Me voici

User avatar
aurore
Posts: 26
Joined: Thu Aug 21, 2014 4:52 pm

Me voici

Postby aurore » Mon Aug 25, 2014 9:10 pm

Bonjour,
Depuis mon plus jeune âge je me demande pourquoi on nait, on souffre beaucoup on a un peu de joies et on meurt, cela n'avait aucun sens.

J'ai été voir plusieurs religions et aucune ne m'a donné satisfaction.

J'ai continué au travers des livres, retraites, rencontres sans jamais de réponse à mon attente.

J'ai travaillé "Un Cours En Miracles" et j'ai compris que tout "cela" n'est que l'égo, n'est qu'illusion, c'était un grand pas pour moi !

Même en acceptant ces faits, j'avais encore envie d'aller plus loin.

J'ai rencontré des enseignants "non duel", E. Baret, Yolande, Betty, Armelle ..... j'ai regardé des vidéos de beaucoup d'autres personnes, Darpan, Somasekha, C. Vidal, Unmani, I. Padovani, J. Foster...... c'était la révélation.

Mais je me suis rendu compte que savoir et expérimenter la Vérité était deux "choses" bien, bien différentes !!!

Et puis il y a quelque temps j'ai commencé un travail avec Michel et j'ai eu de suite un gros oui pour aller plus loin dans ma démarche.

Michel m'a conseillé de pratiquer et ressentir le "Oui" à tous mes non, incroyable le nombre de non qui ont déferlé ........ Je n'acceptais pas les choses telles qu'elles étaient.

A chaque instant je devais dire "oui" et petit à petit j'ai constaté qu'un espace de liberté se créait entre mon "oui" et les situations qui se présentaient, le "oui" devenait automatique et je suis plus sereine dorénavant face aux situations difficiles.

Mais il me manque l'essentiel ......

Je désire vraiment, maintenant, passer la Porte vers la Paix Intérieure malgré les résistances du mental !!



Alors me voici



Merci Michel d'accepter de m'aider



Lucette

User avatar
Chronophonix
Posts: 583
Joined: Wed Jan 11, 2012 10:59 pm
Location: France
Contact:

Re: Me voici

Postby Chronophonix » Mon Aug 25, 2014 11:28 pm

Bonsoir Lucette

Dans un message que vous m'aviez envoyé et qui m'a conduit à vous proposer de continuer ici, il y avait cet échange:
- Depuis hier, il me semble que le passé n'est plus là, qu'il y a l'instant et que tout se passe sans moi, c'est apeurant !?
- Oui, cela peut faire peur, mais il me semble justement que vous êtes prête à présent pour aller plus loin : voir que «moi» n'existe pas, que ce n'est qu'une pensée jamais remise en question parce que nous sommes conditionnés à croire et à ressentir que nous sommes l'auteur de nos actions, que nous sommes un «moi-je» autonome et séparé.
Je vous propose donc de partir de là : l'investigation sur cette pensée «moi». Nous utilisons ici ce que nous appelons la vision directe, c'est à dire la perception ressentie, sans faire intervenir la pensée. Pour illustrer cela à partir du travail que nous avons commencé, c'est la différence entre penser que je dois dire oui et être oui, ce que vous avez expérimenté en passant de «A chaque instant je devais dire oui» à «le oui devenait automatique». Nous allons donc appliquer cette vision directe à la pensée «moi».

Vous avez déjà vécu l'intuition que «tout se passe sans moi» et cela vous a fait peur. Vous pouvez donc, si ça se reproduit, plonger directement dans cette peur. Qu'est-ce que cette peur ? Comment se manifeste-t-elle ? Quels sont ses effets sur le corps ? (Par exemple, sensation de tension, la poitrine qui se serre, un malaise diffus, etc...) Tâchez de décrire cette peur du mieux que vous pouvez.

Si cette intuition ne se produit pas spontanément, alors, il faut revenir à l'observation directe de ce «moi» : où se trouve-t-il donc ? S'il y a un moi, il est quelque part, trouvez-le par le ressenti : dans la tête, le ventre, la poitrine, cherchez où se localise la sensation «moi».

Une analogie peut ici se révéler parlante : lorsque vous étiez enfant, vous avez sans doute cru,comme beaucoup d'enfants, au Père Noël. Il n'y avait aucun doute, il existait vraiment. Puis un jour, vous n'y avez plus cru : qu'était devenu le Père Noël ? Il n'existait pas, il n'avait jamais existé, c'était juste une pensée, à laquelle vous aviez cru sans discuter. Eh bien «moi», c'est comme le Père Noël, il n'existe pas, c'est juste une pensée à laquelle vous croyez, et quand vous allez le voir directement, vous n'y croirez plus.

Bien à vous
Michel[/color]
«Pas ce qui devrait être, ce qui est» (Swami Prajnanpad)

User avatar
aurore
Posts: 26
Joined: Thu Aug 21, 2014 4:52 pm

Re: Me voici

Postby aurore » Tue Aug 26, 2014 9:00 pm

Bonsoir Michel,
Merci

Dès la lecture de votre message, j'ai eu la cage thoracique oppressée avec des douleurs.
Aussi l'impression que tout le corps était tendu.
La peur n'est pas remontée alors j'ai cherché le "moi". J'ai eu de suite mal à la tête et à nouveau la poitrine oppressée avec des palpitations de cœur.
Quelques minutes après des douleurs dans le dos.
J'ai continué à chercher, une douleur de la gorge à l'aine, côté gauche, est arrivée et toujours le mal de dos.
Difficile d'arrêter le mental qui voulait trouver un endroit pour localiser le "moi".
Ensuite j'ai senti comme un grand vide dans tout le corps, à plusieurs reprises, et j'ai regardé le mental revenir, revenir, en essayant de ne pas m'identifier.
Maintenant j'ai toujours mal dans la poitrine et le dos.
Je n'ai pas trouvé le "moi", mais il me semble voir que c'est une pensée, car je l'identifie parfois au corps quand je pense à le chercher.
Je ne sais pas si je suis claire !

Je continue ainsi ou est ce que je me trompe dans ma recherche du "moi" ?

Merci Michel
Cordialement
Lucette

User avatar
Chronophonix
Posts: 583
Joined: Wed Jan 11, 2012 10:59 pm
Location: France
Contact:

Re: Me voici

Postby Chronophonix » Wed Aug 27, 2014 3:10 pm

Bonjour Lucette

Dès la lecture de votre message, j'ai eu la cage thoracique oppressée avec des douleurs.
Aussi l'impression que tout le corps était tendu.


Des manifestations physiques sont inévitables à ce stade et c'est le moment idéal pour voir que ces manifestations se produisent indépendamment de toute pensée : ce n'est pas «moi» qui ressent tout cela, c'est cela qui est ressenti.

Si c'est trop éprouvant, faites des pauses, laissez le mental revenir pour un moment; vous remarquerez peut-être que le mental agit comme un anesthésiant dans ce cas : vous vous branchez en direct sur le corps, des sensations habituellement en sommeil viennent vous percuter, vous vous mettez à penser, ces sensations disparaissent. Voyez si cela se passe ainsi pour vous. Certaines sensations inhabituelles peuvent aussi être liées à la résistance du mental au processus, ce qui indique que cela fonctionne...

Difficile d'arrêter le mental qui voulait trouver un endroit pour localiser le "moi".

Plutôt que d'essayer - car «qui» essaie ? - d'arrêter le mental, observez-le sans intervenir, laissez-le faire son jeu complet, laissez-le s'épuiser de lui-même. Vouloir arrêter le mental, c'est comme vouloir empêcher un ruisseau de couler, vous aller entasser des pierres, le niveau de l'eau va monter et ça va finir par déborder. Donc là, vous laissez «couler» ce qui vient, en revenant au ressenti, en voyant toutes les pensées qui passent, sans résistance, dans le «oui» inconditionnel.

Ensuite j'ai senti comme un grand vide dans tout le corps, à plusieurs reprises, et j'ai regardé le mental revenir, revenir, en essayant de ne pas m'identifier.

Même chose que précédemment : si cette sensation de vide revient, plongez dedans, éprouvez-la en direct, savourez-la, oserais-je dire, et si le mental revient, regardez-le revenir sans vous opposer, pas de résistance, oui à ce qui est instant après instant.

Je n'ai pas trouvé le "moi", mais il me semble voir que c'est une pensée

Il vous faut continuer à le chercher jusqu'à ressentir de façon claire et évidente que le moi n'est qu'une pensée. Pas de «il me semble que...», mais une conviction absolue.

car je l'identifie parfois au corps quand je pense à le chercher.

Distinguez clairement si cette identification au corps est vraiment un ressenti ou encore une pensée. Et que désigne le pronom «je» quand vous dites «je pense à le chercher» ? Voyez-bien qu'aucune réponse intellectuelle n'est valable, dans cette recherche, seule l'intuition ressentie vous apportera une réponse.

Bien à vous
Michel
«Pas ce qui devrait être, ce qui est» (Swami Prajnanpad)

User avatar
aurore
Posts: 26
Joined: Thu Aug 21, 2014 4:52 pm

Re: Me voici

Postby aurore » Wed Aug 27, 2014 10:25 pm

Bonsoir Michel,

Merci de votre réponse, je suis toujours très touchée.

Toute la journée je me suis sentie comme pas nette avec moi, dans une sorte de grand flou, plus la même notion des choses......
Je ne sais pas trop comment exprimer cet état bizarre !

A la recherche à nouveau du "moi", j'ai eu les mêmes symptômes qu'hier un peu moins forts.
Après plusieurs tentatives en suivant vos conseils je me suis retrouvée dans cet espace vide, sans pensées.
En descendant dedans je me suis trouvée, à peu près au niveau du plexus solaire, là où je prenais des messages de Jésus et d'autres personnes décédées, là j'ai senti "Accueille tout ce qui se passe".
Puis je connaitre votre vision de ceci ?

En restant centrée j'ai constaté un très court instant qu'il y avait ressenti de douleurs, de cœur qui bat très fort .... qui n'avait rien à voir avec les pensées.
Je n'arrive pas à voir la pensée de "moi", et pourtant j'associe bien "moi" à mes pensées.
"moi" est toujours dans la pensée.
Ou la la je ne sais pas si je suis bien claire.

Je retourne regarder !

Avec le cœur
Lucette

User avatar
Chronophonix
Posts: 583
Joined: Wed Jan 11, 2012 10:59 pm
Location: France
Contact:

Re: Me voici

Postby Chronophonix » Wed Aug 27, 2014 11:02 pm

Bonsoir Lucette

là j'ai senti "Accueille tout ce qui se passe". Puis je connaitre votre vision de ceci ?

Je n'ai pas de vision particulière de ceci, vous n'avez rien à faire d'autre que de suivre cette intuition : soyez «accueil» pour tout ce qui se présente.

En restant centrée j'ai constaté un très court instant qu'il y avait ressenti de douleurs, de cœur qui bat très fort .... qui n'avait rien à voir avec les pensées.

Ce qui importe est d'être dans le ressenti lui-même, car au moment exact où vous êtes à 100% dans le ressenti, vous êtes à 0% dans le mental !

Je n'arrive pas à voir la pensée de "moi", et pourtant j'associe bien "moi" à mes pensées.

Qui est ce «je» qui associe «moi» à ses pensées ? Regardez attentivement, toujours en vision directe. Car elle est précisément là, la pensée «je», et elle se manifeste encore en essayant de se voir elle-même. Prenez de la hauteur par rapport à la pensée Je n'arrive pas à voir la pensée de "moi" et voyez que ce n'est qu'une pensée à laquelle vous croyez au moment où vous la pensez. Regardez attentivement : y a-t-il un «moi», là où cette pensée apparait ?

Bien à vous
Michel
«Pas ce qui devrait être, ce qui est» (Swami Prajnanpad)

User avatar
aurore
Posts: 26
Joined: Thu Aug 21, 2014 4:52 pm

Re: Me voici

Postby aurore » Thu Aug 28, 2014 9:25 pm

Bonsoir Michel,

Merci

D'accord, j'ai compris pour le ressenti, je dois l'expérimenter vraiment.

Je ne trouve rien avant cette pensée de "je" qui associe le "moi" à mes pensées, c'est le vide.
Je me demande si c'est encore une pensée la volonté de chercher ?
Mais en regardant à nouveau ....... je ne vois rien.

Cordialement
Lucette

User avatar
Chronophonix
Posts: 583
Joined: Wed Jan 11, 2012 10:59 pm
Location: France
Contact:

Re: Me voici

Postby Chronophonix » Thu Aug 28, 2014 11:20 pm

Bonsoir Lucette

Je ne trouve rien avant cette pensée de "je" qui associe le "moi" à mes pensées, c'est le vide.

Mais en regardant à nouveau ....... je ne vois rien.


Regardez attentivement ce vide, toujours en vision directe. Là où le mental voit un vide, que vous dit le corps ?
Observez ceci : au moment même où vous voyez ce vide, vous continuez à respirer, n'est-ce pas ? Ressentez ce va-et-viens de l'air qui entre et sort de vos poumons : le vide mental empêche-t-il la respiration de continuer son mouvement ?
En continuant dans cette direction, pouvez-vous distinguer «je respire» (la respiration + la pensée «je» qui se surajoute) de «ça respire» (seulement la respiration, sans un «je» qui respire)? Y a-t-il besoin d'un «je» pour que la respiration s'accomplisse ?

Bien à vous
Michel
«Pas ce qui devrait être, ce qui est» (Swami Prajnanpad)

User avatar
aurore
Posts: 26
Joined: Thu Aug 21, 2014 4:52 pm

Re: Me voici

Postby aurore » Fri Aug 29, 2014 4:40 pm

Bonjour Michel,

Merci

Non le vide mental n'empêche pas la respiration de continuer.

Et je me perd dans les méandres du mental, de la pensée :"ça respire ..... sans "je" qui respire" , et le vide .....
Je me place à un endroit, en arrière, mais difficile à maintenir.
Plus je cherche, moins j'arrive à voir.

J'essaie d'arrêter le tourment mental et de me mettre simplement, comment dire, à l'écoute, dans le "vide spontané", sans rien d'autre.
Oui mon corps respire sans "je" mais je ne peux pas dire que "ça" respire ?
Est ce que je m'identifie encore, quelque part ?

Cordialement
Lucette

User avatar
Chronophonix
Posts: 583
Joined: Wed Jan 11, 2012 10:59 pm
Location: France
Contact:

Re: Me voici

Postby Chronophonix » Fri Aug 29, 2014 11:29 pm

Bonsoir Lucette

Et je me perd dans les méandres du mental, de la pensée :"ça respire ..... sans "je" qui respire"

Là, c'est le mental qui essaie de se saisir lui-même. «Ça respire» : vous ne pouvez pas saisir cela avec l'intellect; «ça respire», ce sont juste des mots pour pointer vers un ressenti, donc, laissez les mots, et occupez-vous uniquement du ressenti.
Il y a la respiration, point final. Pas la peine d'y rajouter la moindre pensée.

Est ce que je m'identifie encore, quelque part ?

Voyez que cette question émane encore de l'intellect. Alors, je vous pose la question : qui est ce «je» qui se demande s'il s'identifie encore ? N'acceptez aucune autre réponse que ressentie, chassez impitoyablement toute pensée qui prétendrait répondre à cette question, que je reformule ainsi : qui est ce «je» qui pose cette question?

Bien à vous
Michel
«Pas ce qui devrait être, ce qui est» (Swami Prajnanpad)

User avatar
aurore
Posts: 26
Joined: Thu Aug 21, 2014 4:52 pm

Re: Me voici

Postby aurore » Sat Aug 30, 2014 11:06 pm

Bonsoir Michel,

Merci

J'ai chassé plusieurs fois les pensées !

Il y a respiration, sans rien ni personne.

Cordialement
Lucette

User avatar
Chronophonix
Posts: 583
Joined: Wed Jan 11, 2012 10:59 pm
Location: France
Contact:

Re: Me voici

Postby Chronophonix » Sun Aug 31, 2014 7:00 pm

Bonsoir Lucette

J'ai chassé plusieurs fois les pensées ! Il y a respiration, sans rien ni personne.


Parfait, continuez à me faire part de tout ce que vous observez. Se pourrait-il qu'il y ait la pensée «moi» sans rien ni personne ? Car la pensée est une manifestation observable au même titre que la respiration, et ce qui s'applique à la respiration s'applique aussi bien à toutes les manifestations de la vie quotidienne. Voyez si vous pouvez trouver d'autres exemples vécus «sans rien ni personne».

Bien à vous
Michel
«Pas ce qui devrait être, ce qui est» (Swami Prajnanpad)

User avatar
aurore
Posts: 26
Joined: Thu Aug 21, 2014 4:52 pm

Re: Me voici

Postby aurore » Sun Aug 31, 2014 10:48 pm

Bonsoir Michel,

Merci

Je me suis vue souvent chasser les pensées négatives.

Je ne vois pas la pensée "moi" sans rien ni personne.

Plusieurs fois dans la journée je me suis placée, consciemment, là où il n'y à rien ni personne, dans l'instant, parce que j'étais contrariée ou autre et m'y trouvait super bien !

Souvent je me suis surprise à constater que j'étais, là, où il n'y à rien ni personne.

Namasté
Lucette

User avatar
Chronophonix
Posts: 583
Joined: Wed Jan 11, 2012 10:59 pm
Location: France
Contact:

Re: Me voici

Postby Chronophonix » Mon Sep 01, 2014 12:02 am

Bonsoir Lucette


Plusieurs fois dans la journée je me suis placée, consciemment, là où il n'y à rien ni personne, dans l'instant, parce que j'étais contrariée ou autre et m'y trouvait super bien !


Voilà qui résonne bien ! Pouvez-vous décrire plus précisément une ou deux situations concrètes où vous avez ainsi «basculé» ? Et décrire, dans la mesure du possible, ce ressenti que vous évoquez par les mots «et m'y trouvait super bien !» ?

Namaste
Michel
«Pas ce qui devrait être, ce qui est» (Swami Prajnanpad)

User avatar
aurore
Posts: 26
Joined: Thu Aug 21, 2014 4:52 pm

Re: Me voici

Postby aurore » Mon Sep 01, 2014 10:04 pm

Bonsoir Michel,

Merci

A la suite d'un désaccord avec mon mari, j'étais énervée et mal dans ma peau, tellement mal qu'après quelques minutes il m'est venu à la l'esprit d'aller là où il n'y à rien ni personne, je dirai le vide conscient.
Tout c'est détendu petit à petit, le mental a essayé de s'immiscer plusieurs fois mais j'étais tellement bien, là, que je suis restée, jusqu'à ce que les pensées de colère soient atténuées et disparaissent.
Après j'ai repensé à ces faits mais tout ressentiment avait disparu.
Souvent ensuite, la compréhension de "l'autre" arrive.

Quand le comportement de personnes proches me fait souffrir pour quelques raisons que ce soient je procède de la même manière. Il se produit sensiblement le même dénouement plus ou moins difficilement.
Le mental ce sent très concerné mais maintenant il m'arrive de dire STOP aux pensées (pas assez souvent, à mon goût).
J'en arrive au fait que chacun est libre et ne voit pas forcément les choses de la vie comme moi .....
Je m'en trouve apaisée.

Les mots ne viennent pas facilement pour décrire cet état de bien être, de calme, de silence vide et plein à la fois.
Un état de repos du corps, du mental et de l'esprit, rien n'intervient pendant quelques instants.

Namasté
Lucette


Return to “Français (archives)”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest