l'envol du guerrier

Moderators: Chronophonix, Freddi

User avatar
RV vole
Posts: 18
Joined: Sat Mar 12, 2016 3:01 pm

Re: l'envol du guerrier

Postby RV vole » Mon Apr 04, 2016 12:14 am

alors bien sur le deuxième ...je trouve que c'est un bonne exercice...
le moi ce décolle progressivement cela ce vois mieux maintenant...

je fais mieux la différence entre une pensée et un expérience cela est très claire

aujourd'hui je me sentais super bien!! de l'énergie et du calme était là juste ce qu'il faut pour apprécier ce qui ce passe...

merci Fred
je continu
Hervé

User avatar
Freddi
Posts: 1226
Joined: Thu Oct 25, 2012 1:51 pm
Location: Céret, France

Re: l'envol du guerrier

Postby Freddi » Mon Apr 04, 2016 6:51 am

Bonjour Hervé,
quelques gouttes de pluies tombent et ce foutent complètement si ça me dérange ou pas elles tombent car c'est le moment pour elles de tomber me mouiller... « E »
Ah bon tu peux faire l’expérience de 'ce dont se foutent les gouttes de pluie'? C’est pas une pensée, ça?
l'herbe est verte, les orties, les branches sont mouillés sont bien là...humides et ne pausent pas de questions... « E »
Même question … les branches ne se posent pas de questions … pensée ou expérience?

Quand je te demandais de réécrire ta tranche de vie sans ‘je’ ni ‘moi’, je ne voulais pas dire juste te contenter de supprimer les mots ‘je’ et ‘moi’ dans les phrases, sans les réarranger un peu. La plupart de tes phrases n’ont plus aucun sens.
Je demandais de réorganiser un peu, pour effacer toute trace de ce moi-je.
Un exemple: Je suis assis sur une chaise, ma lampe éclaire mon clavier et mes doigts parcourent les touches pour écrire une réponse >>> Assis sur une chaise, la lampe éclaire le clavier et les doigts parcourent les touches …
Vois-tu ce que je veux dire ?

Alors pourrais-tu me faire une liste, là, maintenant, de tout ce qui est perçu (vu, entendu, senti, touché) autour de toi, alors que tu lis ces mots. Fais une liste simple, une douzaine de ‘choses’ perçues, des sons, des sensations dans le corps, des éléments aperçus … ensuite réorganise cette liste pour effacer toute trace de moi, d’Hervé … ensuite dis-moi quelle version semble refléter plus fidèlement CE QUI EST, quelle version est plus proche de la réalité.

Merci !

Fred
"To come to your senses you have to go out of your mind" - Alan Watts

User avatar
RV vole
Posts: 18
Joined: Sat Mar 12, 2016 3:01 pm

Re: l'envol du guerrier

Postby RV vole » Mon Apr 04, 2016 11:34 pm

désolé fred mais en relisant j'avais oublier de te faire une réponse à ta dernière question

Fred"Puis dis-moi lequel des deux derniers textes semble plus vrai, plus proche de la réalité …
Hervé bien sur le deuxième
c'est un formidable exercice je commence à me décoller de cette illusion de ce moi... il est la mais il me semble moi gênant je commence à comprendre ce que veux dire l'identification aux pensées... même si j'ai pu l'aborder mainte et mainte fois dans des stages ou séminaires... il y des zones très subtiles transparentes presque invisibles qui nous piège dans des truc de fou que l'on ne voit pas et nous rendre malheureux... il y cette pensée tenace " il faut que je comprenne avant de vivre l'expérience pour pouvoir au cas ou l'explique aux autres" que je vois de mieux en
mieux qui reviens à la charge mais je sens cette souplesse avec moi même ou je peux me dire mais qui souffre la dedans??? qu'est ce qui n'est pas vu pour que ça revienne...
au plaisir de continuer
merci
Hervé

User avatar
Freddi
Posts: 1226
Joined: Thu Oct 25, 2012 1:51 pm
Location: Céret, France

Re: l'envol du guerrier

Postby Freddi » Tue Apr 05, 2016 5:52 am

Bonjour Hervé,
c'est un formidable exercice je commence à me décoller de cette illusion de ce moi...
Non. Il n’y a pas de ‘toi’ qui puisse se décoller de l’illusion de ‘toi’ … :-)

Et cette liste des ‘choses perçues’, ces deux versions, tu pourrais me les donner? Je te demandais une nouvelle liste, dans cette question :

Pourrais-tu me faire une liste, là, maintenant, de tout ce qui est perçu (vu, entendu, senti, touché) autour de toi, alors que tu lis ces mots. Fais une liste simple, une douzaine de ‘choses’ perçues, des sons, des sensations dans le corps, des éléments aperçus … ensuite, dans un deuxième temps, réorganise cette liste pour effacer toute trace de moi, d’Hervé … ensuite dis-moi quelle version semble refléter plus fidèlement CE QUI EST, quelle version est plus proche de la réalité.

