Le chemin, la vérité, et la vie.

Moderators: Chronophonix, Freddi

User avatar
Tramuntana
Posts: 8
Joined: Sat Dec 10, 2016 9:59 pm

Le chemin, la vérité, et la vie.

Postby Tramuntana » Sun Dec 11, 2016 4:07 pm

Bonjour tout le monde,
Merci de m'accueillir sur le forum.

Je m’appelle Thomas, j’ai 27 ans.

Il y a 10 ans ma grand-mère me fait découvrir le bouddhisme à travers des livres et des histoires. Puis la vie s’est déployée d’elle-même, des expériences, des rencontres, beaucoup de prises de conscience, voila seulement 2 ou 3 ans que j’ai commencé à toucher le fond du problème. J’ai alors commencé à observer la vie autour de moi, observer mes réactions, sensations, ainsi que les mécanismes de l’esprit et de l’ego, la peur, le doute, le désir, l’amour, les concepts et l’illusion.

Si je devais faire une liste chronologique des livres et auteurs marquants qui m’ont amené jusque ici je dirais : Castaneda, Eckhart Tolle, Divers livres sur le bouddhisme, Bhagavad-Gita, Terence McKenna, Alan Watts, Krishnamurti, Patrul Rinpoché, Chogyal Namkhai Norbu, Sri Nisargadatta Maharaj, Sri Ramana Maharshi.

Aujourd’hui, après avoir pris conscience que la spiritualité n’était encore et toujours qu’un jeu et toujours pas la vie, je voudrais me libérer de cette identification qui me gène. Mettre fin au chercheur et pouvoir vivre simplement et tranquillement le tout sur des bases solides qui me permettront de ne pas me faire emporter dans la routine, l’illusion, ainsi que le drame du mental. je cherche à me surprendre.

J’ai compris intellectuellement que le moi n’existe pas, j’arrive à voir plus ou moins à quel point tout dans ma vie et en relation avec ce moi mais je n’arrive pas à prendre suffisamment de recul, la prise de conscience est loin d’être complète et voila pourquoi je viens chercher «  une personne » pour me guider vers la porte.

Je suis prêt à laisser de coté tous mes concepts et croyances pour mener à bien cette quête.

Sincèrement

Thomas.

User avatar
DanielP
Posts: 736
Joined: Sun Jun 14, 2015 5:19 am
Location: Canada

Re: Le chemin, la vérité, et la vie.

Postby DanielP » Sun Dec 11, 2016 10:39 pm

Bonjour Thomas,

Mon nom est Daniel de la région de Montreal au Canada. Heureux de faire ta connaissance. Je me propose de te guider dans ce processus.

Voici quelque règles de fonctionnement que je suggère :
écrire quotidiennement/régulièrement même si ce n'est que pour dire que tu répondra plus tard, je ferai de même. Mettre de côté toute pratique/lecture spirituelle la durée de notre échange.

Aussi, il y a à accepter le déni de responsabilité.

http://liberationunleashed.com/fr/inscr ... tissement/

Donc si tu peux me confirmer être d'accord avec ce qui précède et avec le fait que je te guide - nous allons pouvoir débuter.

À plus

Daniel
Le but est seulement d'être - Just to be is the goal

User avatar
Tramuntana
Posts: 8
Joined: Sat Dec 10, 2016 9:59 pm

Re: Le chemin, la vérité, et la vie.

Postby Tramuntana » Sun Dec 11, 2016 10:59 pm

Bonsoir Daniel,
J'ai lu le le déni de responsabilité et suis partant pour discuter quotidiennement.
J'accepte et je suis heureux que tu me guides.

Thomas

User avatar
DanielP
Posts: 736
Joined: Sun Jun 14, 2015 5:19 am
Location: Canada

Re: Le chemin, la vérité, et la vie.

Postby DanielP » Sun Dec 11, 2016 11:39 pm

Bonjour Thomas,
J'ai lu le le déni de responsabilité et suis partant pour discuter quotidiennement. J'accepte et je suis heureux que tu me guides.
Bien! Alors lançons nous :)
Aujourd’hui, après avoir pris conscience que la spiritualité n’était encore et toujours qu’un jeu et toujours pas la vie...
C'est bien d'avoir réaliser cela, en effet, la spiritualité n'est qu'une tentative parmi tant d'autre pour expliquer la réalité.
je voudrais me libérer de cette identification qui me gène.
C'est paradoxal tout de même, le 'je' qui veut mettre fin à l'identification au 'je' :)
Mettre fin au chercheur et pouvoir vivre simplement et tranquillement le tout sur des bases solides qui me permettront de ne pas me faire emporter dans la routine, l’illusion, ainsi que le drame du mental. je cherche à me surprendre.
Il n'y a personne qui peut se faire emporter par quoique ce soit mais ça bien sûr, il faut le voir par soi même.

Dis-moi, à quoi fais-tu référence quand tu dis 'je'?

A plus

Daniel
Le but est seulement d'être - Just to be is the goal

User avatar
Tramuntana
Posts: 8
Joined: Sat Dec 10, 2016 9:59 pm

Re: Le chemin, la vérité, et la vie.

Postby Tramuntana » Mon Dec 12, 2016 12:37 am

Daniel,
À quoi fais-tu référence quand tu dis 'je'?
'Je' fais référence au processus d’identification qui croit avoir le contrôle sur la vie ainsi que sur ‘mon' corps et ses agissements. Quand une sensation dans le ventre apparaît, une pensée est produite, même si 'je" ai au courant que les pensées vont et viennes, 'je' s’identifie à la pensée faim et en déduit que 'je' (le corps) a faim.

Le concept de 'Je' fait référence, au processus d’identification aux pensées.

'Je' est conscient pour autant qu’il ne tient debout que grace à cette identification ainsi qu’aux différents concepts qui le font exister.

Thomas

User avatar
DanielP
Posts: 736
Joined: Sun Jun 14, 2015 5:19 am
Location: Canada

Re: Le chemin, la vérité, et la vie.

Postby DanielP » Mon Dec 12, 2016 1:50 pm

Bonjour Thomas,
'Je' fais référence au processus d’identification qui croit avoir le contrôle sur la vie ainsi que sur ‘mon' corps et ses agissements. Quand une sensation dans le ventre apparaît, une pensée est produite, même si 'je" ai au courant que les pensées vont et viennes, 'je' s’identifie à la pensée faim et en déduit que 'je' (le corps) a faim.

Le concept de 'Je' fait référence, au processus d’identification aux pensées.

'Je' est conscient pour autant qu’il ne tient debout que grâce à cette identification ainsi qu’aux différents concepts qui le font exister.
C’est bien. Tu as, somme toutes, une conception assez traditionnelle du ‘je’. Donc tu es ‘normal’ hahaha…

Je vais commencer simplement en te proposant de faire une exploration du sens de la vue. Tu sais. Une des façons dont l’identification se manifeste et se renforcit, est cette impression de faire quelque chose quand on voit. Cette impression que c’est nous (‘je’) qui faisons l’action de ‘voir’. C’est ce que nous allons explorer.
Aussi, sache que pour le reste de notre échange, tu devras te fier uniquement à ton expérience, à ce que tu vis, à ce que tu ressens. Si tu tombes dans la cogitation, les interprétations et les concepts, tu feras fausse route. Dans ce processus, notre expérience directe fait foi de tout.

Alors voici :

Voir

Assieds-toi quelques instants et prend le temps de respirer, question de laisser la poussière retomber. Puis:

Ferme les yeux, de sorte que maintenant tu vois une noirceur indéfinie ou bien une lueur rouge/orangée si tu regardes en direction du soleil ou d’une source de lumière vive. Ensuite, va à l'expérience que nous appelons ‘voir’ et répond aux questions en te fiant uniquement sur ce que tu peux trouver dans l’expérience de voir.

1) En gardant les yeux fermés, décrit dans tes mots ‘ce qui est vu’.
2) Maintenant, dis-moi, dans le fait de ‘voir’, trouves-tu autre chose que ‘ce qui est vu’ (ce que tu as décrit au point 1)? Autrement dit, dans cette expérience, y-a-t-il ‘autre chose’ que ‘ce qui est vu’ ?
3) Dans cette expérience, trouves-tu une sorte de fonction ou quelque chose qui exécute une action appelée ‘voir’?
4) Peux-tu choisir de ‘voir’ ou de ‘ne pas voir’ ‘ce qui est vu’ ?
5) Dans l’expérience de voir, trouves-tu une paire d'yeux, un corps, un cerveau, un ‘je’, une personne faisant l’action de ‘voir’? Souviens-toi, fie-toi uniquement à l'expérience de voir et pas à ce que tu penses, à ce qu'on t'a dit etc.

À plus

Daniel
Le but est seulement d'être - Just to be is the goal

User avatar
Tramuntana
Posts: 8
Joined: Sat Dec 10, 2016 9:59 pm

Re: Le chemin, la vérité, et la vie.

Postby Tramuntana » Mon Dec 12, 2016 9:57 pm

Bonjour Daniel,

Concernant l'exercice,
1) En gardant les yeux fermés, décrit dans tes mots ‘ce qui est vu’.
2) Maintenant, dis-moi, dans le fait de ‘voir’, trouves-tu autre chose que ‘ce qui est vu’ (ce que tu as décrit au point 1)? Autrement dit, dans cette expérience, y-a-t-il ‘autre chose’ que ‘ce qui est vu’ ?
3) Dans cette expérience, trouves-tu une sorte de fonction ou quelque chose qui exécute une action appelée ‘voir’?
4) Peux-tu choisir de ‘voir’ ou de ‘ne pas voir’ ‘ce qui est vu’ ?
5) Dans l’expérience de voir, trouves-tu une paire d'yeux, un corps, un cerveau, un ‘je’, une personne faisant l’action de ‘voir’? Souviens-toi, fie-toi uniquement à l'expérience de voir et pas à ce que tu penses, à ce qu'on t'a dit etc.
1) Du noir est perçu, sans limite apparente.

2) En plus de ce qui est vu dans cette expérience est aussi presente la sensation des yeux et du corps physique.

3) 'Je' ne trouve rien qui exécute une action appelée voir.

4) 'Je' ne peux pas choisir de voir où ne pas voir ce qui est vu.

5) Dans le fait de voir 'je' trouve la sensation des yeux, mais il n’y a ni cerveau, ni 'je', ni personne faisant l’action de voir.

Il y a juste 'voir' + sensation des yeux.

Thomas.

User avatar
DanielP
Posts: 736
Joined: Sun Jun 14, 2015 5:19 am
Location: Canada

Re: Le chemin, la vérité, et la vie.

Postby DanielP » Tue Dec 13, 2016 2:50 am

Bonjour Thomas,
1) Du noir est perçu, sans limite apparente.
Ok.
2) En plus de ce qui est vu dans cette expérience est aussi présente la sensation des yeux et du corps physique.
Oui effectivement, par contre, comme l’expérience était centré sur le sens de la vue, la sensation des yeux et du corps physique fait-elle vraiment partie de ‘ce qui est vu’? à mon sens non. Les sensations font partie du ressenti.
3) 'Je' ne trouve rien qui exécute une action appelée voir.
Oui.
4) 'Je' ne peux pas choisir de voir où ne pas voir ce qui est vu.
Oui.
5) Dans le fait de voir 'je' trouve la sensation des yeux, mais il n’y a ni cerveau, ni 'je', ni personne faisant l’action de voir.
Ok.
Il y a juste 'voir' + sensation des yeux.
Il y juste voir (si on exclut le ressenti). Es-tu d'accord?

Si tu le souhaite, nous pourrons faire plus tard dans le processus une exploration du ressenti de manière isolé mais aussi combiné avec les sens, les émotions etc.
Pour le moment, je pense qu’il est préférable de continuer à explorer les perceptions. Je te propose donc aujourd’hui un approfondissement du sens de la vue. La principale différence est que l'on combine yeux ouverts et yeux fermés

Voir - 2ème partie

Ici encore, assieds-toi quelques instants et prend le temps de respirer afin de laisser retomber la poussière. Puis:

Regarde à droite, tu vois ce que j'appellerai l'image de droite.
Regarde à gauche, tu vois l'image de gauche.
Regarde au centre et ferme les yeux, tu vois alors l'image que l'on voit lorsque nous avons les yeux fermés. Je l'appellerai simplement l'image avec les yeux fermés.

Maintenant voici ce qui se passe:
Tu vois l'image de droite.
Tu vois l'image de gauche.
Tu vois l'image avec les yeux fermés.

Questions:
Lorsque tu regardes à droite, peux-tu ne pas voir l'image de droite?
Lorsque tu regardes à gauche, peux-tu ne pas voir l'image de gauche?
Lorsque tu regardes au centre, peux-tu ne pas voir l'image avec les yeux fermés?
Peu importe comment tu le fais, peu importe ce qui est vu, ici encore, observe que le voir ne disparaît pas...tu es d'accord?

Quand tu regardes l’image de gauche, où est passé l’image de droite?
N’est-elle pas morte alors que l’expérience présente, l’expérience vivante est l’image de gauche?
Au moment où tu regardes l’image avec les yeux fermés, où sont passé les images de droite et de gauche?
Observe qu’à ce moment précis, il n’y a que l’image avec les yeux fermés qui soit une expérience vivante. C’est l’expérience présente. L'expérience vivante est toujours l'expérience présente. Tu es d'accord?

À plus

Daniel
Le but est seulement d'être - Just to be is the goal

User avatar
Tramuntana
Posts: 8
Joined: Sat Dec 10, 2016 9:59 pm

Re: Le chemin, la vérité, et la vie.

Postby Tramuntana » Tue Dec 13, 2016 3:36 pm

Bonjour Daniel,

Voir - 2ème partie
Questions:
lorsque tu regardes à droite, peux-tu ne pas voir l'image de droite?
Quand 'je' regarde à droite, 'je' suis obligé de voir l’image de droite.
Lorsque tu regardes à gauche, peux-tu ne pas voir l'image de gauche?
Quand 'je' regarde à gauche, 'je' suis obligé de voir l’image de gauche.
Lorsque tu regardes au centre, peux-tu ne pas voir l'image avec les yeux fermés?
Quand 'je' regarde au centre avec les yeux fermés, 'je' suis obligé de voir l’image avec les yeux fermés.

Quand 'je' regarde au centre avec les yeux ouverts, 'je' suis obligé de voir l’image avec les yeux ouverts et ne voit pas l’image avec les yeux fermés.
Peu importe comment tu le fais, peu importe ce qui est vu, ici encore, observe que le voir ne disparaît pas...tu es d'accord?
Affirmatif, le 'voir' ne disparaît jamais. Avec les yeux ouverts ou avec les yeux fermés il ni y a que 'voir'.
Quand tu regardes l’image de gauche, où est passé l’image de droite?
Quand 'je' regarde l’image de gauche, l’image de droite est sur la droite mais comme hors du temps.
N’est-elle pas morte alors que l’expérience présente, l’expérience vivante est l’image de gauche?
Effectivement, quand 'je' regarde l’image de gauche, l’image de gauche semble beaucoup plus vivante avec des couleurs vives que l’image de droite qui n’existe plus vraiment.
Au moment où tu regardes l’image avec les yeux fermés, où sont passé les images de droite et de gauche?
Quand 'je' regarde l’image avec les yeux fermés, les images de droite et de gauche ont disparues.
Observe qu’à ce moment précis, il n’y a que l’image avec les yeux fermés qui soit une expérience vivante. C’est l’expérience présente. L'expérience vivante est toujours l'expérience présente. Tu es d'accord?
L’expérience vivante est toujours l’expérience présente. Si j’ai les yeux fermés l’expérience présente des yeux fermés est la seule expérience de voir, donc oui la plus vivante. 'Je' suis d'accord.

Thomas.

User avatar
DanielP
Posts: 736
Joined: Sun Jun 14, 2015 5:19 am
Location: Canada

Re: Le chemin, la vérité, et la vie.

Postby DanielP » Wed Dec 14, 2016 3:20 am

Bonjour Thomas,
Quand 'je' regarde à droite, 'je' suis obligé de voir l’image de droite.
Oui.
Quand 'je' regarde à gauche, 'je' suis obligé de voir l’image de gauche.
Oui aussi.
Quand 'je' regarde au centre avec les yeux fermés, 'je' suis obligé de voir l’image avec les yeux fermés.
Oui.
Quand 'je' regarde au centre avec les yeux ouverts, 'je' suis obligé de voir l’image avec les yeux ouverts et ne voit pas l’image avec les yeux fermés.
Effectivement.
Affirmatif, le 'voir' ne disparaît jamais. Avec les yeux ouverts ou avec les yeux fermés il ni y a que 'voir'.
Oui.
Quand 'je' regarde l’image de gauche, l’image de droite est sur la droite mais comme hors du temps.
Ici ta réponse est un peu ambiguë, tu dis ‘l’image de droite est sur la droite’ mais comment le sais-tu si tu ne la vois pas? Si tu ne la vois pas tu n'en fais pas directement l'expérience! non?
Quand tu regardes à gauche, l’image de droite n’est-elle pas morte alors que l’expérience présente, l’expérience vivante est l’image de gauche?
Effectivement, quand 'je' regarde l’image de gauche, l’image de gauche semble beaucoup plus vivante avec des couleurs vives que l’image de droite qui n’existe plus vraiment.
Ici aussi ta réponse est ambiguë, mais je crois comprendre ce que tu veux dire.
Quand 'je' regarde l’image avec les yeux fermés, les images de droite et de gauche ont disparues.
Oui.
L’expérience vivante est toujours l’expérience présente. Si j’ai les yeux fermés l’expérience présente des yeux fermés est la seule expérience de voir, donc oui la plus vivante. 'Je' suis d'accord.
Parfait.

Je suggère de continuer avec le sens de l’ouïe ou l'expérience d’entendre…

Entendre

Nous allons procéder exactement de la même façon avec le sens de l’ouïe ou ‘entendre’, qu’avec l'expérience de ‘voir’.

Il suffit de passer un moment à écouter les sons dans la pièce ou à l'extérieur. N’importe quels sons fait l’affaire. Le son d’une cloche, le son de la circulation, le chant des oiseaux, un ventilateur etc.

Questions:
1) Dans l’expérience d’entendre’, peux-tu trouver autre chose que ‘ce qui est entendu’?
2) Dans l’expérience d’entendre, en plus du son, expérimentes-tu un objet qui est à la source du son? Par exemple, si tu écoutes le son d’une cloche, fais-tu l’expérience d’une cloche en plus du son d’une cloche, ou tu ne fais que l’expérience d’un son de cloche?
3) Peux-tu trouver une fonction, quelque chose qui exécute l’action appelé ‘ entendre ’ ?
4) Est-ce que tu peux trouver une paire d'oreilles, un corps, un cerveau, un ‘je’, une ‘personne’ appelée Thomas qui fait l’action d’écouter’ ou d’entendre’?

Comme ça va bien en ce moment j’ai l’impression que nous allons pouvoir passer à autre chose après cette exploration ci.

À plus

Daniel
Le but est seulement d'être - Just to be is the goal

User avatar
Tramuntana
Posts: 8
Joined: Sat Dec 10, 2016 9:59 pm

Re: Le chemin, la vérité, et la vie.

Postby Tramuntana » Wed Dec 14, 2016 6:36 pm

Daniel,

Voir.
Ici ta réponse est un peu ambiguë, tu dis ‘l’image de droite est sur la droite’ mais comment le sais-tu si tu ne la vois pas? Si tu ne la vois pas tu n'en fais pas directement l'expérience! non?
Effectivement, 'je' n'en fais pas directement l'expérience. 'Je' ne sais pas où est l'image de droite, est n'est pas présente quand 'je' regarde l'image de gauche.


Entendre.
Dans l’expérience 'd’entendre', peux-tu trouver autre chose que 'ce qui est entendu'?
Dans l’expérience d’entendre, 'je' ne peux pas trouver autre chose que ce qui est entendu.
Dans l’expérience 'd’entendre', en plus du son, expérimentes-tu un objet qui est à la source du son? Par exemple, si tu écoutes le son d’une cloche, fais-tu l’expérience d’une cloche en plus du son d’une cloche, ou tu ne fais que l’expérience d’un son de cloche?
Dans l’expérience d’entendre en plus du son 'je' n’expérimente aucun objet à la source du son, il y a juste un bruit, si le bruit est connu une pensée fait surface « son d’une cloche ».
Peux-tu trouver une fonction, quelque chose qui exécute l’action appelé ‘ entendre ’ ?
'Je' ne peux pas trouver de fonction qui exécute l’action appelée « entendre ». 'Je' suis obligé d’entendre.
Est-ce que tu peux trouver une paire d'oreilles, un corps, un cerveau, un ‘je’, une ‘personne’ appelée Thomas qui fait l’action d’écouter’ ou d’entendre’?
'Je' ne trouve personne appelé Thomas, pas de cerveau, pas de 'je', pas de corps qui fait l’action d’écouter ou d’entendre.

Je suis partant pour la suite!

À bientôt.

Thomas

User avatar
DanielP
Posts: 736
Joined: Sun Jun 14, 2015 5:19 am
Location: Canada

Re: Le chemin, la vérité, et la vie.

Postby DanielP » Thu Dec 15, 2016 10:19 pm

Bonjour Thomas,

Désolé pour le retard. J'ai d'autres discussions en cours et je n'ai pas eu le temps de répondre à toutes. Voilà.
Bon, le but de nos explorations jusqu'à présent était de démystifier l'idée d'être un 'je', une entité qui fait l'action de percevoir (5 sens) et jusqu'à présent nous avons regardé le sens de la vue et de l'ouïe. En explorant les autres sens nous arrivons aux mêmes conclusions mais comme ça va bien, je te laisse vérifier cela par toi-même. Par contre, si tu souhaites explorer un autre sens, dis-le-moi et nous le ferons.

Pour la suite, nous allons réunir tous les sens - « voir », « entendre », « sentir », etc., mais aussi la pensée, les émotions et les sensations et nous allons appeler cela le « vécu ». Ce mot étant utilisé pour désigner ton expérience présente d’instant en instant. D’accord ?

Maintenant, voici l’exercice :

Ici encore, assieds-toi quelques instants et prend le temps de respirer puis, observe ton expérience, ce que ‘tu’ vis, le « vécu ». Et répond aux questions suivantes :

1) Y a-t-il autre chose dans ce « vécu » que « l’'expérience présente »? Vérifie par toi-même - Ne te précipite pas pour répondre - Regarde et vois ce que tu trouves dans ton expérience.

2) Trouves-tu quelque chose qui « fasse l’expérience », ou est-ce que la seule chose que tu trouves est « l'expérience présente » c’est-à-dire la totalité de ce qui est expérimenté dans l’instant?

3) Trouves-tu un corps, un 'je', un 'Thomas' qui fasse l'action d'expérimenter « l'expérience présente », ce « vécu »? Concentre-toi spécifiquement sur la recherche d’un « quelque chose » qui pourrait « faire » l'expérience. Est-ce tu trouves « quelque chose’? Ou bien tu ne trouves « l'expérience présente »?

A plus

Daniel
Le but est seulement d'être - Just to be is the goal

User avatar
DanielP
Posts: 736
Joined: Sun Jun 14, 2015 5:19 am
Location: Canada

Re: Le chemin, la vérité, et la vie.

Postby DanielP » Sun Dec 18, 2016 5:36 pm

Bonjour Thomas,

Est-ce que tu as un souci?

Daniel
Le but est seulement d'être - Just to be is the goal

User avatar
Tramuntana
Posts: 8
Joined: Sat Dec 10, 2016 9:59 pm

Re: Le chemin, la vérité, et la vie.

Postby Tramuntana » Sun Dec 18, 2016 10:25 pm

Bonsoir Daniel,

Tout vas trés bien merci aucun souci, j'espère qu'il en est de même pour toi.

Je suis en Espagne au calme actuellement, 'je' prenais le temps de bien expérimenté ton dernier exercice en pleine nature.
Y a-t-il autre chose dans ce « vécu » que « l’expérience présente »? Vérifie par toi-même - Ne te précipite pas pour répondre - Regarde et vois ce que tu trouves dans ton expérience.
Dans l’action de voir il n’y a que voir
Dans l’action d’entendre il n’y a qu’entendre.
Dans l’action de sentir il n’y a que sentir
Dans l’action de toucher il n’y a que toucher.
Quand une émotion surgit il n’y a qu’une émotion.
Quand une sensation surgit il n’y a qu’une sensation.
Quand une pensée surgit il n’y a qu’une pensée.

Dans le vécu il n’y a que voir, entendre, sentir, toucher… Il n’y a que l’expérience présente. J’en viens à en conclure que le vécu est l’experience présente.

Dans le vécu, moment après moment, il n’y a rien d’autre que l’expérience présente.
Trouves-tu quelque chose qui « fasse l’expérience », ou est-ce que la seule chose que tu trouves est « l'expérience présente » c’est-à-dire la totalité de ce qui est expérimenté dans l’instant?
'Je' ne trouve rien qui fait l’expérience de la totalité de ce qui est expérimenté, il n’y a que l’expérience présente. Quand 'je' fais l’experience suffisamment longtemps il n’y a que l’expérience présente, le 'je', n’existe plus il y a juste le vécu. 'Je' disparais pendant un instant.
Trouves-tu un corps, un 'je', un 'Thomas' qui fasse l'action d'expérimenter « l'expérience présente », ce « vécu »? Concentre-toi spécifiquement sur la recherche d’un « quelque chose » qui pourrait « faire » l'expérience. Est-ce tu trouves « quelque chose’? Ou bien tu ne trouves « l'expérience présente »?
'Je' ne trouve rien qui fait l’expérience, il y a juste l’expérience du vécu dans le présent. Pas de corps, pas de 'Je', pas de Thomas.

Durant "ma" dernière meditation, j'expérimentais 'voir' 'je' regardais le ciel, le regard sur l'horizon puis soudainement l'horizon a disparu 'je' ne le voyais plus il n'y avait plus de nuages non plus. Uniquement du bleu clair et de la lumière, puis en approfondissant des petits points blancs lumineux se sont mis à tourner devant moi ce superposant à la scène.

Bien à toi,

Thomas.

User avatar
DanielP
Posts: 736
Joined: Sun Jun 14, 2015 5:19 am
Location: Canada

Re: Le chemin, la vérité, et la vie.

Postby DanielP » Mon Dec 19, 2016 12:55 am

Bonjour Thomas,
Dans l’action de voir il n’y a que voir
Dans l’action d’entendre il n’y a qu’entendre.
Dans l’action de sentir il n’y a que sentir
Dans l’action de toucher il n’y a que toucher.
Quand une émotion surgit il n’y a qu’une émotion.
Quand une sensation surgit il n’y a qu’une sensation.
Quand une pensée surgit il n’y a qu’une pensée.

Dans le vécu il n’y a que voir, entendre, sentir, toucher… Il n’y a que l’expérience présente. J’en viens à en conclure que le vécu est l’expérience présente.

Dans le vécu, moment après moment, il n’y a rien d’autre que l’expérience présente.
Rien d’autre que l’expérience présente! En effet!
'Je' ne trouve rien qui fait l’expérience de la totalité de ce qui est expérimenté, il n’y a que l’expérience présente. Quand 'je' fais l’expérience suffisamment longtemps il n’y a que l’expérience présente, le 'je', n’existe plus il y a juste le vécu. 'Je' disparais pendant un instant.
Bien. Ici par contre, le fait de voir ou de ne pas voir de ‘je’ dans l’expérience semble dépendre de la durée de l’exercice. Tu dis : ‘Quand 'je' fais l’expérience suffisamment longtemps il n’y a que l’expérience présente, le 'je', n’existe plus il y a juste le vécu.’
Mais dis-moi, comment vois-tu, ressens-tu ou expérimentes-tu ce ‘je’, ce ‘me’ ou ce ‘moi’ quand tu ne fais pas l’exercice suffisamment longtemps?
'Je' ne trouve rien qui fait l’expérience, il y a juste l’expérience du vécu dans le présent. Pas de corps, pas de 'Je', pas de Thomas.
Ok. Mais si tu ne trouves rien, qu’est-ce qui fait que tu te perçoive comme un ‘je’ ou une entité séparée de tout le reste?

À plus

Daniel
Le but est seulement d'être - Just to be is the goal


Return to “Français”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest