Lever complètement le voile

Moderators: Chronophonix, Freddi

User avatar
Ayasofia34
Posts: 11
Joined: Sat Mar 18, 2017 2:32 pm

Re: Lever complètement le voile

Postby Ayasofia34 » Thu Mar 30, 2017 9:46 pm

Bonsoir Natacha,

Merci pour ton message et je suis contente si tu trouves que j'avance bien, que je suis sur la bonne voie. Et puis, c'est drôle que tu me trouves amusante... car je n'en ai pas l'impression. mais bon si tu le dis, cela doit être vrai !
Pendant un moment, de façon détendue, laisse la narration du mental, et reviens à ta
RESPIRATION.

Observe son mouvement. Observe ce qui est VU, ce qui est ENTENDU, ce qui est SENTI, TOUCHé, ce qui est RESSENTI physiquement aussi.
euh, pour cette expérience, il va falloir que je trouve un moment dans lequel je sois tranquille et avec l'esprit vide de mes réflexions/questionnements de "ma situation terrestre actuelle" qui me préoccupe quand même. Mais bon, cela devrait faire comme on dit :) je pense tester cela ce prochain week-end.
Je comprends très bien. Dans ce cas, si tu pouvais avoir la gentillesse de bien vouloir m'envoyer juste un petit mot pour me prévenir : "pas le temps aujourd"hui" ou bien "pas en forme aujourd'hui".
On n'a pas toujours le temps ni le coeur à cette exploration.
bien noté chéf ! je n'y manquerai pas !
C'est bien ce qu'on a appris à l'école, nous sommes des Einstein ! => 0 + 0 = la tête à TOTO :-)
A vrai dire, dans mon cas, en math, on ne peut pas dire que j'étais vraiment douée (en fait, je me posais toujours des questions du type a+b=c -exemple classique du prof- et si on prend r+s=t est ce que c'est pareil ? ). par contre, des têtes à toto, je me suis bien amusée à en dessiner ! :)

Je reprends ci-dessous quelques questions de ton message du samedi 25 mars
Dis-moi ce qu'est selon toi le "je-moi"
De quoi est-il fait exactement?
ma réponse : le je/moi représente la personne qui est définie par une identité qu'on lui a donné à la naissance (via un prénom et un nom). ce moi/je est fait d'un corps (de la matière) et j'ajouterai de la (des) pensée(s) qui nous "dit" que l'on est une personne.

Natacha, tu sais ce qui est drôle et que je viens de réaliser à l'instant, c'est que le mot "personne" par lequel on nous qualifie (en qualité d'être humain) veut dire aussi "rien" (quand on dit qu'il n'y a personne dans la maison, c'est qu'il n'y a pas d'être humain). Conclusion, nous sommes "rien".

Il est un p'tit malin, l'inventeur de ce mot pour nous désigner :) !

Excuse moi Natacha d'être un peu simpliste dans mes réponses.... en effet, à mon inscription sur le site et avant que nous échangions, j'ai lu quelques fils de discussions. et bien j'ai trouvé qu'il y avait des "élèves" qui me paraissaient très philosophiques, très "savants" dans leurs réponses.
Regarde, prends ton temps pour me répondre, et dis moi ce qui vient quand tu regardes, quand tu te penches
dessus.
C'est qui ce toi qui apparemment vit ta vie ?
ma réponse : je pense que j'ai déja répondu à cela lors d'un dernier message (voir ci-dessous)

en fait, en me mettant en mode observation, le "je", je ne le vois pas, il n'y a rien, je ressens un vide, je veux plutôt dire que je ne ressens rien.... mais quand je dis ça, cela ne m'apparaît pas comme quelque chose de négatif.


En fait, est-ce que la vie existe ? du moins ce que nous vivons, n'est-ce pas justement aussi un film, une pièce de théatre comme je le disais par rapport au salon de l'emploi ? en fin de compte, "ce toi" n'existe pas non plus puisque le je n'existe pas.
Que ressens-tu quand je te dis qu'il n'y a de "toi" ? Qu'est-ce qui monte ?
Qu'est-ce qui se manifeste quand tu lis qu'il n'y a absolument pas de "je-moi" d'aucune manière, ni forme ?
Qu'il n'y a jamais eu de "toi", il n'y en a pas et n'y en aura jamais ?
Natacha, je ne sais pas si je suis "normale" mais cela ne me fait rien du tout que tu me dises cela. je veux dire cela ne m'effraie pas, ne m'étonne pas, ne m'impressionne pas. cela ne me fait rien..... et je suis en train de me dire que c'est peut-être normal que cela ne me fasse rien puisque je suis "rien", je suis "personne" :)

Pour tes questions ci-dessous, je tâcherais d'y répondre dans un prochain mail. je pense toutefois, que j'ai déjà répondu aux premières. pour la 2ème partie, je ne suis pas sûre d'avoir vraiment compris ta demande (Dans l'Expérience Directe, peux-tu trouver un "je" qui expérimente l'expérience ?
Est-ce qu'il y a quelqu'un qui voit séparé de ce qui est vu, de la vision ?
Est-ce qu'il y a un quelqu'un qui écoute ?
)

A quoi le "je-moi" fait-il référence ?
Vers quoi le mot "je" ou "moi" pointe, ici et maintenant ?
Quand tu dis "je", à quoi cela fait référence dans l'Expérience Directe ?
Pourrais-tu me décrire tout cela en détail : est-ce qu'il a une forme ? une taille ? une qualité ? une couleur ?

Dans l'Expérience Directe, peux-tu trouver un "je" qui expérimente l'expérience ?
Est-ce qu'il y a quelqu'un qui voit séparé de ce qui est vu, de la vision ?
Est-ce qu'il y a un quelqu'un qui écoute ?


Natacha, si tu le permets, je vais te laisser à ta soirée pour me coucher.

Je te souhaite bonne lecture de ce long message et te dis à la prochaine;

Merci encore de me lire et de me guider.

Pensées et bises à toi

Marie/Ayasofia

User avatar
MayaAngeli
Posts: 271
Joined: Sun Nov 29, 2015 11:10 pm
Location: Paris, France

Re: Lever complètement le voile

Postby MayaAngeli » Fri Mar 31, 2017 10:44 am

Bonjour Sagesse Divine, Bonjour Ayasofia/Marie,

Merci pour ta réponse. C’est un plaisir de te lire.
Oui nous sommes des apprentis-sages ou pas :-)
ma réponse : le je/moi représente la personne qui est définie par une identité qu'on lui a donné à la naissance (via un prénom et un nom). ce moi/je est fait d'un corps (de la matière) et j'ajouterai de la (des) pensée(s) qui nous "dit" que l'on est une personne.
Natacha, tu sais ce qui est drôle et que je viens de réaliser à l'instant, c'est que le mot "personne" par lequel on nous qualifie (en qualité d'être humain) veut dire aussi "rien" (quand on dit qu'il n'y a personne dans la maison, c'est qu'il n'y a pas d'être humain). Conclusion, nous sommes "rien".
Natacha, je ne sais pas si je suis "normale" mais cela ne me fait rien du tout que tu me dises cela. je veux dire cela ne m'effraie pas, ne m'étonne pas, ne m'impressionne pas. cela ne me fait rien..... et je suis en train de me dire que c'est peut-être normal que cela ne me fasse rien puisque je suis "rien", je suis "personne" :)
Oui c’est amusant de voir la signification du concept « personne ».
Je t’avais dit que j’avais remarqué une certaine sérénité dans tes écrits : cela ne m’étonne donc pas qu’il n’y ait pas de peur à voir « chez toi » qu’il n’y a jamais eu de « je-moi ».
Le « je-moi » est une pensée. C’est une facilité langagière qui ne pointe vers rien, juste la Vie.

Il y a un organisme vivant constitué en apparence d’un corps-mental.
Le mental étant un ensemble de pensées et d’émotions.
Tu veux dire « personne dans la maison » dans le sens : aucune entité séparée qui contrôle et qui choisit ?
Qu’y-a-il avant toute pensée, toute émotion, toute sensation ?
en fait, en me mettant en mode observation, le "je", je ne le vois pas, il n'y a rien, je ressens un vide, je veux plutôt dire que je ne ressens rien.... mais quand je dis ça, cela ne m'apparaît pas comme quelque chose de négatif.
Ce vide est-il vraiment vide ? Ou bien est-ce une pensée ?
Ce « je ne ressens rien » : serait-ce que nous sommes déjà ?
En fait, est-ce que la vie existe ? du moins ce que nous vivons, n'est-ce pas justement aussi un film, une pièce de théatre comme je le disais par rapport au salon de l'emploi ? en fin de compte, "ce toi" n'existe pas non plus puisque le je n'existe pas.
Il y a juste la Vie. Il y a existence.
Personne pour vivre la vie.
C’est cela qui est bon à voir : pas de « je-moi » pas de « tu-toi ». Pas de séparation.
J'utilise le mot "je-moi" pour m'exprimer mais je pourrais aussi écrire : "ici il y a vision" pour dire "je vois". Ou bien dire "cela est vu" ou même l'infinitif : juste "voir".
Sujet-verbe-objet = une seule chose.
à l'époque de sa construction, est Hagia Sophia signifiant "sagesse de dieu", "sagesse divine". J'aspire à être vraiment cette sagesse divine !
Qui est-ce « je » qui aspire à être cette sagesse divine ?
Quel est sa taille, forme, taille, couleur, texture ?
Je cherche donc à comprendre complètement et satisfaire ma curiosité sur ce sujet. Je comprends intellectuellement le concept mais je n’arrive pas à en faire l’expérience. Et je souhaiterai y arriver.
Quel est ce « je » qui cherche à comprendre et qui n’arrive pas en faire l’expérience ?
Quel est ce « je » qui souhaiterait y arriver ?

Tu es au bon endroit pour en faire l’expérience directe.
Je me demandais comment tu as connu ce forum LU.
C’est toujours très enrichissant de lire les autres fils de discussions. Ici, il n’y aura pas de débats philosophiques. Uniquement des questions et des réponses simples basées sur l’expérience directe, ici et maintenant. Sans la pensée-connaissance-concept-mémoire. Uniquement avec les sens et le ressenti, en revenant à sa respiration, en mettant de côté la narration du mental.
Les mots ne sont là que pour pointer vers Cela qui Est, pour en faire l’expérience.
Les mots ne sont que des pointeurs : on lâche les mots pour réaliser Cela qui Est toujours présent ici et maintenant. C’est cela l’expérience.
Et c'est ultra-super simple !

Exercice :
Que vois-tu ci-dessous ?
Chien Chat Souris Oiseau Ciel Terre.

Et bien figure toi que je me suis sentie "complètement étrangère", "complètement décalée" par rapport à cet événément, tous ces gens, ... en fait, j'avais l'impression d'être spectatrice d'une "grosse pièce de théatre, d'une grosse farce". J'avais également l'impression que tous ces gens (que cela soit ceux qui tenaient les stands que les visiteurs) jouaient un jeu, mais je ne sais pas s'ils en avaient conscience ou pas.
En fait, je comprends qu'il faut être spectatrice de sa "vie terrestre", la regarder elle aussi comme une pièce de théatre, que le "vrai acteur" est autre chose que je je/moi représenté par mon corps physique.
Qui est « spectatrice » ? A quoi ressemble-t-elle ?
Est-ce que le « je-moi » est représenté par le corps physique ?
si tu trouves que j'avance bien, que je suis sur la bonne voie.


Quel est-ce « je » qui avance bien, qui est sur la bonne voie ?

étant, malheureusement en recherche d'emploi... et ce qui m'angoisse beaucoup :(
il en est de même pour "m"... comme "m" est rien, en fait, il est stupide que "rien" s'angoisse".... il devrait donc ne pas y avoir d'angoisse.


« Il ne devrait pas » est juste un pensée.
Le refus de ce qui est ici et maintenant pourrait s’apparenter à de la résistance (ainsi que le refus de la résistance). Tout est bienvenus ici et maintenant puisque c’est ce qui apparaît déjà.
Le corps-mental est là avec son histoires et ses conditionnements et ses croyances.
L’angoisse apparaît, mais elle n’apparaît à personne en effet. Elle vit sa vie d’apparition.
Reviens au corps stp : pourrais-tu me décrire cette émotion ? Comment se manifeste-t-elle dans le corps ?

Je me suis mal exprimée concernant le fait de revenir à la respiration. Ce n’est pas un exercice à effectuer seul mais avant de répondre à chaque question.
Dans chacun de tes réponses : un regard honnête suffit.
Donc pour tes réponses, je voudrais que tu me donnes ce qui est ton expérience la plus intime et la plus immédiate, ce qui est vivant, maintenant.
Pendant un moment, de façon détendue, laisse la narration du mental, et reviens à ta respiration. Observe son mouvement. Observe ce qui est vu, ce qui est entendu, ce qui est senti, touché, ce qui est ressenti physiquement aussi.
Tout cela, ce qui se passe ici et maintenant, c’est tout ce qui est.

Tu m’as indiqué ne pas comprendre les questions ci-dessous. Je vais essayer de les formuler autrement.
Dans l'Expérience Directe, peux-tu trouver un "je" qui expérimente l'expérience ? = Qui fait les expériences actuelles ?

Est-ce qu'il y a quelqu'un qui voit séparé de ce qui est vu, de la vision ?
Est-ce qu'il y a un quelqu'un qui écoute ?

C’est-à-dire : vois-tu quelqu’un qui observe d’un côté, et la chose observée de l’autre ?
Où se trouve la limite entre l’observateur et la chose observée ?

J’espère que cela sera plus clair ainsi. Sinon, n’hésite pas à me demander des éclaircissements.

Lever le voile

Pourrais-tu me décrire ce voile dans l’expérience directe : taille, forme, couleur, texte ?

Prends ton temps pour regarder (en faisant appel aux sens et ressenti, mais sans pensées, mémoire, connaissance, concepts) :-)
Avant de répondre : de façon détendue, laisse la narration du mental, et reviens à ta respiration. Observe son mouvement. Observe ce qui est vu, ce qui est entendu, ce qui est senti, touché, ce qui est ressenti physiquement aussi.
Prends ton temps pour explorer et pour me répondre :-)

N.B. : les questions peuvent se répéter. j'ai essayé de reprendre certains de tes écrits.
si c'est désormais clair pour toi que ce ne sont que des pensées, tu peux juste écrire "pensées", et si ce ne sont pas des pensées, tu peux écrire si c'est de l'Expérience Directe.

Merci pour ce beau partage, pour cet échange ensoleillé.

Je te souhaite une belle journée :-)
Bises,
Du cœur,
Natacha
Dans les expressions "il pleut" et "il cherche", le "il" est du même ordre. Didier Weiss.
Le "je" dans "je pense" a autant de substance que le "il" dans "il pleut". Leo Hartong.

User avatar
Ayasofia34
Posts: 11
Joined: Sat Mar 18, 2017 2:32 pm

Re: Lever complètement le voile

Postby Ayasofia34 » Fri Mar 31, 2017 7:42 pm

coucou natacha,

merci pour ton message, je vois que toi aussi tu as la plume facile;

si tu le permets, ce week-end je vais me consacrer à d'autres tâches.... que je me dois de faire. je reviendrais donc nos expériences un peu plus tard.

sinon, je n'avais pas compris que le "test respiration" était à faire à chaque fois. d'ailleurs hier soir, dans mon lit, j'essayais de me concentrer sur cela mais finalement j'avais un peu de mal et surtout me suis endormie très vite (il parait que quand on dort, l'âme s'en va du corps et part se "promener").

natacha, je te souhaite un très agréable week-end et t'embrasse bien.

à très bientôt.

marie/ayasofia

User avatar
MayaAngeli
Posts: 271
Joined: Sun Nov 29, 2015 11:10 pm
Location: Paris, France

Re: Lever complètement le voile

Postby MayaAngeli » Sat Apr 01, 2017 7:46 am

Coucou Marie/Ayasofia,

Merci pour ton message.

C'est tout simple : avant de répondre aux questions relatives à l'exploration, avant d'expérimenter, il est utile de faire "PAUSE" : de revenir à la respiration, de l'observer, de revenir aux sensations du corps et aux 5 sens : revenir à l'expérience directe sans pensée-concept-mémoire-connaissance.

On redevient des petits ENFANTS de 2 ans : ressentir voire même Être la VIE.
Voir - Toucher - Entendre - Goûter - Entendre
(sans penser ni juger ni analyser). Juste Etre avec.

Si des pensées émergent, on les reconnait pour ce qu'elles sont : bienvenues à elles.

On peut revenir à la respiration à chaque instant de la Vie, ici et maintenant dans toutes les activités de la journée, pas seulement sur le forum LU.
La pause avant de répondre aux questions permet de mettre le mental de côté, d'être "espace" ou "vide" ou "accueil" de ce qui est ici et maintenant.
"je" suis rien, "je suis personne"
tu t'amusais avec le mot "personne" qui peut avoir plusieurs significations.
en anglais c'est encore plus drôle : no-body et no-thing.
mais peut-être pourrais-tu retirer "je suis" et le remplacer par "il n'y a rien ni personne" ?
(il parait que quand on dort, l'âme s'en va du corps et part se "promener").
"il paraît" = est-ce de l'expérience directe ou bien une croyance = pensée ?
tu parles de l'"âme" : dans l'expérience directe, pourrais-tu me décrire l'âme : forme, taille, couleur, texte ?
Regarde stp, et dis-moi.
l'âme est -elle une entité séparée ? si oui, séparée de quoi ?
est-ce un synonyme d'ego, de "je-moi", de personnalité ?
regarde stp et dis-moi où tu la vois : est-ce le corps ou bien dans le corps ?

"corps" :
est-ce que le corps faire l'expérience des sensations ?
ou bien
est-ce le concept "corps" est juste une autre pensée, une étiquette mentale pour désigner les sensations ?
Regarde stp, et dis-moi.

Merci d'avance :-)

Je te souhaite un agréable week-end,
Bises, Du Coeur, Natacha :-)

P.S. : dans l'exercice précédent, la mise en forme du texte a faussé mon exercice.
je le reprends ici : tu pourras comparer la mise en forme et la réponse sera peut-être plus évidente ?
Exercice :
Que vois-tu ci-dessous ?
Chien Chat Souris Oiseau Ciel Terre.
Dans les expressions "il pleut" et "il cherche", le "il" est du même ordre. Didier Weiss.
Le "je" dans "je pense" a autant de substance que le "il" dans "il pleut". Leo Hartong.

User avatar
MayaAngeli
Posts: 271
Joined: Sun Nov 29, 2015 11:10 pm
Location: Paris, France

Re: Lever complètement le voile

Postby MayaAngeli » Sat Apr 08, 2017 7:01 pm

Bonsoir Marie, chère apprenti-sage :-)

Comment vas-tu ?
Tout d'abord, merci d'être mon guide.... en espérant que je serai une "élève studieuse" qui réussira à faire ce qu'il est demandé pour arriver à cette porte... et que mon guide soit fière de moi :)
Au plaisir de te lire,

Bises,
Du Coeur,
Natacha :-)
Dans les expressions "il pleut" et "il cherche", le "il" est du même ordre. Didier Weiss.
Le "je" dans "je pense" a autant de substance que le "il" dans "il pleut". Leo Hartong.

User avatar
Ayasofia34
Posts: 11
Joined: Sat Mar 18, 2017 2:32 pm

Re: Lever complètement le voile

Postby Ayasofia34 » Sun Apr 09, 2017 9:02 pm

coucou Natacha,

je vais mieux merci, j'avais commencé à te répondre quand, je ne sais quelle manipulation, m'a fait perdre tout mon texte. j'ai alors vu comment répondre "techniquement" à ton message intitulé "news" via la messagerie privée. je t'y ai donc répondu de nouveau de manière plus succinte. je reviendrai ultérieurement sur ce qui s'est passé cette semaine.

toutefois, sache que je me sens vraiment désolée et "honteuse", ce n"est pas dans mes habitudes d'être muette comme cela.

ma chère natacha, je suis très contente d'être ton élève et je compte bien le rester si de ton côté tu souhaites toujours me consacrer de ton temps.

je t'embrasse avec toute mon affection

ayasofia

User avatar
MayaAngeli
Posts: 271
Joined: Sun Nov 29, 2015 11:10 pm
Location: Paris, France

Re: Lever complètement le voile

Postby MayaAngeli » Mon Apr 10, 2017 6:54 am

Chère Marie/Ayasofia,

Merci pour ton petit mot. ça me fait plaisir de te lire :-)))

Cette exploration n'est pas anodine, il est normal que des émotions telles que de la résistance et/ou de la peur apparaissent.
Rassure-toi, tout va bien. Ce ne sont que des vagues qui passent. Inspire et expire profondément pendant 3 fois.

Quand on reste trop longtemps sur la page, on risque de perdre le texte. L'astuce est de cliquer sur "enregistrer comme brouillon" ci-dessous.
Pour les citations, tu peux cliquer sur "quote" ci-dessus.
je suis très contente d'être ton élève et je compte bien le rester si de ton côté tu souhaites toujours me consacrer de ton temps.
En réalité, lors de l'exploration, on peut voir qu'il n'y a ni "guide" ni "élève". C'est un échange, un partage, une danse !
Alors, oui, je serais ravie de continuer l'exploration avec toi. C'est tellement enrichissant pour tout le monde :-)

Bises,
Du Coeur,
Natacha :-)
Dans les expressions "il pleut" et "il cherche", le "il" est du même ordre. Didier Weiss.
Le "je" dans "je pense" a autant de substance que le "il" dans "il pleut". Leo Hartong.


Return to “Français”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 17 guests