Merci !

Fred
"To come to your senses you have to go out of your mind" - Alan Watts

User avatar
RV vole
Posts: 18
Joined: Sat Mar 12, 2016 3:01 pm

Re: l'envol du guerrier

Postby RV vole » Tue Apr 05, 2016 11:33 pm

Bonsoir Fred
quelques gouttes de pluies tombent et ce foutent complètement si ça me dérange ou pas elles tombent car c'est le moment pour elles de tomber me mouiller... « E »
Tu as tout à fait raison pour les gouttes de pluies mais j’ai mis un « E » car il y avait là un expérience… pendant une à deux seconde je sentais les gouttes de pluie tomber comme si j’étais elles…un ressenti profond pas de pensées … un ressentie de l’eau qui ce divise en plein de partie et s’éclater sur le feuilles des arbres sur le lac sur l’herbe …juste un bref instant… et bien sur après mon mental à interprété cet instant… et cela m’a permis une fois de plus, de voir mieux le processus de la penser reprendre ses fonctions d’interpréter…et cette interprétation était « une goute de pluie ne pense pas » elle tombe tout simplement … oui donc un « P » pour l’interprétation et un « E » pour l’expérience…
l'herbe est verte, les orties, les branches sont mouillés sont bien là...j’aurai du mettre un « E » ici… et le reste n’est que interprétation « humides et ne pausent pas de questions... « p » je suis d’accord…
pour le second exercice qui consiste à enlever les « moi » et les « je »
Désolé pour l’exercice un peu raté mais pour moi il ne l’était pas car je l’ai fait que pour moi et j’avais compris l’essence de cet exercice mais je vais donc avec plaisir en refaire un cela ne serra pas du luxe…
-Première version :
Je suis dans mon salon face à l’ordi assis sur mon fauteuil…
Je range des stylos et quelques objets pour mettre de l’ordre sur mon bureau…
J’entends le bruit du lave vaisselle et vient heurter mon tympan…
Mes yeux sont rivés sur l’ordi et mes doigt tapotent sur le clavier…
J’entends le bruit d’une voiture passé…
M’a fille vient de tirer la chasse d’eau et elle se remplie de nouveau…
J’entends des pas dans la maison…
Je sens de la fatigue musculaire dans mon corps, à cause du sport que j’ai fais ce soir…
Je sens ma respiration fonctionner…
Je pense à plein de trucs de la journée et à faire demain…
J’entends le tictac de l’horloge du salon…
Je ressens quelques gargouillis dans mon ventre du repas que je viens de manger…
-deuxième version :
Dans mon salon face à l’ordi assis sur mon fauteuil, les stylos et quelques objets son ramassé par des mains pour mettre un peu d’ordre…
Le bruit de fond du lave vaisselle tourne dans la pièce et fait éco à des oreilles…
Des yeux sont rivés sur l’ordi et des doigt tapotent sur le clavier…
Une voiture passe et laisse un bruit sourd dans la nuit…
Une chasse d’eau vient de couler et elle commence déjà son remplissage…
Des bruits de pas résonnent dans la maison…
Le sport pratiqué ce soir à laissé dans le corps de la fatigue musculaire…
La respiration fonctionne toute seule et est ressentie…
Les pensées du quotidien traversent le mental…
L’horloge du salon fait son tictac…
Des gargouillis se manifestent dans le bas ventre du corps…

La deuxième version est bien sur plus proche de ce qui EST…c’est un super exercice…
Merci Fred
hervé

User avatar
Freddi
Posts: 1226
Joined: Thu Oct 25, 2012 1:51 pm
Location: Céret, France

Re: l'envol du guerrier

Postby Freddi » Wed Apr 06, 2016 6:27 am

Bonjour Hervé, et merci pour cette tranche de vie...

Reviens encore et toujours à ce qui est vivant, en ce moment, laisse le flux des pensées de côté, reviens à la respiration. Jette un regard neuf sur ce qui est vu, entendu, senti, touché, tous les éléments de cette expérience directe que tu as bien vue lors de ton exercice.
Maintenant cherche et vois si tu peux trouver un "moi", un "Hervé" aux commandes de "sa" vie?
Le vois-tu? Peux-tu le montrer du doigt? Quelle est sa forme, quelles en sont les couleurs?
Est-ce que ce personnage, "Hervé", doit toujours être 'rappelé', dans des souvenirs, ou imaginé, dans un futur projeté?

Et s'il n'y avait jamais eu de tel personnage, et s'il n'y avait jamais eu que le flux de la vie, comme en automatique? Considère ces questions, sans laisser le mental s'approprier l'expérience. Qu'est-ce que tu ressens, à la lecture de ces mots?

Merci!

Fred
"To come to your senses you have to go out of your mind" - Alan Watts

User avatar
RV vole
Posts: 18
Joined: Sat Mar 12, 2016 3:01 pm

Re: l'envol du guerrier

Postby RV vole » Thu Apr 07, 2016 12:25 am

Bonsoir Fred
Le mot que je viens d’écrire n’a pas été pris en compte alors je ré écrit mon impression
Tout d’abord je trouve formidable un personne que je ne connais pas toucher profondément ma recherche…je t’en remercie.
Je disais que je vais avoir un week end très chargé et je pense que l’on reprendra notre discussion mardi… mais la question qui se pause : est si il n’y a jamais eu personne qui à bien pu s’intéresser à ce sujet, lire le livre, la porte fantôme, s’inscrire sur le site, attendre un guide et commencer à répondre aux questions ?? Avons-nous réellement une part de choix ou pas ? Ou les choses se font tout court ? Je vais m’infuser de tes questions...

User avatar
Freddi
Posts: 1226
Joined: Thu Oct 25, 2012 1:51 pm
Location: Céret, France

Re: l'envol du guerrier

Postby Freddi » Thu Apr 07, 2016 6:30 am

Bonjour Hervé,
OK pour reprendre mardi. Merci de m'avoir prévenu.

Tu n'as pas répondu aux questions que je posais. Au lieu de cela, tu m'as donné une question issue du mental ...
Revoici mes questions:
1. Cherche et vois si tu peux trouver un "moi", un "Hervé" aux commandes de "sa" vie?
Le vois-tu? Peux-tu le montrer du doigt? Quelle est sa forme, quelles en sont les couleurs?
2. Est-ce que ce personnage, "Hervé", doit toujours être 'rappelé', dans des souvenirs, ou imaginé, dans un futur projeté?
3. Et s'il n'y avait jamais eu de tel personnage, et s'il n'y avait jamais eu que le flux de la vie, comme en automatique? Considère ces questions, sans laisser le mental s'approprier l'expérience.
Qu'est-ce que tu ressens (pas ce que tu penses), à la lecture de ces mots? Peut-être de la résistance? De la peur? Peut-être rien du tout?
Le regard dans l'expérience directe est on ne peut plus simple, Hervé. Vraiment. Aucun effort requis. C'est le contraire de l'effort, la fin de tout effort.

Lève-toi et fais quelques pas dans la pièce. Fais-le, ne te contente pas d'imaginer que tu le fais. OBSERVE ce qui se passe. Que vois-tu? Un 'Hervé' qui décide de se lever et marcher? Ou un corps qui marche, puis des pensées qui commentent?

À trois, lève la main droite ou la main gauche. 1-2-3. REGARDE. Que vois-tu? Un Hervé qui décide quelle main lever, puis la main se lève? Ou une main se lève, quelle qu'elle soit, puis la pensée vient et revendique la décision?

Regarde, encore et encore, dans les petits événements de tous les jours, et VOIS s'il y a une personne en charge.

Merci à toi pour cette opportunité de t'accompagner dans cette exploration !

Fred
"To come to your senses you have to go out of your mind" - Alan Watts

User avatar
RV vole
Posts: 18
Joined: Sat Mar 12, 2016 3:01 pm

Re: l'envol du guerrier

Postby RV vole » Wed Apr 13, 2016 1:24 pm

Bonjour Fred me revoilà …
Après un week-end plus chargé me revoilà et ce n’est pas si mal que j’ai pu pendant 3 jours être complètement immergé dans l’action et déconnecté avec le mental et d’arrêter de chercher quelque chose…cela m’a permis de vivre une formidable expérience…. lundi matin j’ai repris la lecture de tes dernières questions je les ai lus simplement et j’ai laissé les choses ce faire toutes seules…
Le lundi soir vers 23h en rentrant du travail il fallait que je mette du gasoil dans ma voiture, arrivé à la station ou il n’y avait personne avant de sortir de ma voiture subitement je suis dis mais si il y a un « Hervé » c’est tout simplement par ce que je m’en rappel et j’ai fait l’expérience de m’en rappeler ce qui n’a rien à voir avec le faite de savoir dans mon mental que je me rappel qu’ il y a un Hervé c'est-à-dire « je pense que je me rappel qu’il y a un Hervé » c’est complètement différent… là je l’ai vraiment vu c’était tellement drôle… je suis donc sortie pour mettre du gasoil et j’étais mort de rire un rire qui sortait tout seul du ventre entre temps des petits espaces calmes étaient là me mettant dans une belle présence… une présence tranquille… et bien sur mon mental s’est emparé de cette instant … « mais est ce que ça va durée .. ? » et ce qui m’est venu est : « mais ça dépend si de cette question je s’en souvient et veut en faire quelque chose…LOL… »
Depuis donc rien n’a profondément changé juste « la peur de perdre quelque chose » à disparu…
Juste ce qui est drôle c’est que je me rappel que je suis en train de chercher …je m’en rappel tout le temps. Je m’en rappel au quotidien et je suis collé à cette mémoire, et l’active dans le présent ce qui me coupe du présent … c’est énorme de ce rendre compte de ça…
A part le souvenir qui est très claire pour moi que c’est de la pensée il n’y a rien… absolument rien..
De l’espace, du bruit, et cette douceur d’être là ….
Humm trop bon…
Merci Fred pour ton aide
Que dire de plus maintenant… en dire plus serait du superflu… alors laissons le flux s’exprimer et le super dans un souvenir…
Hervé

User avatar
Freddi
Posts: 1226
Joined: Thu Oct 25, 2012 1:51 pm
Location: Céret, France

Re: l'envol du guerrier

Postby Freddi » Wed Apr 13, 2016 2:57 pm

Bonjour Hervé,
Ton message m'a beaucoup plu. J'y vois une détente, quelque chose qui se décroche ... une croyance de taille qui s'estompe ...

Bien sûr que le mental revient à la charge, revendique, tente d'expliquer. C'est sa raison d'être. Mais cela change-t-il quoi que ce soit à CE QUI EST, à ce qui est VU ?

Dirais-tu que tu as VU le caractère illusoire de ce personnage appelé Hervé ?

J'aurais tout de même apprécié que tu répondes à mes questions, juste pour me faire plaisir :-)

Merci !

Fred
"To come to your senses you have to go out of your mind" - Alan Watts

User avatar
RV vole
Posts: 18
Joined: Sat Mar 12, 2016 3:01 pm

Re: l'envol du guerrier

Postby RV vole » Tue May 10, 2016 2:09 pm

1.Cherche et vois si tu peux trouver un "moi", un "Hervé" aux commandes de "sa" vie?
Le vois-tu? Peux-tu le montrer du doigt? Quelle est sa forme, quelles en sont les couleurs?
2. Est-ce que ce personnage, "Hervé", doit toujours être 'rappelé', dans des souvenirs, ou imaginé, dans un futur projeté?
3. Et s'il n'y avait jamais eu de tel personnage, et s'il n'y avait jamais eu que le flux de la vie, comme en automatique? Considère ces questions, sans laisser le mental s'approprier l'expérience.
Qu'est-ce que tu ressens (pas ce que tu penses), à la lecture de ces mots? Peut-être de la résistance? De la peur? Peut-être rien du tout?
Bonjour Fred me revoilà tranquillement après une absence à l’étranger…
J’ai donc eu le temps de m’imprégner de mon expérience et des questions auquel j’avais omis de te répondre empressé de te décrire ma formidable expérience du souvenir du moi…
« 1- cherche et vois si tu peux trouve un moi, un Hervé aux commandes de sa vie le vois tu ? Peux-tu le montrer du doigt ? »
Quand je cherche je ne trouve rien que de l’espace tranquille et apparait subitement le souvenir ou il y a plein de chose et cela est nommé par mon mental « la mémoire d’un moi…une personnalité un profil qui ce définit comme si ou comme ça…. avec des plus… de moins… des manques… des désirs… des regrets… de la fierté… de la satisfaction…de la projection … tend de choses…etc.…
Quelle est sa forme et quelles en sont les couleurs ?
Il n’y a pas de forme ni de couleur sauf si mon mental le défini pour en faire un forme ou quelque chose… il n’y a rien que de l’espace
2- Est-ce que ce personnage, « Hervé » doit toujours être rappelé, dans des souvenirs, ou imaginé, dans le futur projeté ?
Oui c’est la sensation qui me vient… Soit le souvenir de Hervé apparaît soit si cherche à se projeté dans un avenir imaginaire… mais à part ça il n’y a rien….du vide et de l’espace
3- Et s’il n’y avait jamais eu de tel personnage, et s’il n’y avait jamais eu que le flux de la vie comme en automatique ?
Cette question me semple plus juste maintenant…
Je sens le flux de la vie couler …
L’envie de contrôler disparait…. reviens ….disparait de nouveau … et reviens mais moins longtemps… laissant la place à l’instant…
Les choses se font comme des évidences plus souples plus fluides…
« Je » me laisse aller ou « je » me laisse tranquille »
Alors la question y a-t-il un « je » ou un « moi »
Réponse non…
Tout ça est fabriqué par le mental pour avoir l’impression d’exister et de s’identifier à quelque chose.
Ce n’est qu’une impression… un pensée… une pensée « tenace » qui colle comme si on nous avait greffé une micro puce dans le cerveau, nous les êtres humains en disant : « tien rappel toi comment tu t’appelle et n’oublie pas tous ce qui va avec, sinon tu vas tomber dans le néant.. »
La vision qui me vient, est que, c’est cette peur du néant, de l’oubli de soi même, nous tiens dans une forme … une appartenance à une espèce… une appartenance à une race, ou un peuple avec ses systèmes de croyances, ses codes, ses lois, ses rites, ses jugements de valeur plus ou moins…etc.
Alors qu’il n’y a rien absolument rien et que le bonheur de vivre simplement…
Que dire de plus… juste regarder la pensée « mo » ou « je » pour ce quel est rien de plus…
Un grand merci à toi Fred
Hervé

User avatar
Freddi
Posts: 1226
Joined: Thu Oct 25, 2012 1:51 pm
Location: Céret, France

Re: l'envol du guerrier

Postby Freddi » Tue May 10, 2016 3:33 pm

Merci, Hervé, pour ces réponses pleines de clarté ...

Comment vois-tu le libre arbitre, depuis que tu jettes un regard dans l'expérience de l'instant, l'expérience directe ?
Si tu observes des petits événements qu'on appellerait 'décisions', au quotidien, en temps réel, que VOIS-tu?
Peux-tu me donner deux ou trois exemples, et contempler les questions suivantes:

Vois-tu un 'je' aux commandes, qui choisit, qui décide, qui a des intentions?
Quels sont les facteurs qui entrent en jeu? Des pensées? Es-'tu' à l'origine de ces pensées?
Y a-t-il des facteurs d'environnement, de préférence?
Le choix se fait-il dans le vide, en dehors de toute influence?
Quand la pensée 'ma décision' survient-elle?

Merci à toi pour cette opportunité de t'accompagner dans cette exploration.

Fred
"To come to your senses you have to go out of your mind" - Alan Watts

User avatar
RV vole
Posts: 18
Joined: Sat Mar 12, 2016 3:01 pm

Re: l'envol du guerrier

Postby RV vole » Fri May 13, 2016 2:01 pm

Bonjour Fred
« Comment vois-tu le libre arbitre, depuis que tu jettes un regard dans l'expérience de l'instant, l'expérience directe ? »
Alors si on suit la logique il n’y a personne au commande : qui peux bien répondre à cette question.. ? À partir d’où je peux répondre à cette question ? Qui décide vraiment de ce qui est juste dans les réponses ?
Je vais tenté d’y répondre : ce qui me viens là maintenant c’est que j’ai l’impression de voir dans mon mental une décision apparaitre elle se fait dans la foulée et la les choses ce font comme un évidence… je vais au toilette… je range mes affaires… je fais faire du sport… en interprétant cela je constate que ça répond à un besoin parfois vital parfois seulement pour être actif… et me sentir bien en phase dans l’action…
« Que vois-tu ? » je vois un corps qui ce bouge pour tout ce qui est vital c’est ok…les choses ce font naturellement il n’y à pas d’interprétation par le mental
Pour tous ce qui est administratif ou rdv travail décidé de quelle orientation prendre pour un projet pour l’organisation en équipe… choisir tel ou tel personne, stratégies ou matériaux etc… c’est plus complexe de répondre car la le moi conditionné intervient.. !! « Ou donne l’impression d’intervenir ? »
Il est bien souvent le cas que « Le je veux ou « il faudrait » nous emprisonnent… j’en ai fais l’expérience dans bien des cas… mais aussi la ténacité la persévérance s’accrocher à aussi porter ses fruits…
Vois-tu un 'je' aux commandes, qui choisit, qui décide, qui a des intentions?
Aujourd’hui je suis encore dans une phase de transition parfois mon « je » donne l’impression d’être au commande et parfois les choses ce font toutes seules cela émerge de l’espace indéfinissable… intentions interprétations actions sont alignées et les choses ce font dans un simplicité et facilité..


Es-'tu' à l'origine de ces pensées?
Je suis comme le plongeur qui voit apparaitre une bulle d’air « pensée » venant de nulle part passé devant lui. Il aura beau l’attraper elle se divisera et finira par remonté à moins qu’il l’emprisonne dans un sac pour l’empêcher de continuer sa route mais pour combien de temps ?
Il peut aussi avoir l’impression d’être à l’origine quand cette bulle remonte à la surface en soulevant une pierre car cette bulle était coincé là-dessous… mais la bulle était là avant lui quand bien -même il n’en est pas l’origine de la bulle et il n’est pas cette bulle… il en sera toujours le témoin… on pourrai dire mais si « il est l’origine de cette bulle il est venu plongé quelques jours avant et il à raclé le fond et les bulles de son détenteurs sont venue se loger sous les pierres… réponse « les bulles de son détendeurs oui mais pas lui » bref on peut épilogué longtemps là-dessus.
Je ne pense pas être à l’origine des pensées…
« Y a-t-il des facteurs d'environnement, de préférence? »
Pour ma part les facteurs d’environnement qui mettent dans l’instant :
C’est la nature, le sport, quand je m’abandonne à sculpter, la méditation, ou dans la douceur d’une femme, plein d’autres choses encore…
Ceux-ci sont des facteurs de préférence.
Et pour l’inverse : le stress la peur l’angoisse la tristesse etc… sont pour moi des facteurs qui activent le mental et le font tourné en rond… et crée la peur l’angoisse la tristesse etc… donne de la souffrance… nous coupe de l’instant
« Le choix se fait-il dans le vide, en dehors de toute influence? »
Ce qui me vient comme réponse c’est oui le choix apparait à partir du vide et peux muter celons les influences de l’extérieure et les interprétations du mental conditionné…
Je pourrais aussi poser cette question d’où viens le désir ? Est il lui aussi influencé par quelque chose ? Peux ton de catégoriser : pulsion, envie, besoin, attraction vers quelque chose… ? Est il sous l’influence de conditionnements… les conditionnements sont ils sous l’influence de pensées antérieurs, c’est sans fin…
« Quand la pensée 'ma décision' survient-elle? »
Tend que c’est de l’ordre de « ma » c’est le moi, donc une interprétation du mental, « c’est ma décision… elle est à moi… j’en suis le propriétaire… »
Et comme il n’y a pas de moi la réponse que je peux donner c’est juste une décision qui c’est faite…
Pourquoi elle s’est faite ?
J’en sais rien…
la seule réponse que le « je » peux faire pour l’instant… « c’est » et « ça ce fait… »
que dire de plus…
Bien à toi et merci Fred

User avatar
Freddi
Posts: 1226
Joined: Thu Oct 25, 2012 1:51 pm
Location: Céret, France

Re: l'envol du guerrier

Postby Freddi » Fri May 13, 2016 2:52 pm

Bonjour Hervé,
« Que vois-tu ? » je vois un corps qui ce bouge pour tout ce qui est vital c’est ok…les choses ce font naturellement il n’y à pas d’interprétation par le mental
Bien vu !
Pour tous ce qui est administratif ou rdv travail décidé de quelle orientation prendre pour un projet pour l’organisation en équipe… choisir tel ou tel personne, stratégies ou matériaux etc… c’est plus complexe de répondre car la le moi conditionné intervient.. !! « Ou donne l’impression d’intervenir ? »
Quel 'moi' intervient ? Une pensée ? Une pensée peut-elle décider de quoi que ce soit ?
Tu dis bien 'donne l'impression d'intervenir' ... dirais-tu que ça décide ou ça ressemble plutôt à un commentaire après coup ?
Aujourd’hui je suis encore dans une phase de transition parfois mon « je » donne l’impression d’être au commande et parfois les choses ce font toutes seules cela émerge de l’espace indéfinissable… intentions interprétations actions sont alignées et les choses ce font dans un simplicité et facilité..
Tout ça est de l'interprétation, ce n'est pas ce qui est VU dans l'instant. Je te demandais d'observer, en temps réel, ce qui se passe, pas de commenter sur les décisions en général.
Quel est ce 'je' qui donne l'impression d'être aux commandes ? Peux-tu en faire l'expérience directe, peux-tu en apporter la preuve ?
Quand une décision se présente, que se passe-t-il ? Quand tu laisses de côté toute pensée commentant la décision, que vois-tu ? Le corps se déplace, fait à manger, va se coucher, etc. Quoi d'autre ?
Es-'tu' à l'origine de ces pensées?
Je suis comme le plongeur qui voit apparaitre une bulle d’air « pensée » venant de nulle part passé devant lui. Il aura beau l’attraper elle se divisera et finira par remonté à moins qu’il l’emprisonne dans un sac pour l’empêcher de continuer sa route mais pour combien de temps ?
Il peut aussi avoir l’impression d’être à l’origine quand cette bulle remonte à la surface en soulevant une pierre car cette bulle était coincé là-dessous… mais la bulle était là avant lui quand bien -même il n’en est pas l’origine de la bulle et il n’est pas cette bulle… il en sera toujours le témoin… on pourrai dire mais si « il est l’origine de cette bulle il est venu plongé quelques jours avant et il à raclé le fond et les bulles de son détenteurs sont venue se loger sous les pierres… réponse « les bulles de son détendeurs oui mais pas lui » bref on peut épilogué longtemps là-dessus.
Je ne pense pas être à l’origine des pensées…
Oula, de nouveau on a une belle tartine mentale, là ! :-)
Je ne demandais pas si tu penses être à l'origine des pensées ... comment une pensée peut-elle commenter sur son origine ? Je t'invitais juste à regarder, tout simplement, le plus naturellement possible, sans effort.
Reviens un moment à ce qui est vivant, ici, dans l'instant. Observe les pensées, comme elles vont et viennent. C'est comme des trains qui entrent et sortent d'une gare - pas besoin de s'embarquer !
D'où viennent-elles ? Où vont-elles ? Vois-tu un Hervé qui en est la source ? Ou viennent-elles d'on ne sait où ?
la seule réponse que le « je » peux faire pour l’instant… « c’est » et « ça ce fait… »
que dire de plus…
OUI !

Merci

Fred
"To come to your senses you have to go out of your mind" - Alan Watts

User avatar
RV vole
Posts: 18
Joined: Sat Mar 12, 2016 3:01 pm

Re: l'envol du guerrier

Postby RV vole » Tue Aug 16, 2016 10:28 am

bonjour Fred,
me revoilà après un break

j'ai relu toute le processus et je n'avance plus...
et il y à une question qui bloque pour moi " qui décide ?"

il est sans aucun doute pour moi que le moi est une mémoire et est activé seconde par seconde ce qui crée l'illusion de quelque chose
et le simple faite de s'identifier crée c'est sorte de réalité d'un moi
je peux le voir d'un espace tranquille

qui prend les décisions?

je ne peux pas répondre...

FRED,
Au lieu d’explorer la question ‘qui décide?’, regarde plutôt ‘y a-t-il vraiment une décision?’

> Fred

donc oui j'ai regarde cette réponse que tu m'as faite "y a-t-il vraiment une décision?
et je me suis dis est ce que j'interprète quelque chose qui ce passe et en fait une décision ou le mot décision devient un vu de mon esprit qui donne sens à ce mot ...
mais quoi qu'il en soit les choses se font...et l'instant se déroule devant mes yeux...
alors pourquoi a-t-on crée ce mot.."décision" ?
si les choses ne se décide pas mais ce font de tout les façons l'impression d'avoir un rôle dans ce jeux vient d'ou?

bien à toi
hervé


Return to “Français”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest