Eveil à ma vraie nature

Moderators: Chronophonix, Freddi

User avatar
lucille1707
Posts: 59
Joined: Tue Dec 06, 2016 11:04 pm

Re: Eveil à ma vraie nature

Postby lucille1707 » Thu Feb 02, 2017 9:54 pm

Bonsoir Paul ,

Oui je vais bien après avoir passée une semaine assez difficile mais le beau temps interieur semble etre revenu depuis quelques jours .
Excuse moi de ne pas t'avoir prévenu .
Au coeur de toutes ces pensées, il y a l'idée du "moi". Un moi qui cherche désespérément à comprendre ce qui se passe, qui ramène tout à lui et se juge lui-même: "je" veux être en paix, "je" n'y arrive pas, "je" veux choisir la voie directe, etc. Un moi qui globalement aimerait que les choses soient différentes de ce qu'elles sont
Oui c'est exactement cela qui a été présent cette dernière semaine au point vraiment de me pousser à but et de n'avoir d'autre choix que d'accepter ma situation tel quelle . Et je me suis rendue compte qu'en faite depuis le début je refusais tout ce qui était "humain" . Il y avais que des pensées qui rejetaient ce qui était là présent, qui voulaient que ce soient autrement , qui voulaient avoir déja tout compris, ecc...
Et puis d'autre qui voulait que ces pensées là ne soient pas là . Enfin bref , un vrai champs de guerre interieur !

Je pratique beaucoup l' ED et cela me calme beaucoup, m'apporte beaucoup de paix et de sérénité .

Par contre , je reviens encore avec mes histoires de mémoires , car s'apercevoir qu'il n'y a personne comme identité séparé est une chose mais il semble que les mémoires du Corps en sont une autre . Et je me suis bien apperçu que les mémoires du Coprs n'ont pas besoin d'un moi pour exister mais qu'elles sont là par causes multiples .
Par exemple , e sentiment de culpabilité ou cette profonde tristesse qui est là , qui est vivante dans le Coprs et qui s'active en fonction de divers facteurs exterieurs .
S'apercevoir que le moi n'est qu'une pensée est une chose mais pour ma part , cela ne permet pas à ces sensations pas très agréables ( tristesse, desespoir, culpabilité ) à circuler .
Par contre , des massages , du travail énergétique qui font circuler l'énergie dans le Coprs m'aide énormément .

Pourquoi cette différence ?

Belle soirée a Toi
a Bientôt

Lucille

User avatar
noselfy
Posts: 216
Joined: Sun Mar 06, 2016 11:49 pm

Re: Eveil à ma vraie nature

Postby noselfy » Fri Feb 03, 2017 3:16 am

Bonjour Lucille,
le beau temps interieur semble etre revenu depuis quelques jours
C'est l'essentiel...
Et je me suis rendue compte qu'en faite depuis le début je refusais tout ce qui était "humain"
Que veux-tu dire exactement par "refuser ce qui est humain" ?
Et puis d'autre qui voulait que ces pensées là ne soient pas là . Enfin bref , un vrai champs de guerre interieur !
Une pensée dit blanc, l'autre dit noir. Et puis d'autres pensées viennent dire que blanc c'est mieux que noir, ou l'inverse, ou que ce serait mieux ni blanc ni noir, ou que, ou que...
Comment résoudre ce conflit intérieur ? En trouvant la "bonne" solution (tout bien réfléchi, c'est gris clair !), ou en arrêtant tout simplement de la chercher ? Qu'est-ce qui crée la tension ? La différence entre les pensées, ou le fait que le moulin à pensées tourne à plein régime ? Une guerre s’arrête lorsqu'il n'y a plus de combattant...
Je pratique beaucoup l' ED et cela me calme beaucoup, m'apporte beaucoup de paix et de sérénité .
Bien. Pour réduire le flot des pensées, il suffit de se relaxer et de les observer. Ne pas écouter ce qu'elles racontent, mais comment elles le racontent. Mettre de la distance, ne pas s'identifier. Juste en être conscient.
Par exemple , e sentiment de culpabilité ou cette profonde tristesse qui est là , qui est vivante dans le Coprs et qui s'active en fonction de divers facteurs exterieurs .
Est-ce qu'une cellule du corps peux éprouver de la tristesse ou un sentiment de culpabilité ?
Qui se sent coupable, si ce n'est 'toi' ? Ne vois-tu pas que ce n'est qu'une pensée ?
Par contre , des massages , du travail énergétique qui font circuler l'énergie dans le Coprs m'aide énormément .
Bien ! Sport, activité artistique, massage, relaxation, ballade en nature, hypnose, câlins... tout est bon à prendre.
A la rigueur on se fiche de savoir si ça fait circuler l'énergie ou pas, l'important c'est juste que ça te fasse du bien !
__________________________________________________________________________________________________
Petit exercice ludique: se poser, se relaxer et imaginer que l'on a un "radar intérieur" qui tourne en effectuant un "balayage" de l'espace et qui y détecte le moindre changement.
1) faire un balayage fin de tout le corps (être consciente du moindre muscle qui tressaille)
2) faire un balayage "en profondeur" de tout l'espace (détecter le moindre bruit ou changement de lumière)
3) faire un balayage global "en largeur" (être consciente de tout à la fois, sans s'attacher à une sensation particulière)
4) s'amuser à faire varier la vitesse et la direction du radar, à alterner les modes 1-2-3, etc.
Questions:
- ça fait quoi d’être "superwoman" ?
- t'as vu un "moi" quelque part ?

Paul
“Life was fullness to such an extent that it was not life. God didn't live, simply existed.”
“La vie était à ce point plénitude qu'elle n'était pas la vie. Dieu ne vivait pas, il existait.” (A. Nothomb)

User avatar
lucille1707
Posts: 59
Joined: Tue Dec 06, 2016 11:04 pm

Re: Eveil à ma vraie nature

Postby lucille1707 » Sat Feb 04, 2017 7:15 pm

Coucou Paul ,

Weekend chargé,je te repond mardi .

A bientot

Lucille

User avatar
lucille1707
Posts: 59
Joined: Tue Dec 06, 2016 11:04 pm

Re: Eveil à ma vraie nature

Postby lucille1707 » Sat Feb 11, 2017 9:19 am

Coucou Pal ,
me revoilà apres une semaine chargée ou j'ai aussi pris le temps pour pratiquer l'ED . Enfaite cela devient de plus en plus naturel dans le sens ou ca devient le vécu de tous les jours .
Que veux-tu dire exactement par "refuser ce qui est humain" ?
Je veux dire que j'ai du mal à accepter d'avoir un corps , des pensées et ds émotions car je ressens tout cela comme tres limitant ( là je ne peux pas expliquer pourquoi j'ai cette sensation ). Le poids du corps me limite , les pensées limites aussi la perception de la Vie ( enfin elle la modifient ) , les émotions sont pafois difficiles à gérer avec d'autres personnes ( si d'un coup je ;e mets à pleurer avec d'autres personnes, tous le monde va commencer à régair tous différement les uns des autres mais ca va provoquer ne réactions en chaine ...) .
Bref ; c'est pour ca que "etre conscience, être juste ca " crée une frustration aussi pour moi car c'est comme si le corps, les pensées, les émotions ... créaient un barriere à être simplement CA .
Accepter de ressentir , de devoir bouger avec un corps ... très peu pour moi .

Juste en être conscient.
Je peux observer une différence en etre conscient et etre attentif . Des fois il y a sur imposition des deux et là le sentiment que quelqu'un est entrain de faire surgit .
Est-ce qu'une cellule du corps peux éprouver de la tristesse ou un sentiment de culpabilité ?
Qui se sent coupable, si ce n'est 'toi' ? Ne vois-tu pas que ce n'est qu'une pensée ?
Oui, une cellule peut émettre cette vibration de culpabilité , de tristesse, de colère ... Enfin disons quelle entre en résonannce avec quelque chose ( un lieu , un souvenir , une pensées , un mot , une personne ...)
C'est pas seulement dans le mental ; En effet , il doit toujours y avoir quelqu'un pour se sentir coupable .
Mais le sentiment de culpabilité ou tristesse ne dépend pas toujours du fait de voir qu'il y a quelqu'un ou non .
Le corps a ses mémoires qui entrent en résonnance ou pas avec différents facteurs .
Donc ce n'est pas" qu' une pensée " .
Je crois que la différence c'est de prendre cette culpabilité ou souffrance personnelement ou de voir que c'est simplement une réaction du Corps , mais pas une réaction ramenant à un " quelqu'un " .
'as vu un "moi" quelque part ?
Oui , le moi qui fait l'exercice ...
C'est tres frustrant car je sais mentalement qu'il n'y a personne . Et pourtantil y a toujours cette sensation que Je , Lucille fait .
Pas de petit bonhomme bien définit , si je cherche je trouve personne .
Mais le sentiment d'être quelqu'un persiste .
Il y a toujours l'impression que je fais quelque chose , meme quand je fais rien il y a la sensation que "Je ne fais rien " , bien que j'ai observer en vision direct que personne n'est là et que tout arrive sans que personne ne doivent faire quelque chose . Mais c'ets comme si au fond , il y avait quelqu'un qui n'y croyait pas .

A bientôt

User avatar
noselfy
Posts: 216
Joined: Sun Mar 06, 2016 11:49 pm

Re: Eveil à ma vraie nature

Postby noselfy » Sun Feb 12, 2017 8:34 pm

Bonjour Lucille,
j'ai aussi pris le temps pour pratiquer l'ED . Enfaite cela devient de plus en plus naturel dans le sens ou ca devient le vécu de tous les jours .
Bien. Plus tu pratiques et plus cela deviendra naturel, "sans y penser".
Que veux-tu dire exactement par "refuser ce qui est humain" ?
Je veux dire que j'ai du mal à accepter d'avoir un corps , des pensées et ds émotions car je ressens tout cela comme tres limitant ( là je ne peux pas expliquer pourquoi j'ai cette sensation ). Le poids du corps me limite , les pensées limites aussi la perception de la Vie ( enfin elle la modifient ) , les émotions sont pafois difficiles à gérer avec d'autres personnes ( si d'un coup je ;e mets à pleurer avec d'autres personnes, tous le monde va commencer à régair tous différement les uns des autres mais ca va provoquer ne réactions en chaine ...) .
Bref ; c'est pour ca que "etre conscience, être juste ca " crée une frustration aussi pour moi car c'est comme si le corps, les pensées, les émotions ... créaient un barriere à être simplement CA .
Mais as-tu vraiment le choix ? Comment refuser "ce qui est là", ici et maintenant ?
Qu'observe-t-on dans l'ED ? Des pensées, des "émotions", des sensations corporelles... c'est là, c'est comme ça.
Les choses peuvent-elles être autrement ce que qu'elles sont ? As-tu le pouvoir de changer la réalité du présent ? NON !!
Ce qui crée la barrière, c'est justement de croire qu'il y a MOI d'un côté, et CA de l'autre...
Accepter de ressentir , de devoir bouger avec un corps ... très peu pour moi .
Très peu pour MOI... Mais c'est quoi ce MOI ?
On dirait que c'est un esprit évanescent, immatériel, un genre d'âme. Un moi qui "possède" un corps et des émotions mais en est totalement déconnecté et n'accepte ni l'un ni l'autre. C'est ça ?
Qu'arriverait-il si tu n'avais ni corps, ni pensées, ni émotions ? Serais-tu libre ? Serait-ce la Vie... ou la mort ?
Ne vois-tu pas que cette idée du moi est mortifère et que c'est justement ce qui te sépare de la Vie ?
Je peux observer une différence en etre conscient et etre attentif . Des fois il y a sur imposition des deux et là le sentiment que quelqu'un est entrain de faire surgit .
Commence déjà par être attentive à ce qui se passe, même si pour l'instant il y a toujours ce sentiment d'un "quelqu'un". Mais attention, nous sommes bien d'accord: il ne s'agit pas de penser à ce qui se passe, mais d'observer ce qui se passe, pensées comprises. Ok ?
Oui, une cellule peut émettre cette vibration de culpabilité , de tristesse, de colère ... Enfin disons quelle entre en résonannce avec quelque chose ( un lieu , un souvenir , une pensées , un mot , une personne ...)
C'est pas seulement dans le mental ; En effet , il doit toujours y avoir quelqu'un pour se sentir coupable .
Mais le sentiment de culpabilité ou tristesse ne dépend pas toujours du fait de voir qu'il y a quelqu'un ou non .
Le corps a ses mémoires qui entrent en résonnance ou pas avec différents facteurs .
Donc ce n'est pas" qu' une pensée " .
Je crois que la différence c'est de prendre cette culpabilité ou souffrance personnelement ou de voir que c'est simplement une réaction du Corps , mais pas une réaction ramenant à un " quelqu'un " .
D'où viennent toutes ces croyances ? Est-ce que c'est quelque chose que tu as pu observer directement ?
Regarde dans l'ED: y a-t-il des "cellules", des "mémoires", des "vibrations de culpabilité", des "résonances"... ?
- si oui: elles ressemblent à quoi ces choses exactement ? Quelle est leur forme, leur position, leur couleur, etc.
- si non: qu'est-ce que ça veut dire ?
Réponds précisément pour chaque chose stp.
T'as vu un "moi" quelque part ?
Oui , le moi qui fait l'exercice ...
C'est tres frustrant car je sais mentalement qu'il n'y a personne . Et pourtantil y a toujours cette sensation que Je , Lucille fait .
Pas de petit bonhomme bien définit , si je cherche je trouve personne .
Mais le sentiment d'être quelqu'un persiste .
Il y a toujours l'impression que je fais quelque chose , meme quand je fais rien il y a la sensation que "Je ne fais rien " , bien que j'ai observer en vision direct que personne n'est là et que tout arrive sans que personne ne doivent faire quelque chose . Mais c'ets comme si au fond , il y avait quelqu'un qui n'y croyait pas .
Refais l'exercice stp, et dis-moi comment cela s'est passé à chaque étape.

Tu dis: "je sais mentalement qu'il n'y a personne". En fait, c'est le contraire: tu penses (tu sais mentalement) qu'il y a quelqu'un... mais là je ne te demande pas si tu "sais" qu'il y a quelqu'un mais si tu vois qu'il y a quelqu'un.
Est-ce qu'il y a quelqu'un qui fait, ou qui ne fait pas ?
Est-ce qu'il y a quelqu'un qui y croit, ou qui n'y croit pas ?
Est-ce qu'il y a quelqu'un là-dedans, "au fond" ?
Ne fais pas appel à ce que tu sais, ou crois savoir. REGARDE !!

Paul
“Life was fullness to such an extent that it was not life. God didn't live, simply existed.”
“La vie était à ce point plénitude qu'elle n'était pas la vie. Dieu ne vivait pas, il existait.” (A. Nothomb)

User avatar
lucille1707
Posts: 59
Joined: Tue Dec 06, 2016 11:04 pm

Re: Eveil à ma vraie nature

Postby lucille1707 » Wed Feb 15, 2017 8:31 pm

Bonsoir Paul ,
Ce qui crée la barrière, c'est justement de croire qu'il y a MOI d'un côté, et CA de l'autre...
Oui c'est exactement ca ...

il ne s'agit pas de penser à ce qui se passe, mais d'observer ce qui se passe, pensées comprises. Ok ?
Oui c'est ca, la plupart du temps il y a observation mais quasi en même temps analyse de ce qui se passe pour essayer de comprendre , comme si cette analyse pouvait être l'intincelle de l'illumination ...
On dirait que c'est un esprit évanescent, immatériel, un genre d'âme. Un moi qui "possède" un corps et des émotions mais en est totalement déconnecté et n'accepte ni l'un ni l'autre. C'est ça ?
Oui . Et les iscours non duell semble renforcer cette croyance " tu n'est pas le corps ni le mental " .
Qu'arriverait-il si tu n'avais ni corps, ni pensées, ni émotions ? Serais-tu libre ? Serait-ce la Vie... ou la mort ?
Ne vois-tu pas que cette idée du moi est mortifère et que c'est justement ce qui te sépare de la Vie ?
Je ne sais pas , pour moi ce serait plutôt la libération car je me sens prise dans les pensées, les émotions, le Corps ... Etle "je " qui se sent pris est simplement une sensation bien ancré qui essaye de se débarassé du corps, des sensations et des émotions . Mais c'est impossible . D'ou la création de la souffrance quotidienne.
Enfaite ressentir tout cela pour moi est une épreuve . Pour d'autre ca peut paraître anodin ou jouissif . Pour moi ca cré beaucoup de souffrane et de désespoir cr il y a cette sensation d'être emprisonnée.
D'où viennent toutes ces croyances ? Est-ce que c'est quelque chose que tu as pu observer directement ?
Regarde dans l'ED: y a-t-il des "cellules", des "mémoires", des "vibrations de culpabilité", des "résonances"... ?
- si oui: elles ressemblent à quoi ces choses exactement ? Quelle est leur forme, leur position, leur couleur, etc.
- si non: qu'est-ce que ça veut dire ?
Réponds précisément pour chaque chose stp.
C'est quelque chose que j'ai observé directement en faisant un "travail interieur " par l'expression des sensations du Corps . En étant plongé dans les sensations corporelle , je pouvais réellement sentir des zones du corps qui vibraient tristesse ou colère ( tristesse ou colère étant des mots pour expliquer un ressenti , la tristesse avec cette sensation de lourdeur, la colère avec cette sensation de chaleur ...) .
Des cellules mémoires oui car en me plongeant dans la zone corporelle par exemple le thorax , en rentrant de plus en plus dans la sensation , il me venait des images, des mots , des "souvenirs" . Quand je changeais de zone du corps ce n'étaient pas les memes.
Les mémoires ce sont ces images , ces mots , ces souvenirs qui sortent de nulle part mais qui sont reliés à cette zone du corps . Je ne veux pas dire qu'il y a des cellules de mémoires, des celulles de culpabilité ecc.. mais plutôt qu'il y a différent ressentis ( culpabilité, tristessse ) à différents endroit du corps ( le thorax ou siège la tristesse ou le ventre la colère ecc...).
Ne fais pas appel à ce que tu sais, ou crois savoir. REGARDE !!
NOn quand je regarde y a personne !! Mais qui c'est qui regarde ??!!



a bientôt

User avatar
noselfy
Posts: 216
Joined: Sun Mar 06, 2016 11:49 pm

Re: Eveil à ma vraie nature

Postby noselfy » Fri Feb 17, 2017 12:51 am

Bonjour Lucille,

J"avais préparé une longue réponse mais, tout compte fait, peut-être est-il temps de changer de tactique...

Que dirais-tu de se parler directement, via skype ou autre, histoire de retrouver un peu de spontanéité ?
Si tu es d'accord sur le principe, envoie-moi ton pseudo et dispos par message privé, et je ferai de même.

A bientôt,
Paul
“Life was fullness to such an extent that it was not life. God didn't live, simply existed.”
“La vie était à ce point plénitude qu'elle n'était pas la vie. Dieu ne vivait pas, il existait.” (A. Nothomb)

User avatar
lucille1707
Posts: 59
Joined: Tue Dec 06, 2016 11:04 pm

Re: Eveil à ma vraie nature

Postby lucille1707 » Sun Feb 26, 2017 7:05 pm

Bonjour Paul !

Voila deux fois que je laisse un message ici mais ils ne s'inscrivent pas..
bon je reposte ,
bien sur je suis partante pour le skype avec plaisir !
par contre je ne sais pas comment te contacter en privé pour t envoyer mon adresse .

Tiens moi au courant .

A bientot
lucille

User avatar
lucille1707
Posts: 59
Joined: Tue Dec 06, 2016 11:04 pm

Re: Eveil à ma vraie nature

Postby lucille1707 » Sun Mar 12, 2017 8:36 pm

Hello Paul !

J'ai été très contente de notre Sype et heureuse de pouvoir parler v=avec legereté de tout cela =)

J'ai des questions ( ca t'étonne hein ?! =) ) :

La frustration , la colère , l'anxiété viennent toutes de la croyance d'être un soi séparé , mais est ce qu'apres l'éveil ces émotions là disparaissent ? Ou restent elles comme réaction du corps et mental ?
Les émotions sont en faite des réactions du Corps et du Mental , mais une fois que la croaynce d'être une personne singulière et limitée disparait, est c que ces émotions restent ?
Beaucoup disent qu'pres èeveil ou avant éveil rien ne change mais j'arrive pas à vir pourquoi de telmles émotion resteraient une fois que ce qui les mettenaient tombe ?

DEuxieme chose , a part la méditation ( comme on en a parler , le faite d'être sans rien faire ni meme "méditer" mais se fondre dans l'experience ), que me conseillerais tu de faire ?

Merci et belle soirée a Toi

A biento

Lucille la fine mouche ;)

User avatar
lucille1707
Posts: 59
Joined: Tue Dec 06, 2016 11:04 pm

Re: Eveil à ma vraie nature

Postby lucille1707 » Thu Mar 16, 2017 3:57 pm

Bonjour Paul ,
Silence radio ... tout va bien ?

Je souhaitais de te faire part d'une " prise de conscience" aujourd ' hui :
j'ai vu que ce que j'apelais l'observateur ( tu sais dans la rencontre skype je te disais que dans la plupart de mes journee il y a celui qui observe , la sensation d etre séparé de out ce qui emerge , et quelque fois cet observateur se tpurne vers les sensations du corps , les pensées...) est enfaite une pensée .
C'est une pensée qui a eté identifié comme quelqu'un .
La dans la direct experience j ai vu que ce qui avait ete oris comme " l'observateur " etait enfaite une pensée .
Comme si le monde avait toujours ete vu à travers le filtre d'une pensée.
c'est bisard a dire mais c est ce qui a ete la.
D'ou la sensation d etre separé du monde , la sensation d etee coincé. Car je m identifiait a la pensée . C est super bisard.
J espere que tu vois ce que j essaie de t expliquer .

A bientot

User avatar
noselfy
Posts: 216
Joined: Sun Mar 06, 2016 11:49 pm

Re: Eveil à ma vraie nature

Postby noselfy » Mon Mar 20, 2017 5:32 pm

Bonjour Lucille,

Désolé pour le silence radio, je n'avais pas vu tes messages.
J'ai été très contente de notre Sype et heureuse de pouvoir parler v=avec legereté de tout cela =)
Bonheur partagé... à renouveler dès que possible.
J'ai des questions ( ca t'étonne hein ?! =) ) :
Je me disais aussi...
Beaucoup disent qu'pres èeveil ou avant éveil rien ne change mais j'arrive pas à vir pourquoi de telmles émotion resteraient une fois que ce qui les mettenaient tombe ?
La "réalisation du non-soi" n'est que la première étape sur le chemin de l'éveil. Sur le coup, rien de magique (c'est juste un changement de perception, la vie continue) mais le processus est en marche... donc oui, à terme, toutes ces émotions vont fortement décroître, voire disparaître.
DEuxieme chose , a part la méditation ( comme on en a parler , le faite d'être sans rien faire ni meme "méditer" mais se fondre dans l'experience ), que me conseillerais tu de faire ?
Arrêter de te poser des questions, peut-être ? :)
Plus généralement: tout ce qui permet de relaxer le corps, et vider le mental (c'est le but).
La dans la direct experience j ai vu que ce qui avait ete oris comme " l'observateur " etait enfaite une pensée .
Bien vu, fine mouche !
Oui, l'observateur n'est qu'une pensée. Malheureusement c'est une pensée bien ancrée, donc n'hésite pas à retourner dans l'ED à la moindre occasion, et dès que tu as le moindre doute. Il faut vraiment que cette prise de conscience devienne une évidence, une "expérience vécue". En fait, c'est tout simple: l'expérience de la vie est ce qu'elle est. Il n'y a pas d'entité "à l'intérieur" pour la vivre. La vie est vécue, point barre. L'idée qu'il y a un observateur, un penseur, un décideur, une présence, une conscience - ou toute autre forme que puisse prendre l'idée du "moi" - n'est qu'une illusion. Ce sont juste les pensées qui racontent ça, c'est juste une histoire. L'expérience, elle, montre exactement le contraire...
Est-ce que c'est bien clair ?

A cet instant précis: y a-t-il quelque chose ou quelqu'un en train de lire ces lignes ?
La lecture est-elle une activité spontanée qui se fait naturellement, sans y penser... ou une activité dirigée par un lecteur/observateur/penseur ? Qu'en est-il des autres activités de tous les jours ?
Y a-t-il un pilote dans l'avion ou est-ce que l'avion se pilote tout seul ?
Où est "Lucille" là-dedans ?

A bientôt,
Paul
“Life was fullness to such an extent that it was not life. God didn't live, simply existed.”
“La vie était à ce point plénitude qu'elle n'était pas la vie. Dieu ne vivait pas, il existait.” (A. Nothomb)

User avatar
lucille1707
Posts: 59
Joined: Tue Dec 06, 2016 11:04 pm

Re: Eveil à ma vraie nature

Postby lucille1707 » Tue Mar 21, 2017 4:55 pm

Coucou Paul , tu serais disponible vendredi matin pour un skype ? Peu importe l'heure .
Bientot !

User avatar
noselfy
Posts: 216
Joined: Sun Mar 06, 2016 11:49 pm

Re: Eveil à ma vraie nature

Postby noselfy » Wed Mar 22, 2017 7:20 am

Avec grand plaisir...
A bientôt
“Life was fullness to such an extent that it was not life. God didn't live, simply existed.”
“La vie était à ce point plénitude qu'elle n'était pas la vie. Dieu ne vivait pas, il existait.” (A. Nothomb)

User avatar
noselfy
Posts: 216
Joined: Sun Mar 06, 2016 11:49 pm

Re: Eveil à ma vraie nature

Postby noselfy » Fri Mar 24, 2017 4:25 pm

Coucou Lucille,

Toujours un plaisir de converser avec toi.
Concernant la méditation, voici un lien (en anglais): True meditation
N'hésite pas à partager ce qui vient...

A bientôt
Paul
“Life was fullness to such an extent that it was not life. God didn't live, simply existed.”
“La vie était à ce point plénitude qu'elle n'était pas la vie. Dieu ne vivait pas, il existait.” (A. Nothomb)

User avatar
lucille1707
Posts: 59
Joined: Tue Dec 06, 2016 11:04 pm

Re: Eveil à ma vraie nature

Postby lucille1707 » Fri Mar 24, 2017 11:21 pm

Merci a Toi ,
C'est supzr de pouvoir "" skyper " comme ca .
Merci aussi pour le texte .
C'est exactement ce que je ressentais et ce que je ressens profondement .
C'est dailleurd aussi une des raisons pour lesquelles la Non dualité a croiser mon chemin .
Car il y a quelques mois , je ne parvenais plus a mediter ou pratiquer des techniques . Interieurement c est comme si quelque chose me disait que ce n etait pas la voie . Pas si la Liberté et la Verité voulait etre trouvées.
j'avais l'impressipn comme je te l ai dis aussi par rappoet a la pleine conscience ( telle qu elle est souvent expliquee et pratiquer ) que ca enfermait interieurement .
Que ca menait pas a la vision clair et pure .
Alors j'ai arreter toutes les pratiques . ( et ca n'a pas ete facile au debut , radio blabla disait " mais qu est ce que tu fou ? Tu va redevenir comme avant , retourner dans tes paterns , tes peurs , tes anxietes , tu es vraiment nulle ecx...) . Mais de toute facon je pouvais pas continuer a pratiquer , ca collait plus interieurement. Non pas que les techniques soient inutiles mais comme le dit dans le texte , pour un temps oui mais ensuite si l on veut vraiment voir , il faut lacher ...et Etre.
Et là est arriver la non dualité , qui au fir et a mesure de mes lectures et ecoute ( ca fait pas longtemps ca doit faire 6 ou 7 mois ) , confirmais ce que je ressentais au plus profond de moi.
je comprends profondement la plupart de ce qui est dit . Ca resonne en moi . Comme si je le sais deja !
Mais c est comme s il y avait encore un film fin , un brouillard fin sur la vision clair . Je sais qu elle est là deja et qu elle se vit deja . Je le sais je le sens. Mais il y a un alignement qui reste a faire , une clarté , une dissipation du brouillard. Et cette profonde xomprehension je la sens au niveau du Coeur. Ca resonne là.
J'ai bien aimé la.phrase " he emphasis is on being awareness; not on being aware of objects, but on resting as primordial awareness itself. " .
C est exactement ca , la breche , le brouillard .
Ne pas etre conscient de . Mais etee conscience.
Ne pas etre present à mais etre presence .
Et je sais que c est deja comme ca , c est deja ce qui est là . Je sais je sens j en sui persuadé . C est juste la lunette de brouillard qui vient noircir cette profonde comprehension ..

Merci encore a Toi
belle soiree
a bientot !

Lucille


Return to “Français”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest