Besoin d'aide

Moderators: Chronophonix, Freddi

User avatar
MayaAngeli
Posts: 237
Joined: Sun Nov 29, 2015 11:10 pm
Location: Paris, France

Re: Besoin d'aide

Postby MayaAngeli » Sat Aug 18, 2018 5:39 pm

Quand c’est vu clairement qu’il n’y a personne, tout ca tombe naturellement en place et ca devient simple et evident.
Ouiii !! Bien vu ;-)

Je ne doute pas que tu as de bonnes raisons de procéder ainsi mais je pense aussi que c’est utile de te dire comment ca se passe ici :)
Ouiii !! Bien vu ;-)
et oui, tu as raison : "c'est utile de dire comment ça se passe ici".

Qui écrit ?
Qui pose des questions ? ou plutôt : qui pose des réponses ?
(la question ne viendrait-elle pas de la réponse ?)
Qui répond ?

A bientôt !
Dans les expressions "il pleut" et "il cherche", le "il" est du même ordre. Didier Weiss.
Le "je" dans "je pense" a autant de substance que le "il" dans "il pleut". Leo Hartong.

User avatar
Flo
Posts: 29
Joined: Tue Jul 31, 2018 11:45 pm

Re: Besoin d'aide

Postby Flo » Mon Aug 20, 2018 2:57 pm

Salut Natacha, j’espère que tu as passe un bon weekend!

Je ne sais pas “qui” dit ca, quand la pensée apparait elle est vue, mais je ne trouve pas quelqu’un ou quelque chose qui fasse l’observation.
Oui et c'est encore une pensée.
Il y a conscience de cette pensée.
1- Vois-tu cela ?

Oui je vois que la pensée est connue

L’experience directe est vecue comme un état particulier et il y a attachement a maintenir cet état
L'Expérience Directe, c'est la Vie sans pensée, ni connaissance, ni mémoire.
1- Est-ce plus clair pour toi ?
2- QUI s'attache à maintenant cet état ? Est-ce "toi" ? Regarde et dis-moi.

Non c’est une idée

Je sais bien qu’elles sont fausses, mais quand elles sont crues elles apparaissent vraies et c’est ce qui est a ce moment la.
Je t'invite à revenir au RESSENTI à chaque fois : émotion et sensation physique.
Je t'invite à voir chaque pensée et à poser la question : est-ce vrai ?
1- Est-ce possible pour toi ?
2- QUI croit à la pensée ? Est-ce "toi" ?

Ca semble difficile parfois d’être dans le ressenti. Ca n’est pas tant que “je” croit a la pensée mais plutôt que “je” croit être la pensée.

On peut dire que ce sont des pensées, etc, mais dans ces moments-la elles sont vécues comme vraies et c’est ce qui se passe
.
1- Encore une fois, je t'invite à revenir au RESSENTI : comment ça se manifeste au niveau émotion et sensation physique ?
Ressentir la Vie, Être la Vie plutôt que de la penser.

Oui c’est ce que je fais de plus en plus, revenir au ressenti dans le corps, nommer les pensées, sensations, gouter, toucher, etc.

Sincèrement je ne sais pas ce qui perçoit. J’ai envie de dire “rien, c’est perçu tout simplement”.
1- Dirais-tu qu'il y a CONSCIENCE de la pensée ?
2- Dirais-tu qu'il y a Conscience de l'émotion ? (étiquette-pensée).
3- Dirais-tu qu'il y a Conscience de la sensation physique ? (étiquette-pensée).

1-2-3) Oui il y a conscience de la pensée, de l’emotion et de la sensation physique

Je me permets de repréciser mon invitation :
Je t’invite juste à décomposer tes activités quotidiennes parmi ces catégories (qui sont toutes de l’Expérience Directe),
et à l'écrire ici stp.

Est-ce possible ?

Oui bien sur, c’est ce que j’ai fait ces derniers jours et ca aide beaucoup. Souvent ca dissout l’histoire et le sentiment d’une experience solide et tangible. Ca montre que les perceptions sont toutes faites de la meme matière sans substance, disons la conscience. Derriere, ou entre les perceptions, il n’y a rien d’autre. La ou devrait se trouver un observateur, ou on assume qu’il y a quelqu’un, il n’y a personne, c’est vide.

Fais-tu l'expérience d'une entité séparée qui entend?
Fais-tu l'expérience d'un entendant indépendant du son?
En te fiant uniquement aux sons, et non aux pensées, aux déductions, à l'imagination ou au comment tu crois que ça devrait être, expérimentes-tu une séparation entre ce qui entend et le son?

Non, il y a le son et pas d’entité séparée qui entend le son

Fais-tu l'expérience d'un objet produisant le son qui soit séparé du son?
Autrement dit, expérimentes-tu un objet qui produise le son? Une autre façon de poser la question est : où est l'objet dans le son ? Ou bien, expérimentes-tu un objet en plus du son?
Répondre oui à cette question voudrait dire que tu fais l'expérience d'un objet à l'extérieur de ton expérience auditive, mais est-ce bien le cas?
Fais-tu vraiment l'expérience d'autre chose que d’un son?

Non, il y a juste le son et des sensations qui peuvent être interprétées comme “moi” quand une pensée arrive

Fais-tu l'expérience d'un son indépendant du fait d'entendre?
Expérimentes-tu un son distinct ou séparé de la perception?
Est-ce que le son semble attendre que tu l'entendes ?
Je te pose cette question parce que dans notre conception habituelle, les choses existent là-bas, c’est-à-dire indépendamment de ce qui les perçoit ici.

Expérimentes-tu le son comme étant séparé de toi?
Où entends-tu le son?
Où fais-tu l'expérience du son?
Y a t-il une distance entre toi et le son?

Fais-tu l'expérience de l’action d'entendre comme séparé de qui entend en toi?
Lorsque tu dis "j'entends un son", est-ce que ça correspond à la même expérience que d'être conscient d'un son?

Il y a juste le son, qui est partout / nulle part en particulier. Il n’y a pas de distance parce qu’il n’y a pas le son et l’auditeur, seulement le son. Entendre et être conscient du son sont la meme chose. On pourrait dire “je suis le son” ou “il n’y a que le son”.

Je voudrais t'inviter à porter ton attention sur le SILENCE avant, derrière, et après toute pensée (tout au long de la journée).
1- Est-ce possible pour toi ?

Ca j’ai plus de mal a le reconnaitre pour l’instant

Ensuite, je t'invite à voir qu'il y a conscience de la confusion,
qu'il y a CONSCIENCE du refus,
qu'il y a conscience de la résistance.
2- Vois-tu cela ? Est-ce clair ?

Oui, je vois qu’il y a conscience de la confusion ou de la resistance

Cela qui a conscience de la confusion => est-il confus ?
Cela qui constante le refus => refuse-t-il ?
Cela qui a conscience de la résistance => résiste-t-il ?
3- Regarde attentivement et dis-moi.

Sincèrement je ne vois pas quelque chose qui est “conscient de”. Tu vas me dire que c’est précisément ce qui dit ca mais ca ne me parle pas clairement.

4- Quel est ce "je" qui veut voir clairement ? C'est "toi" Flo ?
4bis - Une pensée peut-elle vouloir quelque chose ? Une pensée peut-elle faire quelque chose ?
5- Quel est ce "je qui est confus ? C'est "toi" Flo ?
6- Quel est ce "je" qui a l'impression de mal faire ?
6bis- Une pensée peut-elle mal faire ?
Regarde et dis-moi.

C’est une pensée, qui ne peut rien faire. Quand il y a confusion il y a des pensées de rejet de la confusion, et des pensées a propose de la recherche d’un état non-confus. Non, une pensée ne peut pas mal faire, mais quand c’est cru, c’est cru. Le fait de reconnaitre les pensées pour des pensées aide, les sensations pour des sensations, etc aide a voir ca plutôt que de tricoter toutes ces perceptions en une histoire et croire a un “je” qui part dedans.

Qui écrit ?
Qui pose des questions ? ou plutôt : qui pose des réponses ?
(la question ne viendrait-elle pas de la réponse ?)
Qui répond ?

Ca écrit, ca pose des questions, c’est la meme chose qui demande et qui répond.

User avatar
MayaAngeli
Posts: 237
Joined: Sun Nov 29, 2015 11:10 pm
Location: Paris, France

Re: Besoin d'aide

Postby MayaAngeli » Mon Aug 20, 2018 9:12 pm

Merci Flo pour tes magnifiques réponses pleines de clarté !

J'espère que "tu" as enfin cette impression de bien faire, même si c'est une sensation impersonnelle ; "tu" as vu que tout se fait tout seul sans entité séparée qui pense, contrôle, agit, choisit, décide.

Un seul mouvement d'instant en instant : la Vie sous la forme de ce qui est ici et maintenant.
Un verbe, une danse :-)

Je suis tellement éblouie que je vais faire SILENCE ce soir.

En attendant ma réponse, je t'invite à porter ton attention au SILENCE (trame de fond) :
- Silence AVANT l'apparition d'une pensée ou d'un son
- Silence pendant l'apparition d'une pensée ou d'un son
- Silence après la disparition d'une pensée ou d'un son

Je t'invite aussi à porter ton attention à l'ESPACE (substance de ce qui est) entre 2 "objets", en apparence.
Cet espace est-il observé ou bien observateur ;-)

A demain ! :-)
Dans les expressions "il pleut" et "il cherche", le "il" est du même ordre. Didier Weiss.
Le "je" dans "je pense" a autant de substance que le "il" dans "il pleut". Leo Hartong.

User avatar
MayaAngeli
Posts: 237
Joined: Sun Nov 29, 2015 11:10 pm
Location: Paris, France

Re: Besoin d'aide

Postby MayaAngeli » Tue Aug 21, 2018 9:47 pm

Bonsoir Flo,

Désolée, je ne pourrai pas t'écrire aujourd'hui non plus.

Promis, on poursuivra l'exploration demain !
Dans les expressions "il pleut" et "il cherche", le "il" est du même ordre. Didier Weiss.
Le "je" dans "je pense" a autant de substance que le "il" dans "il pleut". Leo Hartong.

User avatar
Flo
Posts: 29
Joined: Tue Jul 31, 2018 11:45 pm

Re: Besoin d'aide

Postby Flo » Tue Aug 21, 2018 11:24 pm

Bonsoir Natacha,

C'est gentil de me tenir au courant. Pas de souci, pas d'urgence, on se parle bientôt!

User avatar
MayaAngeli
Posts: 237
Joined: Sun Nov 29, 2015 11:10 pm
Location: Paris, France

Re: Besoin d'aide

Postby MayaAngeli » Wed Aug 22, 2018 10:27 am

Bonjour Flo,

Oui je vois que la pensée est connue
Oui, il y a Conscience de la pensée, tout comme il y a Conscience de l'émotion (étiquette-pensée), et Conscience de la sensation physique (étiquette-pensée). Regarde.
Il y a Silence / Espace conscient : "puis" la pensée apparaît.... Silence / Espace.... "puis" une autre pensée émerge... Silence / Espace. Regarde par toi-même.
La pensée apparait et dit : "je suis le penseur" => vois que c'est juste une autre pensée qui commente la 1ère pensée.
L'instant se vit Maintenant, la Vie qui se vit, et "après" la pensé apparait et commente : "j'aime / j'aime pas", c'est ma vie, mon argent, ma famille, ma santé, mon corps, mes sensations, mes émotions, mes pensées, mon travail, mes enfants, mes actions, ma maison, mes choix, etc....
La pensée, la mémoire crée un personnage illusoire/fictif : un mirage (le rêve de la pensée) avec une histoire.
Mais qu'est-ce qui est ici et Maintenant, sans pensée ni mémoire ni connaissance ?
Qu'y a-t-il AVANT l'apparition du langage ?

Ca semble difficile parfois d’être dans le ressenti. Ca n’est pas tant que “je” croit a la pensée mais plutôt que “je” croit être la pensée.
Cela qui observe la pensée (façon de parler, c'est juste pédagogique) ne pense pas.
Il n'y a pas de "penseur", il n'y a pas de "croyeur"/croyant en la pensée non plus.

Souvent ca dissout l’histoire et le sentiment d’une experience solide et tangible. Ca montre que les perceptions sont toutes faites de la meme matière sans substance, disons la conscience. Derriere, ou entre les perceptions, il n’y a rien d’autre. La ou devrait se trouver un observateur, ou on assume qu’il y a quelqu’un, il n’y a personne, c’est vide.
Oui bien vu : tout "objet", apparition/manifestation, est fait d'une même non-chose (No-thing ou Not-a-thing), même substance consciente.
Il n'y a pas 2 choses : il y a juste conscience (ou si tu veux : "Cela").
Entre 2 pensées : il y a Cela qui est (et la pensée est aussi Cela).
Entre 2 émotions : il y a Cela qui est (et l'émotion est aussi Cela).
Exemple : tristesse / colère / peur : ce sont des étiquettes-pensées de Cela ===> juste revenir au RESSENTI corporel, sans pensée ni mémoire ni savoir, sans l'histoire mentale. Le ressenti BRUT.
Entre 2 sensations physique : il y a Cela qui est (et les sensations et le corps sont aussi Cela).
L'étiquette "corps" étant un ensemble de perceptions (Cela).
C'est simple.

Cela qui a conscience de la confusion => est-il confus ?
Cela qui constante le refus => refuse-t-il ?
Cela qui a conscience de la résistance => résiste-t-il ?
3- Regarde attentivement et dis-moi.

Sincèrement je ne vois pas quelque chose qui est “conscient de”. Tu vas me dire que c’est précisément ce qui dit ca mais ca ne me parle pas clairement.
C'est juste une façon pédagogique de détourner l'attention des "objets", et d'inviter l'attention à se retourner à 180% : à porter l'attention vers "l'observateur" (c'est juste une façon de parler). Être conscient d'être conscience/conscient.
Tu as raison : il n'y a rien ni personne qui "est conscient de" : ni sujet ni objet.
C'est juste une invitation de voir au sein de quoi apparait les étiquettes "refus" / "résistance" / "confusion".
On pourrait dire que "refus / résistance" (Cela modulé/contracté) apparait au sein de "accueil" (Cela infinitude non localisés).
et que "confusion" (Cela modulé/contracté) apparaît au sein de "clarté" (Cela vastitude sans centre).
=> 1 seule "non-chose".

Le fait de reconnaitre les pensées pour des pensées aide, les sensations pour des sensations, etc aide a voir ca plutôt que de tricoter toutes ces perceptions en une histoire et croire a un “je” qui part dedans.
Oui c'est du détricotage des croyances, histoires, conditionnements.
Sans pensée ni savoir ni mémoire, c'est évident qu'il n'y a jamais eu de "je-moi" : c'est juste une pensée crue.
C'est mon corps, je suis Flo, je suis né, j'ai un passé et un futur : il y a "moi" et "pas moi", il y a moi-Flo ici et les "autres" là-bas, séparés, et il y a un "monde" à l'extérieur de "moi-Flo".



Aujourd’hui nous allons continuer dans la même veine avec le sens de la vue. Le but est le même que pour le son ; soit de découvrir ce qui est vraiment vu. Pour faire l’exercice, tu auras besoin d’une chaise, une table et un objet placé sur la table devant toi quelque chose comme une tasse.

Merci de répondre à chaque question séparément stp.

Comme pour tous les exercices, prend quelques instants pour te déposer, prend quelques bonnes respirations et invite la détente intérieure.

Ensuite regarde l’objet placé devant toi sur la table quelques moments. Et en te fiant uniquement sur ton expérience directe, sur ce qui est présent dans ton expérience du moment, réponds aux questions.

Fais-tu l’expérience d’une entité séparée ou indépendante qui voit?

Fais-tu l’expérience d’un objet séparé de la couleur?
Ou bien est-ce que ce que tu perçois est une forme et une couleur (ou une gamme de couleur)
Nous croyons généralement que la couleur provient d’un objet indépendant et qu’elle ressemble à l'objet. Mais vois-tu réellement un objet indépendant de la couleur? (C’est la même question que le : où est l’objet dans le son de l’exercice précédent)
Fais-tu l’expérience d’un objet physique existant derrière la couleur ou indépendant de la couleur?
Fais-tu l’expérience d’un objet causant la couleur?
Y a-t-il quoique ce soit de l'objet qui soit directement visuellement expérimenté autre qu’une forme et une couleur?

Fais-tu l’expérience d’une couleur indépendante du fait de voir?
Fais-tu l’expérience d’une couleur séparée de toi?
Est-ce que tu fais l’expérience d’une distance entre toi et la couleur?
Fais-tu l’expérience d’une forme indépendante de la couleur?
En te fiant uniquement à l’expérience visuelle, vois-tu une couleur sans forme ou une forme sans couleur?
Fais-tu l’expérience du fait de voir comme étant indépendant de la conscience?
Nous croyons souvent que voir est une activité, une faculté ou un ensemble d'organes physiques qui existent indépendamment de la conscience. Nous pouvons maintenant nous demander si le fait de voir est directement expérimenté comme tel.
Fais-tu l’expérience du fait de voir comme existant à l’extérieur de la conscience?

T’est-il possible de faire l’expérience de la modalité sensorielle connu sous le nom de « voir » en dehors de la conscience ou indépendant de la conscience?

Fais-tu directement l’expérience d’un moment où la conscience est absente?
Que la couleur semble être vue ou pas, fais-tu l’expérience de la conscience qui va et qui vient?
Fais-tu l’expérience d’un moment où la conscience n’est pas là?


Merci de répondre à chaque question individuellement :-)
Dans les expressions "il pleut" et "il cherche", le "il" est du même ordre. Didier Weiss.
Le "je" dans "je pense" a autant de substance que le "il" dans "il pleut". Leo Hartong.

User avatar
Flo
Posts: 29
Joined: Tue Jul 31, 2018 11:45 pm

Re: Besoin d'aide

Postby Flo » Thu Aug 23, 2018 6:02 pm

Salut Natacha,

J'ai un mal de crane pas possible depuis hier, ce qui ne m'arrive jamais. Je te réponds plutôt demain si tu veux bien. Merci de ta comprehension!

User avatar
MayaAngeli
Posts: 237
Joined: Sun Nov 29, 2015 11:10 pm
Location: Paris, France

Re: Besoin d'aide

Postby MayaAngeli » Thu Aug 23, 2018 8:12 pm

Merci de m'avoir prévenue, Flo.

C'est un super exercice pratique et concret !
Que je pratique régulièrement quand une tension, douleur apparait dans le "corps".
Toutes les réactions émotionnelles, physique, trop de pensées sont les bienvenues : c'est écouté, accueilli (par rien ni personne).

Je t'invite à revenir à la respiration :
je mets exprès les verbes à l'infinitif :
inspirer et expirer profondément en portant l'attention sur le ventre,
puis porter l'attention sur ce "mal de crâne", sur les tensions sans rien vouloir en faire,
peut-être effectuer des mouvements délicats de tête : tourner la tête à droite puis à gauche tout doucement, puis d'un côté et de l'autre, puis en bas et en haut (toujours en respirant profondément)
puis porter l'attention sur les PIEDS : si tu peux, je t'invite à marcher pieds nus dans l'herbe par exemple pour faire descendre l'énergie de la tête jusqu'à la terre (toujours en respirant profondément)
ou bien faire des postures inversées en yoga, si tu connais : la posture du chien, par exemple (toujours en portant l'attention sur la respiration comme au strechting).

Le principal est de revenir au "corps", au perceptions sensorielles.

Prends soin de toi, je suis de tout coeur avec toi :-)
Dans les expressions "il pleut" et "il cherche", le "il" est du même ordre. Didier Weiss.
Le "je" dans "je pense" a autant de substance que le "il" dans "il pleut". Leo Hartong.

User avatar
Flo
Posts: 29
Joined: Tue Jul 31, 2018 11:45 pm

Re: Besoin d'aide

Postby Flo » Fri Aug 24, 2018 8:04 pm

Merci Natacha :)


Fais-tu l’expérience d’une entité séparée ou indépendante qui voit?

L’experience d’une entité non, mais l’experience du sentiment d’être une entité qui voit

Fais-tu l’expérience d’un objet séparé de la couleur?
Ou bien est-ce que ce que tu perçois est une forme et une couleur (ou une gamme de couleur)

Non, pas d’objet séparé de sa couleur


Nous croyons généralement que la couleur provient d’un objet indépendant et qu’elle ressemble à l'objet. Mais vois-tu réellement un objet indépendant de la couleur? (C’est la même question que le : où est l’objet dans le son de l’exercice précédent)

Non, l’objet n’apparait pas séparément de sa couleur si c’est la question. En regardant d’une certaine façon on peut dire que la vision est une seule tapisserie de couleurs unifiée sans objets distincts ni profondeur


Fais-tu l’expérience d’un objet physique existant derrière la couleur ou indépendant de la couleur?

Non, il n’y a que la perception de la couleur

Fais-tu l’expérience d’un objet causant la couleur?

Non, que l’experience de la couleur


Y a-t-il quoique ce soit de l'objet qui soit directement visuellement expérimenté autre qu’une forme et une couleur?

Non

Fais-tu l’expérience d’une couleur indépendante du fait de voir?

Non


Fais-tu l’expérience d’une couleur séparée de toi?

Je ne sais pas comment répondre


Est-ce que tu fais l’expérience d’une distance entre toi et la couleur?

Il y a l’experience d’un sentiment de profondeur

Fais-tu l’expérience d’une forme indépendante de la couleur?

Non, la couleur qui délimite la forme et la forme délimite la couleur.

En te fiant uniquement à l’expérience visuelle, vois-tu une couleur sans forme ou une forme sans couleur?

Non, les 2 sont lies. Si la couleur n’avait pas de forme elle ne remplirait pas l’espace et ne serait pas percue. Si une forme n’avait pas de couleur elle serait invisible.

Fais-tu l’expérience du fait de voir comme étant indépendant de la conscience?

Quand je ferme les yeux, la conscience continue mais les images disparaissent meme si on peut dire qu’il y a vision d’un espace noir

Nous croyons souvent que voir est une activité, une faculté ou un ensemble d'organes physiques qui existent indépendamment de la conscience. Nous pouvons maintenant nous demander si le fait de voir est directement expérimenté comme tel.
Fais-tu l’expérience du fait de voir comme existant à l’extérieur de la conscience?

Ca dépend peut-être de ta definition de ce qu’est la conscience mais je ne comprend pas la question. Si quelque chose est extérieur a la conscience, comment en être conscient?

T’est-il possible de faire l’expérience de la modalité sensorielle connu sous le nom de « voir » en dehors de la conscience ou indépendant de la conscience?

Je ne suis pas sur de comprendre. S’il n’y a pas conscience, comment peut-il y avoir des images, ou du moins le fait d’être conscient qu’il y a des images?

Fais-tu directement l’expérience d’un moment où la conscience est absente?

Non mais si ca arrivait, je ne vois pas ce qui enregistrerait d’être conscient de ne pas être conscient

Que la couleur semble être vue ou pas, fais-tu l’expérience de la conscience qui va et qui vient?

Non, mais encore une fois je ne suis pas sur de comprendre. Comment pourrai-je être conscient d’une conscience qui s’en va?

Fais-tu l’expérience d’un moment où la conscience n’est pas là?

Je dirai non, mais si c’etait le cas je ne sais pas comment je pourrai le savoir

User avatar
MayaAngeli
Posts: 237
Joined: Sun Nov 29, 2015 11:10 pm
Location: Paris, France

Re: Besoin d'aide

Postby MayaAngeli » Sat Aug 25, 2018 12:23 pm

Merci d'avoir répondu séparément aux questions, Flo.

Non, l’objet n’apparait pas séparément de sa couleur si c’est la question. En regardant d’une certaine façon on peut dire que la vision est une seule tapisserie de couleurs unifiée sans objets distincts ni profondeur
Bien vu ;-)

L’experience d’une entité non, mais l’experience du sentiment d’être une entité qui voit
1- Pourrais-tu me décrire cette 'expérience du sentiment d'être une entité qui voit" ? (sans pensée, ni mémoire, ni savoir).
2- QUI expérimente ce sentiment d'être une entité qui voit ? Pourrais-tu me le décrire ?
3- Vois-tu que c'est une pensée ?

Voir voit.
Entendre entendre.
Sentir sent.
Goûter goûte.
Toucher touche.


Poursuivons notre exploration si tu le veux bien :-)

Comme d'hab, merci de répondre à chaque question séparément stp.

Je t'invite maintenant à faire un exercice "d'observation", toujours en Expérience Directe :

Il s'agit de regarder un objet, n'importe lequel.
dis-moi où cet objet est perçu?
est-il perçu ici ou là-bas?
est-il séparé des autres objets?
si tu fermes un oeil, la perception est différente, n'est-ce pas?
quelle est la "vraie" perception? celle en 2D ou en 3D?
quelle perception as-tu de l'objet en fermant les yeux (mais sans le toucher)
retourne-le et observe à nouveau, cet objet est-il semblable au précédent? ou différent? est-ce le même objet?
si maintenant tu touches cet objet, en fermant les yeux, quelle sensation en as-tu?
cette sensation correspond-elle à la perception visuelle?
si tu vois la forme "ronde", la sensation est-elle aussi "ronde"?
alterne entre: observation yeux ouverts, puis sensation tactile yeux fermés
ou se passe la perception tactile? la perception visuelle?
ici ou là-bas?
y a-t-il un là-bas?
y a t-il un ici?


Merci de répondre à chaque question individuellement :-)


Les koans zen fonctionnent justement sur ce principe: il est impossible de les comprendre, mais ils résonnent "à un autre niveau".
Ici nous ne pointons pas vers le savoir, mais vers le non-savoir, cet "espace d'inconnaissance" où rien n'est plus su.
donc si tu ne comprends pas, c'est normal, et bienvenu.

Bon week-end ! :-)
Dans les expressions "il pleut" et "il cherche", le "il" est du même ordre. Didier Weiss.
Le "je" dans "je pense" a autant de substance que le "il" dans "il pleut". Leo Hartong.

User avatar
Flo
Posts: 29
Joined: Tue Jul 31, 2018 11:45 pm

Re: Besoin d'aide

Postby Flo » Tue Aug 28, 2018 3:59 pm

Bonjour Natacha, excuse-moi de ne pas avoir répondu plus tot. Pas toujours evident de conjuguer cette investigation avec la vie de tous les jours mais je m’accroche :)

L’experience d’une entité non, mais l’experience du sentiment d’être une entité qui voit
1- Pourrais-tu me décrire cette 'expérience du sentiment d'être une entité qui voit" ? (sans pensée, ni mémoire, ni savoir).
2- QUI expérimente ce sentiment d'être une entité qui voit ? Pourrais-tu me le décrire ?
3- Vois-tu que c'est une pensée ?

Sans pensée, ni mémoire, ni savoir, je ne peux le décrire que comme une sensation, un ressenti d’être la. Personne ne le ressent, c’est ressenti. C’est le ressenti qui est pris pour une personne.

Il s'agit de regarder un objet, n'importe lequel.
dis-moi où cet objet est perçu?

je dirai nulle part, il y a perception tout simplement

est-il perçu ici ou là-bas?

ni l’un ni l’autre

est-il séparé des autres objets?

ca depend comment on regarde, on peut dire qu’on ne voit qu’une seule chose, qu’on peut ensuite découper en morceaux dont on fait des objets mais il ya une seule image plate, une tapisserie de couleurs indivisée.

si tu fermes un oeil, la perception est différente, n'est-ce pas?

Non, pas vraiment?

quelle est la "vraie" perception? celle en 2D ou en 3D?

2D

quelle perception as-tu de l'objet en fermant les yeux (mais sans le toucher)

En fermant les yeux et sans le toucher, le sentir ou le gouter, il n’y a pas de perception de l’objet

retourne-le et observe à nouveau, cet objet est-il semblable au précédent? ou différent? est-ce le même objet?

Il est nouveau, c’est une experience nouvelle

si maintenant tu touches cet objet, en fermant les yeux, quelle sensation en as-tu?

Une sensation intime, abstraite et indéfinie

cette sensation correspond-elle à la perception visuelle?

Non

si tu vois la forme "ronde", la sensation est-elle aussi "ronde"?

Non, c’est une sensation abstraite

alterne entre: observation yeux ouverts, puis sensation tactile yeux fermés
ou se passe la perception tactile? la perception visuelle?

Nulle part en particulier, il n’y a que la sensation et elle n’est pas localisée dans un espace

ici ou là-bas?

Ni l’un ni l’autre?

y a-t-il un là-bas?

Non

y a t-il un ici?

Non, il y a l'idee d'un ici ou la-bas, et parfois le ressenti d'une separation entre les 2

User avatar
MayaAngeli
Posts: 237
Joined: Sun Nov 29, 2015 11:10 pm
Location: Paris, France

Re: Besoin d'aide

Postby MayaAngeli » Wed Aug 29, 2018 9:14 am

Bonjour Flo,

Comment vas-tu ?

Merci pour tes belles réponses :-)

Sans pensée, ni mémoire, ni savoir, je ne peux le décrire que comme une sensation, un ressenti d’être la. Personne ne le ressent, c’est ressenti. C’est le ressenti qui est pris pour une personne.
Il y a sentiment d'Être : brut, une aperception (sans pensée, ni émotion, ni sensation physique).
Puis une pensée émerge et dit : "c'est moi" : c'est le "sentiment d'identité" qui nait et qui meurt Maintenant.
Un ressenti sans pensée est neutre, brut. C'est ni "moi" ni "pas moi".
Il y a juste VIE Maintenant :-)


ca depend comment on regarde, on peut dire qu’on ne voit qu’une seule chose, qu’on peut ensuite découper en morceaux dont on fait des objets mais il ya une seule image plate, une tapisserie de couleurs indivisée.
Oui, bien vu !


Et hop, on continue à s'amuser !


Yeux fermés, tjs dans l'expérience directe, est-ce qu'il y a une main?
comment sais-tu que c'est une main?
est-ce savoir ou expérience directe?
est-ce que le savoir MAIN correspond à la sensation?
touche ta main gauche avec ton autre main, cinq doigts frottent les autres cinq doigts.... fais cela un bon moment, simplement, sans rien vouloir, en laissant la sensation occuper tout l'espace, toujours yeux fermés. Puis laisse tes deux mains l'une sur l'autre, sans les bouger.
comment est la sensation? peux-tu compter cinq doigts? peux-tu sentir deux mains?

n'y a-t-il pas simplement une seule sensation, sans qu'il soit possible de dire précisément où elle se passe?


Merci de répondre à chaque question séparément stp :-)
Dans les expressions "il pleut" et "il cherche", le "il" est du même ordre. Didier Weiss.
Le "je" dans "je pense" a autant de substance que le "il" dans "il pleut". Leo Hartong.

User avatar
Flo
Posts: 29
Joined: Tue Jul 31, 2018 11:45 pm

Re: Besoin d'aide

Postby Flo » Wed Aug 29, 2018 7:35 pm

Comment vas-tu ?

Ca va, ca oscille entre les moments impromptus de désincarnation et l’identification habituelle. C’est l’idée qu’il n’y a personne qui semble faire le travail toute seule, jusqu’a devenir spontanément experientielle. Le reste du temps c’est la vie comme avant :) Et toi, comment va la vie?

Yeux fermés, tjs dans l'expérience directe, est-ce qu'il y a une main?

Non

comment sais-tu que c'est une main?

Par la pensée

est-ce savoir ou expérience directe?

C’est le savoir


est-ce que le savoir MAIN correspond à la sensation?

Non, le savoir et la sensation sont 2 choses différentes bien qu’associées

touche ta main gauche avec ton autre main, cinq doigts frottent les autres cinq doigts.... fais cela un bon moment, simplement, sans rien vouloir, en laissant la sensation occuper tout l'espace, toujours yeux fermés. Puis laisse tes deux mains l'une sur l'autre, sans les bouger.
comment est la sensation? peux-tu compter cinq doigts? peux-tu sentir deux mains?

C’est une seule et unique sensation. Il semble qu’on n’expérimente toujours qu’une seule sensation a la fois.

n'y a-t-il pas simplement une seule sensation, sans qu'il soit possible de dire précisément où elle se passe?

Exactement

User avatar
MayaAngeli
Posts: 237
Joined: Sun Nov 29, 2015 11:10 pm
Location: Paris, France

Re: Besoin d'aide

Postby MayaAngeli » Thu Aug 30, 2018 9:01 pm

Bonsoir Flo The Flow ! ;-))

Ca va, ca oscille entre les moments impromptus de désincarnation et l’identification habituelle. C’est l’idée qu’il n’y a personne qui semble faire le travail toute seule, jusqu’a devenir spontanément experientielle. Le reste du temps c’est la vie comme avant :) Et toi, comment va la vie?
ça va, merci :-)
je t'invite à partager ici les pensées, émotions, sensations physiques qui apparaissent ; ce qui est ici et Maintenant :-)

C’est une seule et unique sensation. Il semble qu’on n’expérimente toujours qu’une seule sensation a la fois.
Oui bien vu !
Idem pour la pensée : Silence/Espace (Cela)... 1 pensée (Cela "contracté").... Silence/Espace => apparition d'une seule pensée à la fois.
L'instant de Vie (Être) qui se vit d'instant en instant.
La simplicité même :-)



Regardons maintenant l’expérience que tu nommes : « mon corps »

Commence d'abord par lire ce qui suit. Il s'agit d'une description simple de l'expérience du corps. Ensuite ferme les yeux et regarde par toi-même si ça correspond à ton expérience.

Assieds-toi et ferme les yeux pendant 15 minutes environ.
Ne porte ton attention uniquement que sur les sensations pures, sans faire référence ni à la pensée, ni à la mémoire, ni aux images mentales/visualisation.

Prend quelques instants et observe ton ressenti, les différentes sensations que tu ressens dans ton corps en ce moment.
Commence par être attentive à toutes sensations liées au contact entre ton corps et la surface qui le supporte.
Ensuite, observe les sensations de picotement, de fourmillement, de vibration, d'engourdissement ou de quoi que ce soit d'autre que tu ressens en ce moment.
Observe également que certaines sensations sont plus prédominantes que d'autres. Par exemple, chez la plupart des gens, la région de la tête est une région où les sensations sont habituellement très fortes. Mais tu pourrais aussi ressentir un peu la même chose dans une autre partie du corps.
Maintenant, j'attire ton attention sur le fait qu'il y a aussi certaines parties du corps que tu ressens très peu pour ne pas dire pas du tout. Ce sont en quelque sorte les trous noirs de ton corps :)
Finalement, observe que toutes ces différentes sensations ou absence de sensations dans le cas des trous noirs, se passent toutes ICI. Elles sont toutes présentes dans une seule, dans cette seule expérience. Le picotement, le contact, les sensations prédominantes, les moins dominantes, les trous noirs etc.

Ensuite, dirige ton attention sur une seule de ces sensations, n'importe laquelle, et réponds aux questions suivantes séparément stp:

- Quelle est la largeur de cette sensation?
- Quelle est sa hauteur?
- Où commence-t-elle et où finit-elle?
- Peux-tu lui trouver une limite ou une frontière?

Maintenant cesse de diriger ton attention sur une seule sensation et revient à la sensation générale de ton corps et réponds à ces questions séparément stp :

- Fais-tu une seule expérience de ressenti, ou bien fais-tu une expérience d’un paquet de différentes sensations séparées les unes des autres?
- Si tu fais l'expérience d’un paquet de différentes sensations séparées les unes des autres, qu'est-ce qui les sépare? Où est la ligne de démarcation entre deux sensations si ce n'est une étiquette?
- Cette expérience n'est-elle pas l'expérience de ton corps?
- Quelle est la taille et forme de cette expérience, la taille et forme de ton corps?
- Est-ce que le corps a un poids ou un volume ?
- Y-a-t-il un intérieur et un extérieur ?
- s'il y a un intérieur : à l'intérieur de quoi exactement ?
- S'il y a un extérieur : un extérieur à quoi exactement ?
- Où est la frontière entre l'intérieur et l'extérieur?
- Bien sûr, si on se fie à ce qu’on nous a dit, la frontière entre le corps et le monde est la peau, mais qu’elle est ton expérience directe ici maintenant ?
- Y-a-t-il une frontière entre le corps et les habits ?
- Y-a-t-il une frontière entre le corps et la chaise ?
- Vois-tu, ressens-tu une quelconque frontière entre ‘toi’ et le monde?
- A quoi se réfère le mot-étiquette « corps » dans l’immédiat ?
- Quelle est l’expérience immédiate du corps ? Vois-tu maintenant la différence entre l'expérience directe du corps et l’expérience indirecte, c’est à dire ce qu'on pense être l’expérience du corps?


Regarde bien attentivement, surtout pour la dernière question.
Prends tout ton temps avant de répondre. Pas de précipitation.
Tu peux regarder à plusieurs reprises pendant la journée, pendant que tu fais autre chose comme se laver les main, prendre sa douche, pendant la courte pause au travail, marcher, etc...), avant de répondre.


Merci ! :-)
Dans les expressions "il pleut" et "il cherche", le "il" est du même ordre. Didier Weiss.
Le "je" dans "je pense" a autant de substance que le "il" dans "il pleut". Leo Hartong.

User avatar
Flo
Posts: 29
Joined: Tue Jul 31, 2018 11:45 pm

Re: Besoin d'aide

Postby Flo » Tue Sep 04, 2018 6:15 pm

je t'invite à partager ici les pensées, émotions, sensations physiques qui apparaissent ; ce qui est ici et Maintenant :-)

Selon les jours, il y a une contraction au coeur, dans la nuque et la gorge avec de la tristesse et des larmes. Une douleur dans le sacrum et le bas du dos qui reflète la contraction dans la nuque. Quand l'attention est mise sur le ressenti, tout cela est une soupe de sensations et tout va bien :)

- Quelle est la largeur de cette sensation?

Elle n’a pas de largeur

- Quelle est sa hauteur?

Elle n’a pas non plus de hauteur

- Où commence-t-elle et où finit-elle?

Nulle part, partout, on ne peut pas dire qu’elle occupe l’espace

- Peux-tu lui trouver une limite ou une frontière?

Non, meme si il peut y avoir l’impression qu’elle s’arrête quelque part

- Fais-tu une seule expérience de ressenti, ou bien fais-tu une expérience d’un paquet de différentes sensations séparées les unes des autres?

Une seule experience

- Si tu fais l'expérience d’un paquet de différentes sensations séparées les unes des autres, qu'est-ce qui les sépare?

L’imagination

Où est la ligne de démarcation entre deux sensations si ce n'est une étiquette?

Il n’y a pas de demarcation entre les sensations

- Cette expérience n'est-elle pas l'expérience de ton corps?

C’est l’expérience d’une sensation appellée le corps

- Quelle est la taille et forme de cette expérience, la taille et forme de ton corps?

C’est abstrait, ca n’a pas de forme ou de taille définie

- Est-ce que le corps a un poids ou un volume ?

non, pas dans le ressenti

- Y-a-t-il un intérieur et un extérieur ?

Pas dans le ressenti

- s'il y a un intérieur : à l'intérieur de quoi exactement ?

Dans le ressenti, il n’y a pas d’intérieur ou extérieur

- S'il y a un extérieur : un extérieur à quoi exactement ?

idem que ci-dessus

- Où est la frontière entre l'intérieur et l'extérieur?

Dans le ressenti, il n’y en a pas, surtout les yeux fermes

- Bien sûr, si on se fie à ce qu’on nous a dit, la frontière entre le corps et le monde est la peau, mais qu’elle est ton expérience directe ici maintenant ?

Dans l’experience directe il n’y a pas de frontière

- Y-a-t-il une frontière entre le corps et les habits ?

Pas dans le ressenti

- Y-a-t-il une frontière entre le corps et la chaise ?

Pas dans le ressenti

- Vois-tu, ressens-tu une quelconque frontière entre ‘toi’ et le monde?

Etonamment, non. Dans le ressenti, c’est une seule sensation.

- A quoi se réfère le mot-étiquette « corps » dans l’immédiat ?

A une sensation

- Quelle est l’expérience immédiate du corps ? Vois-tu maintenant la différence entre l'expérience directe du corps et l’expérience indirecte, c’est à dire ce qu'on pense être l’expérience du corps?

L’experience immediate du corps est un ressenti. C’est troublant car on a vraiment pas l’habitude de regarder directement, dans l’immédiateté, en “temps zero” pour ainsi dire.


Return to “Français”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest