Je cherche un guide

Moderators: Chronophonix, Freddi

User avatar
Risolli
Posts: 16
Joined: Sat Feb 10, 2018 2:04 am

Re: Je cherche un guide

Postby Risolli » Tue Feb 20, 2018 10:02 pm

Merci pour le rappel, j'en avais besoin.

A toi aussi bonne soirée et bonne nuit.

À demain
Patrick

User avatar
Risolli
Posts: 16
Joined: Sat Feb 10, 2018 2:04 am

Re: Je cherche un guide

Postby Risolli » Wed Feb 21, 2018 10:03 am

Bonjour Natacha


Voila je m'y suis mis.
Pour la phrase : "à la volonté de Dieu" : et si tu remplaçais le mot "Dieu" par "A la volonté de la Vie", ça donnerait quoi ?
Très intéressant je n'y avais jamais pensé et en plus un ressenti plus profond et réel.( pas cette pression quand j'utilise le mot Dieu qui est bien galvaudé.
Et même résultat ( relax, pas d'angoisse et un sentiment de légèreté.
Qu'est-ce que la Vie pour toi dans l'Expérience Directe ?
Whoua! Très bonne question. J'aurai tendance à dire juste ce qui est: emotions, sensations et même les pensées, les objets et tout ce qui m'entoure. Simplement je peux voir qu'à ce moment j'ai un sentiment d'unité qui me rassure. Je me sens plus entier. Il n'y plus de fraction en moi. Mais j'ai besoin de me répéter la phrase dans ma tête.
Arrivent-elles avant, pendant ou après l'expérience ? Regarde, observe dans tes gestions quotidiens.
Je dirais q'elles arrivent plutôt avant, dans le fait je ne vois ou n'entend que les pensées et je ne prête même pas attention à la réalité.
Sont-elles vraiment dans ta tête dans l'Expérience Directe ?
Plus dans le bas de mon cou et au niveau du ventre. Etrange de noter ça...
C'était juste une petite invitation à "contempler", sans la pensée, s'il te manque quelque chose en cet instant.
Donc tout semble ok dans cet instant, sans la pensée.
Oui. IL semble cependant aussi que j'ai besoin de me dire le mot " Juste regarde" pour trouver un semblant de calme et de présence.
Oui c'est un bon début de réponse : rien. Tu aurais pu me dire "c'est moi qui observe".
J'ai écris "qui observe", mais j'aurais dû écrire plutôt "qu'est-ce qui observe". Et le "qu'est-ce qui observe" n'est qu'une étape, pour prendre du recul. Pour le moment, on laisse un sujet qui observe un objet, et nous recherchons quel est le sujet qui observe un objet. Le mental répond "rien" car il ne trouve pas ce qui est en "amont" de la pensée, dont il est issu, qui n'est pas une chose (on pourrait l'appeler Être).
Il y a une pensée qui dit "il n'y a rien ni personne pour produire et voir une pensée" : est-ce une nouvelle croyance ou bien est-ce l'Expérience Directe ?
N'hésite pas à me poser des questions si je ne suis pas claire.
est-ce une nouvelle croyance ou bien est-ce l'Expérience Directe ?
C'est là où le doute commence. Il semblerait après avoir fait plusieurs fois l'expérience qu'une sensation de paix et de joie se focalise au niveau de mon plexus solaire. La petite voix a disparu. Mais je dois me préparer pour ça. La fameuse phrase " juste regarde ". Et là ça fonctionne. Je dirais donc oui ED.
Comment se manifeste la peur de perdre tout contrôle dans ton corps ?
Une faiblesse générale dans tout le corps. Et aussi un sentiment d'être sans but et une peur de me laisser complètement aller.
Dis-moi ce qu'est selon toi le "je-moi"
Un concept. Impossible pour moi d'y trouver une forme ou substance. Et un concept lourd et je peux voir qu'il a encombré ma vie en permanence. Et juste d'en parler maintenant je commence à le voir comme quelque chose dont je dois me débarrasser absolument, c'est assez étrange c'est la première fois que c'est aussi fort comme un fardeau que je porte depuis trop longtemps. Mais encore une fois qui est le "Je" qui veut se débarrasser... Simplement "Vivre Regarder" tu as raison. J'ai eu un très court moment assez intéressant. Et puis hop la peur est à nouveau là.
De quoi est-il fait exactement?
Beaucoup de conditionememt, memoires, préjugés.
Regarde, prends ton temps pour me répondre, et dis moi ce qui vient quand tu regardes, quand tu te penches
dessus.
C'est qui ce toi qui apparemment vit ta vie ?
Rien. Il semble que ce n'est que du bruit inutile dans 95% du temps et 5% de bruit utile du genre où j'ai garé la voiture ou bien j'ai rendez-vous dans 5 mns avec...
Que ressens-tu quand je te dis qu'il n'y a de "toi" ? Qu'est-ce qui monte ?
Qu'est-ce qui se manifeste quand tu lis qu'il n'y a absolument pas de "je-moi" d'aucune manière, ni forme ?
Qu'il n'y a jamais eu de "toi", il n'y en a pas et n'y en aura jamais ?
Un soulagement. Une sensation d'expansion. Des chaînes qui se brisent.
A quoi le "je-moi" fait-il référence ?
Vers quoi le mot "je" ou "moi" pointe, ici et maintenant ?
Quand tu dis "je", à quoi cela fait référence dans l'Expérience Directe ?
Pour les 3 questions je dirais à rien. Ce "JE" c'est juste du bla bla bla ☺, de la fiction, une histoire qui n'a aucun e substance.
Pourrais-tu me décrire tout cela en détail : est-ce qu'il a une forme ? une taille ? une qualité ? une couleur ?
Non, je vois rien.
Dans l'Expérience Directe, peux-tu trouver un "je" qui expérimente l'expérience ?
Non.
Est-ce qu'il y a quelqu'un qui voit séparé de ce qui est vu, de la vision ?
Non il semble n'y avoir que la vision. Les pensées qui viennent après ne sont qu'un commentaire stupide qui n'ajoute rien à l'expérience au contraire m'éloigne de l'expérience.
Est-ce qu'il y a un quelqu'un qui écoute ?
Non là aussi il n'y a que l'ecoute.


Merci pour m'avoir montré le vide de ce fameux "JE".

J'ai cependant une question. Quand je suis dans une situation j'ai besoin de me poser et de me dire à moi- même une phrase du genre: "expérience directe" ou quand j'écoute ou regarde là aussi je dois me dire une phrase du genre: "il y a juste l'ecoute ou bien il y a juste la vision". Pourquoi ce n'est pas un réflexe. Il semble que j'oscille entre deux états: ( avec le moi ou sans le moi ).

Je t'envoie tout ça. J'espère être assez clair dans mes réponses. J'ai écris comme ça venait...
Merci pour ta disponibilité et tes encouragements.

Bonne journée à toi.
Patrick

User avatar
MayaAngeli
Posts: 271
Joined: Sun Nov 29, 2015 11:10 pm
Location: Paris, France

Re: Je cherche un guide

Postby MayaAngeli » Wed Feb 21, 2018 1:21 pm

Bonjour Patrick,

Je vois que la nuit t'a porté conseil.
Waouh, super les réponses ! Je suis bluffée :-)

Quels preux chevaliers ici sur LU !
Merci d'avoir jouer au jeu des devinettes et d'avoir répondu avec spontanéité ;-)
Qu'est-ce que la Vie pour toi dans l'Expérience Directe ?
Whoua! Très bonne question. J'aurai tendance à dire juste ce qui est: emotions, sensations et même les pensées, les objets et tout ce qui m'entoure. Simplement je peux voir qu'à ce moment j'ai un sentiment d'unité qui me rassure. Je me sens plus entier. Il n'y plus de fraction en moi. Mais j'ai besoin de me répéter la phrase dans ma tête.
Oui et tu as raison de préciser pour les pensées : il y a la pensée, et le contenu de la pensée.
Tu avais parlé de conditionnements, donc il y a aussi déconditionnements maintenant.
Arrivent-elles avant, pendant ou après l'expérience ? Regarde, observe dans tes gestes quotidiens.
Je dirais q'elles arrivent plutôt avant, dans le fait je ne vois ou n'entend que les pensées et je ne prête même pas attention à la réalité.
Cela qui observe est-il en amont des pensées ? Regarde maintenant. Tu es train de lire ce que j'écris : est-ce qu'il y a d'abord "vision" puis la pensée arrive "je lis" ?
Je t'invite à répéter l'expérience avec d'autres actions (boire un thé, toucher un arbre, respirer une fleur, regarder le soleil, inspirer profondément l'air qui t'entoure, ressentir l'air entrer dans tes poumons, expirer profondément et ressentir l'air sortir de tes poumons, écouter les battements de ton coeur). Regarde et décris-moi stp l'expérience qui se vit, sans référence à la mémoire ni au savoir.
Sont-elles vraiment dans ta tête dans l'Expérience Directe ?
Plus dans le bas de mon cou et au niveau du ventre. Etrange de noter ça...
Excellent ! ;-)
Une autre petite expérience amusante, si tu veux bien : pose-toi, ferme les yeux, inspire et expire profondément.
Qu'est-ce que le mot "corps" ?
Qu'est-ce qui se passe quand tu as les yeux fermés ? Y-a-t-il une tête, un cou, un ventre ? Que ressens-tu sans la mémoire, ni la visualisation, ni la connaissance ?
Y-a-t-il un "ici, dedans" et un "là-bas, extérieur" ?
Ecoute un son, toujours les yeux fermés : où apparaît le son ? (bon ben là, je ne peux pas te dire "regarde" mais plutôt "perçois" ;-))
C'était juste une petite invitation à "contempler", sans la pensée, s'il te manque quelque chose en cet instant.
Donc tout semble ok dans cet instant, sans la pensée.
Oui. IL semble cependant aussi que j'ai besoin de me dire le mot " Juste regarde" pour trouver un semblant de calme et de présence.
Tout à fait, "regarde" invite à percevoir la Vie, l'expérience, plutôt que de la penser.
Comment se manifeste la peur de perdre tout contrôle dans ton corps ?
Une faiblesse générale dans tout le corps. Et aussi un sentiment d'être sans but et une peur de me laisser complètement aller.
Je te remercie pour cette réponse honnête.
Je t'invite à rester avec cette peur. Ressens-tu cette contraction dans le corps ? Inspire profondément, expire profondément 3 fois stp. Reste avec ce ressenti au moins 1mn.
Il y a une pensée qui dit : "peur de perdre tout le contrôle de ton corps". C'est juste une pensée qui arrive et qui repart. Qu'est-ce qui observe une pensée ?
Qui a le contrôle du corps ? Toi ? C'est qui "toi" ?
Est-ce une autre pensée : "être sans but, peur de me laisser complètement aller" ?
Qui fait fonctionner le corps ? Qui dit au corps ce qu'il doit faire et comment il doit le faire ? (digérer, etc...).
Dis-moi ce qu'est selon toi le "je-moi"
Un concept. Impossible pour moi d'y trouver une forme ou substance. Et un concept lourd et je peux voir qu'il a encombré ma vie en permanence. Et juste d'en parler maintenant je commence à le voir comme quelque chose dont je dois me débarrasser absolument, c'est assez étrange c'est la première fois que c'est aussi fort comme un fardeau que je porte depuis trop longtemps. Mais encore une fois qui est le "Je" qui veut se débarrasser... Simplement "Vivre Regarder" tu as raison. J'ai eu un très court moment assez intéressant. Et puis hop la peur est à nouveau là.
Oui, excellent ! Je suis aussi bluffée par tes réponses que par la force du bluff du mental, c'est pour dire !
Voilà l'illusion : "je-moi" est une pensée.
Et pour rappel, car souvent on l'oublie et certains passent des années à combattre l'illusion : l'illusion n'existe pas.
Tu écris : "je dois m'en débarrasser, c'est un fardeau". Oui, fine "vue" : c'est bien "je-moi" qui se débarrasser de "je-moi". C'est le manège dans les pensées, tournez-manège :-)
Merci pour tes réponses : "je-moi" : tu ne vois ni forme ni substance.
Oui juste vivre / être. Rappel-toi : c'est super simple comme les lunettes qu'on cherche et qu'on a sur la tête ;-)
Ou comme le poisson dans l'eau qui cherche l'eau et qui veut savoir ce que c'est l'eau.
Tu écris : "la peur est à nouveau là". Ce qui est ici et maintenant, c'est "la peur" : hop, on retourne au ressenti (l'as-tu goûtée pleinement ?).
Pourquoi n'aurait-elle pas le droit d'être là si elle est déjà là ? Tu l'as peut-être invitée et tu as oublié ? Et son amie "le doute", alors ?
Quand on décide de regarder un thriller ou bien qu'on fait les montagnes russes, c'est bien pour ressentir de la peur ;-)
Tu connais le magicien d'OZ ? (pour le bluff du mental).
De quoi est-il fait exactement?
Beaucoup de conditionememt, memoires, préjugés.
Excellente réponse. Pas mieux :-)
Regarde, prends ton temps pour me répondre, et dis moi ce qui vient quand tu regardes, quand tu te penches
dessus.
C'est qui ce toi qui apparemment vit ta vie ?
Rien. Il semble que ce n'est que du bruit inutile dans 95% du temps et 5% de bruit utile du genre où j'ai garé la voiture ou bien j'ai rendez-vous dans 5 mns avec...
Oui, il y a les pensées sur le passé, le futur, et la surinterprétation du présent.
Et il y a aussi les pensées pratiques, concrètes.
Que ressens-tu quand je te dis qu'il n'y a de "toi" ? Qu'est-ce qui monte ?
Qu'est-ce qui se manifeste quand tu lis qu'il n'y a absolument pas de "je-moi" d'aucune manière, ni forme ?
Qu'il n'y a jamais eu de "toi", il n'y en a pas et n'y en aura jamais ?
Un soulagement. Une sensation d'expansion. Des chaînes qui se brisent.
Un grand merci pour cette belle réponse émouvante ;-) Attention, tu vas t'envoler.
(j'avais peur que tu partes en courant en lisant la question de peur de disparaître ;-)
Ta réponse t'aidera à répondre à "c'est qui ce toi qui apparemment vit ta vie".
A quoi le "je-moi" fait-il référence ?
Vers quoi le mot "je" ou "moi" pointe, ici et maintenant ?
Quand tu dis "je", à quoi cela fait référence dans l'Expérience Directe ?
Pour les 3 questions je dirais à rien. Ce "JE" c'est juste du bla bla bla ☺, de la fiction, une histoire qui n'a aucun e substance.
Oui excellent : "le je-moi" est une pensée, du blablabla, une histoire sans substance.
Waouh c'est génial de voir cela !
Pourrais-tu me décrire tout cela en détail : est-ce qu'il a une forme ? une taille ? une qualité ? une couleur ?
Non, je vois rien.
Mais alors dis-moi qui es-tu et qui est Patrick ? (tu n'as pas le droit à un joker).
Est-ce qu'il y a quelqu'un qui voit séparé de ce qui est vu, de la vision ?
Non il semble n'y avoir que la vision. Les pensées qui viennent après ne sont qu'un commentaire stupide qui n'ajoute rien à l'expérience au contraire m'éloigne de l'expérience.
Bravo, tu vois que tu as vu tout seul par toi-même ?
Quand tu regardes l'écran maintenant, il y a juste "voir" (pas un sujet + objet) ?
J'ai cependant une question. Quand je suis dans une situation j'ai besoin de me poser et de me dire à moi- même une phrase du genre: "expérience directe" ou quand j'écoute ou regarde là aussi je dois me dire une phrase du genre: "il y a juste l'ecoute ou bien il y a juste la vision". Pourquoi ce n'est pas un réflexe. Il semble que j'oscille entre deux états: ( avec le moi ou sans le moi ).
Quelle présence : tu as déjà la présence d'esprit de te poser dans une situation. C'est génial !
C'est qui est appelé "la pleine conscience", d'être présent à chaque seconde.
On est tellement habitués à penser toutes les situations, qu'il y a un déconditionnement nécessaire au départ, et cela deviendra ensuite automatique de "voir - percevoir - regarder", de vivre et ressentir pleinement l'expérience.
Qu'est-ce que la Vie pour toi dans l'Expérience Directe ?
Whoua! Très bonne question. J'aurai tendance à dire juste ce qui est: emotions, sensations et même les pensées, les objets et tout ce qui m'entoure. Simplement je peux voir qu'à ce moment j'ai un sentiment d'unité qui me rassure. Je me sens plus entier. Il n'y plus de fraction en moi. Mais j'ai besoin de me répéter la phrase dans ma tête.
Je me permets de te reposer cette question depuis que tu as vu dans l'Expérience directe que le "je-moi" est une pensée.
Dans l'Expérience Directe, est-ce qu'il y a quelqu'un qui vit "ta" vie ? (et la vie de qui ?).

Tes réponses étaient très claires et spontanées.

Merci & Belle journée,

Natacha
Dans les expressions "il pleut" et "il cherche", le "il" est du même ordre. Didier Weiss.
Le "je" dans "je pense" a autant de substance que le "il" dans "il pleut". Leo Hartong.

User avatar
Risolli
Posts: 16
Joined: Sat Feb 10, 2018 2:04 am

Re: Je cherche un guide

Postby Risolli » Wed Feb 21, 2018 7:35 pm

Bonjour Natacha

Merci pour toutes ces précisions et tous ces encouragements.

J'ai besoin que tu précises quand tu dis "il y a la pensée, et le contenu de la pensée". Merci
Cela qui observe est-il en amont des pensées ?
Je dirais plutôt après mais presque simultanément.
Une autre petite expérience amusante, si tu veux bien : pose-toi, ferme les yeux, inspire et expire profondément.
Qu'est-ce que le mot "corps" ?
Pour moi le mot corps n'existe pas j'ai plutôt l'impression de me trouver en présence d'un paquet de sensations,de tension, de picotement quelque part.
Qu'est-ce qui se passe quand tu as les yeux fermés ? Y-a-t-il une tête, un cou, un ventre ?
Non il n'y a rien juste des sensations si je suis assis par exemple je sens le contact de la chaise sur mon dos ou mon postérieur, le contact des pieds avec le sol. Bon là j'utilise les mots pieds, dos.... mais c'est plus des contacts tout simplement.Pour "voir" une partie de mon corps je dois visualiser cette partie.
Que ressens-tu sans la mémoire, ni la visualisation, ni la connaissance ?
Juste des contacts et un certaine lourdeur peut-être la pesanteur qui me cloue sur la chaise.
Y-a-t-il un "ici, dedans" et un "là-bas, extérieur" ?
Non absolument plus j'ai l'impression d'être l'espace.
Ecoute un son, toujours les yeux fermés : où apparaît le son ? (bon ben là, je ne peux pas te dire "regarde" mais plutôt "perçois" ;-))
Il apparaît dans l'espace.
Tout à fait, "regarde" invite à percevoir la Vie, l'expérience, plutôt que de la penser.
J'aime beaucoup cette expression "invite".
Ressens-tu cette contraction dans le corps ?
Oui.
Qu'est-ce qui observe une pensée ?
Il n'y a rien pour observer la pensée c'est juste un mouvement qui va et vient. C'est juste la Vie.
Qui a le contrôle du corps ? Toi ? C'est qui "toi" ?
Non li n'y a pas de moi.
Qui fait fonctionner le corps ? Qui dit au corps ce qu'il doit faire et comment il doit le faire ? (digérer, etc...).
Il y a juste digestion rien de plus.
Et pour rappel, car souvent on l'oublie et certains passent des années à combattre l'illusion : l'illusion n'existe pas.
Un très grand merci pour cette phrase. Vraiment un coup de poing dans l'estomac, un seau d'eau fraîche qui m'a réveillé.
Tu écris : "la peur est à nouveau là". Ce qui est ici et maintenant, c'est "la peur" : hop, on retourne au ressenti (l'as-tu goûtée pleinement ?).
Non j'en ai eu peur. Ce point est vraiment important pour moi je dois voir que cette peur est une allié non l'ennemi. Et je dois l'accepter comme faisant partie de la vie.
Pourquoi n'aurait-elle pas le droit d'être là si elle est déjà là ? Tu l'as peut-être invitée et tu as oublié ? Et son amie "le doute", alors ?
Tu as tout à fait raison. Je ne chéris pas assez mes peurs j'en ai les larmes aux yeux en écrivant cela. C'est comme si je retrouvais une partie de moi. J'ai toujours eu l'impression d'être incomplet c'est ça que je manquais. Je ressens très fort un calme à l'instant.
Tu connais le magicien d'OZ ? (pour le bluff du mental).
Non mais je vais le lire.
Mais alors dis-moi qui es-tu et qui est Patrick ? (tu n'as pas le droit à un joker).
Juste un concept qui c'est construit pendant toutes ces années. Concept utile en ce qui concerne mon nom et quelques autres petits choses pour vivre en société. Je suppose.
Quand tu regardes l'écran maintenant, il y a juste "voir" (pas un sujet + objet) ?
Exact.
Dans l'Expérience Directe, est-ce qu'il y a quelqu'un qui vit "ta" vie ? (et la vie de qui ?).
Non il y a juste l'expérience et quel SOULAGEMENT.

Merci d'être là ce que tu fais est tout simplement incroyable.

Un vrai miracle que tu as accompli ici me permettre pour la première fois de "toucher" du doigt si "JE" peux dire cette fameuse "ILLUSION".

Et si c'est une illusion quel est le point. Maintenant que je m'en approche de plus en plus, comme les mirages dans le désert elle va disparaître. Mais je vois bien dans la journée quand des situtions de vie un peu chaotiques se présente il y a quelques mètres kilomètres ☺encore à parcourir.

Encore une fois MERCI mille fois pour cet échange d'aujourd'hui.
Merveilleux, grandiose la façon dont tu ne laches pas le morceau et que tu me pousse.

Belle soirée pour toi.
A bientôt
Avec toute mon affectation.

User avatar
MayaAngeli
Posts: 271
Joined: Sun Nov 29, 2015 11:10 pm
Location: Paris, France

Re: Je cherche un guide

Postby MayaAngeli » Wed Feb 21, 2018 9:43 pm

Bonsoir Patrick,

Un petit mot pour te remercier encore une fois pour tes belles réponses. J'ai le sourire jusqu'aux oreilles en te lisant, et je suis en même temps très émue.

C'était assez dense aujourd'hui, je te laisse mariner dans tout cela, avant de reprendre la partie demain, si tu le veux bien :-)
On va laisser poser toutes ces révélations du jour, et laisser comme d'hab la nuit te porter conseil.

Je vais juste rebondir par rapport à ce que tu as écrit.
Franchement, je n'ai rien fait. Je suis épatée par tes réponses spontanées, sur le "corps" par exemple.
Tout te vient spontanément sans faire appel à la mémoire, ni à la connaissance.
Incroyable.
Tu es passé de chrysalide en papillon en une fraction de seconde.
Je n'ai rien fait. C'est toi qui expérimente avec honnêteté.
Non il y a juste l'expérience et quel SOULAGEMENT.
C'est beau, merci.
Merci d'être là ce que tu fais est tout simplement incroyable.
Merci à toi d'être là.
Un vrai miracle que tu as accompli ici me permettre pour la première fois de "toucher" du doigt si "JE" peux dire cette fameuse "ILLUSION".
Tu peux te remercier et te féliciter. C'est grâce à ta soif de "voir", et ta volonté de te prêter à cette merveilleuse exploration. C'est une façon de parler, car nous explorerons demain "l'agissant" et la notion du choix.
Alors, bravo !
Et si c'est une illusion quel est le point. Maintenant que je m'en approche de plus en plus, comme les mirages dans le désert elle va disparaître. Mais je vois bien dans la journée quand des situtions de vie un peu chaotiques se présente il y a quelques mètres kilomètres ☺encore à parcourir.
A partir de demain, si tu le veux bien, je te propose de m'écrire quand c'est de l'Expérience Directe, et quand ce sont des pensées.
Quand on arrête le gros ventilateur à palmes au plafond ou bien le moteur du bateau, l'hélice continue de tourner encore après l'arrêt. Idem pour le flot des pensées.
Dans l'Expérience Directe, des pensées apparaissent, mais que racontent-elles (= le contenu) ? Est-ce vrai ce qu'elles racontent ? (cela ne demande pas de réponse, juste à contempler, et je répondais à ta question. merci)
La peur apparaît, puis la peur de la peur apparaît. C'est ce qui EST ici et maintenant (la Vie).
A qui ou quoi apparaît-elle ? Qui a peur de la peur ? "je-moi" ?
Sans l'étiquette "peur", que reste-t-il ? (pas de réponse, juste à contempler si tu le souhaites).
Je t'invite à revenir tout le temps à Cela qui perçoit tout ce que tu viens d'écrire.
Tu as parlé d'un "espace, sans forme ni substance".
J'ai cependant une question. Quand je suis dans une situation j'ai besoin de me poser et de me dire à moi- même une phrase du genre: "expérience directe" ou quand j'écoute ou regarde là aussi je dois me dire une phrase du genre: "il y a juste l'ecoute ou bien il y a juste la vision". Pourquoi ce n'est pas un réflexe. Il semble que j'oscille entre deux états: ( avec le moi ou sans le moi ).
Il y a une pensée qui arrive et qui dit : "je vois", puis une pensée qui dit "il y a juste la vision".
Qui oscille entre 2 états ? "je-moi" ?
Que veux-tu dire : "avec le moi ou sans le moi" ? Tu avais vu que le "je-moi" est une pensée. Une fois que c'est vu, c'est définitif. Tu ne crois plus au Père Noël :-)
Il y a des pensées de doute qui apparaissent et disparaissent. Qu'est-ce qui observe cela ? (c'est juste pour prendre du recul, nous avons vu qu'il n'y pas un sujet+objet, il n'y a pas 2 choses).
Qu'est-ce qu'une pensée ? De quoi est-elle faite ? D'où émerge-t-elle et où disparaît-elle ?
Comment cela se manifeste dans le corps ? Est-ce que ce que raconte la pensée est vraie ?
(questions juste à contempler si tu en as envie. ce soir c'est repos au niveau des réponses :-)
Tu es en train de conduire une voiture, il pleut, tu actionnes les essuie-glaces. Au lieu de garder les yeux sur la route, tu te mets à suivre des yeux les essuie-glaces, et la voiture se met à faire des zigs-zags. Je te rappelle cela : "reste concentré sur la route" (l'Expérience Directe). Les essuie-glaces sont les pensées (enfin, surtout le contenu des pensées).
Encore une fois MERCI mille fois pour cet échange d'aujourd'hui.
Merveilleux, grandiose la façon dont tu ne laches pas le morceau et que tu me pousse.
Un MILLION de fois merci pour cette danse d'aujourd'hui.
Tout est déjà là chez toi, dans tes écrits. Je te pointe juste ce que tu écris ou bien d'invite à expérimenter par toi-même.
Quelle chance que tu sois aussi bon joueur et danseur !
Avec toute mon affectation.
Je suis touchée.

Je te souhaite une belle soirée et une bonne nuit,

Je t'écrirai demain.
Du Coeur,
Natacha :-)
Dans les expressions "il pleut" et "il cherche", le "il" est du même ordre. Didier Weiss.
Le "je" dans "je pense" a autant de substance que le "il" dans "il pleut". Leo Hartong.

User avatar
Risolli
Posts: 16
Joined: Sat Feb 10, 2018 2:04 am

Re: Je cherche un guide

Postby Risolli » Wed Feb 21, 2018 10:43 pm

Merci Natacha

Tu as raison pour aujourd'hui c'est assez.
Ça a été un long moment d'introspection. Je suis complètement épuisé et je pense que pour toi aussi ça doit être pareil juste de me lire et de me garder sur les rails dans la bonne direction. Encore merci d'avoir pris le temps de répondre ce soir.

Je te souhaite une bonne nuit à demain.
Patrick

User avatar
MayaAngeli
Posts: 271
Joined: Sun Nov 29, 2015 11:10 pm
Location: Paris, France

Re: Je cherche un guide

Postby MayaAngeli » Thu Feb 22, 2018 9:55 am

Bonjour Patrick,

J'espère que tu vas bien, que tu as bien récupéré cette nuit, et que tu n'as pas trop de courbatures.
On pourrait comparer LU à un Zero-Mind Camp, ou à un parc No-Mind's Land.
Pense à t'étirer avant de me lire, à boire beaucoup d'eau, et à t'échauffer avant de me répondre :-)
Ça a été un long moment d'introspection. Je suis complètement épuisé
En effet, le cours de danse hier a été très intensif. Tu apprends à muscler l'attention (toujours revenir à Cela qui Est, ici et maintenant).

J'espère ne pas t'avoir fait trop tourner la tête car aujourd'hui nous allons voir si tu en as une (connais-tu la Vision Sans Tête, de Douglas Harding ?).

Ce matin à la radio passait la chanson de Joe Dassin : "et si tu n'existais pas". Tu la connais ?
Et si TU n'existais pas
Dis-moi pourquoi J'existerais?
Pour traîner dans un monde sans TOI
Sans espoir et sans regret
.......
Dans ce monde qui vient et qui va
...........
Le secret de la VIE, le pourquoi
Simplement pour te créer
Et pour te regarder
.......
J'essayerai d'inventer l'amour
Comme un peintre qui voit sous ses doigts
Naître les couleurs du jour
Et qui n'en revient pas

=> waouh, c'est super émouvant.


Est-ce que la Vie est synonyme d'Expérience Directe, de Cela qui EST ici et maintenant ?
Tu m'as dit que la Vie est émotions, sensations physiques, pensées, mais je ne me souviens pas que tu aies rajouté le mot "positives", n'est-ce pas ?
Est-ce que ce sont TOUTES les émotions/sensations/pensées qui apparaissent, sans l'étiquetage "bien/mal", "négatif/positif" ?
Y-a-t-il un "ici, dedans" et un "là-bas, extérieur" ?
Non absolument plus j'ai l'impression d'être l'espace.
Waouh, c'est beau.
"impression" : est-ce une pensée qui se superpose à ce qui est ressenti ?
Qui est ce "je" qui a cette impression ?
Sans cette pensée "j'ai l'impression", qu'est-ce qu'il reste ?
Cet espace est-il Cela qui Est ici et maintenant ?
Arrivent-elles avant, pendant ou après l'expérience ? Regarde, observe dans tes gestions quotidiens.
Je dirais q'elles arrivent plutôt avant, dans le fait je ne vois ou n'entend que les pensées et je ne prête même pas attention à la réalité.
Cela qui observe est-il en amont des pensées ?
Je dirais plutôt après mais presque simultanément.
Ma question est mal posée : j'ai écrit "Cela qui observe" afin de prendre du recul (1ère étape).
mais prenons le chemin le plus direct, que tu as déjà ouvert : si je te demande : Au sein de quoi apparaît une pensée", ce sera peut-être plus clair ?
Qu'est-ce qu'une pensée ? De quoi est-elle faite ? D'où émerge-t-elle et où disparaît-elle ?
Comment cela se manifeste dans le corps ? Est-ce que ce que raconte la pensée est vraie ?
Regard encore. Je t'invite à prendre une tranche de 10 minutes pour observer cela, et décris-moi cela stp.
Qu'est-ce qui observe une pensée ?
Il n'y a rien pour observer la pensée c'est juste un mouvement qui va et vient. C'est juste la Vie.
Je te décerne la Médaille d'Or ! Une réponse de champion.
Pas d'observateur, pas d'observé, juste "observé" : 1 seule chose (Cela qui voit, Cela qui est vu, la Vision / Le fait de voir).
Tu écris : "la peur est à nouveau là". Ce qui est ici et maintenant, c'est "la peur" : hop, on retourne au ressenti (l'as-tu goûtée pleinement ?).
Non j'en ai eu peur. Ce point est vraiment important pour moi je dois voir que cette peur est une allié non l'ennemi. Et je dois l'accepter comme faisant partie de la vie.
Je suis une jolie princesse enlevée par le vilain dragon, et toi, le preux chevalier, tu dois combattre le méchant gros reptile, mais tu ressens de la peur, et tu te dis : "je ne suis ni le corps, ni les émotions, ni les sensations, mais la peur affaiblit mon corps, elle me paralyse, je vais rester au chaud chez moi". Sympa pour moi....
Sans l'étiquette "peur", qu'est-ce qu'il reste ?
=> la peur est Cela qui Est, la Vie.
Les aventuriers recherchent les sensations comme la peur. Cela dépend comment elle est accueillie/goûtée, sans personne pour l'accueillir (elle est déjà là de toute façon).
Toi le premier, vaillant chevalier qui s'inscrit sur LU pour qu'on lui "coupe la tête", pour voir qu'il n'a pas de tête, que le "je-moi" n'existe pas. Quel courage !
Pourquoi n'aurait-elle pas le droit d'être là si elle est déjà là ? Tu l'as peut-être invitée et tu as oublié ? Et son amie "le doute", alors ?
Tu as tout à fait raison. Je ne chéris pas assez mes peurs j'en ai les larmes aux yeux en écrivant cela. C'est comme si je retrouvais une partie de moi. J'ai toujours eu l'impression d'être incomplet c'est ça que je manquais. Je ressens très fort un calme à l'instant.
C'est très beau ce que tu écris. Cela vaut pour n'importe quelle émotion ou sensation physique.
Qui ne chéris pas assez ses peurs ? et les peurs de qui ?
Comme si tu retrouvais une partie de toi : en retirant le mot "toi", oui la perspective a changé, le regard a changé : il n'y a pas "toi" et la "peur", il n'y a qu'une seule chose, Cela qui EST.
Mais alors dis-moi qui es-tu et qui est Patrick ? (tu n'as pas le droit à un joker).
Juste un concept qui c'est construit pendant toutes ces années. Concept utile en ce qui concerne mon nom et quelques autres petits choses pour vivre en société. Je suppose.
Excellent ! Il n'y a personne, pas de pilote dans l'avion.
As-tu vu que j'ai posé 2 questions différentes ?
1- Qui es-tu ?
2- Qui est Patrick ?
Ai-je écrit : qui es-tu Patrick ?
Autre question : es-tu un concept ? ;-)
Pourrais-tu me décrire tout cela en détail : est-ce qu'il a une forme ? une taille ? une qualité ? une couleur ?
Non, je vois rien.
Le fameux "rien". En anglais, cela donne "no-thing" : ce n'est pas une chose, c'est une non-chose.
Pour le mental (en tant qu'activité, la somme des pensées) :
- le silence = rien
- le vide/sans forme = rien.
Un vrai miracle que tu as accompli ici me permettre pour la première fois de "toucher" du doigt si "JE" peux dire cette fameuse "ILLUSION".
Et si c'est une illusion quel est le point. Maintenant que je m'en approche de plus en plus, comme les mirages dans le désert elle va disparaître. Mais je vois bien dans la journée quand des situtions de vie un peu chaotiques se présente il y a quelques mètres kilomètres ☺encore à parcourir.
Oui tu as utilisé le mot parfait : MIRACLE !
Le miracle de ce que nous sommes, de Cela qui EST : Vie, Être.
Je n'ai pas compris ta question : tu me demandes quel est le point ?
("et si tu n'existais pas, je ne serais qu'un point de plus").
Qui s'en approche de plus en plus ?
Et qui s'approche de quoi ?
Oui en effet, illusion, mirages ;-) Tu veux toucher du doigt un nuage ou un arc-en-ciel ? ("somewhere over the rainbow").

Stp, pense bien à me préciser quand il s'agit de l'Expérience Directe (ED), ou bien une pensée.
Je t'invite à faire une petite balade dans la nature, à prendre le temps de te poser avant de me répondre :-)
Inspire profondément 3 fois, expire profondément 3 fois.
Ce qui est génial, c'est que tu sembles déjà très connecté et très présent à tes sensations physiques.
Reviens-toujours aux ressentis.
Prends tout ton temps pour me répondre.

Infinie gratitude,
Belle journée,
Du Coeur,
Natacha :-)
Dans les expressions "il pleut" et "il cherche", le "il" est du même ordre. Didier Weiss.
Le "je" dans "je pense" a autant de substance que le "il" dans "il pleut". Leo Hartong.

User avatar
Risolli
Posts: 16
Joined: Sat Feb 10, 2018 2:04 am

Re: Je cherche un guide

Postby Risolli » Thu Feb 22, 2018 5:55 pm

Bonjour Natacha

Oui bonne récupération. Étirements, eau échauffement bonne suggestions.
On pourrait comparer LU à un Zero-Mind Camp, ou à un parc No-Mind's Land.
J'aime beaucoup.
J'espère ne pas t'avoir fait trop tourner la tête car aujourd'hui nous allons voir si tu en as une (connais-tu la Vision Sans Tête, de Douglas Harding ?).
Oui je connais mais pas vraiment touver de connection avec cette image sans doute je n'étais pas prét.
Ce matin à la radio passait la chanson de Joe Dassin : "et si tu n'existais pas". Tu la connais ?
Oui. Très jolie c'est vrai.
Est-ce que la Vie est synonyme d'Expérience Directe, de Cela qui EST ici et maintenant ?
Oui en fait il n'y a guère de choix c'est comme ça. Je vois bien l'enfer qu'on se crée si on en prend pas conscience.
Tu m'as dit que la Vie est émotions, sensations physiques, pensées, mais je ne me souviens pas que tu aies rajouté le mot "positives", n'est-ce pas ?
Est-ce que ce sont TOUTES les émotions/sensations/pensées qui apparaissent, sans l'étiquetage "bien/mal", "négatif/positif" ?
Pas vraiment avant hier mais depuis que tu m'as pointé hier vers la qualité de la peur je pense que j'apprendrais plus avec elle. Elle me semble vraiment être mon allié dans cette révélation de l'illusion. Dans le fait je l'avais toujours repoussée alors qu'elle était là pour m'aider. Donc aujourd'hui plus de labels concernant les pensées, sensations....
impression" : est-ce une pensée qui se superpose à ce qui est ressenti ?
Qui est ce "je" qui a cette impression ?
Sans cette pensée "j'ai l'impression", qu'est-ce qu'il reste ?
Cet espace est-il Cela qui Est ici et maintenant ?
Non c'était plus un mot utilisé pour communiquer. Il n'y a pas de"JE".
Il ne reste que l'espace immédiat et vaste dans lequel tout est invité embrassé et bienvenu.
Au sein de quoi apparaît une pensée", ce sera peut-être plus clair ?
Qu'est-ce qu'une pensée ? De quoi est-elle faite ? D'où émerge-t-elle et où disparaît-elle ?
Comment cela se manifeste dans le corps ? Est-ce que ce que raconte la pensée est vraie ?
Regard encore. Je t'invite à prendre une tranche de 10 minutes pour observer cela, et décris-moi cela stp.
Je dirais au sein de l'espace. Une pensée semble être juste faite de mémoires, rien de conscructif de la vieille soupe réchauffée encore et encore. Exception pour les pensées pratiques et concrètes pour la vie de tous les jours.
Le corps semble réagir avec des sensations, toujours une contraction.
Non la pensée ne peut dire la vérité puisqu'elle est mémoire rien à voir avec ce qui est maintenant (LA VIE).
Sans l'étiquette "peur", qu'est-ce qu'il reste ?
Ce qui est là. Une sensation qui est plus là pour m'aider. Comme tout le reste si elle est là c'est parfait, aussi sans elle tout serait ennuyeux. Comme le jour a besoin de la nuit pour être je pense que la peur est là aussi pour nous montrer que ce que nous sommes n'est pas sans saveur un peu comme le sel dans les aliments. Je ne sais si tu comprendras mais c'est le mieux que je puisse dire.
C'est très beau ce que tu écris. Cela vaut pour n'importe quelle émotion ou sensation physique.
Qui ne chéris pas assez ses peurs ? et les peurs de qui ?
Comme si tu retrouvais une partie de toi : en retirant le mot "toi", oui la perspective a changé, le regard a changé : il n'y a pas "toi" et la "peur", il n'y a qu'une seule chose, Cela qui EST.
Oui merci tu as raison pareil pour les émotions, sensations. Tu as raison juste ce qui est. Woaw très fort pour moi. Dans le fait un espace et juste ce qui est. Si simple. J'aime vraiment beaucoup ça. Dans le fait le parfait résumé. Tu as vraiment beaucoup de talent pour trouver les mots justes.
Autre question : es-tu un concept ? ;-)
Non je suis juste un espace. Quand je disais un concept je faisais allusion à moi dans la société.
Le fameux "rien". En anglais, cela donne "no-thing" : ce n'est pas une chose, c'est une non-chose.
Pour le mental (en tant qu'activité, la somme des pensées) :
- le silence = rien
- le vide/sans forme = rien.
Là si tu peux préciser ca serait bien. Merci.
Je n'ai pas compris ta question : tu me demandes quel est le point ?
Excuse moi le point d'interrogation était une erreur. Je voulais plutôt dire quel est le point de se pertuber avec quelque chose qui n'existe pas. Juste: ok illusion quel est le point ça n'existe même pas.☺
Qui s'en approche de plus en plus ?
Et qui s'approche de quoi ?
Oui en effet, illusion, mirages ;-) Tu veux toucher du doigt un nuage ou un arc-en-ciel ? ("somewhere over the rainbow").
Tu as raison je voulais sûrement faire un peu de littérature de mauvaise qualité😀. On le voit ou pas. C'est comme être enceinte: on est ou on est pas, on ne peut pas être à moitié enceinte.
Donc excuse-moi.
Stp, pense bien à me préciser quand il s'agit de l'Expérience Directe (ED), ou bien une pensée.
Je t'invite à faire une petite balade dans la nature, à prendre le temps de te poser avant de me répondre :-)
Inspire profondément 3 fois, expire profondément 3 fois.
Ce qui est génial, c'est que tu sembles déjà très connecté et très présent à tes sensations physiques.
Reviens-toujours aux ressentis.
Prends tout ton temps pour me répondre.
Là je n'ai pas très bien compris. Si tu peux préciser. Merci.

Voila
ILLUSION juste illusion. Un grand espace vide (je comprends mieux la vision sans tête de Douglas Harding) et dans cette espace tout va et vient sans une méchante Illusion nommée "Moi" pour interférer. Dans le fait c'est vraiment la plus belle définition de l'Amour.

Encore MERCI pour ta patience et de me tenir la main dans ce parcours.
J'apprécie vraiment la douceur de tes mots et la façon dont tu fais progresser gentiment cette investigation.

Bonne journée
À bientôt.
Patrick.

User avatar
MayaAngeli
Posts: 271
Joined: Sun Nov 29, 2015 11:10 pm
Location: Paris, France

Re: Je cherche un guide

Postby MayaAngeli » Thu Feb 22, 2018 8:01 pm

Merci Patrick pour toutes ces belles réponses.
Oui merci tu as raison pareil pour les émotions, sensations. Tu as raison juste ce qui est. Woaw très fort pour moi. Dans le fait un espace et juste ce qui est. Si simple. J'aime vraiment beaucoup ça. Dans le fait le parfait résumé. Tu as vraiment beaucoup de talent pour trouver les mots justes.
Oui c'est très simple.
Le terme "espace" n'étant pas un concept.
Il y a juste Cela qui est : une seule chose.
Autre question : es-tu un concept ? ;-)
Non je suis juste un espace. Quand je disais un concept je faisais allusion à moi dans la société.
Oui pour l'allusion à Patrick dans la société, tu as très bien décrit cela : conditionnements, une histoire.....
Tu es un espace ? (Douglas Harding disait "vous êtes espace", sans déterminant, pour que cela ne devienne pas un concept, il ne disait pas "je suis un espace", il disait "je suis espace").
Ici dans l'Expérience Directe :
Si tu retires le mot "espace", qu'est-ce qu'il reste ?
La réponse "je ne sais pas" peut parfois émerger.
Faut-il quelqu'un ou quelque chose qui soit cet espace?

C'est à moi de m'excuser de faire de la littérature de mauvaise qualité :-)
ILLUSION juste illusion. Un grand espace vide (je comprends mieux la vision sans tête de Douglas Harding) et dans cette espace tout va et vient sans une méchante Illusion nommée "Moi" pour interférer. Dans le fait c'est vraiment la plus belle définition de l'Amour.
Oui c'est la plus belle définition de l'Amour en effet.
Je voudrais juste vérifier ta réponse, si tu le veux bien.
Dans l'Expérience Directe, regarde :
C'est quoi "vide" pour toi ? Et est-ce vraiment "vide" ?
Cela qui est est vivant, c'est Être (ce n'est pas une chose/objet, mais ce n'est pas "rien", c'est le mental qui étiquette cela en "rien" en non-chose).
Je te proposerai de nouveaux exercices demain.
"Vide", c'est la pensée qui "dit" que c'est vide. Mais regarde.
Une pensée peut émerger et "dire" : il n'y a rien.
En te lisant, mais je me trompe peut-être, j'ai l'impression que tu parles de 2 choses : l'espace et ce qui va et vient.
Dans ton Expérience Directe, y-a-t-il un espace entre l'espace et tout ce qui va et vient ?
Je te cite : "sans une méchante illusion nommée "Moi" :
=> qu'entends-tu par "méchante" : est-ce une étiquette, un jugement ?
la pensée, la mémoire, les concepts font partie de "ce qui est"... il n'y a pas d'erreur! il n'y a que "ce qui est"... simplement le contenu des pensées n'est pas "vrai", pas réel, ce sont juste des histoires.

Petit exercice devant le miroir:
Regarde-"toi".... Que vois-tu?
sans faire référence à la mémoire ni aux pensées?
Que vois-tu dans le miroir?

Prends ton temps pour me répondre.

Merci pour tes compliments, je suis ravie de nos échanges.

Belle soirée et à bientôt,

Natacha
Dans les expressions "il pleut" et "il cherche", le "il" est du même ordre. Didier Weiss.
Le "je" dans "je pense" a autant de substance que le "il" dans "il pleut". Leo Hartong.

User avatar
Risolli
Posts: 16
Joined: Sat Feb 10, 2018 2:04 am

Re: Je cherche un guide

Postby Risolli » Thu Feb 22, 2018 10:55 pm

Bonsoir Natacha

Je viens juste de rentrer. Longue journée. Je viens juste de lire ton message. Je répondrais demain. Merci pour le feedback. Toujours très intéressant. Je vois que tu as raison, j'adore la façon dont tu me remets sur les rails. Toujours avec précision. C'est parfait.☺

Encore MERCI
Bonne nuit
À demain

User avatar
MayaAngeli
Posts: 271
Joined: Sun Nov 29, 2015 11:10 pm
Location: Paris, France

Re: Je cherche un guide

Postby MayaAngeli » Fri Feb 23, 2018 8:31 am

Coucou Patrick,

Merci pour ton message d'hier soir.
Un vrai miracle que tu as accompli ici me permettre pour la première fois de "toucher" du doigt si "JE" peux dire cette fameuse "ILLUSION".
Et si c'est une illusion quel est le point. Maintenant que je m'en approche de plus en plus, comme les mirages dans le désert elle va disparaître. Mais je vois bien dans la journée quand des situtions de vie un peu chaotiques se présente il y a quelques mètres kilomètres ☺encore à parcourir.
Ce n'était pas de la littérature de mauvaise qualité. Je n'avais pas compris ta phrase : "quel est le point".
C'est très amusant ce que tu écris, et on raisonne tous ainsi.
On veut s'approcher de plus en plus du Père Noël, toucher du doigt, on veut voir qu'il n'existe pas. C'est très drôle ! ;-)))
Et les pensées, sont les chants des sirènes ?
On le voit ou pas. C'est comme être enceinte: on est ou on est pas, on ne peut pas être à moitié enceinte.
Oui :-) et tu es tout excusé.

Ce matin, je viens de me rendre compte que mes questions sont mal formulées. Je dois préciser un terme.
Nous en train d'explorer le 'moi séparé", le "je-moi auteur".
On y reviendra plus tard en explorant les notions de libre-arbitre, de choix et d'agissant.
Encore MERCI pour ta patience et de me tenir la main dans ce parcours.
J'apprécie vraiment la douceur de tes mots et la façon dont tu fais progresser gentiment cette investigation.
Prends tout ton temps pour explorer les questions.
Avec plaisir et joie ! :-)
J'en profite pour rendre hommage à Elena et Ilona, les créatrices de LU (et je me repose sur leurs "techniques" pour te remettre sur les rails, puisque tu te sembles te prendre pour un train).
Et je rends aussi hommage à ma merveilleuse "guide", Lucille, qui a fait preuve d'une immense gentillesse et surtout de beaucoup de patience pendant des mois (et beaucoup de pédagogie).
Je suis tellement heureuse de pouvoir rendre la pareille :-)
Stp, pense bien à me préciser quand il s'agit de l'Expérience Directe (ED), ou bien une pensée.
Je t'invite à faire une petite balade dans la nature, à prendre le temps de te poser avant de me répondre :-)
Ferme les yeux, détends-toi. Inspire profondément 3 fois, expire profondément 3 fois.
Ce qui est génial, c'est que tu sembles déjà très connecté et très présent à tes sensations physiques.
Reviens-toujours aux RESSENTIS.
Prends tout ton temps pour me répondre.
Là je n'ai pas très bien compris. Si tu peux préciser. Merci.
Qu'est-ce que tu n'as pas compris ? (que je puisse reformuler autrement).

Belle journée et dans la joie de te lire,

Natacha :-)
Dans les expressions "il pleut" et "il cherche", le "il" est du même ordre. Didier Weiss.
Le "je" dans "je pense" a autant de substance que le "il" dans "il pleut". Leo Hartong.

User avatar
Risolli
Posts: 16
Joined: Sat Feb 10, 2018 2:04 am

Re: Je cherche un guide

Postby Risolli » Fri Feb 23, 2018 6:48 pm

Bonsoir Natacha

Pas vraiment le temps pour répondre aujourd'hui et ne serait pas là pour le week-end. Ça me permettra de prendre un peu de réflexion sur tout ce qu'on a échangé.

Bon week-end
À bientôt.
Patrick

User avatar
MayaAngeli
Posts: 271
Joined: Sun Nov 29, 2015 11:10 pm
Location: Paris, France

Re: Je cherche un guide

Postby MayaAngeli » Fri Feb 23, 2018 9:48 pm

merci de m'avoir prévenue, Patrick.

excellent week-end à toi aussi !

à bientôt,

Natacha :-)
Dans les expressions "il pleut" et "il cherche", le "il" est du même ordre. Didier Weiss.
Le "je" dans "je pense" a autant de substance que le "il" dans "il pleut". Leo Hartong.

User avatar
MayaAngeli
Posts: 271
Joined: Sun Nov 29, 2015 11:10 pm
Location: Paris, France

Re: Je cherche un guide

Postby MayaAngeli » Wed Feb 28, 2018 12:57 pm

Bonjour Patrick,

Comment vas-tu ?

Belle journée et à bientôt la joie de te lire,

Natacha :-)
Dans les expressions "il pleut" et "il cherche", le "il" est du même ordre. Didier Weiss.
Le "je" dans "je pense" a autant de substance que le "il" dans "il pleut". Leo Hartong.

User avatar
Risolli
Posts: 16
Joined: Sat Feb 10, 2018 2:04 am

Re: Je cherche un guide

Postby Risolli » Thu Mar 01, 2018 1:38 pm

Bonjour Natacha

Désolé mais pas de temps disponible pour écrire dernièrement.
J'ai relus nos échanges difficile pour moi de m'exprimer par écrit. Je manque beaucoup de points. Et je m'aperçois aussi qu'à trop analyser tout me semble de plus en plus confus.
Je reconnais que c'est un très bon concept (les échanges avec un guide par écrit) et en plus sans demander d'argent une grande générosité de cœur. Mais ça ne fonctionne pas pour moi.

Je te remercie du fond du cœur pour ta disponibilité et générosité. Tu as vraiment beaucoup de talent pour aider les gens.

Encore un million de fois MERCI à toi et aux créateurs de ce site.
Bonne continuation.
Toute ma gratitude.
Patrick


Return to “Français”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 42 guests