pour ce qui est.....

Moderators: Chronophonix, Freddi

User avatar
Nill974
Posts: 11
Joined: Tue Apr 24, 2018 2:38 pm

Re: pour ce qui est.....

Postby Nill974 » Tue May 15, 2018 3:04 pm

Je ne peux pas être ailleurs que maintenant. A cet instant précis, je regarde les pensées qui m'entourent avec une certaine distance. Mais ce recul n'est que de courte durée puisqu'une nouvelle pensée me vient sous forme de questionnement, me demandant la raison d''être de ces pensées.

User avatar
DanielP
Posts: 736
Joined: Sun Jun 14, 2015 5:19 am
Location: Canada

Re: pour ce qui est.....

Postby DanielP » Wed May 16, 2018 12:16 pm

Bonjour Nill,
En fait, dès que je me sens m'éloigner de ce qui est là maintenant, tout de suite, j'ai la sensation de me perdre dans les méandres des pensées qui m'entourent et m'emmènent parfois loin. Dans le passé ou le futur mais loin de l'instant présent.
Effectivement, il est très facile de se perdre dans les méandres des pensées mais tu remarqueras que cette "perte" ne peut se produire que dans une expérience "présente". C’est ce que j’essaie d’articuler quand je dis que la seule chose qui soit, la seule expérience possible, est l’expérience présente. Celle où tu as les deux pieds en cet instant. Ce point est important parce que ça délimite bien le champ de recherche. Ce que tu cherches, tu ne peux que le trouver ICI. Dans l’expérience qui se vit en ce moment.
Effectivement, je ne peux pas être ailleurs qu'ici et maintenant.
oui. Ici et maintenant.

Donc, ici et maintenant, prends quelques minutes et décris moi simplement ton expérience présente (évite de tomber dans l’analyse ou l’intellectualisation, évite de tomber dans le piège de Bali no2).

À plus

Daniel
Le but est seulement d'être - Just to be is the goal

User avatar
Nill974
Posts: 11
Joined: Tue Apr 24, 2018 2:38 pm

Re: pour ce qui est.....

Postby Nill974 » Thu May 17, 2018 3:55 am

Bonjour Daniel,
Eh bien il ne se passe pas grand chose. Les événements se succèdent et se suivent. Auparavant une expérience de vie suscitait avant tout une emotion. Grossièrement résumé, de la joie ou de la peur. Aujourd'hui ces expériences de vie amènent avant tout à la question : qu'est ce que je vais en apprendre ? Quelle "évolution" vais-je vivre vers ce qui est ?
Du coup au delà de l'émotion qu'elle peut susciter sur l'instant, je laisse l'expérience se dérouler devant moi tel un spectateur. Je laisse faire comme si je n'étais rien à cet instant. Ce qui doit se faire se fait. Ce n'est constant comme attitude mais cest ce que j'observe le plus souvent. Et la vie défile ainsi, sans résistance de ma part, me paraissant souvent plus simple du coup, plus léger, plus fluide. Les quelques fois où il y a résistance à ce qui est, l'expérience devient moins fluide plus désagréable et des pensees en tout genre viennent m'éloigner de ce qui est tout simplement. Et là, Je me retrouve alors en immersion dans mes pensées et croyant être elles, la sensation d'etre présentement "perdu" et de ne plus savoir quoi faire...comme s'il y avait obligatoirement quelque chose à faire.

j'ai la sensation que le caractère bien ou mal d'une situation est devenu totalement relatif à l'angle de vue adopté, et que l'important est ailleurs.

Au fil du temps, j'ai juste envie que l'on ne me considère plus. Plus pour ce que je donne à paraître mais pour ce que je suis. Et je dirai même pour ce qui est. N'attendez rien de moi, ne me demandez rien me dis-je. Je ne suis personne. J'aime l'idée de n'être personne ou nulle part et d'être partout à la fois. Je n'existe pas. Ne me regardez pas parce qu'il n'y a rien à voir. Parce que je suis ici là maintenant partout et nulle part. j'ai juste l'envie de donner/partager tout ce qui est, sans avoir besoin d'être identifié, sans qu'il est besoin de dire ou de croire qu'il s'agit de Nill ou quelqu'autre nom ou personnage qui pourrait être donné. Je m'en fiche. Je suis transparent, invisible et pourtant perceptible. Je suis présent. Je le sais je le sens et ça me suffit en vérité.

Belle journée Daniel

User avatar
DanielP
Posts: 736
Joined: Sun Jun 14, 2015 5:19 am
Location: Canada

Re: pour ce qui est.....

Postby DanielP » Thu May 17, 2018 1:40 pm

Bonjour Nill,

Merci pour ton texte, c’est bien, mais ça reste dans le domaine de l’analyse, de l’intellectualisation.

Voici un exemple de ce que je cherchais comme réponse:

Si tu utilises le pronom "je":
Je suis assis. Je ressens une douleur dans le bas du dos. J’entends des voix. Certaines sont proches d’autres éloignées. Il y a le bruit du climatiseur. Etc.

Et si tu ne l’utilise pas:
Assis. Douleur dans le bas du dos. Des voix, proches et éloignées. Climatiseur. Etc...

Tu vois ce que je veux dire? Je cherche à avoir une description simple de ton expérience au moment où tu fais l’exercice. C’est tout. Pas d’analyse. Rien à comprendre. La simple observation de ce qui est présent.

À plus

Daniel
Le but est seulement d'être - Just to be is the goal

User avatar
Nill974
Posts: 11
Joined: Tue Apr 24, 2018 2:38 pm

Re: pour ce qui est.....

Postby Nill974 » Fri May 18, 2018 9:21 pm

Voici un exemple de ce que je cherchais comme réponse:

Si tu utilises le pronom "je":
Je suis assis. Je ressens une douleur dans le bas du dos. J’entends des voix. Certaines sont proches d’autres éloignées. Il y a le bruit du climatiseur. Etc.

Et si tu ne l’utilise pas:
Assis. Douleur dans le bas du dos. Des voix, proches et éloignées. Climatiseur. Etc...

Tu vois ce que je veux dire? Je cherche à avoir une description simple de ton expérience au moment où tu fais l’exercice. C’est tout. Pas d’analyse. Rien à comprendre. La simple observation de ce qui est présent.
Donc, ici et maintenant, prends quelques minutes et décris moi simplement ton expérience présente (évite de tomber dans l’analyse ou l’intellectualisation, évite de tomber dans le piège de Bali no2).
Eh bien, présentement, assis, une grosse fatigue de la journée passée. Envie de détachement de ce qui a fait la journée. La chaleur se fait ressentir. Un écrit peu fluide ce soir. Un exercice déconcertant ou difficile ? ou rien de tout ça, le doute s'installe.

Une incertitude apparaît sur la compréhension de ce qui est demandé. Comme une crainte d'être à côté de la consigne. Un questionnement apparaît sur le possible trop grand éloignement entre la posture actuelle (pourtant a priori involontaire) et ce qui est la jonction de toutes les postures. Croire en l'idée que le cheminement vers ce qui est, est accessible à tous redonne de l'espoir. Il se fait tard ici. En attendant ton retour.


Return to “Français”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 13 guests