pas l'angoisse à cet instant-ci. C'est de la tristesse.
Je voudrais que tu reviennes sur ces lignes et que tu sépares ce qui est expérience directe (en mettant la lettre E après) , et ce qui n’est pas, ce qui est interprétation (avec la lettre I).
OK.

Le muppet qui s'agite encore et encore.(I)

Bien sûr que cela se manifeste de manière physique (E).

Cœur serré, respiration courte, soldats dans les intestins. (E)

Cela protège l'idée d'un "moi" qui n'accepte pas la vie telle qu'elle est (I)

Qui veut avoir le contrôle, changer le passé, arranger le futur. (I)

Pfff... est-ce que tout le monde est bouché comme je le suis?? (I)
Où est ce « moi » qui n’accepte pas la vie telle quelle, ce « moi » qui veut rester aux commandes? Où est ce « tout le monde qui est bouché comme je le suis »?
Ce moi n'est... nulle part. Pas plus qu'un monde bouché "comme je le suis". Ce sont des croyances, ça. Que je prenais pour vraies. Mais que je ne sens ni ne vois là maintenant, dans mon expérience directe.
Qu’est-ce que ce ‘mental’ qui a peur? Est-ce une entité, un objet? Tu dis ‘peur de ne plus exister’, a-t-il jamais existé? Reste dans ce qui est vivant, ici et maintenant, et dis-moi ce qui est 'donné' par l'expérience immédiate.
Ce mental qui a peur est une croyance, Fred. Ce n'est ni une entité, ni un objet.
Le mental n'a jamais existé, Fred. Je le vois maintenant, dans mon expérience directe. Ou plutôt: je ne le vois pas, je ne le sens pas.

Ce qui est donné par l'expérience immédiate est un "ouf". Un soupir de soulagement... lettres qui se dessinent sur l'écran, bruit de la respiration par la bouche, nez bouché, doigts qui courent sur un clavier, sensation des touches sous le bout des doigts, lumière qui entre par la vitre du bureau, lumière et couleurs sur l'écran, ventre qui se soulève, puis les poumons, sensations dans le dos, les fesses, les cuisses, sur une chaise de bureau, sensation des genoux croisés l'un sur l'autre, bruits de pas de l'autre côté du bureau... Voilà ce qui est donné, Fred.
Et reçu.
Larmes qui montent aux yeux pour dire MERCI Fred. Infini Merci.

Excellente fin de weekend à toi, Cher Fred.
Vuurtoren

User avatar
Freddi
Posts: 1226
Joined: Thu Oct 25, 2012 1:51 pm
Location: Céret, France

Re: Recherche guide

Postby Freddi » Sun Sep 28, 2014 6:20 am

Bonjour Vuurtoren,
Ce n'est pas l'angoisse à cet instant-ci. C'est de la tristesse.
Quel que soit le ressenti du moment, invite-le. Si c’est de la tristesse, accueille-la à ta table, passe un moment avec elle. Remarque ce qui est manifestation physique de cette émotion, remarque la nature de cette énergie qui passe. Ecoute ce qu’elle a à te dire. Remercie-la, aussi. Elle est ce qui est, en cet instant. Je t’invite à le faire avec toutes les émotions qui passent.
Ce mental qui a peur est une croyance, Fred. Ce n'est ni une entité, ni un objet.
Le mental n'a jamais existé, Fred. Je le vois maintenant, dans mon expérience directe
Oui, on parle toujours du mental comme s’il était un petit Gremlin dans sa boîte. Mais, en somme, qu’est-ce que le « mental », à part la pensée actuelle?
Larmes qui montent aux yeux pour dire MERCI Fred. Infini Merci
Non, merci à toi pour ton honnêteté et ton regard dans ce miracle qui nous est offert à tout moment.

Dirais-tu que quelque chose a changé depuis le début de notre dialogue?

Merci et bisous à toi.

Fred
"To come to your senses you have to go out of your mind" - Alan Watts

User avatar
vuurtoren
Posts: 37
Joined: Mon Sep 08, 2014 1:50 pm

Re: Recherche guide

Postby vuurtoren » Sun Sep 28, 2014 6:55 pm

Bonjour Fred,
Si c’est de la tristesse, accueille-la à ta table, passe un moment avec elle. Remarque ce qui est manifestation physique de cette émotion, remarque la nature de cette énergie qui passe.
Ok. Merci. Que veux-tu dire par la "nature" de cette énergie qui passe, Fred?
Ecoute ce qu’elle a à te dire.
Ça, Fred, je n'arrive pas à écouter ou entendre. C'est du mental, non? De l'histoire? Et là, j'avoue que je suis perdue. Je ne sais franchement pas ce que ces émotions ont à me dire... Tu vois, je suis triste et je ne sais pas toujours pourquoi. Pareil pour la joie. Parfois (souvent, même), je ris pour rien. Je m'excuse de rire d'ailleurs lorsque je suis en société pour que les gens ne croient pas que je me fiche d'eux. Je ris "pour rien". Je m'amuse "toute seule" et je ne peux pas toujours expliquer pourquoi ni comment cela arrive.
Je t’invite à le faire avec toutes les émotions qui passent.
Merci beaucoup.
Mais, en somme, qu’est-ce que le « mental », à part la pensée actuelle?
En effet. Je dirais que le mental permet de fonctionner dans le monde. Prendre des rdv, se souvenir d'une recette, comprendre le fonctionnement d'un ordinateur etc. Mais donc, perso, je ne le vois pas comme un Gremlin ni vilain ni gentil. C'est un outil bien utile. ;o-))
Dirais-tu que quelque chose a changé depuis le début de notre dialogue?
Oui, Fred. Je ne peux dire le contraire: oui. Un petit quelque chose qui grandit. Ou pas. Selon le cours des choses.

Joyeuse semaine, Fred. Merci+++
Bisous
Vuurtoren

User avatar
Freddi
Posts: 1226
Joined: Thu Oct 25, 2012 1:51 pm
Location: Céret, France

Re: Recherche guide

Postby Freddi » Mon Sep 29, 2014 12:43 pm

Bonjour Vuurtoren
Que veux-tu dire par la "nature" de cette énergie qui passe, Fred?
Regarde les qualités de l’énergie étiquetée ‘tristesse’ ou ‘crainte’. Observe ses caractéristiques. Tout comme nous observions les caractéristiques d’un cadre, des couleurs, des textures, sans trop se laisser emporter dans le paysage dépeint.
Ça, Fred, je n'arrive pas à écouter ou entendre. C'est du mental, non? De l'histoire?
Bien sûr, et cette conversation entre ‘Vuurtoren’ et ‘Fred’ aussi, c’est de l’histoire ! Parfois, il arrive qu’un sentiment se présente lors d’une exploration de ce type, et on peut parfois « voir » ce qui se cache derrière. Cela peut être rien du tout, comme tu le décris ici (« je ne peux pas toujours expliquer pourquoi ni comment cela arrive »), mais cela peut aussi cacher une crainte, celle de disparaître … Une émotion peut en dissimuler une autre, puis une autre, et ainsi de suite, comme la peau d’un oignon. L’oignon n’a pas de coeur, il n’a que des pelures …
Fred : Mais, en somme, qu’est-ce que le « mental », à part la pensée actuelle?
Vuurtoren : En effet. Je dirais que le mental permet de fonctionner dans le monde. Prendre des rdv, se souvenir d'une recette, comprendre le fonctionnement d'un ordinateur etc. Mais donc, perso, je ne le vois pas comme un Gremlin ni vilain ni gentil. C'est un outil bien utile.
Laisse ces pensées sur le monde, les recettes, les ordinateurs et ces rendez-vous de côté et regarde autour de toi, en cet instant.
Décris le ‘mental’, vu dans l’expérience directe, pas ce que tu penses, mais ce qui est expérience intime et immédiate.

Merci !

Fred
"To come to your senses you have to go out of your mind" - Alan Watts

User avatar
vuurtoren
Posts: 37
Joined: Mon Sep 08, 2014 1:50 pm

Re: Recherche guide

Postby vuurtoren » Mon Sep 29, 2014 2:00 pm

Bonjour Fred,
Regarde les qualités de l’énergie étiquetée ‘tristesse’ ou ‘crainte’. Observe ses caractéristiques.
Peux-tu me donner un exemple? Serait-ce: boule dans l'estomac, frichtis-frichtis dans la gorge, sensations de piqûres dans la tête, etc?
mais cela peut aussi cacher une crainte, celle de disparaître … Une émotion peut en dissimuler une autre, puis une autre, et ainsi de suite, comme la peau d’un oignon. L’oignon n’a pas de coeur, il n’a que des pelures …
Je suis ok, Fred. Lorsque je fais ça, l'émotion qui reste est, soit une sorte d'amour immense (je ne dirais pas inconditionnel), soit, comme je l'ai déjà exprimé ici, oui, en effet comme tu le mentionnes aussi: la peur de disparaître, de mourir.
Laisse ces pensées sur le monde, les recettes, les ordinateurs et ces rendez-vous de côté et regarde autour de toi, en cet instant.
Décris le ‘mental’, vu dans l’expérience directe, pas ce que tu penses, mais ce qui est expérience intime et immédiate.
OK pour laisser les pensées sur le monde, etc.

Ce qui est vu, là, juste à l'instant: vibrations dans les poumons/bronches, bout des doigts qui, l'un après l'autre, délicatement enfoncent des touches senties mais pas vues (mon clavier est plus bas que mon écran et je tape à 10 doigts), nez bouché, bouche qui inspire et expire l'air, gonflement du ventre, léger gonflement des poumons, lampe de bureau bleue, morceaux de mur blanc, cartes postales, etc.

Mille mercis Fred.
Vuurtoren

User avatar
Freddi
Posts: 1226
Joined: Thu Oct 25, 2012 1:51 pm
Location: Céret, France

Re: Recherche guide

Postby Freddi » Mon Sep 29, 2014 2:40 pm

Rebonjour Vuurtoren
Fred: Décris le ‘mental’, vu dans l’expérience directe, pas ce que tu penses, mais ce qui est expérience intime et immédiate.
Vuurtoren: Ce qui est vu, là, juste à l'instant: vibrations dans les poumons/bronches, bout des doigts qui, l'un après l'autre, délicatement enfoncent des touches senties mais pas vues (mon clavier est plus bas que mon écran et je tape à 10 doigts), nez bouché, bouche qui inspire et expire l'air, gonflement du ventre, léger gonflement des poumons, lampe de bureau bleue, morceaux de mur blanc, cartes postales, etc
D'accord, c'est ce qui est expérience, maintenant. Vois-tu un 'mental'?

Fred
"To come to your senses you have to go out of your mind" - Alan Watts

User avatar
vuurtoren
Posts: 37
Joined: Mon Sep 08, 2014 1:50 pm

Re: Recherche guide

Postby vuurtoren » Tue Sep 30, 2014 7:26 pm

Hello Fred,
D'accord, c'est ce qui est expérience, maintenant. Vois-tu un 'mental'?
Non.

Est-ce à dire qu'il vaut mieux se souvenir de ça le plus souvent possible? Car comme je te l'ai déjà dit, Fred, dans le flot de la vie, là sur la pellicule, l'actrice Vuurtoren joue son rôle si souvent à fond.

Alors, depuis que j'ai commencé ce travail avec toi, oui, quelque chose a changé.

J'ajoute... quitte à te faire encore crisser des dents: pas en continu. Peu à peu. Pas à pas. Ou pas.

Merci beaucoup, Fred.

Vuurtoren

User avatar
Freddi
Posts: 1226
Joined: Thu Oct 25, 2012 1:51 pm
Location: Céret, France

Re: Recherche guide

Postby Freddi » Wed Oct 01, 2014 12:03 pm

Bonjour Vuurtoren
Fred: Regarde les qualités de l’énergie étiquetée ‘tristesse’ ou ‘crainte’. Observe ses caractéristiques.
Vuurtoren: Peux-tu me donner un exemple? Serait-ce: boule dans l'estomac, frichtis-frichtis dans la gorge, sensations de piqûres dans la tête, etc?
Oui, mais pousse aussi les limites de ce qui peut être décrit, et observe les qualités ressenties comme cette énergie. Est-ce une énergie en mode mineur ou majeur? Est-elle jaune vif ou noire?
l'émotion qui reste est, soit une sorte d'amour immense (je ne dirais pas inconditionnel), soit, comme je l'ai déjà exprimé ici, oui, en effet comme tu le mentionnes aussi: la peur de disparaître, de mourir.
Derrière cette « émotion qui reste », il y en a sans doute une autre … Passe un moment avec cette peur de disparaître. Explore-la avec tout le feu de ton attention. Regarde derrière. Que protège-t-elle?
Est-ce à dire qu'il vaut mieux se souvenir de ça le plus souvent possible?
Regarde autour de toi, ce qui est. Où est ce « le plus souvent possible ». Le vois-tu?
La question est: L’existence de ce « mental qui a peur de disparaître » est-elle évidente, confirmée par l’expérience de cet instant?
là sur la pellicule, l'actrice Vuurtoren joue son rôle si souvent à fond
Questionne cette pensée. Ne laisse aucune hypothèse mentale passer sans être explorée.
Apporte-la à ce qui est, ici et maintenant. Vois si la vérité de ce qui est confirme l’histoire racontée par la pensée. Quelle réalité se cache derrière cette idée de l’actrice Vuurtoren? Peux-tu vérifier l’existence de ce « souvent »?
Regarde bien. Vois-tu un objet, une entité qui puisse revendiquer l'étiquette ‘Vuurtoren’?
De nouveau, je ne te demande pas ce que tu penses, mais ce que tu vois, le plus simplement possible.

Merci !

Fred
"To come to your senses you have to go out of your mind" - Alan Watts

User avatar
vuurtoren
Posts: 37
Joined: Mon Sep 08, 2014 1:50 pm

Re: Recherche guide

Postby vuurtoren » Thu Oct 02, 2014 5:37 pm

Hello Fred,
Oui, mais pousse aussi les limites de ce qui peut être décrit, et observe les qualités ressenties comme cette énergie. Est-ce une énergie en mode mineur ou majeur? Est-elle jaune vif ou noire?
Evidemment, à présent, point de boule dans l'estomac, ni de frichtis-frichtis dans la gorge.
Donc là, juste maintenant, c'est: petite douleur au poignet gauche, pulsations dans la gorge, yeux qui piquent légèrement.
L'énergie est en mode mineur et de couleur... blanche. Désolée, ni jaune vif ni noire.
Derrière cette « émotion qui reste », il y en a sans doute une autre … Passe un moment avec cette peur de disparaître. Explore-la avec tout le feu de ton attention. Regarde derrière. Que protège-t-elle?
C'est bizarre, Fred. Voilà des larmes qui montent comme à la fin d'un film, dont je ne connais d'ailleurs pas la fin. C'est très étrange, ce que je ressens juste là. Maintenant.
La peur protège quoi? Je ne sais pas, Fred. La fin d'un moi séparé? C'est ce qui vient en tout cas. Avec le doute peu de temps après: est-ce le mental qui me joue un tour?
Où est ce « le plus souvent possible ». Le vois-tu?
La question est: L’existence de ce « mental qui a peur de disparaître » est-elle évidente, confirmée par l’expérience de cet instant?
"Le plus souvent possible" est mental. C'est une idée. Une projection dans un futur hypothétique.

Oui, "l'existence de ce mental qui a peur de disparaître" est évidente. Confirmée par l'expérience de l'instant. Confirmée par la montée de larmes qui floutent ma vue.
Questionne cette pensée. Ne laisse aucune hypothèse mentale passer sans être explorée.
Apporte-la à ce qui est, ici et maintenant. Vois si la vérité de ce qui est confirme l’histoire racontée par la pensée.
Ok.
Non, la vérité de ce qui est ne confirme pas l'histoire racontée par la pensée. (quelle histoire d'ailleurs??sérieusement, je ne m'en souviens même plus. Il me faudrait faire un effort là, à l'instant, pour m'en souvenir).
Quelle réalité se cache derrière cette idée de l’actrice Vuurtoren? Peux-tu vérifier l’existence de ce « souvent »?
Aucune réalité ne se cache derrière l'idée de Vuurtoren. Je ne peux vérifier l'existence de ce "souvent", Fred.
Regarde bien. Vois-tu un objet, une entité qui puisse revendiquer l'étiquette ‘Vuurtoren’?
De nouveau, je ne te demande pas ce que tu penses, mais ce que tu vois, le plus simplement possible.
Non, Fred, je ne vois aucune entité qui puisse revendiquer l'étiquette Vuurtoren. Je ne vois pas cela.

Bisous, bisous et merci+++
Vuurtoren

User avatar
Freddi
Posts: 1226
Joined: Thu Oct 25, 2012 1:51 pm
Location: Céret, France

Re: Recherche guide

Postby Freddi » Thu Oct 02, 2014 5:51 pm

Bonjour Vuurtoren, et merci encore une fois pour le privilège de cette exploration.
Oui, "l'existence de ce mental qui a peur de disparaître" est évidente. Confirmée par l'expérience de l'instant. Confirmée par la montée de larmes qui floutent ma vue.
Tu vois, dans l’expérience de ce qui est des larmes et une vision floue. Tu vois aussi une pensée qui raconte l’histoire d’un mental qui a peur de disparaître. Regarde bien. Vois-tu, dans ce que te donne la vision directe, un lien de cause à effet tangible et vérifiable entre ces deux expressions de la Vie ?
Ou dirais-tu que ce lien de cause à effet est, lui aussi, une hypothèse, une pensée ?
Non, la vérité de ce qui est ne confirme pas l'histoire racontée par la pensée…Aucune réalité ne se cache derrière l'idée de Vuurtoren.
Merci pour cette clarté.
Dirais-tu que tu as vu, sans équivoque, le caractère illusoire du « moi » séparé, et, en fait, de toute « personne » singulière et individuelle ?

Comment expliquerais-tu le fonctionnement de cette illusion à quelqu’un qui n’en a jamais entendu parler, mais qui est très intéressé? Avec tes propres mots, en restant le plus simple possible.

Merci et bisous !

Fred
"To come to your senses you have to go out of your mind" - Alan Watts

User avatar
vuurtoren
Posts: 37
Joined: Mon Sep 08, 2014 1:50 pm

Re: Recherche guide

Postby vuurtoren » Sat Oct 04, 2014 2:11 pm

Hello Cher Fred,
merci encore une fois pour le privilège de cette exploration.
Je te renvoie le miroir, Fred. C'est moi qui ai le privilège de t'avoir comme guide. Gratitude à tout ce et tous ceux qui ont permis ce jeu de miroirs. ;o-))
Vois-tu, dans ce que te donne la vision directe, un lien de cause à effet tangible et vérifiable entre ces deux expressions de la Vie ?
Non, le lien est une croyance. Mais rien de tangible ni vérifiable.
Ou dirais-tu que ce lien de cause à effet est, lui aussi, une hypothèse, une pensée ?
Oui, je dirais ça, donc. Ah! une hypothèse: ça me va aussi. Une pensée aussi. En tout cas une pensée qui était "crue".
Dirais-tu que tu as vu, sans équivoque, le caractère illusoire du « moi » séparé, et, en fait, de toute « personne » singulière et individuelle ?
He non, Fred, je ne dirais pas que je l'ai vu. Je dirais que je le vois, sans équivoque. Indubitablement. Là, maintenant.
Comment expliquerais-tu le fonctionnement de cette illusion à quelqu’un qui n’en a jamais entendu parler, mais qui est très intéressé? Avec tes propres mots, en restant le plus simple possible.
He bien, je demanderais à ce quelqu'un en quoi et pourquoi il est intéressé au fonctionnement de cette illusion. Ceci, afin de partir de là où ce quelqu'un se trouve. Là, maintenant.

Alors, je pourrais dire par exemple ceci.
Imaginons que nous soyons en voiture sur l'autoroute.

Blablabla, blablabla. Je dirais stop le blabla. Le blabla est du passé, le passé est passé et n'existe plus, on est bien ok?
----Oui.
Que se passe-t-il là dans cet instant? Que vois-tu devant toi? Que ressens-tu dans le corps?
---Arbres, macadam, tableau de bord, derrière de camion, plaque d'immatriculation, arrière de voiture bleue, ciel, nuages... mains sur le volant, poids du dos contre le dossier du siège, pieds sur les pédales, inspiration d'air, expulsion d'air, gouzis-gouzis dans k'estomac etc.
Moi: ok.
Ensuite, je demanderais: vois-tu une limite entre ce que tu imagines être "toi, X.Y" et le camion qui roule devant nous?
---Oui: la personne montrant le capot de sa voiture "la limite est là!"
Moi: donc le capot de ta voiture fait partie de toi et est la limite de toi, c'est ça?
---Non: la personne pointant l'index sur sa poitrine: "c'est ici la limite".
Moi: lorsque tu fais attention à tes mains qui sont sur le volant, sens-tu une limite entre tes mains et le volant? As-tu une sensation de séparation entre les deux? Pareil pour le corps sur le siège de la voiture.
---Non.
Moi: ok donc la limite qui marque la séparation n'est ni le capot de ta voiture, ni ton corps, c'est ça? Si je te demande de tracer une séparation entre toi et les arbres sur le côté de l'autoroute, le peux-tu? Tu vois une distance que tu évalues, mais vois-tu une ligne de séparation?
---Non.

Voilà ce que j'ai dit il y a deux semaines à une amie avec laquelle j'étais en voiture. A un moment, elle me dit "y a plus de camion blanc, maintenant, c'est une voiture bleue!". Je lui dis: oui, la vie, c'est ça, ça change tout le temps.
Et nous avons ri.

Bisous, Fred
Vuurtoren


Return to “Français (archives)”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest